Marine

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
jaen
Messages : 9
Inscription : lun. août 14, 2006 2:00 am

Re: Marine

Message par jaen » mer. août 16, 2006 1:07 pm

Bonjour
Sur la fiche militaire d'un soldat j'ai trouvé comme seul élément
de son parcours entre 1914 et 1918 son incorporation
au 3° dépôt équipage flotte et sa promotion comme quartier maître.
Peut-on savoir la localisation (Lorient?)
Comment connaître l'activité militaire pendant la guerre?
Cordialement
Jean Gasc

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: Marine

Message par Ar Brav » ven. août 25, 2006 11:46 am

Bonjour
Sur la fiche militaire d'un soldat j'ai trouvé comme seul élément
de son parcours entre 1914 et 1918 son incorporation
au 3° dépôt équipage flotte et sa promotion comme quartier maître.
Peut-on savoir la localisation (Lorient?)
Comment connaître l'activité militaire pendant la guerre?
Cordialement
Jean Gasc
Bonjour à tous,
Bonjour Jean,

Je vous avais préparé un petit topo, mais mon PC a pris un gros noir et a été évacué vers l'antenne informatique de la 3ème Région Maritime. Je recommence donc quasiment de zéro avec le portable. :pt1cable:
J'habite près de Lorient et dois me rendre prochainement au Service Historique de la Marine, sans trop de conviction car la quasi-totalité des archives du XIX° siècle et de la première partie du XX° siècle ont été perdues suite aux bombardements de 1943.
Néanmoins, il s'agit d'une petite structure, et le préposé est très coopératif et peu procédurier, par contre, le matériel (photocopieuses, etc..) est inexistant. C'est bloc notes et crayon (APN possible). Joignez moi par MP si vous le souhaitez, je peux tenter des recherches concernant votre marin. Si vous avez son n° matricule, c'est idéal.

Cordialement,
Franck

caveje
Messages : 52
Inscription : mar. août 22, 2006 2:00 am

Re: Marine

Message par caveje » ven. août 25, 2006 1:43 pm

Bonjour,

j'ai eu des recherches à faire sur un grand oncle dcd dans le torpillage d'un navire. Pour obtenir ses états de service j'avais seulement les, nom, prenom, date de naissance de mon grand oncle et je savais que le torpillage était en méditerranée aussi après une lettre au Service Historique de la Marine à Toulon BP 45 83800 Toulon Naval, j'ai obtenu sur l'interessé sa ville d'inscription en l'occurence Marseille et surtout son numéro d'inscription de la forme xxxxx/xxxxx ( ou les x son des chiffres) et là bingo!!! avec ce numéro il faut écrire à l'Etablissement National des Invalides de la Marine (ENIM) Centre National des Archives, 1bis rue Pierre Loti, BP 240 22505 Paimpol et j'ai obtenu la copie détaillée des états de service du grand oncle... Voici mon parcours.
Dans votre cas, je pense qu'il faut vous adresser à l'un des Service Historique de la Marine, de mémoire il y en a un à Rochefort et la Bretagne doit aussi être bien pourvue, afin d'obtenir ce fameux numéro d'enregistrement qui correspond au fameux matricule des poilus et après direction paimpol avec je vous le souhaite le même succès que moi.
A noter le Service Historique de la Marine au Chateau de Vincennes qui lui renseigne sur les batiments d'une manière extrêment détaillée pour peu que le navire recherché soit répertorié. J'ai ainsi appris que mon grand oncle avait survécu à un premier Torpillage en avril 1917, avant de périr en octobre 1917 c'est ce service qui m'a indiqué Paimpol
En espérant que mon parcours puisse vous aider et aider le maximun de gens effectuant des recherches sur des marins,

Jean-Paul

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: Marine

Message par Ar Brav » ven. août 25, 2006 2:30 pm

Bonjour Jean Paul,

Merci pour vos explications, je n'avais pas pensé à Paimpol, impardonnable de ma part (j'en connais un qui doit bien se marrer, salut Bernard). En fait, je ne pensais pas "archives", car concernant Paimpol, pour les marins (civils), celà veut dire "retraite" (c'est le centre de liquidation de nos pensions).
Le n° dont vous parlez est le n° d'inscrit maritime (le n° de marin en quelque sorte), également appelé n° matricule, présenté sous forme numérique ou alpha numérique. Les recherches sont plus aisées lorsque l'intéressé exerçait déjà le métier (M.Marchande, commerce, pêche) avant le conflit, ce qui était souvent le cas.
Bien content en tout cas de votre succès si rapide.

Cordialement,
Franck

Avatar de l’utilisateur
RIO Jean-Yves
Messages : 1197
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am
Localisation : VANNES (Morbihan)
Contact :

Re: Marine

Message par RIO Jean-Yves » ven. août 25, 2006 2:50 pm

Bonjour à tous.

En marge de ces recherches "pointues", et puisque le fil générique "MARINE" est vaste, je signale que figure dans l'un des deux Carnets de mon GP une liste de plus 70 bateaux et autres s-m des différentes marines (anglaise, russe, allemande...) coulés entre les 07.08 et 31.12 1914 : Nom du bateau, nationalité, fait et date. Si cela peut intéresser l'un ou l'autre, je pourrais la numériser à un moment perdu (car pas possible de scanner, l'état du carnet étant trop fragile). Ces éléments se recoupent avec un planning d'évènements qu'il a également tenu pour les premiers mois de 14.
Cordialement, d'un ancien pompon rouge de septembre 1978 à fin aout 79. :hello:
Jean-Yves


caveje
Messages : 52
Inscription : mar. août 22, 2006 2:00 am

Re: Marine

Message par caveje » ven. août 25, 2006 4:29 pm

Bonjour Franck,

Juste merci pour vos précisions, c'est vrai que mon grand oncle initialement incorporé au 17eme Dragon en 1901 a reçu du Général Commandant le 16eme Corps d'armée à Montpellier une autorisation d'inscription maritime définitive au quartier de Marseille le 16/01/1912 avec un numéro au contrôle de recrutement spécial (je ne sait pas ce que ça signifie) En tous cas il a fallu attendre le jugement déclarant constant le décès des membres d'équipage du batiment le 19/12/1918 et le voir déclaré MPF le 03/02/1919.
Ce fut la seule expérience maritime de la famille... et pour moi un petit miracle de retrouver sa trace.
Jean-Paul

Gerard GEHIN
Messages : 1143
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am

Re: Marine

Message par Gerard GEHIN » sam. août 26, 2006 12:04 am

Bonsoir à tous,

Je vous confirme les numéros de dépôts des équipages de la flotte :
1er CHERBOURG - 2ème BREST - 3ème LORIENT - 5ème TOULON.
Vous pouvez également tenter votre chance au contact suivant :
DIRECTION DU PERSONNEL DE LA MARINE - Centre de Traitement de l'Information pour les Resssources Humaines - Bureau Maritime des Matricules CTIRH/BMM Boîte Postale 413 83800 - TOULON ARMEES
Je vous cite la réponse :
"Je vous informe que les recherches effectuées dans le fichier du personnel "anciens marins" détenu par le centre de traitement de l'information.....ont abouti à l'identification de votre aïeul. Néansmoins sa case matricule est vierge, cas du personnel figurant sur certains registres d'immatriculation du port de Cherbourg détruits au cours de la dernière guerre" - RETOUR A LA CASE DEPART
Bon courage
Bien cordialement
Gérard

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: Marine

Message par Ar Brav » sam. août 26, 2006 2:05 am

Bonjour à tous.

En marge de ces recherches "pointues", et puisque le fil générique "MARINE" est vaste, je signale que figure dans l'un des deux Carnets de mon GP une liste de plus 70 bateaux et autres s-m des différentes marines (anglaise, russe, allemande...) coulés entre les 07.08 et 31.12 1914 : Nom du bateau, nationalité, fait et date. Si cela peut intéresser l'un ou l'autre, je pourrais la numériser à un moment perdu (car pas possible de scanner, l'état du carnet étant trop fragile). Ces éléments se recoupent avec un planning d'évènements qu'il a également tenu pour les premiers mois de 14.
Cordialement, d'un ancien pompon rouge de septembre 1978 à fin aout 79. :hello:
Jean-Yves
Bonsoir à tous,
Bonsoir Jean Yves, çà faisait longtemps ! :hello:

Je te remercie pour ton offre, bien évidemment je suis preneur, quand tu trouveras le temps. Il existe un répertoire en 2 volumes de la flotte française de Colbert à nos jours, mais hors de prix (en ce qui me concerne, mais qui sait, peut être pour Noël ?).
Tu m'avais caché être allé sur les bateaux gris (je suis de la cuvée septembre 1968, un bon cru, avec restes d'ambiance lacrymo, mais je m'égare).

Bien amicalement,
Franck

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: Marine

Message par Ar Brav » sam. août 26, 2006 2:40 am

Bonjour Franck,

Juste merci pour vos précisions, c'est vrai que mon grand oncle initialement incorporé au 17eme Dragon en 1901 a reçu du Général Commandant le 16eme Corps d'armée à Montpellier une autorisation d'inscription maritime définitive au quartier de Marseille le 16/01/1912 avec un numéro au contrôle de recrutement spécial (je ne sait pas ce que ça signifie) En tous cas il a fallu attendre le jugement déclarant constant le décès des membres d'équipage du batiment le 19/12/1918 et le voir déclaré MPF le 03/02/1919.
Ce fut la seule expérience maritime de la famille... et pour moi un petit miracle de retrouver sa trace.
Jean-Paul
Bonsoir à tous,
Bonsoir Jean Paul,

Pour résumer sans être trop réducteur, le "traitement" des disparus en mer était (et est toujours) différent selon que le marin était embarqué sur un navire de la Royale (de la Marine Nationale), donc portant l'uniforme des marins de l'Etat, de ceux navigant sur un navire marchand (réquisitionné, mais appartenant à un armateur) accomplissant leur devoir, en qualité d'inscrit maritime, mais mobilisés, comme les autres. Les exemples ne manquent pas où les familles ont eu un mal fou pour faire reconnaître leurs proches MPF (quelques procédures sont encore en cours). La torpille ne fait pas la différence, et j'en profite pour rendre hommage ici aux milliers de marins français de la Marine Marchande qui ont péri dans les 2 conflits mondiaux, dans une indifférence quasi générale. Fermez le ban.
J'ai récemment lu encore un témoignage d'un navire marchand torpillé en Méditérannée (c'est idiot, je n'ai pas gardé l'article), journal de bord du U Boot a l'appui, positions respectives des navires, bref, tout le tintouin, rien à faire, perdu corps et biens, mais pas MPF !

Bonne nuit à tous,
Cordialement,
Franck

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: Marine

Message par Ar Brav » sam. août 26, 2006 8:54 pm

Bonsoir à tous,

Je vous confirme les numéros de dépôts des équipages de la flotte :
1er CHERBOURG - 2ème BREST - 3ème LORIENT - 5ème TOULON.
Vous pouvez également tenter votre chance au contact suivant :
DIRECTION DU PERSONNEL DE LA MARINE - Centre de Traitement de l'Information pour les Resssources Humaines - Bureau Maritime des Matricules CTIRH/BMM Boîte Postale 413 83800 - TOULON ARMEES
Je vous cite la réponse :
"Je vous informe que les recherches effectuées dans le fichier du personnel "anciens marins" détenu par le centre de traitement de l'information.....ont abouti à l'identification de votre aïeul. Néansmoins sa case matricule est vierge, cas du personnel figurant sur certains registres d'immatriculation du port de Cherbourg détruits au cours de la dernière guerre" - RETOUR A LA CASE DEPART
Bon courage
Bien cordialement
Gérard
Bonjour à tous,
Bonjour Gérard,

Merci de vos précisions, et pour tenter d'être un peu plus complet (bien que ce qui suit serait sans doute plus adapté dans la rubrique "qui cherche quoi") :


http://www.servicehistorique.marine.def ... shmarc.htm

Les archives du service historique de la Marine

Les archives de la Marine sont composées de l'ensemble des documents, quels que soient leur date, leur forme et leur supports matériels, produits ou reçus par les état-majors, les unités, les directions et les services qui relèvent du chef d'état-major de la marine. Regroupées par séries suivant un cadre de classement mis en place au XIXème siècle, elles conservent des correspondances, des documents servant à l'administration du personnel, des documents servant à la comptabilité, de la documentation technique et d'exploitation, ainsi que d'autres types mineurs de documents.


SHM CHERBOURG :

Service Historique de la Marine
57, rue de l'Abbaye
BP 31 - 50115 Cherbourg Armées
téléphone : (0)2 33 92 65 07
télécopie : (0)2 33 92 46 48

Les archives du service historique de la Marine à Cherbourg se répartissent de la manière suivante :
- archives anciennes (antérieures à 1940) cotées suivant le cadre de classement des ports avec des sous-séries propres à Cherbourg. Celles-ci sont dotées d’instruments de recherche dactylographiés et/ou imprimés, librement accessibles en salle de lecture ;
- archives contemporaines (postérieures à 1945), classées en série continue. Celles-ci sont seulement inventoriées par les bordereaux de versement, dont la collection est accessible sur demande au président de salle. Seul deux versements contemporains, l'un consacré au rapport Pinczon du Sel et aux ouvrages de côte allemands en première région maritime (versement 1977-03, 1944-1962), l'autre provenant du chasseur de mines Calliope (versement 2003029, 1968-1997 ; voir Répertoire numérique : Chasseur de Mines Calliope : versement 2003029 / par Anne Bouvet, sous la dir. de Béatrice Olive.- Cherbourg : Service historique de la marine) sont dotés d’un répertoire numérique en libre accès.
Les archives du port pendant la Seconde Guerre mondiale ont été envoyées à l’échelon central en 1946, où elles sont classées dans la sous-série TT D.

SHM BREST :

Service Historique de la Marine
rue du Commandant Malbert
BP 46 - 29240 Brest Armées
téléphone : (0)2 98 22 05 39
télécopie : (0)2 98 22 04 89

En 2001, les archives de Brest représentaient plus de six kilomètres linéaires. Elles reflètent trois siècles d'histoire maritime puisque les plus anciens documents remontent à la fin du 17ème siècle.
Les archives contemporaines sont classées dans des sous-séries du cadre de classement réglementaire (mais leur cotation doit être considérée comme provisoire), ou bien en série continue Y (pour laquelle il n’existe pas d’instrument de recherches). La plupart des archives produites au cours de la Seconde Guerre mondiale ont été regroupées au service historique de la Marine à Vincennes.

SHM LORIENT :

Service Historique de la Marine
Enclos de la Marine
rue de la Cale Ory
BP 4 - 56998 Lorient Armées
téléphone : (0)2 97 12 41 92
télécopie : (0)2 97 12 41 57

Le service historique de la Marine à Lorient dispose en 2001 de 4410 mètres linéaires d’archives environ, en séries continues depuis la fin du XVII° siècle. Celles-ci ont été profondément mutilées par les destructions dues aux bombardements de 1943 : la quasi-totalité des archives du XIX° siècle et de la première partie du XX° siècle ont alors été perdues.

SHM ROCHEFORT :

Service Historique de la Marine
Enclos de Martrou
4, rue du Port
17300 Rochefort
téléphone : (0)5 46 87 74 90
télécopie : (0)5 46 87 74 95

Le service historique de la Marine à Rochefort garde le témoignage de la présence de la Marine dans ce port depuis son installation au XVIIe siècle jusqu'à son départ en 2002. Les archives ont été progressivement réunies à partir de 1854 à la bibliothèque du port, en commençant par les fonds antérieurs à la Révolution. Lors de la suppression de l'arsenal et de la préfecture maritime en 1927, les documents du XIXe siècle y sont versés, à l'exception des archives concernant le personnel, envoyées à Brest. Jusqu'en 2000, date de la fin des versements, les séries sont organisées selon le cadre de classement des archives des ports.

SHM TOULON :

Service Historique de la Marine
Passage de la Corderie
BP 45 - 83800 Toulon Armées
téléphone : (0)4 94 02 08 13
télécopie : (0)4 94 02 15 08

Avec plus de quinze kilomètres linéaires, les archives conservées à Toulon forment le fonds le plus volumineux du service historique de la Marine. Elles concernent l'activité de Toulon depuis le XVIIe siècle, ainsi que celle des organismes de la Marine implantés en Afrique du Nord et en Méditerranée.
Pour l'histoire des collections, voir - Les archives et la bibliothèque de la marine à Toulon des origines à nos jours, par Vincent Mollet

SHM VINCENNES :

Service Historique de la Marine
Château de Vincennes - Pavillon de la Reine
BP 112 - 00481 Armées
téléphone : (0)1 43 28 81 50
télécopie : (0)1 43 28 31 60

Instituée dès la fondation du Service historique en 1919, la bibliothèque centrale de Vincennes réunit les fonds de la bibliothèque de l'ancien ministère de la Marine et des colonies, dont l'existence, bien qu’attestée seulement en 1820, remonte à Colbert. En 1969, les collections de la bibliothèque du dépôt des cartes et plans (créée en 1720) rejoignent les premières. Vincennes se voit ensuite confier en 1990 les collections de la bibliothèque juridique et administrative de la Marine, puis, en 1992, celles de l'école supérieure du génie maritime.
L’ensemble représente actuellement plus de 180 000 volumes d’ouvrages et de périodiques, des milliers de cartes et d’atlas de première importance, un millier de manuscrits et une centaine de millier de documents iconographiques.

Bien cordialement,
Franck


Répondre

Revenir à « MARINE »