CHAOUIA - Compagnie PAQUET

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: CHAOUIA - Compagnie PAQUET

Message par Terraillon Marc » sam. nov. 17, 2007 9:25 pm

Bonjour


Voici une vue du paquebot CHAOUIA de la Compagnie PAQUET

Image


A bientot :hello:
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: CHAOUIA - Compagnie PAQUET

Message par Ar Brav » lun. nov. 19, 2007 2:43 pm

Bonjour à tous,

CHAOUIA Navire auxiliaire (1915-1916)

Chantier & Caractéristiques :

De Schelde Maatchappij, Flessingue, Pays-Bas
Mis à flot : 1896
En service : 01.1912 (MM)
En service : 24.02.1915 (MN)
Retiré : 30.01.1916 (MN)
Retiré : 16.01.1919 (MM)
Caractéristiques : 7 800 t ; 4 334 tjb ; 2 727 tjn ; 4 000 tpl ; 3 600 cv ; 120,7 (ht) 117,70 (pp) x 13,76 x 8,86 m ; TE 7,01 m (en charge) 4,10 m ( lège) ; 14,5 nds essais, 13,5 nds croisière ; 790 passagers (dont 73 en 1ères, 52 en 2èmes, 58 en 3èmes) , 3 cales ; emport 250 chevaux ; machine alternative à pilon à quadruple expansion à 4 cylindres superposés 2 à 2 ; 4 chaudières cylindriques à tubes de fumée timbrées à 14,75 kg/cm2 ; 1 hélice ; 2 mâts ; 2 cheminées.

Principales dates & Observations :

Paquebot mixte KONINGIN WILHELMINA de la Nederland Line, mis en service en 1896 sur la ligne Hollande-Insulinde
01.1912 : acheté par la CNP pour le service du Maroc, devient le CHAOUIA, inaugure le service "rapide" Marseille - Tanger - Casablanca. C'est le premier navire à 2 cheminées de la compagnie
08.1912 : à la fin du mois, avec l'ANATOLIE, il transporte les hommes du 7ème RCA et du 38ème RA envoyés en renfort aux généraux Lyautey et Mangin, occupés à juguler la rébellion dans le Sud marocain
24.02.1915 : réquisitionné à Marseille comme transport de troupes
30.01.1916 : déréquisitionné mais toutefois utilisé comme transport de troupes après l'armistice
13.01.1919 : part de Marseille pour Le Pirée et Constantinople
16.01.1919 : aborde une mine résiduelle et coule en 4 minutes. 360 victimes, 180 survivants recueillis principalement par le vapeur anglais DAGHESTAN de la Rome Steam Shipping Company.

Sources :

La Marine Marchande française, Jean Randier, EMOM, 1980
Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours, Tome II, 1870-2006, LV Jean-Michel Roche, Imp. Rezotel-Maury Millau, 2005
http://www.netmarine.net/dico/index.htm
Armements Marseillais, Compagnies de navigation et navires à vapeur, Paul Bois, CCI Marseille-Provence, 2003
Histoire de la Compagnie de Navigation Paquet, B. Bernadac et P. Galocher, Editions Tacussel, 1991


Bien cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Yves D
Messages : 2044
Inscription : ven. mai 18, 2007 2:00 am
Localisation : Toulon
Contact :

Re: CHAOUIA - Compagnie PAQUET

Message par Yves D » mar. nov. 20, 2007 11:10 am

Franck
As tu une position exacte du naufrage ? Le Chaouia aura très probablement touché une mine mouillée par un U-Boot et la connaissance du lieu permettrait peut-être de confirmer.
Amts
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
et autres thèmes d'histoire maritime.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: CHAOUIA - Compagnie PAQUET

Message par Ar Brav » mar. nov. 20, 2007 11:43 am

Re, Yves,

Hélas, non, j'ai cherché et point trouvé, même sous son ancien nom.
Amicalement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

olivier 12
Messages : 3314
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: CHAOUIA - Compagnie PAQUET

Message par olivier 12 » sam. janv. 05, 2008 8:06 pm

Quelques précisions sur le naufrage du Chaouia

Le navire faisait route de Marseille au Pirée avec 660 passagers dont 401 militaires, grecs pour la plupart.
A 23h00 le 15 Janvier on prévient les passagers de 1ère classe (quelques diplomates, un colonel, un journaliste du Daily Telegraph) qui font une partie de bridge que le Stromboli est en vue et en éruption; spectacle magnifique.
Ayant passé le volcan, le navire fait route vers le détroit de Messine. A minuit,il est sur l'alignement du feu de Pezzo par celui de Faro et fait alors route plein sud. La mer est calme.
A minuit dix, le 16 Janvier,une violente explosion se produit par bâbord. Le navire commence aussitôt à s'enfoncer et le commandant vient sur tribord pour essayer d'atteindre les bancs de Rasaculmo.
Mais le naufrage est extrêmement rapide , 3 à 4 minutes entre l'explosion et la disparition totale du navire.
Un navire qui venait de doubler le Faro, le vapeur anglais Daghestan s'approche alors et met ses embarcations à l'eau. Il reste sur les lieux, recueillant les naufragés au fur et à mesure que ses embarcations les ramènent. Il y aura 184 survivants, dont le commandant Calviès qui avait été hissé, à bout de force, sur un radeau par l'un de ses officiers.
On dénombre 476 victimes.

Selon ce rapport, rédigé le lendemain du drame par le commandant, on peut dire que le navire était à quelques milles de l'entrée nord du détroit de Messine.
Olivier
olivier

olivier 12
Messages : 3314
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: CHAOUIA - Compagnie PAQUET

Message par olivier 12 » sam. janv. 05, 2008 9:39 pm

et une reconstitution de sa route estimée. Le point de naufrage doit être vers la croix. On note d'ailleurs une obstruction à 174 m au milieu de fonds qui tout autour sont à 180m (sur la carte en détail) Certainement une épave. Mais est-ce celle du Chaouia? On ne peut le dire; il y a tant de navires au fond de l'océan....!!

Image
olivier

olivier 12
Messages : 3314
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: CHAOUIA - Compagnie PAQUET

Message par olivier 12 » sam. janv. 05, 2008 9:41 pm

Plus une photo du Chaouia en Août 1912 alors qu'il embarquait des troupes pour le Maroc (suite à l'établissement du protectorat)

Image
olivier

Avatar de l’utilisateur
Yves D
Messages : 2044
Inscription : ven. mai 18, 2007 2:00 am
Localisation : Toulon
Contact :

Re: CHAOUIA - Compagnie PAQUET

Message par Yves D » sam. janv. 05, 2008 9:54 pm

Bonsoir à tous
A ce stade de ma recherche, je ne vois pas de mouillage de mines dans l'entrée du détroit mais il faut regarder cela de plus près. Il s'agit plus probablement d'une mine dérivante qui aura rompu son orin et comme on dirait de nos jours, d'un "dommage collatéral".
Belle démonstration Olivier :jap:
Cdlt
Yves
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
et autres thèmes d'histoire maritime.

olivier 12
Messages : 3314
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: CHAOUIA - Compagnie PAQUET

Message par olivier 12 » sam. janv. 05, 2008 10:04 pm

Merci Yves
L'ayant franchi d'innombrables fois, je connais ce passage comme ma poche. L'ensemble Stromboli - détroit de Messine constitue d'ailleurs une superbe navigation, surtout de nuit ... Mais en ces temps de guerre (bien qu'elle fut terminée depuis deux mois au moment du naufrage) c'était une autre histoire !
olivier

Avatar de l’utilisateur
armand
Messages : 3127
Inscription : dim. déc. 24, 2006 1:00 am

Re: CHAOUIA - Compagnie PAQUET

Message par armand » mar. juil. 29, 2008 5:03 pm

On dénombre 476 victimes.Olivier
FLANDRE Maurice Fernand, Aspirant au 132, élève (pensionnaire) à Louis le Grand de 1913 à 1915 (merci Bernard).

Est il en permission ?

NB :La 12e D. I. quitte l’Alsace le 29 janvier pour la Champagne. Le 132e R. I. est relevé les 27 et 28 de sa
mission à Rastatt.

Cdt
Armand
Sur les traces du 132ème RI " Un contre Huit " et du 294ème RI (le "29-4")

Répondre

Revenir à « MARINE »