JEAN BART - Cuirassé

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: JEAN BART - Cuirassé

Message par Ar Brav » dim. févr. 10, 2008 11:15 am

Bonjour à tous,

JEAN BART Cuirassé type Jean Bart (1913 – 1942)

Chantier :

Lorient
Commencé : 15.11.1910
Mis à flot : 22.09.1911
Terminé : 1913
En service : 15.06.1913
Retiré : 27.11.1942
Caractéristiques : 23 400 t ; 30 000 cv ; 164,9 x 27 x 9 m ; 20 nds ; 24 chaudières Belleville ; 4 hélices ; 1 150 h.
Armement : XII de 305 + XXII de 138 + 4 TLT.

Observations :

07.08.1914 : conduit en Russie M. Raymond Poincaré, Président de la République (Cronstadt, Stockholm)
21.12.1914 : torpillé par le sous-marin autrichien U 12 dans le canal d’Otrante
26.12.1914 : rallie Malte pour y être réparé
1918 : 1ère escadre à Corfou
1919 : voyage en Mer Noire, Constantinople, Odessa
12-21.04.1919 : l’équipage d’influence communiste et anarchisante, se mutine à Sébastopol avec celui du France
1920 : en escadre à Toulon
1935 : affecté à la division d’instruction, école des torpilleurs et des électriciens
24.06.1936 : prend le nom d’Océan
27.11.1942 : saisi intact par les Allemands à Toulon
15.03.1944 : utilisé pour des essais d’explosifs
14.12.1945 : condamné. Superstructures et blindage enlevés pour faciliter son renflouement
1945 : renfloué par la DCAN
1946 : démoli à Brégaillon.

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

olivier 12
Messages : 3314
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: JEAN BART - Cuirassé

Message par olivier 12 » dim. févr. 10, 2008 12:33 pm

Une vue du cuirassé Jean Bart ( "La Royale" de Randier)

Image

Cdlt
Olivier
olivier

alain13
Messages : 1966
Inscription : mer. mai 23, 2007 2:00 am

Re: JEAN BART - Cuirassé

Message par alain13 » jeu. mars 27, 2008 12:59 pm


Bonjour,

Voici une photo du cuirassé Jean Bart au mouillage dans le port de la Valette début 1915.
Au second plan figure le croiseur auxiliaire Burdigala qui quitte le port à destination des Dardanelles.
Cordialement,
Alain

Image

JPC
Messages : 164
Inscription : dim. déc. 02, 2007 1:00 am

Re: JEAN BART - Cuirassé

Message par JPC » mer. avr. 16, 2008 12:17 pm

Bonjour à tous, j'ai sous les yeux une carte postale : au recto une photo du Jean Bart, au verso : Malte le 10 février 1915 : Cher Parrain, je suis toujours en bonne santé.... Nous sommes à Malte depuis le 26 décembre parce que le 21 on avait reçu une torpille par un sous marin Autrichien et nous resterons encore 1 mois 1/2 au moins. Je vous dit que l'on a échappé bel et bien car là où on a été torpillé il y avait 700 mètres de fond et on l'a attrapée sur l'avant. Une autre de rater (sic) sur l'arrière. Si on l'aurait attrapée plus sur l'arrière, on aurait coulé. Ce jour-là le Paris avait une avarie de machine. Son équipage quant il avait vu le Jean Bart plonger dans l'eau et le Paris ayant //
Le texte est coupé là, dommage... On peut noter que la censure du courrier n'existait pas. JPC

Issue du même album familial, une carte postale identique avec photo du Jean Bart, commence : cher père... elle est aussi postée de Malte, fin décembre, et elle est signée Nicolas. Je vais essayer d'identifier l'expéditeur. Amitiés JPC.
Jean Pierre Clochon

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: JEAN BART - Cuirassé

Message par Ar Brav » mer. avr. 16, 2008 12:24 pm

Bonjour Jean Pierre,

Merci pour ces extraits, çà confirme bien les dates du torpillage et du passage à Malte du Jean Bart,

Bien amicalement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: JEAN BART - Cuirassé

Message par GENEAMAR » sam. juin 14, 2008 10:03 am

Image
The Who's who... Jean BART
"Né à Dunkerque (Nord), le 21 octobre 1650. Père de François-Cornil, grand-père de Philippe-François, oncle de Pierre-Jean. Il commença à naviguer à quinze ans avec Ruyter et participa en 1667 à la campagne de la Tamise. À partir de 1672, il navigua en course pour le compte de la France, se révéla comme un virtuose de ce genre de guerre et accumula les prises (plus de cinquante entre 1674 et 1678). Admis dans la Marine royale, lieutenant de vaisseau en janvier 1679, il fit une croisière en Méditerranée contre les Barbaresques et fut promu capitaine de frégate légère en août 1686. Chargé en 1689 avec Forbin de conduire un convoi de Dunkerque à Brest, il fut pris par les anglais, s'évada et revint à Saint-Malo en traversant la Manche en canot. Capitaine de vaisseau en juin 1689, il mit au point une tactique de guerre fondée sur l'utilisation de divisions de frégates rapides et maniables, sorte de préfiguration des meutes de sous-marins de la Seconde Guerre mondiale. En 1690, il commande l' "ALCYON" à la bataille de Béveziers, puis escorta les convois en Mer du Nord après avoir débloqué Dunkerque. En 1692, il détruisit une flottille de 80 navires de pêche hollandais. Son exploit, sans doute le plus célébre, qui lui valut des lettres de noblesse, est la reprise sur les Hollandais devant le Texel d'un énorme convoi de 130 navires chargés de blé venant de Norvège (juin 1694). En juin 1696, il livra sur le Dogger Bank un violent combat à une escadre hollandaise, détruisant plus de 80 navires, et rentra à Dunkerque en déjouant la surveillance anglaise. Chef d'escadre en avril 1697, il conduisit le prince de Conti en Pologne, puis commanda la marine à Dunkerque où il mourut le 27 avril 1702. Plus qu'un corsaire au sens strict du mot, Jean Bart, qui fit l'essentiel de sa carrière dans la Marine royale, fut surtout le modèle des chefs audacieux au coup d'oeil infaillible et à l'habilité manoeuvrière jamais en défaut." --- Dictionnaire des marins français; Etienne TAILLEMITE.
Image
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: JEAN BART - Cuirassé

Message par GENEAMAR » dim. janv. 11, 2009 12:46 pm

Bonjour à tous...

BARTHES Eugène Marie Clément

Né le 24 septembre 1862 à Brest (Finistère) - Décédé le 22 juin 1950 à Paris (Seine).
Au 1er janvier 1917, Officier de la Légion d'Honneur, Croix de guerre avec citation à l'ordre de l'Armée navale, Officier d'académie. (Grand Officier de la Légion d'Honneur le 29 janvier 1923) -
Entre dans la Marine en 1878, Aspirant de 2ème classe le 1er août 1880, de 1ère classe le 5 octobre 1881, Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1883; port BREST. Au 1er janvier 1885, Second sur le transport "OISE", Service des transports (Cdt Albert THIERRY). Chevalier de la Légion d'Honneur le 14 mai 1885. Au 1er janvier 1886, sur la canonnière "MÉTÉORE", Division navale du Levant (Cdt François LATOUR). Lieutenant de vaisseau le 23 juin 1888. Officier breveté Torpilleur. En 1891-92, Commandant un torpilleur, Station de CHERBOURG. En 1894-95, sur le "BAYARD", Aide de camp auprès de l'amiral commandant le Division navale de l'Extrême-Orient. Officier breveté de l'École Supérieure de la Marine, Major de la promotion 1897. Officier d'académie. Au 1er janvier 1899 (nomination du 25 novembre 1897), Commandant le torpilleur de haute mer "FORBAN", Escadre de Méditerranée. Au 1er janvier 1901, port BREST. Capitaine de frégate le 1er janvier 1902. Au 1er janvier 1903, Second, sur le cuirassé "BRENNUS", Division de réserve de l'Escadre de Méditerranée (Cdt Louis DONIN DE ROSIÈRE). Capitaine de vaisseau le 23 mai 1908. Le 9 juillet 1909, Commandant le "TOURVILLE", bâtiment-école des Officiers canonniers à TOULON. Officier de la Légion d'Honneur le 14 avril 1911. Commandant le cuirassé "JEAN-BART" de 1912 à juillet 1915, il est cité à l'ordre de l'Armée navale en août 1915 à la suite des opérations en Adriatique." S'est distingué particulièrement par son énergie et son sang-froid, lorsque, son bâtiment ayant reçu une torpille, il a su prendre les mesures les plus judicieuses pour le ramener en sureté dans un port allié et a fait preuve des plus éminentes qualités de commandement". Commandant le front de mer à BREST, il est promu Contre-Amiral le 15 mars 1916. En 1917, Major général de la Marine à BIZERTE en 1917. Commandeur de la Légion d'Honneur le 12 juillet 1918. Vice-Amiral le 26 décembre 1919. Préfet maritime du 1er arrondissement à CHERBOURG en 1921. Grand Officier de la Légion d'Honneur le 29 janvier 1923. Versé dans le cadre de réserve en septembre 1924.

Image
Cordialement. Malou

dbu55
Messages : 1232
Inscription : dim. sept. 21, 2008 2:00 am

Re: JEAN BART - Cuirassé

Message par dbu55 » dim. janv. 11, 2009 1:22 pm

Bonjour à tous,

Quelque marins du JEAN BART morts pour la France :

CHARTON Paul Raymond né le 10/03/1898 à Mauzé-Thouarsais (Deux-Sèvres), Matelot de 3ème Classe Fourrier, décédé le 17/10/1918 (20 Ans) - Corfou (Hôpital militaire de l'Achilleïon) Grèce Maladie - Grippe

LE PORT Pierre Marie né le 02/08/1900 à Arradon (Morbihan), Matelot Sans Spécialité, décédé le 25/3/1919 (18 Ans) - Constantinople (Hôpital Henry Giffard) (Aujourd'hui Istambul) - Turquie - Maladie - Congestion Pulmonaire

LE VISAGE Pierre Louis né le 21/07/1896 à Saint-Pierre-Quiberon (Morbihan), Matelot , décédé le 29/10/1917 (21 Ans) - Saint-Mandrier-sur-Mer (Hôpital) Var - Maladie - Dysenterie

LEPAN Georges Adolphe François Marie né le 01/09/1900 à Le Portel (Pas-de-Calais), Apprenti marin , décédé le 1/5/1919 (18 Ans) - A bord du JEAN BART - Disparu en mer - Son nom figure sur le monument aux morts de Le Portel (Pas-de-Calais)

LOFFICIAL Arthur Jean Marie né le 02/02/1899 à Belz (Morbihan), Matelot Sans Spécialité, décédé le 15/9/1918 (19 Ans) - A bord du JEAN BART (Infirmerie) Corfou - Grèce - Maladie - Grippe

MÉQUIN Auguste Émile né le 22/03/1877 à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), Lieutenant de Vaisseau , décédé le 1/5/1919 (42 Ans) - A bord du Navire Hôpital DUGUAY TROUIN Suites de Blessures de guerre Blessures reçues lord d'une explosion de munitions - Son nom figure sur le Monument aux Morts de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais)

QUÉRIC Ernest Julien Marie né le 06/02/1899 à Muzillac (Morbihan), Matelot de 3ème Classe Sans Spécialité, décédé le 17/6/1919 (20 Ans) - Vannes (Hopital Mixte) Morbihan - Maladie - Péritonite

SPARFEL Pierre né le 14/03/1875 à Tréflaouénan (Finistère), Second Maître Canonnier, décédé le 29/7/1915 (40 Ans) - Sidi-Abdallah (Hôpital Maritime) Tunisie - Maladie - Entérite Aigüe

ULLOA François Marie né le 13/04/1884 à Scaër (Finistère), Second Maître Armurier, décédé le 28/7/1915 (31 Ans) - Sidi-Abdallah (Hôpital Maritime Complémentaire) Tunisie - Maladie - Fièvre Typhoïde

Ajoutés le 21 août 2009 :

DELORME Marie Ange Ernest Alexis François né le 17/07/1898 à Pluduno (Côtes-d'Armor (Côtes-Du-Nord en 1914)), Matelot Sans Spécialité - Décédé le 14/01/1918 (19 Ans) à l’hôpital Complémentaire de Plancoët (Côtes-d'Armor) de Fièvre Typhoïde alors qu’il était en permission

MAHÉ Jean Marie né le 12/10/1867 à Pludual (Côtes-d'Armor (Côtes-Du-Nord en 1914)), Second Maître Canonnier - Décédé le 06/03/1917 (49 Ans) à l’hôpital militaire de l'Achilleïon à Corfou (Grèce) de Tuberculose Pulmonaire

ROUSTANT Paul Jean né le 17/08/1899 à Arles (Bouches-du-Rhône), Matelot Electricien - Décédé le 17/01/1919 (19 Ans) à l’hôpital de Saint-Mandrier-sur-Mer (Var) de Maladie – Inhumé dans la Nécropole Nationale de Saint-Mandrier-sur-Mer - Rang J - Tombe 1 – Ne figure pas sur le site MDH

Cordialement
Dominique
Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: JEAN BART - Cuirassé

Message par GENEAMAR » dim. janv. 11, 2009 4:02 pm

Bonjour à tous...

LACAZE Charles François

Né le 6 mai 1869 à BREST (Finistère) - Décédé le 28 février 1917 en mer, devant les bouches de BONIFACIO.
Entre dans la Marine en 1886, Aspirant le 5 octobre 1889; port CHERBOURG. Au 1er janvier 1892, port CHERBOURG. Enseigne de vaisseau le 6 avril 1892. Au 1er janvier 1894, sur le croiseur "DUGUAY-TROUIN", Division de l'Océan Pacifique (Cdt Charles COURREJOLLES). Le 1er novembre 1894, Commandant la chaloupe-canonnière "ESTOC", Station locale de l'ANNAM et du TONKIN. Idem au 1er janvier 1896. Au 1er janvier 1897, sur le cuirassé garde-côtes "VALMY", Escadre du Nord (Félix SALAÜN de KERTANGUY, Cdt). Le 9 mars 1898, Adjoint au Commandant du torpilleur affecté à l'instruction des apprentis-pilotes de la Défense mobile du 2ème arrondissement maritime à BREST. Lieutenant de vaisseau le 26 janvier 1899. Au 1er janvier 1900, Second sur le croiseur "LINOIS", Escadre de Méditerranée (Cdt Sylvain Le BRETON). Au 1er janvier 1901, sur le cuirassé garde-côtes "AMIRAL-TRÉHOUART", Division des garde-côtes (Aristide BERNARD, Cdt). Aux 1er janvier 1902, 1903, sur le vaisseau-école des mousses "BRETAGNE" à BREST (Eugène SURCOUF, Cdt). Le 1er novembre 1903, Commandant un groupe de torpilleurs à ROCHEFORT. Chevalier de la Légion d'Honneur le 12 juillet 1904. Le 2 juin 1905, Commandant le torpilleur de haute mer "GRONDEUR", affecté à l'École des patrons-pilotes, 3ème Flottille de torpilleurs de l'Océan. Officier breveté de l'École Supérieure de la Marine, promotion 1908. Aux 1er janvier 1909, 1911, port LORIENT. Le 2 mai 1911, Second sur le torpilleur "FANFARE", Station des torpilleurs à ORAN (Cdt Antoine AMIOT). Officier d'académie. Le 10 janvier 1913, à PARIS, Aide de camp du Chef d'État-Major général de la Marine. Capitaine de frégate le 10 juillet 1914. En 1915, Second sur le cuirassé "JEAN-BART", il est cité à l'ordre de l'Armée navale : " A montré de remarquables qualités de commandement, d'énergie et de sang-froid dans l'exécution des travaux permettant à son bâtiment touché par une torpille de rallier en toute sécurité un port allié.". Le 28 février 1917, Commandant l'aviso-torpilleur "CASSINI", il disparaît avec le bâtiment qui saute sur une mine :" Disparu avec son bâtiment torpillé par un sous-marin ennemi en accomplissant son devoir militaire."--- Jugement déclaratif de décès rendu le 5 mars 1918 à CHERBOURG, transcrit dans cette commune le 18 mars suivant.--- Dernier domicile à PARIS Vème.
[:geneamar:8]
Image
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: JEAN BART - Cuirassé

Message par GENEAMAR » dim. janv. 11, 2009 4:25 pm

[:alain dubois:8] Extrait du journal de bord du bâtiment 21 décembre 1914 :

De 8 H à 12 H
Service ordinaire du tableau en temps.
Une torpille automobile nous atteint et explose à babord extrême avant - Fermé les cloisons étanches - Rappelé aux postes de combat - Une voie d'eau se déclare - Compartiments atteints A.B.C. - fait rompre des postes de combat - Mis les babordais aux postes de veille -
Cordialement. Malou

Répondre

Revenir à « MARINE »