AMIRAL MAGON - Compagnie des Chargeurs Réunis

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: AMIRAL MAGON - Compagnie des Chargeurs Réunis

Message par Ar Brav » ven. nov. 30, 2007 8:10 am

Bonjour à tous,

AMIRAL MAGON Navire hôpital, transport de troupes (1914 - 1917)

Chantier :

Ateliers et Chantiers de la Loire, Saint Nazaire
Lancé le 02 février 1904
Mis en service en 1905 (MM)
Retiré : 25.01.1917 (MN)
Caractéristiques : 5 566 t ; 130 x 18,4 m ; 2 900 cv ; 12 nds ; machine à triple expansion

Observations :

Cargo mixte de la Compagnie des Chargeurs Réunis
1905 – 1914 : affecté à la ligne France – Indochine
10.1914 : devient navire – hôpital, transporte les blessés de Dunkerque à Cherbourg jusqu’à fin décembre 1914, est alors remplacé par le CEYLAN de la même Cie
25.01.1917 : torpillé et coulé à 11h10 lors d’une traversée Marseille – Salonique (Cdt Lenormand) par le sous-marin U 39 avec 900 hommes du 40ème RI à 135 milles du Cap Matapan (160 milles dans l’Ouest de Cerigotto). Il sombre en 10 minutes. Le nombre exact de victimes serait de 211. L'U 39 était alors commandé par le Kplt Walter Forstmann. Les 809 rescapés sont recueillis par l’ARC et la BOMBARDE de la Marine Nationale.

Image

Voir aussi là :

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... _97_15.htm

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Charraud Jerome
Messages : 8299
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Entre Berry et Sologne
Contact :

Re: AMIRAL MAGON - Compagnie des Chargeurs Réunis

Message par Charraud Jerome » ven. nov. 30, 2007 9:43 pm

25.01.1917 : torpillé et coulé à 11h10 lors d’une traversée Marseille – Salonique (Cdt Lenormand) par le sous-marin U 39 avec 900 hommes du 40ème RI à 135 milles du Cap Matapan (160 milles dans l’Ouest de Cerigotto). Il sombre en 10 minutes. Le nombre exact de victimes serait de 211. L'U 39 était alors commandé par le Kplt Walter Forstmann. Les 809 rescapés sont recueillis par l’ARC et la BOMBARDE de la Marine Nationale.
Bonsoir
Je souhaite ajouter que quelques artilleurs du 57e RAC accompagnaient les gars du 40e RI. Parmi eux, voici Clément JAUZION:
Image

Cordialement
Jérôme Charraud
Les 68, 90, 268 et 290e RI dans la GG
Les soldats de l'Indre tombés pendant la GG
"" Avançons, gais lurons, garnements, de notre vieux régiment."
Image

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: AMIRAL MAGON - Compagnie des Chargeurs Réunis

Message par Ar Brav » ven. nov. 30, 2007 10:34 pm

Bonsoir Jérôme,

Merci pour ta contribution, enfin le fil s'anime ! Il est vrai que contempler une liste de barcasses.... :lol:

Bien cordialement et bonne soirée,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Charraud Jerome
Messages : 8299
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Entre Berry et Sologne
Contact :

Re: AMIRAL MAGON - Compagnie des Chargeurs Réunis

Message par Charraud Jerome » ven. nov. 30, 2007 10:45 pm

Bonsoir Jérôme,

Merci pour ta contribution, enfin le fil s'anime ! Il est vrai que contempler une liste de barcasses.... :lol:

Bien cordialement et bonne soirée,
Franck
Bonsoir
Je sais bien qu'il y a une base de marsouins non loin de chez moi, de sous mariniers plus précisement (Rosnay -Transmission SNLE), mais je dois reconnaitre que les bateaux ne sont pas ma spécialité. Je m'interresse plus aux hommes (matelots inclus) qu'aux barcasses, comme tu dis.
Quoique j'ai bien un marin dans ma famille, puisqu'il est MPF à bord du Victor Hugo, sait on jamais, une vocation maritime sommeille peut-être en moi. :lol: :lol: :lol:

Cordialement
Jérôme Charraud
Les 68, 90, 268 et 290e RI dans la GG
Les soldats de l'Indre tombés pendant la GG
"" Avançons, gais lurons, garnements, de notre vieux régiment."
Image

Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: AMIRAL MAGON - Compagnie des Chargeurs Réunis

Message par Terraillon Marc » dim. mars 23, 2008 11:23 pm

Bonjour

La fiche est en ligne

http://www.navires-14-18.com/fichiers/A ... U39_V5.pdf

A bientot :hello:
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: AMIRAL MAGON - Compagnie des Chargeurs Réunis

Message par Ar Brav » dim. juil. 06, 2008 10:14 am

Bonjour à tous,

Une vue de l'Amiral Magon, cadeau de Malou :

Image

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: AMIRAL MAGON - Compagnie des Chargeurs Réunis

Message par Ar Brav » dim. juil. 06, 2008 10:34 am

Re,

Prise sur le Voltaire, une photo des rescapés de l'Amiral Magon ainsi légendée par l'homme marqué d'une croix :

"Les rescapés de l'Amiral Magon sur le gaillard d'avant du Voltaire 27 janv. 1917"


Image

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Rutilius
Messages : 12438
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

AMIRAL-MAGON ― Cargo mixte ― Compagnie maritime des chargeurs réunis.

Message par Rutilius » sam. août 09, 2008 12:35 pm

Bonjour à tous,

■ Le communiqué officiel du Ministère de la Marine.

« Le bâtiment de la compagnie des Chargeurs Réunis Amiral-Magon, qui transportait neuf cents hommes de troupe environ à Salonique et qui était escorté par le contre-torpilleur Arc, a été torpillé le 25 janvier par un sous-marin ennemi. Le périscope n'a été aperçu qu'au moment où la torpille venait d'être lancée.

L'Amiral-Magon a coulé en dix minutes. Huit cents hommes ont été sauvés par le contre-torpilleur d'escadre et par le contre-torpilleur Bombarde, qui, patrouillant dans les environs, a rallié en grande vitesse ainsi que sept chalutiers.

Le commandant et l'équipage de l'Amiral-Magon ainsi que les troupes passagères ont eu une très belle attitude.

L'État-major et l'équipage de l'Arc ont fait preuve du plus grand dévouement, les hommes se jetant fréquemment à la mer, malgré le mauvais temps, pour rapprocher du torpilleur les soldats et les hisser à bord.

La plupart des victimes ont été tuées sur le coup par l'explosion. »


____________________________________________________________________________________________

Cité par René La Bruyère, in Revue politique et parlementaire 1917, T. 90, p. 275 et 276, Chron. « Les événements maritimes ».
_______________________

Bien amicalement à vous,
Daniel.
Dernière modification par Rutilius le lun. juil. 02, 2018 5:25 pm, modifié 1 fois.

Rutilius
Messages : 12438
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

AMIRAL-MAGON ― Cargo mixte ― Compagnie maritime des chargeurs réunis.

Message par Rutilius » sam. sept. 13, 2008 1:26 am

10.1914 : devient navire–hôpital, transporte les blessés de Dunkerque à Cherbourg jusqu’à fin décembre 1914 ; est alors remplacé par le CEYLAN de la même Cie.

Bonsoir Franck,
Bonsoir à tous,

A partir du début de l'année 1915, quelles ont été l'affectation et les destinations de l' Amiral-Magon ? A la rubrique Vie maritime de l'Ouest-Éclair - n° 5.802 - du 5 juillet 1915, dans une brève concernant les mouvements de navires, on lit en effet ceci : « Arrivées. - Amiral-Magon, du Havre à Périm, le 1er. »

S'agit-il d'un bâtiment homonyme ? Et quelle curieuse destination !
_______________________

Bonne soirée,
Daniel.
Dernière modification par Rutilius le lun. juil. 02, 2018 5:30 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: AMIRAL MAGON - Compagnie des Chargeurs Réunis

Message par Ar Brav » sam. sept. 13, 2008 9:14 am

Bonjour Daniel,

A partir du début de l'année 1915, quelles ont été l'affectation et les destinations de l' Amiral-Magon ?

J'ai fouillé et farfouillé dans ma doc, je n'ai rien trouvé, et je n'ai pas d'ouvrage sur les Chargeurs, à mon grand regret.

Et quelle curieuse destination !

En effet, s'agissant de Périm, ile de l'océan Indien, dans le détroit de Bab-el-Mandeb, la destination est pour le moins étrange, comme est tout aussi surprenante la parution dans un quotidien des mouvements des navires en plein conflit. Les capitaines et les équipages ont du souci à se faire.

Bien cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Répondre

Revenir à « MARINE »