ALGERIEN - Compagnie de Navigation Mixte

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: ALGERIEN - Compagnie de Navigation Mixte

Message par Ar Brav » jeu. févr. 21, 2008 7:53 pm

Bonjour à tous,

ALGERIEN Cargo (1914 – 1915)

Chantier :

Mac Millan, Dumbarton, Grande-Bretagne
Commencé : 1881
Mis à flot : 1881
Terminé : 1881
En service : 1881 (MM)
Retiré : 25.11.1915 (MM)
Caractéristiques : 1 713 tjb ; 1 084 tjn ; 82,00 (ht) 79,25 (pp) x 12,19 x 7,10 m ; 1 100 cv ; machine compound à 2 cylindres construite par D. Rowan à Glasgow ; 2 chaudières timbrées à 5 kg/cm² ; 1 hélice ; 11,50 nds essais, 10,00 nds croisière ; navire en fer ; 7 compartiments ; 2 ponts ; 2 mâts ; 1 cheminée ; 2 cales avant, 2 cales arrière.
Armement : N.C.

Observations :

1881 : cargo construit pour le compte de la Compagnie Fraissinet, puis acquis sur cale par la Compagnie Nouvelle Méditerranéenne de Navigation qui le baptise Braïla
1905 : remplacement des 2 chaudières par deux nouvelles Babcok & Wilcox
1913 : acheté par la Compagnie de Navigation Mixte, rebaptisé Algérien, qui lui fait subir des transformations : remplacement de la cheminée, etc.
24.11.1915 : départ de Tunis pour Marseille
25.11.1915 : près de l’île de San Pietro (Sardaigne), canonné et coulé par le sous-marin U 33 (KL Konrad Gansser).

Relation de l’évènement relevé dans l'ouvrage cité plus bas, j'ignore quel crédit apporter à ce témoignage, tout renseignement sera le bienvenu :

"Ce même mercredi 24 novembre 1915, l’Algérien part pour Tunis à midi avec une cargaison pour Marseille. La mer est belle et favorise le voyage. Le lendemain, près de l’île de San Pietro (Sardaigne), un submersible ennemi émerge à environ 1 200 à 1 500 mètres de l’Algérien. De la passerelle où il se trouve, le capitaine Coullon (qui était second capitaine lors du naufrage de l’Emir le 09 août 1911 et qui avait sauvé Mme Lucciardi, épouse du consul de France à Tanger), en présence du danger qui menace, donne l’ordre à ses hommes de mettre le youyou et le grand canot de sauvetage à la mer, mais à peine vient-il de le faire, qu’un éclat d’obus le tue net. Le Lieutenant Fournaud, qui se tenait à côté du Commandant, a le bras droit emporté par le même obus et mourra peu après de ses blessures. Respectant la tradition de la Marine française, les deux premiers navires de la Compagnie achetés après la guerre porteront leurs noms.
Le sous-marin se rapproche et canonne à nouveau l’Algérien, mais le second maître Vaillant a pris la direction du sauvetage et parvient à faire réfugier l’équipage dans les deux embarcations. Neuf marins prennent place dans le youyou et dix-huit de leurs camarades dans la grande embarcation.
Les deux canots débordent et sont sur le point de s’éloigner lorsque le submersible, qui s’est encore avancé, canonne le grand canot qui coule aussitôt à pic entraînant avec lui les dix-huit marins qui étaient à bord.
Satisfait de cet acte de banditisme que rien ne saurait justifier, puisque l’Algérien n’était qu’un simple cargo et ne transportait aucun passager militaire ou civil, le sous-marin s’éloigne enfin après avoir attendu que l’Algérien ait coulé. Il ne s’attaquera heureusement pas au youyou estimant sans doute que celui-ci ne valait pas la peine de gaspiller un obus.
Ce ne sera que le lendemain matin à six heures que les neuf naufragés atteindront Carloforte (Sardaigne) où les autorités et la population leur réserveront l’accueil le plus dévoué."


Sources :
Histoire de la Compagnie de Navigation Mixte, Bernard Bernadac, page 75.


Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Yves D
Messages : 2044
Inscription : ven. mai 18, 2007 2:00 am
Localisation : Toulon
Contact :

Re: ALGERIEN - Compagnie de Navigation Mixte

Message par Yves D » ven. févr. 22, 2008 12:31 pm

Bonjour à tous
Dans Spindler vol.3 à la page U 33 v. Algérien, je ne trouve aucun élément permettant d'apporter un autre éclairage sur cette attaque. Cela dit, sans vouloir me faire l'avocat du diable, il faut prendre avec prudence ces relations de naufrage écrites à chaud ou par des journalistes qui en France comme partout sont tout prompts en temps de guerre à abuser de déclarations fracassantes.
concernant K.Gansser, il a survécu à la guerre et contrairement à quelques rares commandants d'U-Boot, il n'a jamais été inquiété par la justice alliée après le conflit pour y répondre de crimes de guerre, ce qui n'aurait pas été le cas s'il avait délibérément tiré au canon de 88 contre un canot de sauvetage.
J'ai encore en mémoire une coupure de presse de 1917 relatant le "mitraillage" des survivants d'un bateau dans les bouches de Bonifacio... En vérité, ce bateau avait heurté une mine semée plusieurs jours auparavant par un U-Boot qui ce jour là se trouvait à des centaines de milles du lieu. Et il n'y avait aucun autre U-Boot en patrouille dans ce secteur le jour de l'explosion.
C'est ainsi que parfois certains écrivent l'histoire. D'où l'intérêt du travail que nous faisons tous ici pour le rétablissement des faits véritables.
Cdlt
Yves
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
et autres thèmes d'histoire maritime.

Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: ALGERIEN - Compagnie de Navigation Mixte

Message par Terraillon Marc » sam. oct. 24, 2009 11:53 am

Bonjour

Ce navire a l'indice (1) dans la base de données

Sa fiche est en ligne

http://www.navires-14-18.com/fichiers/A ... U33_V5.pdf

A bientot
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.

Rutilius
Messages : 13399
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Message par Rutilius » ven. mai 27, 2011 10:43 pm

[Message supprimé]
Dernière modification par Rutilius le lun. janv. 20, 2020 9:23 am, modifié 1 fois.

Mesmar
Messages : 61
Inscription : mar. août 12, 2008 2:00 am

Re: ALGERIEN - Compagnie de Navigation Mixte

Message par Mesmar » dim. déc. 04, 2011 6:13 pm

Une photo de l'ALGERIEN:

Image

olivier 12
Messages : 3727
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: ALGERIEN - Compagnie de Navigation Mixte

Message par olivier 12 » lun. juin 17, 2013 5:15 pm

Bonjour à tous,

Image

Rapport d’Antoine Leca, consul de France à Cagliari 28 Novembre 1915

Ce jour, ont comparu devant nous
LEONI Dominique Maître d’équipage 45 ans
RANIERI Dominique Cambusier 32 ans
STEAVEL Gabriel Matelot 43 ans
ALLEGRE Emile Matelot 18 ans
LEON Gabriel Mousse 15 ans
CECCALDI Joseph Chauffeur 35 ans
FORNACINTA Toussaint Chauffeur 43 ans
BEUTAER Mohamed Chauffeur 22 ans

Provenant de l’équipage du vapeur ALGERIEN, du port de Marseille, appartenant à la Compagnie de Navigation Mixte, coulé le 25 de ce mois par un sous-marin ennemi à 25 milles environ du cap Sandalo sur la côte occidentale de Sardaigne.
Le vapeur ALGERIEN, commandé par le CLC Coulon Henri, ayant à bord 36 hommes, parmi lesquels un passager italien dont ils ignorent le nom (un garçon de 16 ans originaire de Sardaigne découvert à bord après l’appareillage de Tunis), transportant 300 sacs de graines, 16318 sacs d’avoine et 165 futs de vin en pontée, a quitté Tunis le 24 Novembre à 14h00 pour Marseille.
Navigation régulière jusqu’à 15h30 le 25 Novembre, avec mer grosse de NW. Entendu alors un coup de canon et stoppé. Aperçu un sous-marin à 500 m sur bâbord. Pris les dispositions pour mettre à la mer les 3 chaloupes. Les coups de canon se succèdent, visant la passerelle, et l’une des embarcations est fracassée. Le sous-marin canonne le flanc du navire pour provoquer une voie d’eau et des grenades tombent sur le pont où se trouve l’équipage. (Nota : il s’agit très certainement d’éclats d’obus et non de grenades).
Plusieurs personnes sont atteintes et le capitaine est tué net. Le 3e officier est blessé à un bras et le commis aux vivres est frappé à la tête et meurt presque aussitôt. Les déposants prennent place dans le petit canot tribord (youyou) et s’éloignent, tandis que 15 ou 16 hommes, dont les blessés, prennent place dans la grande chaloupe tribord.
Le youyou contourne la poupe du navire en rasant le gouvernail. C’est alors qu’une grenade éclate et les éclats tuent le matelot Bovin François dont le corps est gardé dans le youyou et sera ramené à terre.
Le sous-marin vient sur le côté tribord du vapeur et passe si près du youyou qu’on aurait pu le toucher. Il continue à canonner le flanc du navire avec un 75 placé au centre. Un autre petit canon n’est pas utilisé. Il y a trois personnes sur le kiosque (une petite tour) et six sur le pont, mais ces hommes vus à bord ne prononcent pas un mot. A en juger par leurs tenues, ils sont Allemands, bien que le sous-marin porte un pavillon autrichien. Ils font signe au youyou de s’éloigner, tandis que la grande embarcation demeure à côté du vapeur, sans doute dans l’espoir de recueillir quelque autre personne.
Au bout d’un quart d’heure, le navire coule et l’embarcation n’est plus vue.
Les sieurs Ranieri et Allegre, matelots, disent qu’au moment où l’embarcation a été soulevée par la vague du navire qui coulait, il y a eu une explosion au dessus d’elle et une fumée noire l’a enveloppée. La fumée dissipée, la chaloupe avait disparu. Mais ceci n’a pu être confirmé par aucun autre déposant car ils disent qu’avec cette grosse mer et à 500 m du lieu, il était difficile de distinguer. Ils pensent toutefois que la grande chaloupe a sombré avec tous ses occupants.

Au moment de l’attaque, l’ALGERIEN était à 25 milles du cap Sandalo. Les survivants, sans voile, sans vivres et sans boussole ont aperçu au bout d’une demi-heure le phare du cap Sandalo vers lequel ils se sont dirigés. Ils y sont arrivés à 01h30 du matin et, grâce au clair de lune, ont pu trouver un point favorable pour débarquer. Ils ont péniblement atteint le phare en gravissant les rochers et y ont reçu le plus cordial accueil.

Note du 29 Novembre, du consul à Cagliari

L’équipage rescapé du vapeur ALGERIEN a été recueilli par le personnel de surveillance du cap Sandalo.
Ils avaient gardé dans l’embarcation et transporté à terre le corps de leur camarade, le matelot Bovin François, inscrit à Marseille, tué par un éclat d’obus au moment où le canot s’éloignait du vapeur. Le corps de cet infortuné a été enseveli à Carloforte aux frais de la ville. La municipalité, les autorités civiles et militaires et toute la population ont assisté aux funérailles qui ont revêtu un caractère d’une exceptionnelle solennité.
Le canot de ces matelots a été brisé sur les rochers par le ressac des vagues. Leur rapatriement s’effectue ce jour par la voie Golfo Aranci, Civitavecchia, Gênes.

Conclusions de la commission d’enquête

Aucune faute ne peut être reprochée ni au capitaine Coulon, tué à son poste sur la passerelle, ni aux officiers qui ont dirigé avec sang froid les tentatives de sauvetage du personnel et ont disparu ensuite dans le naufrage.
La conduite des uns et des autres ne mérite que des éloges.

Le sous-marin attaquant

C’était donc l’U 33 du KL Konrad Gansser

A la lecture de ces rapports, il apparaît difficile de dire que le sous-marin a délibérément mitraillé les embarcations. Il a de toute évidence longuement tiré sur les flancs du navire pour le couler (une trentaine de coups de canons). Mais il semble bien que ce soit des éclats d’obus qui ont tué ou blessé les membres d’équipage.
Un obus a pu aussi exploser à proximité du grand canot qui ne s’était pas éloigné du vapeur, contrairement au youyou.
Le fait que les Allemands aient frôlé le youyou et lui aient fait signe de s’écarter infirme également l’idée d’un tir délibéré. Ils n’auraient pas laissé de témoins si tel avait été le cas.
Enfin, les enquêteurs semblent plutôt dubitatifs sur le témoignage de deux des matelots…

Signalons que sur la photo de l'ALGERIEN mise sur le forum par Mesmar, on voit très bien le petit youyou tribord, derrière la grosse chaloupe.

Cdlt
olivier

Ladislav
Messages : 62
Inscription : dim. oct. 17, 2010 2:00 am

Re: ALGERIEN - Compagnie de Navigation Mixte

Message par Ladislav » mar. juin 18, 2013 4:28 pm

Good day!

Route of Algérien was sure Tunis- Marseille? Because on Uboot.net is route Marseille-Tunis. Who have right? What is exactly.

With regard Ladislav

Rutilius
Messages : 13399
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

ALGÉRIEN ― Cargo ― Compagnie de navigation mixte.

Message par Rutilius » mer. juin 19, 2013 5:13 pm

Bonjour à tous,


Récompenses consécutives à la perte du cargo Algérien,
survenue le 25 novembre 1915 au large de la Sardaigne


Médailles et gratifications pour faits de sauvetage

Journal officiel du 23 février 1916, p. 1.504.

Image

Image


Citations à l’ordre de l’armée

Journal officiel du 31 octobre 1917, p. 8.725.

Image


Inscriptions à titre posthume au tableau spécial de la Légion d’honneur

□ Par arrêté du Ministre de la Marine en date du 22 octobre 1919 (J.O. 16 nov. 1919, p. 12.915), furent inscrits à titre posthume au tableau spécial de la Légion d’honneur pour le grade de chevalier :

Image
Dernière modification par Rutilius le lun. janv. 20, 2020 9:17 am, modifié 2 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
xave31
Messages : 19
Inscription : mer. févr. 26, 2014 1:00 am

Re: ALGERIEN - Compagnie de Navigation Mixte

Message par xave31 » ven. févr. 28, 2014 6:16 pm

deux vues de l'ALGERIEN
xave31ImageImage
xave31

Rutilius
Messages : 13399
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

ALGÉRIEN ― Cargo ― Compagnie de navigation mixte.

Message par Rutilius » lun. janv. 20, 2020 9:27 am

Bonjour à tous,


ALGÉRIEN  – Cargo – I –  .jpg
ALGÉRIEN – Cargo – I – .jpg (173.62 Kio) Consulté 96 fois
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Répondre

Revenir à « MARINE »