SARBACANE - Contre-torpilleur

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: SARBACANE - Contre-torpilleur

Message par Ar Brav » mer. févr. 06, 2008 7:27 am

Bonjour à tous,

SARBACANE Contre-torpilleur de 300 t type Arquebuse (1903 – 1920)

Chantier :

Rochefort
Commencé : 05.1901
Mis à flot : 12.03.1903
Terminé : 1903
En service : 12.1903
Retiré : 01.10.1920
Caractéristiques : 302 t ; 6 300 cv ; 58,3 x 6,4 ; 3,2 m ; 30 nds.
Symbole de coque : 1912 : SN
Armement : VI de 65 + VI de 47 + 2 T.

Principales dates et évènements :

Essais à Rochefort
11.1903 : escadre de la Méditerranée
04.1909 : 4ème flottille des torpilleurs de la Méditerranée à Alger
01.1912 : Ajaccio
1913 : Bizerte
1914-1918 : patrouilles et escortes des sous-marins en Adriatique, opérations des Dardanelles.

Sources :

French Warships of World War I, Jean Labayle-Couhat, Ian Allan Ltd, 1974
Jane’s Fighting Ships 1914, Fred T. Jane, David & Charles Reprints, 1968
Jane’s Fighting Ships 1919, Fred T. Jane, David & Charles Reprints, 1969
Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours, Tome II, 1870-2006, LV Jean-Michel Roche, Imp. Rezotel-Maury Millau, 2005
http://www.netmarine.net/dico/index.htm
Histoire du Torpilleur en France, Henri Le Masson, Académie de Marine, 1965
Les Flottes de Combat en 1917, Commandant de Balincourt, Augustin Challamel, 1917
Les marques particulières des navires de guerre français 1900-1950, Jean Guiglini, SHM, 2002
Répertoire des navires de guerre français, Jacques Vichot, Pierre Boucheix, refondu par Hubert Michéa, AAMM, 2003


Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: SARBACANE - Contre-torpilleur

Message par Ar Brav » mer. févr. 06, 2008 6:44 pm

Bonjour à tous,

Une photo du contre-torpilleur Sarbacane :

Image

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: SARBACANE - Contre-torpilleur

Message par GENEAMAR » dim. juil. 27, 2008 12:09 pm

[:alain dubois:8] Pour la petite histoire...

Au 1er janvier 1911, porte-pavillon du Contre-Amiral Joseph MALLET Commandant (du 16 mars 1910) la Marine en ALGÉRIE.
État-Major général : Pierre CAROL, Capitaine de frégate, Chef d'État-Major - Christian Le GOUX de SAINT-SEINE, Lieutenant de vaisseau, Aide de camp.
État-Major :
Commandant (du 1er septembre 1910) : Ernest LEGENDRE, Lieutenant de vaisseau.
Second : Charles MÉQUET, Enseigne de vaisseau.

[:patrice pruniaux1:6]
Cordialement. Malou

Rutilius
Messages : 12525
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

SARBACANE — Contre-torpilleur.

Message par Rutilius » dim. sept. 14, 2008 8:04 pm

[Message supprimé]
Dernière modification par Rutilius le lun. août 20, 2018 10:23 pm, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: SARBACANE - Contre-torpilleur

Message par GENEAMAR » ven. avr. 10, 2009 1:14 pm

Bonjour à tous...

MESNAGE Edmond Alexis

Né le 29 décembre 1872 - Décédé.
Entre dans la Marine en 1890, Aspirant le 5 octobre 1893; port CHERBOURG. Au 1er janvier 1894, sur le cuirassé "VICTORIEUSE", Escadre du Nord (Cdt Louis RIVET). Enseigne de vaisseau le 1er janvier 1896. Au 1er janvier 1897, port CHERBOURG. Au 1er janvier 1899, sur le "CALÉDONIEN", Annexe à l'École de canonnage (Cdt Charles RIHOUËT). Officier breveté Canonnier. Au 1er janvier 1901, sur le croiseur "JEAN-BART", Escadre d'Extrême-Orient (Cdt Alexis AUBIN). Au 1er janvier 1902, Second sur le torpilleur "ALARME", Station de la Manche et de la Mer du Nord (Cdt René Le DANTEC). Au 1er janvier 1903, port CHERBOURG. Lieutenant de vaisseau le 23 juin 1903. Chevalier de la Légion d'Honneur. Le 1er août 1909, Commandant un sous-marin (non identifié) de la Station des sous-marins de CHERBOURG. Idem au 1er janvier 1911. Le 1er janvier 1914 (nomination du 29 décembre 1912), Commandant le torpilleur divisionnaire "SARBACANE", 2ème escadrille de sous-marins de la 1ère Armée navale basée à BIZERTE. Capitaine de corvette le 1er juillet 1917. Au 1er janvier 1918, port CHERBOURG.
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: SARBACANE - Contre-torpilleur

Message par GENEAMAR » ven. avr. 10, 2009 1:33 pm

Bonjour à tous...

BÉTIN Jean Yves Jules François

Né le 31 août 1884 à RENNES (Ille-et-Vilaine) - Décédé.
Entre dans la Marine en 1902, Aspirant le 5 octobre 1906, Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1908; port BREST. Au 1er janvier 1914, Second sur le torpilleur divisionnaire "SARBACANE", 2ème escadrille de sous-marins de la 1ère Armée navale basée à BIZERTE (Cdt Edmond MÉNAGE). Lieutenant de vaisseau le 13 juin 1917. Au 1er janvier 1918, port BREST.
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: SARBACANE - Contre-torpilleur

Message par GENEAMAR » ven. avr. 10, 2009 6:31 pm

Bonjour à tous...

SIBEUD Louis Marie

Né le 12 juin 1872 - Décédé.
Entre dans la Marine en 1890, Aspirant le 5 octobre 1893; port TOULON. Au 1er janvier 1894, sur l'aviso-transport "SCORFF", Division navale de l'Océan Pacifique (Cdt Joseph De CHAULIAC). Enseigne de vaisseau le 1er janvier 1896. Au 1er janvier 1897, sur croiseur "COSMAO", Escadre de Méditerranée (Cdt L DESPRÉAUX de SAINT-SAUVEUR BOUGAINVILLE). Au 1er janvier 1899, sur le "CALÉDONIEN", annexe à l'École de canonnage (Cdt Charles RIHOUËT). Au 1er janvier 1901, sur le cuirassé "FORMIDABLE", Escadre du Nord (Cdt Henri DUTHEIL de la ROCHÈRE). Au 1er janvier 1902, port TOULON. Officier breveté canonnier. En 1903, à bord du cuirassé "SAINT-LOUIS", Escadre de la Méditerranée occidentale et du Levant. (Cdt Jules NÉNY). Lieutenant de vaisseau le 23 juin 1903. Chevalier de la Légion d'Honneur. Le 10 mars 1910, Commandant le sous-marin "FRUCTIDOR", Station des sous-marins de BREST. Officier breveté de l'École Supérieure de la Marine; promotion 1912. Au 1er janvier 1914, sur le cuirassé "COURBET", 1ère Escadre, 1ère Armée navale (Cdt Eugène BENOÎT). Du 1er juillet 1914 au 31 décembre 1915, Commandant le torpilleur "SARBACANE". Capitaine de corvette le 1er juillet 1917. Au 1er janvier 1918, port TOULON.
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: SARBACANE - Contre-torpilleur

Message par GENEAMAR » ven. avr. 10, 2009 7:08 pm

Bonjour à tous...

NEUZILLET Pierre Marius

Né le 20 février 1879 à CHALON-sur-SAÔNE (Saône-et-Loire) - Décédé.
Entre dans la Marine en 1896, Aspirant le 5 octobre 1899; port TOULON. Aux 1er janvier 1900, 1901, sur le croiseur "PASCAL", Escadre d'Extrême-Orient (Cdts Charles MOTET puis Ernest NICOL). Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1901. Au 1er janvier 1902, sur le PEÏHO, centre administratif à TIENTSIN (Cdt Théophile ALLAIRE). Au 1er janvier 1903, sur le contre-torpilleur "LAHIRE", Division de réserve de l'Escadre de Méditerranée (Voir Frédéric LAHALLE, Cdt). Au 1er janvier 1904, sur l'aviso "GOÉLAND", Station locale du SÉNÉGAL (Cdt Henri PUGLIESI-CONTI). Au 1er janvier 1906, détaché en mission au SÉNÉGAL. Aux 1er janvier 1908, 1909, sur le contre-torpilleur "CLAYMORE", Escadre de Méditerranée (Cdt Joseph JEANSELME). Officier breveté Fusilier. Lieutenant de vaisseau le 29 juillet 1909. Chevalier de la Légion d'Honneur. Aux 1er janvier 1911, 1912, sur le cuirassé "GAULOIS", 2ème puis 3ème Escadre (Cdts Michel MORIN puis Etienne AUBRY). Au 1er janvier 1914, port TOULON. En 1915, cet Officier affecté sur le cuirassé "SUFFREN", est cité à deux reprises à l'ordre de l'Armée navale : " 1ère citation : Chef de l'équipe d'observation dans la hune avant. A su, dans ce poste particulièrement exposé, fournir d'une manière incessante au cours de tous les combats, même sous un feu très violent, les plus utiles renseignements sur les défenses de l'ennemi,les mouvements de ses batteries de campagne et les effets de tirs. A fait preuve, à cette occasion, d'une réelle bravoure et du plus parfait sang-froid.
2e citation : S'est signalé de la façon la plus brillante par ses qualités d'intelligence, travail, énergie, sang-froid et courage. Superbe conduite aux Dardanelles où il a mérité une citation à l'ordre de l'armée. Détaché en mai 1915, en qualité d'officier de liaison à l'état-major du corps expéditionnaire d'Orient, il s'est fait particulièrement apprécier par son activité féconde, ses qualités professionnelles, sa précieuse initiative, son tact et son beau mépris du danger."
. Officier de la Légion d'Honneur. Croix de guerre. Du 1er janvier 1916 au 30 novembre 1917, Commandant le torpilleur divisionnaire "SARBACANE". Au 1er janvier 1918, port TOULON, inscrit au tableau d'avancement. Capitaine de corvette le 30 mars 1918. --- Capitaine de frégate le 11 août 1919. Officier de la Légion d'Honneur. Au 1er janvier 1921, port TOULON.

Image
[:geneamar:8]
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: SARBACANE - Contre-torpilleur

Message par GENEAMAR » ven. avr. 10, 2009 7:40 pm

Bonjour à tous...

VIÉNOT de VAUBLANC Jacques François

Né le 28 mai 1882 à CHAUDENAY (Saône-et-Loire) - Décédé.
Entre dans la Marine en 1898, Aspirant le 5 octobre 1901; port BREST. Au 1er janvier 1902, sur le cuirassé "FORMIDABLE", Escadre du Nord (Cdt Louis LORMIER). Au 1er janvier 1903, sur le croiseur "DUPUY-DE-LÔME", Escadre du Nord (Cdt Louis THOMAS). Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1903. Au 1er janvier 1904, Officier en instruction à l'École de gymnastique de l'École des Fusiliers Marins à LORIENT. Officier breveté Gymnaste. Le 26 mai 1905, sur le torpilleur de haute mer "TÉMÉRAIRE", École des Patrons-pilotes en ALGÉRIE et TUNISIE (Cdt Charles SOULEZ). Au 1er janvier 1908, sur l'aviso-transport "RANCE", en mission hydrographique, Division navale de l'Océan Indien (Cdt Auguste BANON). Au 1er janvier 1909, port BREST. Au 1er janvier 1911, sur le "TOURVILLE", École de canonnage (Cdt Eugène BARTHES). Lieutenant de vaisseau le 15 juin 1911. Au 1er janvier 1912, Officier en instruction à l'École des Officiers canonniers de TOULON. Officier breveté Canonnier. Au 1er janvier 1914, sur le cuirassé "VOLTAIRE", 1ère Escadre de la 1ère Armée navale (Cdt Charles MORNET). Chevalier de la Légion d'Honneur. Du 1er décembre 1917 à novembre 1918, Commandant le torpilleur "SARBACANE". Croix de Guerre. --- Capitaine de corvette le 29 février 1920. Au 1er janvier 1921, à PARIS, 1er Bureau (Organisation) de l'État-Major général de la Marine.
[:geneamar:8]
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: SARBACANE - Contre-torpilleur

Message par Ar Brav » dim. avr. 19, 2009 3:34 pm

Bonjour à tous,

Une vue du contre-torpilleur Sarbacane :

Image

Collection Yann Tanguy

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Répondre

Revenir à « MARINE »