NAVIRES-HÔPITAUX

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: NAVIRES-HÔPITAUX

Message par Ar Brav » mer. oct. 17, 2007 9:49 am

Bonjour à tous,

Les bateaux concernés ici servant tantôt de transports de troupes, tantôt de navires hôpitaux, je ne savais pas trop où mettre ce fil (Marine ou Service de Santé ?), voici néanmoins un petit topo sur les navires hôpitaux, situation en 1914.

Le 3 août 1914 :
L'Allemagne déclare la guerre à la France. Réquisition et militarisation du paquebot La Bretagne de la Compagnie générale Transatlantique, il devient navire hôpital.
Le 7 août :
Le transport de troupes de la Marine nationale Duguay-Trouin devient navire hôpital
Le 10 août :
Réquisition et militarisation du paquebot Canada de la compagnie Cyprien Fabre, il devient navire hôpital.
En septembre :
La compagnie Paquet propose le Doukkala pour servir de navire hôpital. Il est installé comme hôpital flottant dans le vieux Port à Marseille
Le 13 septembre :
Le Duguay-Trouin est à Brest pour servir d'hôpital flottant jusqu'au 5 octobre
Le 25 septembre :
Sphinx de la Compagnie des Messageries Maritimes est remis à la Marine Nationale pour être transformé en navire hôpital
Le 26 septembre :
Les paquebots Equateur, Oxus, Portugal des Messageries Maritimes sont enfermés en Mer Noire suite au blocus mis en place par le gouvernement turc. Ils sont remis aux forces russes pour servir de navire hôpital
En octobre :
Amiral Magon, cargo de la Compagnie des Chargeurs réunis, devient navire hôpital sur la ligne Dunkerque Cherbourg. D’octobre 1914 à janvier 1915 Ceylan sert de navire hôpital pour évacuer les plages du nord puis stationne à Dunkerque pour servir de dépôt de convalescents
Le 8 octobre :
Duguay-Trouin quitte Brest pour Dunkerque qu'il rallie le 9 octobre 1914
Le 17 octobre :
Bretagne est officiellement réquisitionné et commence à évacuer les blessés des plages du nord
Le 24 octobre :
Duguay-Trouin commence l'évacuation des blessés de la 8ème armée vers Cherbourg, le Havre et Brest jusqu'en février 1915.
Le 5 novembre :
L'amiral Duperré, cargo de la Compagnie des Chargeurs réunis, est déclaré navire-hôpital.
Le 14 novembre :
Réquisition du paquebot Tchad de la Compagnie des Chargeurs Réunis. Il est le cinquième bâtiment officiellement déclaré navire hôpital
Le 26 novembre :
Tchad quitte Le Havre pour Dunkerque

La France compte donc au début du conflit 8 bâtiments affectés aux transports sanitaires, plus le Duguay-Trouin, navire-hôpital de la Marine Nationale.

Bien cordialement et bonne journée à tous,
Franck

(à suivre)
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
rohmer
Messages : 1284
Inscription : sam. nov. 19, 2005 1:00 am

Re: NAVIRES-HÔPITAUX

Message par rohmer » mer. oct. 17, 2007 10:38 am

Bonjour à tous,
Bonjour Franck,

Merci pour ce fil.

Il nous donne la mesure de la catastrophe envisagée et nous ne sommes qu'en 1914.! :ouch:

Bien cordialement.
Evelyne.




Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: NAVIRES-HÔPITAUX

Message par Ar Brav » mer. oct. 17, 2007 11:31 am

Re-bonjour à tous,
Bonjour Evelyne,

Le pire est à venir avec les opérations en Méditerannée.

La suite, la situation des navires hôpitaux en 1915 :

Dès les premiers mois de 1915, l'évacuation des blessés des plages de Mer du nord s'arrête. Les navires affectés à cette tâche sont alors transférés sur le Front d'Orient.
Le nombre de bâtiments s'avérant nettement insuffisant, d'autres réquisitions de paquebots sont lancées.
Sont alors réquisitionnés dès 1915 les navires hôpitaux :

Ariadne (Charles Tricot)
Saint François d’Assise (Société des œuvres de mer)
Sphinx (Messageries Maritimes)
Divona (CSA)
Amiral Magon sera rapidement transformé en transport de troupes et remplacé en tant que navire hôpital par Ceylan
Le croiseur France IV (CGT) devient navire hôpital.
Les bâtiments Bien Hoa et Vinh Long tous deux transports de troupes de la Marine Nationale sont transformés en navires hôpitaux.

Le 15 janvier :
Bretagne est déclaré navire-hôpital mais reste en tant que dépôt à Brest
Le 31 janvier :
Ceylan devient transport de troupes
En février :
l'Amiral Duperré et Tchad restent à Dunkerque pour servir de dépôt de convalescents et typhoïdiques, ils y resteront jusqu’en avril 1915. Le Canada est le premier navire-hôpital français présent en Orient.
Le paquebot Salta de la compagnie SGTM est prêté aux anglais et devient le navire hôpital HMHS Salta
Le 25 février :
Le Duguay-Trouin quitte la France pour rallier les forces navales de Méditerranée
Le 11 mars :
Carthage , Vinh long et Chaouia arrivent à Samosavec à leur bord le 1er RMA
Le 19 mars :
Duguay-Trouin est à Bizerte.
Le 21 mars :
Bretagne quitte Dunkerque pour Cherbourg puis Brest
Le 29 mars :
Bretagne quitte Brest pour Malte
Le 9 avril :
Un incendie a lieu à bord du Tchad
Le 20 avril :
Tchad quitte Dunkerque pour Brest
Le 24 avril :
La division Guépratte appareille. Elle est composée entre autres des croiseurs auxiliaires Savoie, Provence, Lorraine, des transports du détachement Ruef, Vinh-Long, Carthage, Théodore-Mante, Ceylan et du navire hôpital Duguay-Trouin. Elle part attaquer Koum-Kaleh pour faire diversion pendant le débarquement aux Dardanelles.
Le 24 avril :
Tchad appareille pour les Dardanelles
Les 25, 26 et 27 avril :
Duguay-Trouin évacue les blessés de Koum Kaleh sur Alexandrie, Moudros et Bizerte
Le 28 avril :
L’Amiral Duperré quitte Dunkerque pour Brest
Les 28 et 29 avril :
Tchad est en escale à Mers el Kébir
Fin avril :
Le navire hôpital Ceylan qui remplace Amiral Magon évacue les blessés de Koum-Kaleh
Le 2 mai :
Canada, navire hôpital évacue des blessés de Koum-Kaleh.
Le 7 mai :
Tchad arrive à Moudros et cap Hellès
Le 16 mai :
l’Amiral Duperré est déréquisitionné
En juin :
Réquisition de l’Ariadne, de la Compagnie Charles Tricot et Bien Hoa, alors transport de troupes de la Marine Nationale devient navire hôpital
Le 30 juin :
Tchad évacue le Général Gouraud, commandant en chef du corps expéditionnaire des Dardanelles. Il sera amputé d’un bras à bord du navire
En juillet :
Duguay-Trouin continue les évacuations entre Salonique et Toulon , Alger, Bizerte
Le 4 juillet :
Ariadne quitte Cherbourg pour une escale à Brest
Le 7 juillet :
Tchad arrive à Toulon
Le 8 juillet :
Ariadne quitte Brest pour Gibraltar
Le 10 juillet :
Charles Roux devient navire hôpital à Port de Bouc
Le 17 juillet :
Ariadne arrive à Alger
Le 20 juillet :
Ariadne quitte Alger pour Bizerte
Le 22 juillet :
Bien Hoa quitte Toulon
En août :
Charles Roux devient hôpital flottant à Moudros aménagé par la Société française de secours aux blessés militaires donc non militarisé.
Ceylan redevient navire hôpital.
D’août à décembre 1915 :
Ariadne évacue les blessés du Cap Hellès (Dardanelles ) pour les emmener à Moudros Ceylan effectue les trajets Moudros Salonique Toulon via Bizerte
Le 23 août :
Ariadne est déclaré navire hôpital
Le 2 septembre :
Réquisition du trois mâts goélette le Saint François d’Assise
Le 12 septembre :
Le paquebot Sphinx devient navire hôpital dès sa sortie des chantiers
Le 4 octobre :
Saint François d’Assise quitte Nantes puis Saint Nazaire
Le 7octobre :
Torpillage en Méditerranée de l'Amiral Hamelin par un sous-marin allemand.
Le 7 octobre :
Le Dunluce Castle, navire hôpital anglais en provenance de Moudros recueille les naufragés de l’Amiral Hamelin, il les déposera à Malte le 8 octobre en fin de journée
Le 12 octobre :
Saint François d’Assise arrive à Oran
Le 14 octobre :
Saint François d’Assise quitte Oran
Le 21 octobre :
Saint François d’Assise arrive à Bizerte
Le 26 octobre :
Saint François d’Assise quitte Bizerte pour Moudros où il est chargé de transférer les blessés du Cap Hellès à Moudros jusqu’au 17 janvier 1916
Du 4 novembre au 8 mars :
Vinh Long est stationné à Moudros mais n’est pas encore navire hôpital
Le 13 novembre :
Sa Majesté la Reine d'Angleterre réquisitionne le HMHS Gigantic, sistership du Titanic, pour le transformer en navire hôpital qui prend le nom de HMHS Britannic
Le 15 novembre :
France IV est inscrit en tant que navire hôpital de 2500 lits
Le 20 novembre :
France IV quitte Toulon pour Marseille
Le 26 novembre :
Bretagne est abordé au mouillage par le vapeur britannique Clifford
En décembre 1915 jusqu’en février 1917 :
évacuation de 6000 malades et blessés serbes de Corfou à Bizerte par les navires hôpitaux Bien Hoa, Divona, Sphinx .
Tchad fera un voyage entre Saint Jean de Medua et Valon
De décembre 1915 à 1917 :
Ariadne évacue les blessés de Salonique entre les quais et les navires hôpitaux en rade de Salonique
En décembre :
Ceylan est en réparation à Toulon après un échouage à Skopelos en Grèce
Entre décembre 1915 et janvier 1916 :
l’Arménie, de la compagnie Paquet se distingue en effectuant plusieurs évacuations périlleuses par l’Adriatique de prisonniers autrichiens et de troupes serbes
Le 5 décembre :
Réquisition de Divona, paquebot de la compagnie Sud Atlantique
Le 8 décembre :
Divona devient navire hôpital et France IV appareille pour Salonique (10)
Le 11 décembre :
Divona quitte Saint Nazaire pour des réparations à Toulon

Bien cordialement,
Franck

(à suivre)
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: NAVIRES-HÔPITAUX

Message par Ar Brav » mer. oct. 17, 2007 2:46 pm

Bonjour à tous,

L’année 1916 nécessite d’autres réquisitions de navire hôpitaux :

André Lebon (Messageries Maritimes)
Navarre (CGT)
Louqsor (Messageries Maritimes)
Asie (Chargeurs réunis).


En 1916 :
Transfert du corps expéditionnaire français de Gallipoli à Salonique.
Saint François d’Assise est transféré en Adriatique pour évacuer en pleine mer les cadavres contagieux de l’île de Vido.
Le 16 janvier :
Ceylan est déréquisitionné
Le 20 janvier :
Tchad évacue des militaires serbes de Saint Jean de Médua
Du 24 au 29 janvier :
Tchad est en désinfection à Marseille
En mars :
France IV est en carénage à Malte, le Charles Roux est rendu à la Cie Gale Transatlantique.
De mars à avril :
Bien Hoa effectue ses 8ème, 9ème et 10ème évacuations sanitaires pour évacuer des soldats serbes de Corfou et les emmener à l’hôpital Sidi Abdallah de Bizerte
Le 1 mars :
Débarquement des troupes serbes à Moraïtika. Divona accompagne ce débarquement mais est obligé de stationner à Corfou compte tenu du mauvais temps.
Du 9 mars au 29 avril :
Vinh-Long est stationné à Salonique mais n’est pas encore navire hôpital.
En avril :
Oxus utilisé comme navire hôpital par la marine russe redevient transport de troupes et participe au débarquement de Lazistankos en Turquie.
Bien Hoa effectue un trajet Salonique -Toulon - Salonique
Le 14 avril :
France IV est rayé de la liste des navires hôpitaux mais il reprend rapidement ses fonctions devant l’aggravation de la situation sans doute en juillet 1916.
Le 29 avril :
Canada est rayé de la liste des navires hôpitaux, il devient croiseur auxiliaire après que ses installations hospitalières aient été installées sur le Vinh-Long.
Le 29 avril :
Vinh-Long est déclaré navire hôpital
Du 29 avril au 5 mai :
Vinh-Long stationne à Salonique
De juillet à novembre 1917 :
Vinh-Long effectue 19 voyages de Salonique à Toulon et Bizerte
Le 29 juillet :
Décision d’augmenter le nombre des navires hôpitaux car le nombre de malades augmente (typhoïde et au paludisme). L’André Lebon et Bien Hoa sont affectés à cette tâche.
Le 3 août :
Saint François d’Assise est rayé de la liste des navires hôpitaux
Le 6 août :
France IV recueille des naufragés du navire italien Teti alors qu’il se rend à Alger en provenance de Toulon
Le 16 août :
Saint François d’Assise devenu El Hadj quitte Alger pour Bizerte
Le 24 août :
André Lebon est officiellement réquisitionné
Le 19 septembre :
André Lebon quitte Toulon pour Salonique
Le 28 septembre :
Le Charles Roux arrive à Port de Bouc pour une remise en état
En octobre :
Bien Hoa recueille 16 naufragés du Cross Hille, vapeur britannique torpillé
Bretagne est rebaptisé Bretagne II
Le 21 novembre :
HMHS Britannic de 3000 lits coule probablement touché par une mine dans le canal de Kéa . Il sombre en 50 minutes emportant avec lui 21 personnes
En décembre :
Nouvelle réquisition du Charles Roux affecté en tant que transport de troupes puis croiseur auxiliaire.
Le 2 décembre :
Bien Hoa quitte Toulon pour Salonique
Le 4 décembre :
Nouvelle réquisition du Charles Roux qui effectue des transports de troupes entre Tarente et Itéa jusqu'au 14 mars 1917
Le 5 décembre :
Bien Hoa recueille 207 naufragés du vapeur britannique Caledonia torpillé par un sous-marin. Un peu plus tard il recueille 73 naufragés de l’Algérie vapeur français
Le 16 décembre :
Réquisition de la Navarre, paquebot de la CGT pour servir de navire hôpital avec Lorient comme port d’armement

Sources :
Etude de F. Sultana
Dictionnaire des bâtiments de la flotte (…) LV J. M. Roche


Bien cordialement,
Franck

(à suivre)
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: NAVIRES-HÔPITAUX

Message par Ar Brav » mer. oct. 17, 2007 4:52 pm

Re,

L’année 1917 amène deux autres navires hôpitaux : Flandre (CGT) et Lafayette (CGT).

Janvier :
Réquisition du paquebot Lafayette de la CGT, lancé le 27 mai 1914 sous le nom « Ile de Cuba »
Le 01 janvier :
Bien Hoa reste à Toulon pour deux mois de réparations
Le 6 janvier :
Vinh-Long arrive à Toulon
Du 8 au 18 janvier :
Vinh-Long est au bassin à Toulon pour réparations
Le 13 janvier :
Nouvelle réquisition de Flandre pour servir de navire hôpital
Les 19 et 20 janvier :
Amiral Magon devenu transport de troupes, embarque à Marseille des éléments du 38ème RAC, et du 40ème RI (Voitures, Etat major, animaux, conducteurs des TC et TR, 10ème et 11ème Cies, 3ème Cie de mitrailleuses et quelques conducteurs de la 9ème Cie, partie du 1er et 2ème bataillons, 30ème batterie du 57ème RA) Il quitte Marseille à 21h pour Salonique
le 23 janvier :
Vinh-Long quitte Toulon
Le 25 janvier :
Torpillage et naufrage de l’Amiral Magon
Le 29 janvier :
Vinh-Long arrive à Salonique
Le 31 janvier :
Les rescapés de l’Amiral Magon embarquent sur le Mustapha II. Début de la guerre sous-marine à outrance par les Allemands.
Le 01 février :
Vinh-Long quitte Salonique
Le 7 février :
Vinh-Long arrive à Alger
Le 12 février :
Vinh-Long quitte Alger
Du 14 février au 13 mars :
Bretagne II reste à Toulon pour des réparations et transformations
Le 17 février :
Vinh-Long arrive à Salonique
Le 19 février :
Vinh-Long quitte Salonique pour Toulon
Le 24 février :
Vinh-Long arrive à Toulon
En mars :
Tchad devient transport de troupes, Bien Hoa reprend les rotations entre Salonique, Bizerte et Toulon jusqu'en mai 1917
Entre mars et mai :
Flandre effectue des transports de blessés entre Salonique et Toulon en effectuant des escales à Bizerte, Corfou et Bône.
De mars à décembre :
Lafayette effectuera au moins 10 trajets Salonique Toulon
Le 8 mars :
Début de la révolution russe
Le 10 mars :
Divona quitte Toulon
Le 11 mars :
Bretagne II est rayé de la liste des navires hôpitaux et devient transport de troupes
Le 12 mars :
Vinh-Long quitte Toulon
Du 14 mars au 9 février :
Charles Roux sert en tant que croiseur auxiliaire
Le 15 mars :
Divona arrive à Salonique
Le 17 mars :
Vinh-Long arrive sur l'île de Skyros et ne repart le 18
Le 19 mars :
Vinh-Long arrive à Salonique
Le 20 mars :
Divona et Vinh-Long quittent Salonique
Le 21 mars :
Asturias, navire hôpital britannique est coulé, Vinh-Long arrive à Sidi Abdallah
Le 28 mars :
Gloucester Castle, navire hôpital britannique est coulé et Divona quitte Bizerte
Le 28 mars :
Lafayette enfin transformé en navire hôpital quitte le Verdon près de Bordeaux pour Alger puis Salonique
Le 29 mars :
Bretagne II et Tchad passent Gibraltar en transportant des troupes sénégalaises vers Dakar
Le 30 mars :
Vinh Long quitte Sidi Abadallah pour Salonique
Le 31 mars :
Tchad et Bretagne II ont été rendus à leur armateur
Vinh-Long, Duguay-Trouin, Bien Hoa sont en très mauvais état et ne tiennent qu’à force de réparations. France IV est mis en réserve car trop coûteux

En avril :
L’Allemagne ne reconnaît plus de valeur au pavillon Croix Rouge des navires hôpitaux. Les départs des navires hôpitaux français sont suspendus.

Le 01 avril :
Divona arrive à Salonique
Le 2 avril :
Les États-Unis déclarent la guerre à l'Allemagne. Les Américains devant transporter un million d’hommes pour l’Europe, les navires de transport anglais sont vite réquisitionnés par les Etats Unis et dans une moindre mesure par le Canada.
Le 3 avril :
Vinh Long arrive à Salonique et en repart le 5
Le 4 avril :
Bretagne II arrive à Dakar
Le 6 avril :
Vinh Long arrive et repart aussitôt de Milo
Le 9 avril :
Vinh Long arrive à Sidi Abdallah, HMHS Salta saute sur une mine en rade du Havre, le bâtiment coule emportant 130 personnes dont 6 infirmières.
Le 10 avril :
Tchad quitte Dakar
Le 22 avril :
Bretagne II et Tchad arrivent à Bordeaux
Le 26 avril :
Divona arrive à Toulon via Milo, Bizerte et Bône
Le 27 avril :
Vinh Long quitte Sidi Abdallah pour Milo
Le 30 avril :
Vinh Long arrive à Milo et en repart le 01 mai

Reprise des trajets en convois de nuit avec escale à Skyros, Milo, Messine en emportant des otages allemands, en particulier le Sphinx effectuera un voyage durant l’année 1917 avec 12 officiers allemands prisonniers dont un général.

Le 2 mai :
Vinh Long arrive à Salonique
Le 3 mai :
France IV rentre en carénage à Malte
Le 4 mai :
Bretagne II arrive à Saint Nazaire
Le 7 mai :
France IV rentre à Toulon pour être désarmé et transporte des blessés et malades français
Le 12 mai :
Louqsor est rayé de la liste des navires-hôpitaux
Le 17 mai :
Vinh Long quitte Salonique pour Skyros
Le 18 mai :
Escale du Vinh Long à Skyros
Le 19 mai :
Escale du Vinh Long à Milo
Le 20 mai :
Flandre est abordé lors d’une escale à Milo par un bâtiment portugais le Madeira. Il retourne aux chantiers de La Seyne. Vinh Long est en escale à Navarin.
Le 22 mai :
Vinh Long arrive à Messine et en repart le 23 pour Sidi Abdallah
Le 24 mai :
Vinh Long arrive à Sidi Abdallah
Le 27 mai :
Divona quitte Toulon pour Bône et Bizerte
En juin :
Divona est immobilisé pour des problèmes de chaufferie
Le 5 juin :
Vinh Long quitte Sidi Abdallah
Le 8 juin :
Bretagne II est officiellement déréquisitionné. Vinh Long arrive à Milo et en repart le 9.
Le 10 juin :
Tchad est déréquisitionné, Vinh Long arrive à Salonique
Le 15 juin :
Vinh Long quitte Salonique pour Skyros
Le 16 juin :
Escale du Vinh Long à Skyros
Le 17 juin :
Escale du Vinh Long à Milo
Le 20 juin :
Vinh Long arrive à Sidi Abdallah
Le 24 juin :
Vinh Long quitte Sidi Abdallah
Le 25 juin :
Vinh Long arrive à Bône et en repart le 26
Du 28 juin au 8 août :
Vinh Long est en réparation à Toulon
Le 5 juillet :
Divona est en cale sèche à Toulon
Le 25 juillet :
Tous les navires hôpitaux sont à Toulon ou font route sur Toulon.
Le 5 août :
Divona quitte Toulon pour Salonique via Milo, Bizerte et Bône
Le 13 août :
Divona est à Salonique
Le 21 août :
Divona quitte Salonique
Le 26 août :
Divona arrive à Bizerte via Skyros et Milo
Le 2 septembre :
Divona quitte Bizerte
Le 8 septembre :
Divona arrive à Salonique via Milo et Skyros
Le 10 septembre :
Divona quitte Salonique
Le 14 septembre :
Divona arrive à Bizerte
Le 19 septembre :
Divona quitte Bizerte
Le 23 septembre :
Divona arrive à Salonique
Le 29 septembre :
Divona quitte Salonique pour Toulon
Le 12 octobre :
Ariadne est rayé de la liste des navires hôpitaux car il ne fait que des transferts des quais aux navires en rade de Salonique.
Le 31 octobre :
Sphinx arrive à Toulon
Novembre :
André Lebon est déréquisitionné et Sphinx rayé de la liste des navires hôpitaux.
Le 16 novembre :
Divona quitte Toulon
Le 22 novembre :
Divona arrive à Salonique
Le 24 novembre :
Divona quitte Salonique pour Toulon
Le 29 novembre :
Divona arrive à Toulon
Le 8 décembre :
Divona quitte Toulon
Le 14 décembre :
Divona arrive à Salonique
Le 16 décembre :
Sphinx est déréquisitionné et Divona quitte Salonique
Le 20 décembre :
Divona arrive à Bizerte
Le 24 décembre :
Divona quitte Bizerte
Le 28 décembre :
Divona arrive à Salonique
Le 30 décembre :
Divona quitte Salonique
Le 31 décembre :
Divona arrive à Bizerte.

Cette liste, n'est, bien entendu, pas exhaustive.

Sources :
Etude de F. Sultana
Dictionnaire des bâtiments de la flotte (…) LV J. M. Roche


Bien cordialement,
Franck

(à suivre)
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: NAVIRES-HÔPITAUX

Message par Ar Brav » mer. oct. 17, 2007 5:22 pm

Re,

La suite, année 1918

En mars :
La France compte 7 navires hôpitaux : Asie, Bien Hoa, Duguay-Trouin, Flandre, Lafayette, La Navarre, Vinh Long. La flotte est réduite car le transport terrestre est possible.
Le 11 mars :
France IV est définitivement rayé de la liste des navires hôpitaux. Divona est aussi rayé de la liste mais effectuera quelques transports de troupes vers l'Algérie
En avril :
France IV redevient transport de troupes
Le 4 juin :
France IV quitte Toulon pour Marseille
Le 8 juin :
France IV arrive à Gibraltar depuis Marseille
Le 10 juin :
Démilitarisation du Canada et France IV quitte Gibraltar pour New-York
Le 17 juin :
Le navire hôpital canadien Llandovery Castle dépose 644 blessés à Halifax
Le 21 juin :
Sabordage de l’Oxus à Novorossisk
Le 27 juin :
Le Llandovery Castle est torpillé au large des côtes irlandaises, entraînant la mort de 234 personnes, dont 14 infirmières et 77 autres membres du CSAC. Seulement 24 passagers du navire survécurent.
Du 02 juillet au 14 août :
Duguay-Trouin sert d’hôpital fixe à Moudros
Du 23 août au 3 octobre :
Duguay-Trouin sert d’hôpital fixe à Toulon

En septembre :
Tous les navires hôpitaux disponibles appareillent pour Salonique

29 septembre :
Armistice de Salonique entre la Grande-Bretagne, la France et la Bulgarie.

le 01 octobre :
Le navire hôpital anglais Otranto aborde le trois mâts goélette français Croisine au large de Terre Neuve . Les marins du Croisine sont tous récupérés par l'Otranto
le 6 octobre :
L'Otranto est éperonné par le Kashmir faisant partie du même convoi en route pour les Flandres. L'Otranto fait naufrage emportant 400 victimes dont 9 français du Croisine.

Le 21 octobre :
Suspension de la guerre sous-marine totale par l'Allemagne.

En novembre :
Navarre devient transport de troupes, Flandre rapatrie les troupes françaises et serbes de la Mer Adriatique et de la Mer Noire.
En novembre :
Les sept navires hôpitaux Asie, Bien Hoa, Duguay-Trouin, Flandre, Lafayette, La Navarre, Vinh Long sont les derniers en fonction.
Du 2 au 14 novembre :
Duguay-Trouin sert d’hôpital fixe à Moudros

Le 11 novembre :
Capitulation de l'Allemagne à Rethondes.

Le 16 novembre :
Bien-Hoa arrive à Toulon et y restera jusqu'au 3 avril 1919.
Le 16 décembre :
Déréquisition du Charles Roux
Le 18 décembre :
Flandre rentre en collision avec le croiseur Victor Hugo et doit rentrer à Toulon pour effectuer des réparations
Le 27 décembre :
Lafayette quitte Toulon pour Marseille
Le 29 décembre :
Flandre arrive à Toulon


Sources :
Etude de F. Sultana
Dictionnaire des bâtiments de la flotte (…) LV J. M. Roche


Bien cordialement,
Franck

(à suivre)
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: NAVIRES-HÔPITAUX

Message par Ar Brav » mer. oct. 17, 2007 5:45 pm

Re,

Suite et fin, l’année 1919.


Le 4 janvier 1919 :
Lafayette arrive à Brest et en repart le 11 pour la Hollande
Le 16 janvier :
Lafayette arrive à Hoek van Holland en Hollande pour charger des prisonniers malades ou blessés pour les rapatrier au Havre
Le 25 janvier :
Lafayette quitte Cherbourg pour Alger et Salonique
Le 6 mars :
Navarre quitte Toulon pour Corfou
Le 10 mars :
Navarre débarque à Raguse des serbes qui ont été embarqués à Corfou le 9 mars
Le 11 mars :
Navarre quitte Raguse pour Corfou, Salonique, Constantinople, Constantza, Odessa, Constantinople, Salonique, Odessa
Le 10 avril :
Navarre arrive à Sébastopol
Le 11 avril :
Le vapeur russe Rion explose à cause d’une bombe dans le port de Sébastopol
Le 11 avril :
Navarre embarque 70 blessés du Rion
Le 14 avril :
Navarre quitte Sébastopol pour Novorossisk où il reste jusqu’au 17 avril 1919
Le 19 avril :
Navarre arrive à Constantinople
Le 29 avril :
Navarre arrive à Novorossisk
En mai :
Divona participe au rapatriement de troupes serbes vers Raguse
Le 3 mai :
Navarre arrive à Constantinople
Le 6 mai :
Navarre arrive à Salonique
Le 14 mai :
Navarre arrive à Toulon après une escale le même jour à Marseille
En juin :
Déréquisition de l’Asie
En juillet :
Déréquisition de Flandre
Le 16 juillet :
Navarre quitte Toulon
Le 21 juillet :
Navarre s’échoue dans le détroit des Dardanelles et y restera jusqu’au 26 juillet
Le 22 octobre :
Déréquisition du Lafayette qui a servi de transport de troupes pendant l’année 1919
En décembre 1919 :
Déréquisition de Navarre
En mars 1919 ou 1920 à vérifier :
Déréquisition du Divona

Sources :
Etude de F. Sultana
Dictionnaire des bâtiments de la flotte (…) LV J. M. Roche


The End. Koniec. Fin. Ende. TPLM. (Terminé Pour La Machine) :pt1cable:

Bien cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
rohmer
Messages : 1284
Inscription : sam. nov. 19, 2005 1:00 am

Re: NAVIRES-HÔPITAUX

Message par rohmer » mer. oct. 17, 2007 6:02 pm

Bonsoir à tous,
Bonsoir Franck,

Effectivement, la liste est impressionnante.
Et donne le vertige.....

Merci de nous avoir communiqué ces précieuses informations.

Bien cordialement.
Evelyne.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: NAVIRES-HÔPITAUX

Message par Ar Brav » mer. oct. 17, 2007 8:39 pm

Bonsoir à tous,

Quelques photos :

Image
Le Sphynx à Salonique en 1915
Image
L'Oxus
Image
Le Louqsor
Image
L'André Lebon
Image
Le Vinh Long

Bonne soirée à tous,
Bien cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

rolando
Messages : 606
Inscription : lun. juil. 02, 2007 2:00 am

Re: NAVIRES-HÔPITAUX

Message par rolando » mer. oct. 17, 2007 10:14 pm

Bonsoir à toutes et à tous,

Je ne sais si ma question s'adresse à la rubrique "Marine", "Service de Santé" ou "Bibliophilie"...
Pierre La Mazière a publié un livre : L' H.C.F. l'Hôpital Chirurgical Flottant, loué par J.N. CRU (Témoins p., 167 et 168). Aucun nom de navire n'est spécifié ; quelqu'un connaît-il le nom de ce bâtiment et son histoire avant, pendant et après la GG ?

Bien cordialement, Caballero.
Caballero

Répondre

Revenir à « MARINE »