SAPHIR - Sous-marin

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: SAPHIR - Sous-marin

Message par Ar Brav » mer. févr. 06, 2008 7:13 am

Bonjour à tous,

SAPHIR Sous-marin pur type Emeraude (1910 – 1915)

Chantier & Caractéristiques :

Toulon
Commencé : 1903
Mis à flot : 06.02.1908
Terminé : 1910
En service : 10.12.1910
Retiré : 15.01.1915
Caractéristiques : 392 t ; 425 tpl ; 44,90 x 3,90 ; 2 moteurs électriques de 90 cv ; 2 diesel de 300 cv.
Armement : IV TLT + 2 torpilles réserve.

Principales dates et évènements :

Q 044, affecté en Méditerranée
1913 : Bizerte
12.1914 : envoyé aux Dardanelles pour la surveillance et le blocus des détroits
15.01.1915 : échoué en plongée devant Chanak lors d’une tentative de forcement du détroit. Ayant largué les plombs pour faire surface, le sous-marin est pris sous le feu des batteries turques et détruit. 14 hommes sont tués, dont le Cdt, LV Henri Fournier. 13 hommes sont faits prisonniers par les Turcs et détenus dans des conditions sévères au bagne de Fium Kara Hissar.
Trois autres sous-marins porteront le nom de Saphir par la suite.

Sources :

Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours, Tome II, 1870-2006, LV Jean-Michel Roche, Imp. Rezotel-Maury Millau, 2005
http://www.netmarine.net/dico/index.htm
L’odyssée technique et humaine du sous-marin en France, Tome III, de Gérard Garier
Les marques particulières des navires de guerre français 1900-1950, Jean Guiglini, SHM, 2002
Répertoire des navires de guerre français, Jacques Vichot, Pierre Boucheix, refondu par Hubert Michéa, AAMM, 2003
French Warships of World War I, Jean Labayle-Couhat, Ian Allan Ltd, 1974
Jane’s Fighting Ships 1914, Fred T. Jane, David & Charles Reprints, 1968


Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

JPC
Messages : 164
Inscription : dim. déc. 02, 2007 1:00 am

Re: SAPHIR - Sous-marin

Message par JPC » mer. févr. 06, 2008 11:41 am

Bonjour à tous:
La perte du Saphir. Le sous-marin qui avait été envoyé de Bizerte vers un poste de surveillance à l'entrée des Dardanelles, parvint à pénétrer dans le détroit jusqu'à la hauteur de Nagara. Mais pour éviter les lignes de torpilles (mines ?)il avait dû naviguer en plongée très profonde et s'était avarié en touchant le fond. Le 15 janvier 1915, le Saphir avait dû remonter en surface, sous le feu des batteries turques et fut contraint de se rendre. 14 hommes d'équipage furent alors recueillis par des embarcations turques et conduits à Constantinople, le commandant du Saphir le lieutenant de vaisseau Henri Fournier aurait réussi à ouvrir les vannes de sabordage et se serait englouti avec son sous-marin. ( Article de L'Illustration).
-Autre commentaire : une voie d'eau après un échouement au fond aurait provoqué un déversement d'acide dans le sous-marin. Remonté en surface le navire fut canonné par les forts et les navires turcs en patrouille.. Le commandant Fournier aurait alors fait ouvrir les ballasts sabordant le Saphir. Dix marins seulement auraient survécu.
-Selon le dictionnaire de JM Roche, le Saphir qui fait surface est canonné, 14 marins dont le commandant Fournier sont tués, 13 autres sont faits prisonniers et détenus dans des conditions sévères au bagne de Fium Kara Issar, camp de concentration turc pour prisonniers Alliés, au centre de la Turquie d’Asie).

-La version d’un témoin, embarqué sur le Saphir, lettre détenue dans le dossier « Colleau », association « Aux Marins » :
François Colleau est né à Lampaul-Plouarzel en 1892, pendant la guerre, il est matelot timonier à bord du Saphir. Son ami Alfred Beauvais l’un des rescapé, écrit une lettre le 19 mai 1915 à la mère de Fournier depuis le camp de Afion kara Issar où il est prisonnier des Turcs. Il précise dans son courrier qu’au moment du naufrage du Saphir, ils se sont retrouvés à 27 hommes à la mer, il a parlé avec François Colleau qui nageait près de lui puis l’a perdu de vue. 11 marins ont été récupérés par une embarcation turque, lui-même et un camarade ont pris pied sur le rivage où ils ont été capturés. La mer a rendu seulement trois corps dont celui de François Colleau qui a été inhumé au cimetière français de Chanak. Quelques années plus tard, en 1921, à bord du Waldeck-Rousseau, le capitaine de frégate Willm, chef d’Etat-Major, écrit au maire de Lampaul-Plouarzel que la tombe de Colleau et celles d’autres marins français sont entretenues par le chanoine J. Bonatti, curé de la paroisse. François Colleau a reçu la médaille militaire à titre posthume. (photo du marin Colleau sur le site www.auxmarins.com)

Pierre Quillec, né à Loperhet en 1876, matricule 4424, Brest, était aussi à bord du Saphir, (Division des sous-marins de Bizerte) comme quartier-maître mécanicien, « selon sa famille, il se sacrifia dans les Dardanelles en sabordant le sous-marin le Saphir, plutôt que d’en montrer le fonctionnement à l’ennemi lors de la guerre 14-18 » son corps n’a pas été retrouvé, son décès a été enregistré à la date du 17 janvier 1915. Pas de photo du marin.

Une photo du sous-marin Saphir serait la bienvenue sur notre site.

JPC
Jean Pierre Clochon

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: SAPHIR - Sous-marin

Message par Ar Brav » mer. févr. 06, 2008 12:39 pm

Bonjour à tous,
Bonjour Jean Pierre,

Merci pour ces précisions. Je vais t'envoyer une photo du Saphir, mais elle n'est pas terrible, ainsi que des pages scannées concernant la perte du bateau. Je te demande un peu de temps car la numérisation chez moi, c'est tout un b...(changer de PC, transfert par clé USB, etc.).

A bientôt,
Amicalement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: SAPHIR - Sous-marin

Message par Ar Brav » mer. févr. 06, 2008 7:58 pm

Bonsoir à tous,

Le commandant du Saphir, LV Fournier, qui a disparu avec son bâtiment :

Image

Une vue du Saphir avant la guerre en rade des Vignettes à Toulon :

Image

Sources :
L'odyssée technique et humaine du sous-marin en France, Tome III, par Gérard Garier


Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: SAPHIR - Sous-marin

Message par Ar Brav » dim. févr. 17, 2008 10:18 am

Bonjour à tous,

Une autre vue du sous-marin Saphir :

Image

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: SAPHIR - Sous-marin

Message par Ar Brav » mar. mars 25, 2008 9:29 am

Bonjour à tous,

Une belle vue du Saphir :

Image

Source :
L’odyssée technique et humaine du sous-marin en France, Tome III, de Gérard Garier


Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: SAPHIR - Sous-marin

Message par GENEAMAR » ven. juin 27, 2008 8:51 am

[:alain dubois:8] Pour la petite histoire...

Au 1er janvier 1911, Station des sous-marins de TOULON.
Commandant (du 3 novembre 1910) : Constant BREYMANN, Lieutenant de vaisseau.
Second (du 18 mars 1910) : Louis JOLY de SAILLY, Enseigne de vaisseau.

(Les deux hommes sont également en charge du sous-marin "TURQUOISE".)

[:patrice pruniaux1:6]


Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: SAPHIR - Sous-marin

Message par GENEAMAR » ven. juin 27, 2008 9:06 am

Image M.P.F.

... Parmi les pertes, le 16 janvier 1915...

- BONNET Paul Emmanuel Gabriel, né le 15 avril 1872 à CÉRESTE (Alpes-de-Haute-Provence); Premier Maître Électricien.
- BUISSON Léon Joannès Louis, né le 11 novembre 1887 à BELLEY (Ain), Quartier-Maître Mécanicien Torpilleur.
- CANCEL Joseph, né le 10 septembre 1881 à CRAMPAGNA (Ariège), Enseigne de vaisseau.
- COLLEAU François Yves, né le 6 octobre 1892 à LAMPAUL-PLOUARZEL (Finistère), Matelot Timonier.
- DAGUENET Marcel, né le 1er août 1890 à MORANNES (Maine-et-Loire), Quartier-Maître Mécanicien.
- FOURNIER Henri Léon Paul, né le 30 septembre 1882 à LAVAL (Mayenne), Lieutenant de vaisseau.
- LAFFITE Joseph, né le 15 février 1886 à (?) ROQUEBRUNE (Alpes-Maritimes), Quartier-Maître Électricien T.S.F..
- LAROCHE Jules Félix, né le 12 août 1880 à ÉPINAL (Vosges); Second Maître Mécanicien.
- LUCAS Jean François, né le 19 septembre 1885 à GOUDELIN (Côtes d'Armor), Quartier-Maître Électricien.
- MABON Pierre Marie, né le 17 janvier 1885 à SAINT-GILDAS-de-RHUYS (Morbihan), Quartier-Maître Électricien.
- MILLORD Léon Joseph, né le 28 octobre 1884 à BORDEAUX (Gironde), Second Maître de manoeuvre.
- MILLOT Georges Francisque, né le 20 décembre 1891 à THIZY (Rhône), Matelot de 2ème classe Cuisinier.
- PAPE Jean Marie, né le 1er avril 1886 à GARLAN (Finistère), Quartier-Maître Électricien.
- QUILLEC Pierre Marie, né le 16 avril 1876 à LOPERHET (Finistère), Quartier-Maître Mécanicien.
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: SAPHIR - Sous-marin

Message par GENEAMAR » ven. mai 08, 2009 7:31 pm

Bonjour à tous...

FOURNIER Henri Paul Léon

Né le 30 septembre 1882 à LAVAL (Mayenne) - Décédé le 15 janvier 1915 en mer, Détroit des Dardanelles; TURQUIE.
Entre dans la Marine en 1899, Aspirant le 5 octobre 1902; port LORIENT. Au 1er janvier 1903, sur le croiseur "INFERNET", Division navale de l'Océan Indien (Pierre FORESTIER, Cdt). Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1904, il passe sur le "DESAIX", Escadre de Méditerranée en 1905; le cuirassé "CONDÉ" en 1906-07, où il se spécialise dans les torpilles et l'électricité et prend part aux opérations du MAROC (août à octobre 1907). En 1908, il est sur la "MANCHE", Division navale d'INDOCHINE et participe brillamment aux travaux hydrographiques de la mission. En 1909, Second du torpilleur 213, 2ème flottille de la Manche. En 1910, Second sur un torpilleur armé de la Station d'AJACCIO. En 1911, il passe sur les sous-marins, Second du "CUGNOT" à BIZERTE. Lieutenant de vaisseau le 7 septembre 1912, Second du torpilleur "ESCOPETTE" en Méditerranée. Le 1er octobre 1913, il reçoit le commandement du sous-marin "SAPHIR", Station des sous-marins de BIZERTE. Il disparaît avec ce bâtiment en tentant de forcer le passage des Dardanelles. Cité à l'ordre de l'Armée navale : " Commandant le SAPHIR. A entrepris avec héroïsme une opération des plus périlleuses qui a entraîné la perte du bâtiment."--- Déclaré Mort pour la France le 16 juillet 1915 --- Jugement déclaratif de décès rendu le 3 juin 1918 et transcrit le 12 juin à TOULON.

Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: SAPHIR - Sous-marin

Message par GENEAMAR » ven. mai 08, 2009 7:57 pm

Bonjour à tous...

VILLEDIEU de TORCY Louis Ernest Raoul

Né le 10 avril 1882 à BEAUNE (Côte-d'Or) - Décédé le 3 septembre 1950 à LAVAL (Mayenne).
Entre dans la Marine en 1900, Aspirant le 5 octobre 1903, Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1905; port LORIENT. Officier breveté Canonnier. Au 1er janvier 1911, sur le cuirassé "DÉMOCRATIE", 1ère Escadre (Cdt Alexandre YTIER). Au 1er janvier 1914 (nomination du 15 mars 1912), Second du sous-marin "SAPHIR", Station des sous-marins de BIZERTE (Cdt Henri FOURNIER). Lieutenant de vaisseau le 23 mars 1914. Au 1er janvier 1918, port LORIENT. Chevalier de la Légion d'Honneur le 12 juillet 1918.
Cordialement. Malou

Répondre

Revenir à « MARINE »