CASSINI - Aviso torpilleur

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
Yves D
Messages : 2044
Inscription : ven. mai 18, 2007 12:00 am
Localisation : Toulon
Contact :

Re: CASSINI - Aviso torpilleur

Message par Yves D » sam. avr. 26, 2008 11:38 pm

Bonsoir pencoat,
Je maintiens pourtant ce que j'ai dit précédemment :
Aucun U-Boot n'était dans les parages du Cassini quand il a coulé après avoir heurté l'une des 18 mines du barrage 554 mis en place le 23 par le sous-marin UC 35.
Le 28, l'UC 35 se trouvait au large de l'île de Linosa entre Sicile et Tunisie, sur la route de retour à sa base.
L'expérience montre qu'il faut être très prudent avec l'information issue des journaux et ce, quel que soit le belligérant. Nous disposons aujourd'hui des documents d'archives, journaux de bord notamment, qui permettent de rétablir la vérité.
Cordialement
Yves
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
et autres thèmes d'histoire maritime.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6453
Inscription : mar. avr. 25, 2006 12:00 am

Re: CASSINI - Aviso torpilleur

Message par Ar Brav » dim. avr. 27, 2008 4:58 am

[La liste doit etre incompléte, mon grand pére, maitre fourrier(Nicolas COAT) faisait parti des disparus lors du torpillage du Cassini.Les survivants ont confirmés le torpillage et le mitraillage par le sous marin Allemand.Le journal de l'époque rapportant les faits est :"LE MONITEUR DE LA FLOTTE". J.COAT
Bonjour à tous,
Bonjour Pencoat,

Soyez le bienvenu à bord, et merci pour votre contribution concernant votre Grand Père Nicolas Coat. Si vous souhaitez partager d'autres informations, n'hésitez pas. Concernant la relation des évènements par la presse de l'époque, j'adhère complètement à ce que vient de dire Yves, il convient d'ête très vigilant quant à la teneur des articles. Il était de "bonne guerre", des deux côtés, de stimuler et d'entretenir la haine de l'adversaire, et la presse y a pris une large part.
Dans leur très grande majorité, je serais tenté de dire en totalité, mais il y a parfois les exceptions qui confirment la règle, les marins allemands n'ont pas eu à rougir de leur attitude, tout comme les marins français ou britanniques (en tous cas, c'est ce que je retiens de mes lectures, sans verser dans l'angélisme).

Bon dimanche à tous,
Bien cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

pencoat63
Messages : 9
Inscription : lun. janv. 14, 2008 12:00 am

Re: CASSINI - Aviso torpilleur

Message par pencoat63 » dim. avr. 27, 2008 11:28 am

Nous nous sommes mal compris, en fait je parle du témoignage d'un rescapé décédé dans les annees 60.Sa petite fille l'a toujours entendu raconter les faits tels que rapporté dans le journal cité:Extrait:" le document que vous m'avez fait
parvenir rejoignent les dires de mon grand-père concernant le mitraillage des
rescapés par le sous marin allemand et cela m'a soulagé, non pas pour ses
malheureuses victimes mais un de mes correspondant (qui d'ailleurs a un site
tres bien fait sur les batailles navales )
m'a affirmé qu'il était impossible que le sous marin ait pu faire feu sur
les rescapés car ce n'était pas dans la mentalité de la marine. Pour info,
peut être étes vous le correspondant cité plus haut Cordialement JCOAT

Avatar de l’utilisateur
Yves D
Messages : 2044
Inscription : ven. mai 18, 2007 12:00 am
Localisation : Toulon
Contact :

Re: CASSINI - Aviso torpilleur

Message par Yves D » dim. avr. 27, 2008 3:08 pm

Ce genre d'agression n'est dans la mentalité d'aucun marin digne de ce nom. Pourtant, il arrive parfois que sous la pression de divers éléments, quelqu'un un jour, comme on le dit "pète les plombs". En 14-18, comme en 39-45 et en d'autres conflits, il y a de rares cas de ce genre d'un côté comme de l'autre, les plus connus étant en 14-18, le KL Helmut Patzig d'un côté et le L.Cdr Godfrey Herbert de l'autre. Le premier (ou plutôt ses officiers de quart) furent traduits devant un tribunal, le second ne le fût pas. Pourquoi peut-on se demander aujourd'hui ? tout simplement parce que selon que vous serez gagnant ou perdant d'un conflit, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir ((c) Jean de la Fontaine).
Notre rôle aujourd'hui à nous qui voulons être les historiens de cette époque, est de rétablir la vérité à la lumière du recul que nous avons et des documents d'archives qui sont désormais disponibles et ce, quel que soit notre bord même si je répugne à utiliser cette notion de bord quand il s'agit de braves. Il y a quelque temps de celà, j'avais remarqué cette affirmation dont je ne connais plus l'auteur, qu'il me le pardonne :
Le bien n'est pas toujours là où on le croit ni le mal là où on le dit.
Quel que soit le sens dans lequel on la tourne, cette affirmation reste vraie.

Bien à vous.
Yves
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
et autres thèmes d'histoire maritime.

Avatar de l’utilisateur
bonifacio
Messages : 435
Inscription : sam. déc. 01, 2007 12:00 am

Re: CASSINI - Aviso torpilleur

Message par bonifacio » mar. avr. 29, 2008 7:58 am

milles excuses pencoat
jai effectivement oublie une page a retranscrire alors voici les "oubliés"
heuvet michel
clottes charles
mazeas goulven
graveran lucien
henry marius
bisquay joseph
et COAT nicolas qui était maitre fourrier et marié a BEGAUD Ernestine
concernant le mitraillage d'après mes renseignements je rejoins la version donnée par ar brav

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6453
Inscription : mar. avr. 25, 2006 12:00 am

Re: CASSINI - Aviso torpilleur

Message par Ar Brav » mar. avr. 29, 2008 8:38 am

Bonjour Bonifacio,

Merci pour ce complément que je m'empresse de rajouter sur ma fiche Cassini

Bonne journée à vous, [:nico56]
Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
bonifacio
Messages : 435
Inscription : sam. déc. 01, 2007 12:00 am

Re: CASSINI - Aviso torpilleur

Message par bonifacio » lun. mai 12, 2008 2:09 pm

bonjour a tous
quelquun pourrait me dire quelle etait la route du cassini les jours avant et quelle etait sa destination?
merci bcp davance

Rutilius
Messages : 11847
Inscription : mar. avr. 22, 2008 12:00 am
Localisation : Chaville (Hauts-de-Seine).

Re: CASSINI - Aviso torpilleur

Message par Rutilius » dim. juil. 20, 2008 10:35 pm

Yves D pour Bonifacio

Je confirme que c'est bien une mine qui a causé la perte du Cassini et non pas un torpillage suivi d'un mitraillage des survivants comme le disait un journal de l'époque dont j'ai oublié le nom. On peut retrouver par le KTB de l'UC 35 la position approx du positionnement des mines larguées. Je n'ai pas ce KTB mais je dois pouvoir retrouver le croquis de la barrière de mines.
Bonsoir Yves,
Bonsoir à tous,

Je viens de retrouver la même version des faits dans une revue lue par milieux politiques de l'époque, la Revue politique et parlementaire. Le chroniqueur des " événements maritimes " y relatait ce qui suit :

" Le contre-torpilleur Cassini, affecté au service des patrouilles de la Méditerranée, a été torpillé par un sous-marin ennemi le 28 février à une heure du matin.
Une soute ayant fait explosion, le bâtiment a coulé en moins de deux minutes.
Le commandant, 6 officiers et 100 sous-officiers et marins ont péri ; 2 officiers et 32 sous-officiers et marins ont été sauvés.
Il résulte des témoignages formels des survivants que, pendant qu'ils essayaient dans la nuit de gagner à la nage les radeaux qui flottaient, ils ont entendu une voie crier :
" Approchez camarades ! "
Un instant après, ils ont aperçu la masse sombre du sous-marin ennemi qui a tiré sur eux plusieurs coups de fusil ou de mitrailleuse et un obus ; celui-ci a touché un des radeaux. Je cite sans commentaires cet acte de sauvagerie.
Construit en 1894, le Casinni déplaçait 950 tonneaux. Il avait été transformé en mouilleur de mines."

(Revue politique et parlementaire 1917, Tome 91, p. 136).

Pour autant, je ne tire aucune espèce de conclusion de ce genre de récit fait de on-dit, quelle que soit la notoriété de l'auteur ou du support : les documents nautiques ont assurément une force probante supérieure.

Bien à vous,

Daniel.

Avatar de l’utilisateur
Yves D
Messages : 2044
Inscription : ven. mai 18, 2007 12:00 am
Localisation : Toulon
Contact :

Re: CASSINI - Aviso torpilleur

Message par Yves D » dim. juil. 20, 2008 11:38 pm

Bonsoir Daniel
Ce récit est touchant ! Je parierais même que la voix avait un accent allemand prononcé...
Pourtant les faits sont là, il n'y avait AUCUN U-Boot dans ce secteur quand le Cassini a heurté cette mine. Décidément, la désinformation a la vie dure dans la presse. Cf. mon post un peu plus haut.
Amts
Yves
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
et autres thèmes d'histoire maritime.

Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 4109
Inscription : mer. oct. 20, 2004 12:00 am

Re: CASSINI - Aviso torpilleur

Message par Terraillon Marc » lun. juil. 21, 2008 5:55 am

Bonjour

Sauf erreur de ma part, les avisos torpilleurs disparaissent administrativement en 1912, mais dans quelle catégorie le Cassini était au début de la guerre :
Torpilleurs d'escadre ?
Torpilleurs de haute mer ?
Torpilleur de 1ere classe ?

Si quelqu'un à la réponse, je suis intéressé.

A bientot
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.

Répondre

Revenir à « MARINE »