MASSÉNA — Cuirassé.

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
patbqt
Messages : 45
Inscription : mar. janv. 29, 2008 1:00 am

Re: MASSÉNA — Cuirassé.

Message par patbqt » mer. janv. 30, 2008 6:00 pm

Bonjour,
Pour quelles raisons le cuirassé Masséna fut-il sabordé devant Seddul Bahr, était-il hors-service à ce moment là ?
Cordialement
Patrick

JPC
Messages : 164
Inscription : dim. déc. 02, 2007 1:00 am

Re: MASSÉNA — Cuirassé.

Message par JPC » mer. janv. 30, 2008 6:57 pm

Bsr, probablement HS puisqu'il a été remorqué de Bizerte à Moudros par l'Atlas et le Vigoureux du 5 au 12 décembre 1915 pour y être coulé comme brise-lames. (Dict de JM Roche) JP C
Jean Pierre Clochon

ALVF
Messages : 6056
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: MASSÉNA — Cuirassé.

Message par ALVF » mer. janv. 30, 2008 7:58 pm

Bonsoir,

Le cuirassé MASSENA était réduit à l'état de coque, dépourvue de tout son armement au moment de son échouage comme brise-lames.
Son armement principal fut réemployé comme pièces de rechange de l'Artillerie Lourde sur Voie Ferrée (A.L.V.F.):
-2 canons de 305mm montés en 1917 sur des affûts Batignolles en remplacement de tubes usés.
-2 canons de 274mm montés en 1917 sur deux affûts à glissement de 274mm Schneider en remplacement de tubes usés.

Cordialement,G.F.


olivier 12
Messages : 3489
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: MASSÉNA — Cuirassé.

Message par olivier 12 » mer. janv. 30, 2008 8:01 pm

Bonjour à tous,

Ci-dessous un cliché, malheureusement bien abimé; l'arrivée du canot de l'amiral le long du cuirassé Masséna en 1910. Mon grand oncle y faisait alors son service militaire.
Il venait de débarquer du trois-mâts cap-hornier Saint Rogatien de l'armement Bureau et Baillergeau qui sera torpillé en 1916 par l'UB 40 du Cdt Karl Neumann.

Au dos de la carte, envoyée à son frère alors officier mécanicien sur le paquebot La Provence, il écrit :

"13 Avril 1910, à bord du Masséna; autres temps, autres moeurs... qu'en penses-tu ?" ....

Image
olivier

patbqt
Messages : 45
Inscription : mar. janv. 29, 2008 1:00 am

Re: MASSÉNA — Cuirassé.

Message par patbqt » jeu. janv. 31, 2008 1:05 pm

Bonjour,
Merci pour vos réponses, je suis quand même étonné que l'on remorque une coque depuis Bizerte jusqu'à Moudros puis Sedd-ul-Bahr où elle sera échouée pour servir de brise-lames avec le paquebot Le Saghalien,
on peut les voir en photos:
http://www.es-conseil.fr/pramona/saghal.htm
Cordialement
Patrick

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: MASSÉNA — Cuirassé.

Message par Ar Brav » jeu. janv. 31, 2008 1:49 pm

Bonjour à tous,
Bonjour Patrick,

La méthode n'est pas rare, on a fait la même chose sur les plages de Normandie après le débarquement en 1944 avec le vieux cuirassé Courbet et bien d'autres navires.

La petite fiche qui va bien :

MASSENA Cuirassé (1897 – 1915)

Image

Chantier :

Ateliers & Chantiers de la Loire, Saint-Nazaire
Commencé : 09.1892
Mis à flot : 24.07.1895
En service : 18.04.1897
Retiré : 1915
Caractéristiques : 12 355 t ; 11 900 cv ; 117,1 x 20,3 x 8,2 m ; 1er bâtiment à 3 lignes d’arbres ; 24 chaudières Belleville ; 3 machines verticales à triple expansion ; 17 nds ; 580-641 h.
Le Masséna est le premier bâtiment ayant 2 ponts blindés : un de 90 mm à 0,50 m au-dessus de l’eau, l’autre de 40 mm à 1,50 m en-dessous.
Armement : II de 305 modèle 1893 en 2 tourelles simples AV et AR + II de 274 modèle 1893 en 2 tourelles latérales + 8 pièces de 138,6 modèle 1891 en 8 tourelles simples + 8 pièces de 100 modèle 1891 sur le pont + 14 pièces de 47 modèle 1885 + 10 pièces de 27 + 2 tubes LT aériens de 450 supprimées en 1906.

Observations :

18.05.1892 : date du marché
29.12.1897 : essais officiels à Brest
21.05.1898 : armé définitivement, il devient bâtiment-amiral dans l’escadre du Nord jusqu’à son remplacement par le Formidable
09.1898-15.10.1898 : de Brest à Toulon
10.1898 : il fait partie de l’escadre de Méditerranée et participe à des croisières et à des sorties d’escadre
21.01-27.01.1900 : de Toulon à Brest, bâtiment-amiral dans l’escadre du Nord
07.1900 : participe à la revue navale à Cherbourg
09.1900 : le navire reçoit le Tsar à Dunkerque
02.1902 : en transit de Brest à Toulon dans la division de réserve de l’escadre de la Méditerranée
01.1903 : de Toulon à Brest
01.04.1903 : redevient navire-amiral de l’escadre du Nord
08.1905 : à Cowes, il reçoit la visite du roi Edouard VII
02.1907 : il effectue le trajet de Brest à Toulon comme bâtiment-amiral de la 3ème division de l’escadre de la Méditerranée
18.04.1908 : mis à effectifs réduits
09.1909 : il est bâtiment-amiral de la division école de canonnage
04.09.1911 : il participe à la revue navale de Toulon, le président à son bord
02.01.1912 : en réserve
10.03.1912 : de Toulon à Brest, armé comme bâtiment-amiral dans la 2ème division de la 3ème escadre (Nord)
16.10.1912 : il rallie l’armée navale à Toulon
06.01.1913 : une explosion se produit dans le collecteur principal de vapeur, il y a 8 morts
01.03.1913 : le bâtiment est placé en réserve spéciale
01.03.1914 : il est désarmé
27.03.1915 : rayé des listes de la flotte
23.08-31.08.1915 : de Toulon à Bizerte remorqué par Samson et Vigoureux
05.09-12.09.1915 : de Bizerte à Moudros remorqué par Atlas et Vigoureux
23.09.1915 : au mouillage à Moudros, casse sa chaîne et s’échoue à la pointe Verruli, réparé
09.11.1915 : menaçant de couler, il est remorqué et coulé volontairement au cap Hellès avec le paquebot Saghalien des Messageries Maritimes comme brise-lames pour servir de digue et fermer le port de Sedul-Bahr aux Dardanelles
03.1923 : l’épave est vendue.

Sources :
Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours, Tome II, LV Roche
Cent ans de cuirassés français, Eric Gille
Les cuirassés français, Jean Moulin, photo Marius Bar


Image

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Yves D
Messages : 2044
Inscription : ven. mai 18, 2007 2:00 am
Localisation : Toulon
Contact :

Re: MASSÉNA — Cuirassé.

Message par Yves D » ven. févr. 01, 2008 12:33 am

Une vue de l'escadre du Nord en rade de St Malo début 20e siècle. Vue prise depuis le Massena.

Image

Yves
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
et autres thèmes d'histoire maritime.

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: MASSÉNA — Cuirassé.

Message par GENEAMAR » mer. mai 28, 2008 9:46 am

[:alain dubois:8] Pour la petite histoire...

Au 1er janvier 1897, en achèvement à SAINT-NAZAIRE.
Commandant : Zephirin JUHEL.
Mécanicien principal de 1ère classe : Marie HUGUES.

Au 1er janvier 1899, Escadre de Méditerranée (Vice-Amiral François FOURNIER, Commandant en chef l'Escadre).
Commandant (du 15 octobre 1897) : Narcisse KIÉSEL, Capitaine de vaisseau.
Second : Louis MARTEL, Capitaine de frégate.
Lieutenants de vaisseau : Louis BANEL (fus.) - Louis BIFFAUD (torp.) - Pierre FOURNIER (can.) - Louis MASSON - Bernard MAUROS (torp.) - Richard PROVENSAL.
Enseignes de vaisseau : Paul CAPIN (torp.) - Maxime DUMAS - Jacques De HUMBERT - Ernest LAISNÉ - Marie LAURENTIE (fus.) - Eugène LECADET - Barthélemy QUENCEZ.
Mécaniciens principaux : 1ère classe : Charles MERLU - 2ème classe : Etienne CHAPONOT - Théodule FROUIN - Jules GUIZOL.
Sous-Commissaire (du 19 avril 1897) : Edouard SAUVREZIS.
Médecin-Major (du 9 septembre 1898) : Jules ARAMI, Médecin principal.
Médecin de 2ème classe : Jacques GACHET.

Au 1er janvier 1901, porte pavillon du Vice-Amiral Pierre MÉNARD, Commandant en chef (du 21 octobre 1899) l'Escadre du Nord.
État-Major général : Louis BOREL de BRÉTIZEL, Capitaine de vaisseau, Chef d'État-Major - Etienne AUBRY, Capitaine de frégate, Aide de camp - Jean Baptiste BATELLET - Émile FOURNIER, Paul JÉHENNE, Lieutenants de vaisseau, Aides de camp - Marie HUGUES, Mécanicien en chef, Mécanicien d'escadre - Georges PLUYETTE, Ingénieur en chef de 2ème classe, Ingénieur d'escadre - André De MINIAC, Commissaire en chef de 1ère classe, Commissaire d'escadre - Auguste DANGUY des DÉSERTS, Médecin en chef de 1ère classe, Mécanicien d'escadre - Abbé Georges BRULEY des VARANNES, Aumônier d'escadre.
État-Major :
Commandant (du 21 octobre 1899) : Marie De FAUQUE de JONQUIÈRES, Capitaine de vaisseau.
Second : Jean ROCHAS, Capitaine de frégate.
Lieutenants de vaisseau : Georges BÉCHON (14 ans de grade) - Pierre DOUILLET (torp.) - Maurice LEBAIL (can.) - Sulpice LEFEBVRE (torp.) - Charles SCHAEFFER - Henri SALAÜN fus).
Enseignes de vaisseau : Charles AGNÈS - Jean ALBIGOT - Frédéric BARGONE - Jules BINOS de POMBARAT (fus.) - Félix CHAUVIN - Roch JOURDAN - Marie LECOQ (can.) - Raoul SALIÈRES.
Pilote Major de 2ème classe : Pierre RENOUARD, Adjudant principal.
Mécaniciens principaux : 1ère classe : Henry COLTIER - 2ème classe : Joseph AUGIER - Joseph FAURE - Jean Louis HÉRY.
Commissaire de 1ère classe (du 15 février 1900) : Louis DUCORPS.
Médecin de 2ème classe : Edmond BAILLY.
Aspirants : Jean ABRIAL, Charles HENRY, Marie MEUGNIOT, X et Y (non identifiés).

Au 1er janvier 1902, Escadre du Nord (Vice-Amiral Charles De COURTHILLE, Commandant en chef l'Escadre).
Commandant (du 4 novembre 1901) : Eugène Le LÉON, Capitaine de vaisseau.
Second : Albert FROT, Capitaine de frégate.
Lieutenants de vaisseau : Georges FRANCK - Maurice LEBAIL (Can.) - Eugène PLANQUET (torp.) - Jean QUERNEL (fus.) -
Enseignes de vaisseau : Jules BINOS de POMBARAT (fus.) - Félix CHAUVIN - Roch JOURDAN - Marie LECOQ (can.) - Marie MAGNIER.
Pilote Major de 2ème classe : Pierre RENOUARD, Adjudant principal.
Mécaniciens principaux : 1ère classe : Joseph BASTELICA - 2ème classe : Nicolas BIGORGNE - Joseph FAURE - Joseph LADAM.
Commissaire de 1ère classe : Paul De La CHAPELLE.
Médecin-Major (du 1er août 1901) : Jean TOREL, Médecin principal.
Médecin de 2ème classe : René BAVAY.

Au 1er janvier 1903, porte pavillon du Vice-Amiral Charles De COURTHILLE, Commandant en chef (du 21 octobre 1901) l'Escadre du Nord.
État-Major général : Charles ANTOINE, Contre-Amiral, Chef d'État-Major - Alphonse NISSEN, Capitaine de frégate, Aide de camp - Antonin MARTIN, Eugène PERDRIEL, Lieutenants de vaisseau, Aides de camp - Joseph GOUMARRE, Mécanicien Inspecteur, Mécanicien d'escadre - Albert BABRON, Commissaire en chef, Commissaire d'escadre - Paul BRÉMAUD, Médecin en chef, Médecin d'escadre - Léon CALLOU, Ingénieur en chef, Ingénieur d'escadre - Eugène REVEL, Aumônier d'escadre.
État-Major :
Commandant (du 18 novembre 1901): Louis LORMIER, Capitaine de vaisseau.
Second : Albert FROT, Capitaine de frégate.
Lieutenants de vaisseau : Constant BONNIN (torp.) - Eugène CARRÉ (14 ans de grade)- Paul DUC (can.) - Lucien LATOURRETTE (fus) - Charles NOUETTE D'ANDREZEL - Louis VENNIN.
Enseignes de vaisseau : Pierre DANIEL - Victor DUVAL - Ernest GUIOT - Joseph KERVELLA - Adam LAGRANGE (fus.) - Robert LECOQ (can.) - Ange LUCIANI - Joseph RAMBAUD.
Mécaniciens principaux : 1ère classe : Corentin ABÉRÉ - 2ème classe : Eugène LAGARDE - Félix LOUX - Louis MESLET.
Commissaire de 1ère classe : Stanislas SÉVENO.
Médecin de 1ère classe : Antoine DURAND.
Aspirants : Henri BUGARD - Georges DESMAZURES - Camille HUSSON - Henri Le MAROIS - Alfred RICHARD - Constant WINTER - X,Y,Z, (non identifiés).

Au 1er janvier 1911, porte pavillon du Contre-Amiral Pierre LE BRIS Commandant (du 15 septembre 1909), la Division des écoles de canonnage.
État-Major général : Marcel DUPONT, Capitaine de frégate, Chef d'État-Major - Pierre YVON, Lieutenant de vaisseau, Aide de camp - Louis GERMON, Commissaire principal, Commissaire de division.
État-Major :
Commandant (du 27 octobre 1909) : Marie LACAZE, Capitaine de vaisseau.
Image
Second : Charles PIOGER, Capitaine de frégate.
Lieutenants de vaisseau : André BARTHÉLEMY de SAIZIEU (torp.) - Paul FERRAT (can.).
Enseignes de vaisseau : 1ère classe : Pierre De LIMAIRAC (fus.) - Kalfa EBSTEIN - Auguste TUAUDEN - 2ème classe : Pierre EVRARD - Gaston TESTOT-FERRY.
Mécanicien principal de 1ère classe : Léon MIGNOT.
Commissaire principal : Louis GERMON.
Médecin de 1ère classe : Louis FOURGOUS.

[:patrice pruniaux1:6] The end...

Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: MASSÉNA — Cuirassé.

Message par GENEAMAR » mer. mai 28, 2008 5:21 pm

[:alain dubois:8] Pour la petite histoire...

Le "MASSÉNA", étant le porte pavillon du Vice-Amiral Pierre Ménard, Commandant en chef l'Escadre du Nord au 21 octobre 1899, ... Composition de l'Escadre au 1er janvier 1901...;
- "AMIRAL-BAUDIN" - "BRUIX" porte pavillon du Contre-Amiral Palma GOURDON, Commandant une division - "CASSINI" - "CARNOT" - "COURBET" - "D'ASSAS" - "DUPUY-DE-LÔME" - "DURANDAL" - "FAUCONNEAU" - "FORMIDABLE" porte pavillon du Contre-Amiral Marie De BAUSSET-ROQUEFORT-DUCHAINE-D'ARBAUD, Commandant une division - "HOCHE" - "INFERNET" - "LAHIRE" - "SURCOUF" - "YATAGAN" -

Au 1er janvier 1903, porte pavillon du Vice-Amiral Charles De COURTHILLE, Commandant en chef l'Escadre du Nord... Composition de l'Escadre :
-"AMIRAL-TRÉHOUART" - "BOUVINES" porte pavillon du Contre-Amiral Jacques PÉPHAU, Commandant une division - "BRUIX" porte pavillon du Contre-Amiral Joseph BUGARD, Commandant une division - "CASSINI" - "DUPUY-DE-LÔME" - "ESCOPETTE" - "FAUCONNEAU" - "FORMIDABLE" - "HARPON" - "VALMY" - "YATAGAN" -

[:patrice pruniaux1:6]
Cordialement. Malou

nadou
Messages : 1
Inscription : mar. nov. 11, 2008 1:00 am

Re: MASSÉNA — Cuirassé.

Message par nadou » mar. nov. 11, 2008 11:06 pm

Bonjour à tous,

Ci-dessous un cliché, malheureusement bien abimé; l'arrivée du canot de l'amiral le long du cuirassé Masséna en 1910. Mon grand oncle y faisait alors son service militaire.
Il venait de débarquer du trois-mâts cap-hornier Saint Rogatien de l'armement Bureau et Baillergeau qui sera torpillé en 1916 par l'UB 40 du Cdt Karl Neumann; ce torpillage fera deux victimes dont le capitaine Iliaquer.

Au dos de la carte, envoyée à son frère alors officier mécanicien sur le paquebot La Provence, il écrit :

"13 Avril 1910, à bord du Masséna; autres temps, autres moeurs... qu'en penses-tu ?" ....

http://img444.imageshack.us/img444/8783 ... onscp5.jpg

Répondre

Revenir à « MARINE »