MELBOURNE - Compagnie des Messageries Maritimes

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Rutilius
Messages : 13556
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

MELBOURNE ― Paquebot ― Compagnie des Messageries maritimes.

Message par Rutilius » dim. mars 27, 2011 5:35 pm

[Message supprimé]
Dernière modification par Rutilius le mer. sept. 19, 2018 9:24 am, modifié 1 fois.

olivier 12
Messages : 3802
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: MELBOURNE - Compagnie des Messageries Maritimes

Message par olivier 12 » sam. juin 07, 2014 1:34 pm

Bonjour à tous,

MELBOURNE

Vapeur des Messageries Maritimes, affrété par le Ministère de la Guerre.
3998 tpl 2423 tx JB
Effectue une traversée Bizerte - Damiette
Capitaine : Félix CAZILHAC, Capitaine au Long Cours, Lieutenant de Vaisseau Auxiliaire
Inscrit à Agde, n° 206

Attaque par un sous-marin le 10 Avril 1917.

Rapport du capitaine

Quitté Bizerte le Samedi 7 Avril à 19h00. Beau temps d’Est. Navigué en zigzags de jour et de nuit par clair de lune.
Le 10 Avril à 10h20, Aperçu une torpille lancée sur nous de 600 m, par 20° sur l’arrière du travers. Mis la barre toute à droite et monté à vitesse maximum. La torpille passe à moins de 20 m de l’arrière. «Envoyé « SOS. Manqué par torpille ». Ouvert le feu avec le 90 mm de l’arrière sur le point d’où venait la torpille. Tiré 8 obus en 30 minutes avec points de chute à 2000, 3000 et 4000 m. Mais pas vu le sous-marin.

A 12h00, et sur sa demande, signalé à Cerigo (nota : Cythère) position, route, vitesse et chiffre. Position 33°52 N et 21°34 E. (nota : au NE de Benghazi)
Sans l’embardée, nous aurions été frappés à hauteur de la cale 3.
Arrivé à Damiette le 12 Avril et pris le pilote à 12h30.

Conclusions de l’officier enquêteur

Tous les témoignages recueillis coïncident, en particulier celui de l’officier de quart Monsieur Cosse, de l’homme de vigie dans le mât de misaine et de l’homme de bossoir bâbord sur la passerelle. C’est le capitaine qui a vu le premier la torpille. J’en conclus que s’il n’avait pas vu le sillage et manœuvré aussitôt, son navire aurait été touché. La veille était assurée par 9 hommes, dont 5 soldats passagers. Les ordres du capitaine au timonier et à la machine ont été exécutés sur le champ et vérifiés par l’officier de quart.
J’estime que le commandant a sauvé son navire par son coup d’œil, son sang froid et sa rapidité de décision.

Le commandant Cazilhac commande depuis 22 mois des navires réquisitionnés. Etant en convoi, il a vu torpillés devant lui :
CALIFORNIAN le 9/11/1915 (nota : par l’U 35 du KL Waldemar Kophamel)
YSER le 23/02/1917 (par l’UC 37 de l’OL Ralph Wenninger)
ERNEST SIMONS le 03/04/1917 (encore par l’UC 37, mais commandé cette fois par l’OL Otto Launburg, un ancien officier de Kophamel)

Le 16 Avril 1916, il a vu un sous-marin s’immerger à 2 milles de lui.
Il a transporté 21000 hommes et 1300 chevaux sans jamais aucune perte.
Il est titulaire d’un Témoignage Officiel de Satisfaction du Ministre, de Juin 1916, pour l’évacuation de l’armée serbe.
Je le propose pour une Citation à l’Ordre du Régiment.

Signé Chateauminois

Note du Contre Amiral VARNEY, commandant la Division de Syrie au Ministre. 14 Avril 1916

Je vous transmets les résultats de l’enquête faite à bord du MELBOURNE au sujet de l’attaque subie par ce navire le 10 Avril 1917.
Le lieutenant de Vaisseau Chateauminois propose une Citation à l’Ordre du Régiment pour le LV auxiliaire CAZILHAC, commandant du MELBOURNE, au motif suivant :

"Déjà titulaire d’un TOS du Ministre en Juin 1916 à l’occasion du transport de l’armée serbe, a évité le torpillage de son bâtiment par une habile manœuvre ».

Je transmets cette proposition avec un avis très favorable.

Commentaire

En fait, on constate que MELBOURNE a croisé à plusieurs reprises la route de sous-marins, comme ce sera encore le cas le 9 Novembre 1917 lors de l’affaire de l’ARDGLAMIS citée dans les posts précédents.
Mais l’attaque personnelle qu’il a vraiment subie lui-même et qui a valu la Croix de Guerre au Lieutenant de Vaisseau Cazilhac a eu lieu le 10 Avril 1917. A la date du 9 Novembre 1917, on ne trouve pas, aux archives, de dossier le concernant.

Le sous-marin attaquant

N’est pas identifié.
Mais deux sous-marins semblent s’être alors trouvés dans les parages :

- U 33 du KL Gustav Siess
- UB 47 de l’OL Hans Hermann Wendlandt.

Je pencherais d’ailleurs pour ce dernier qui semblait le plus proche de la position du MELBOURNE.

Cdlt
olivier

alain13
Messages : 1967
Inscription : mer. mai 23, 2007 2:00 am

Re: MELBOURNE - Compagnie des Messageries Maritimes

Message par alain13 » sam. juin 07, 2014 11:28 pm

Bonsoir,

Rapport du commandant Cazilhac sur les combats des 7, 8 et 9 novembre 1917, réinséré après disparition.

cordialement,
alain

Rutilius
Messages : 13556
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

MELBOURNE ― Paquebot ― Compagnie des Messageries maritimes.

Message par Rutilius » dim. juin 08, 2014 12:42 am

Bonsoir à tous,

Le capitaine du paquebot Melbourne durant la Grande Guerre

— CAZILHAC Félix Gabriel, né le 5 mars 1868 à Agde (Hérault) et décédé le ... à ... (...).

• Fils d’Antoine CAZILHAC, né le 11 août 1819 à Agde, « capitaine marin », et de Marie CABANES, née né le 23 mars 1826 à Agde, sans profession ; époux ayant contracté mariage dans cette commune, le 21 avril 1847 (Registre des actes de mariage de la commune d’Agde, Année 1847, acte n° 19 ~ Registre des actes de naissance de la commune d’Agde, Année 1868, acte n° 50).

Capitaine au long-cours, inscrit à Agde, n° 206. Admis à commander les navires armés au long-cours par une décision du Ministre de la Marine en date du 20 novembre 1893 (J.O. 24 nov. 1893, p. 5.812). Classe 1888, n° 403 au recrutement de Béziers.

Distinctions honorifiques

□ Par une décision du Ministre de la Marine en date du 3 juillet 1916 (J.O., 1er août 1916, p. 6.898), objet d’un témoignage officiel de satisfaction « en récompense des services particulièrement pénibles qu’ [il a] rendus pendant la période de transport des troupes serbes, de Corfou à Salonique. »

□ Par arrêté du Ministre de la Marine en date du 19 juin 1921 (J.O. 20 juin 1921, p. 7.044), inscrit au tableau spécial de la Légion d’honneur pour le grade de chevalier dans les termes suivants :

« Cazilhac (Félix-Gabriel), capitaine au long-cours : a commandé pendant toute la guerre dans des pa-rages dangereux. Une citation pour sa belle conduite lors d’une attaque de son bâtiment à la torpille. »

□ Par décret en date du 11 août 1930 (J.O. 15 août 1930, p. 9.482), nommé au grade de chevalier dans l’Ordre du Mérite maritime.

□ Par décrets en date des 27 et 31 juillet 1934 (J.O. 8 août 1934, p. 8.272), promu au grade d'officier dans l’ordre du Mérite maritime.
Dernière modification par Rutilius le jeu. oct. 24, 2019 7:57 pm, modifié 2 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
Gastolli
Messages : 264
Inscription : lun. juin 29, 2009 2:00 am

Re: MELBOURNE - Compagnie des Messageries Maritimes

Message par Gastolli » mar. juin 10, 2014 12:00 am

Bonsoir,
well, not U 33 (this submarine was not at sea that date, 10.04.1917) and not UB 47 and no other german or austrian submarine, apart from, possibly

austrian U 30 ?

which went missing after leaving Cattaro on 31.03.1917 for her area of operations between Malta and Cerigo.

U 30 was claimed by british Drifters on the evening of 10.04.1917 in the straits of Otranto, but that claim isn't sure I would say...

Oliver

olivier 12
Messages : 3802
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: MELBOURNE - Compagnie des Messageries Maritimes

Message par olivier 12 » mar. juin 10, 2014 10:23 am

Bonjour à tous, bonjour Oliver,

Thanks for these informations. I have noticed the submarine is neither U 33 nor UB 47.
The possibility it could be austrian U 30 is interesting. It would mean this submarine has not been sunk by british drifters that day in Otrante strait, but was still in the south of her area of operations.
Could this submarine have been shot by a shell of the 90 mm gun of MELBOURNE ?
I don't think so, except an extraordinary luck of the gunman.
Anyway, we shall never know...

Cdlt
olivier

Avatar de l’utilisateur
Gastolli
Messages : 264
Inscription : lun. juin 29, 2009 2:00 am

Re: MELBOURNE - Compagnie des Messageries Maritimes

Message par Gastolli » mer. juin 11, 2014 11:54 pm

Bonsoir,
it's not very lickely that U 30 (if ever it was this boat which was seen by MELBOURNE) was hit by her gunfire.

If I understand it right, the submarine was not actually seen by MELBOURNE ?

Oliver

aviats
Messages : 3
Inscription : dim. nov. 23, 2014 1:00 am

Re: MELBOURNE - Compagnie des Messageries Maritimes

Message par aviats » dim. nov. 23, 2014 8:44 pm

Bonjour à tous,

Je viens pour la première fois sur ce site avec une question précise.
Mon beau-père russe venu combattre en 1917 sur le front d'orient avait laissé qques photos de son voyage datées :
- 6 septembre 1917 : A bord du "Melbourne" dans l'océan arctique.
- 10 septembre 1917: Escale du "Melbourne" en Ecosse. Nous allons à terre.
-21 octobre 1917 : de passage à Avignon.

Ces dates me posent question car les données officielles indiquent que les 2ème et 4ème brigades russes venues combattre sur le front d'Orient sont parties d'Arkhangelsk en été 1916.
Serait-il possible de valider cette traversée du "Melbourne" en 1917 et peut-être de connaître l'appartenance de ces soldats russes alors que les bolcheviques ont déjà pris le pouvoir (?).

Merci de votre aide.
Cordialement.
Aviats.
aviats

Rutilius
Messages : 13556
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

MELBOURNE ― Paquebot ― Compagnie des Messageries maritimes.

Message par Rutilius » dim. nov. 23, 2014 11:48 pm

Bonsoir, et bienvenue,

La réponse à vos interrogations figure peut-être dans les pages de cet ouvrage :

— Rémi ADAM : « Histoire des soldats russes en France (1915 ~ 1920). Les damnés de la guerre. », Éd. L’Harmattan, Paris, 1996, 383 p.

V. également ce sujet —> http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 0148_1.htm
Dernière modification par Rutilius le jeu. oct. 24, 2019 9:41 pm, modifié 1 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

aviats
Messages : 3
Inscription : dim. nov. 23, 2014 1:00 am

Re: MELBOURNE - Compagnie des Messageries Maritimes

Message par aviats » lun. nov. 24, 2014 9:06 pm

Bonsoir Rutillus,

Merci de cette réponse hyper rapide.
Malheureusement ce bouquin de Rémi ADAM, très intéressant pour l'histoire des soldats des 1ère et 3ème brigades qui ont combattu en France dans des conditions inimaginables, ne traite pas des 2ème et 4ème brigades qui ont combattu sur le front d'orient (Salonique, ...).
Je pensais y trouver qques éléments lorsque je me le suis procuré mais n'ai pas eu cette chance. Cependant sa lecture m'a appris beaucoup.
Merci encore.

Aviats
aviats

Répondre

Revenir à « MARINE »