VILLE DE GUJAN MESTRAS - Compagnie inconnue

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: VILLE DE GUJAN MESTRAS - Compagnie inconnue

Message par Ar Brav » mar. janv. 15, 2008 8:44 am

Bonjour à tous,

VILLE DE GUJAN MESTRAS Patrouilleur auxiliaire (1915 – 1919)

Chantier :

N.C.
Commencé : N.C.
Mis à flot : N.C.
Terminé : N.C.
En service : 10.02.1915 (MN)
Retiré : 20.03.1919
Caractéristiques : N.C.
Armement : N.C.

Observations :

Chalutier, compagnie inconnue
10.12.1915 – 20.03.1919 : réquisitionné à Arcachon, Brest

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Daniel Ruis
Messages : 1109
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am

Re: VILLE DE GUJAN MESTRAS - Compagnie inconnue

Message par Daniel Ruis » mar. janv. 15, 2008 12:14 pm

Bonjour Franck,

Je pense qu'il y a une coquille sur le nom du navire, ce n'est pas GUJAN MAESTRAS mais tout simplement GUJAN MESTRAS.

Amicalement [:daniel ruis:1]
Daniel

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: VILLE DE GUJAN MESTRAS - Compagnie inconnue

Message par Ar Brav » mar. janv. 15, 2008 12:52 pm

Bonjour Daniel,

Content de te lire. Je me disais bien aussi qu'il y avait quelque chose qui clochait dans mon canot. :)

Amicalement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

kgvm
Messages : 1137
Inscription : ven. janv. 18, 2008 1:00 am

Re: VILLE DE GUJAN MESTRAS - Compagnie inconnue

Message par kgvm » ven. janv. 18, 2008 9:51 pm

Lloyd's Registre de 1913/14:
"Ville de Gujan-Mestras", chalutier, 133 tjb, construit 1898.
Malheureusement je n'avait pas pris plus des notes :(

Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: VILLE DE GUJAN MESTRAS - Compagnie inconnue

Message par Memgam » lun. juin 08, 2015 6:59 pm

Bonjour,

Ville de Gujan-Mestras, chalutier, construit en 1898 par E. de la Brosse & Fouché à Nantes.
131 tjb, 31,17 x 5,65 x 2,59 m, une machine compound de 280 cv, une chaudière.

En 1912, indicatif LJVK, immatriculé à Arcachon, Société nouvelle des pêcheries à vapeur, capitaine Sencey.

Source : Registre n° 84, Bureau Veritas.

Cordialement.
Memgam

Rutilius
Messages : 13129
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

VILLE-DE-GUJAN-MESTRAS ― Chalutier — Société nouvelle des pêcheries à vapeur, Arcachon.

Message par Rutilius » lun. juin 08, 2015 8:11 pm

Bonsoir à tous,

Ville-de-Gujan-Mestras ― Chalutier ― Société nouvelle des pêcheries à vapeur, Arcachon. ― Patrouil-leur auxiliaire (1915~1919).

Le patrouilleur auxiliaire Ville-de-Gujan-Mestras fut administrativement considéré comme bâtiment armé en guerre du 5 mars 1916 au 21 novembre 1918.

[Circulaire du 25 avril 1922 établissant la Liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Loi du 16 avril 1920, art. 10, 12, 13.), §. A. Bâtiments de guerre et de commerce. : Bull. off. Marine 1922, n°14, p. 720 et 775.].
Dernière modification par Rutilius le ven. juil. 12, 2019 4:54 pm, modifié 2 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: VILLE DE GUJAN MESTRAS - Compagnie inconnue

Message par Memgam » ven. juil. 12, 2019 2:10 pm

Bonjour,

Ville de Gujan Mestras,

"Le 14 août 1917, à l'entrée du goulet de Brest, le ballon remorqué par le chalutier Ville de Gujan Mestras fut soudain pris dans des turbulences aériennes. L'empennage de l'aérostat toucha l'eau et se déchira sous le choc. Celui-ci dégonflé, le ballon perdit de sa stabilité et se retourna. Les deux observateurs qui se trouvaient dans la nacelle, furent jetés à l'eau et l'un d'eux, l'enseigne de vaisseau Pillet, étranglé par les cordes de manoeuvre."

"Le 10 octobre suivant, c'est la foudre qui cette fois heurta une enveloppe et l'incendia. Les deux hommes furent encore une fois précipités hors de la nacelle, et le quartier-maître Gaillery, ramené fortement contusionné à bord du Ville de Gujan Mestras devait décéder quelques heures plus tard à l'hôpital."

Source : Thierry Le Roy, La guerre sous-marine en Bretagne, 1914-1918,Thierry Le Roy, 1990.

Cordialement.
Memgam

Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: VILLE DE GUJAN MESTRAS - Compagnie inconnue

Message par Memgam » ven. juil. 12, 2019 6:56 pm

Bonjour,

Ville de Gujan Mestras,

Le 22 mai 1917, Ville de Gujan Mestras détruit quatre mines à coups de fusils à côté de la bouée de Chauveau

Le 29 mai, Ville de Gujan Mestras détruit une mine à coup de fusil à la pointe de Kerdonis à Belle-île.

Source : Marcel Rondeleux, L'apogée de la guerre sous-marine, 1917-1918, Les éditions de France, 1937.

Cordialement.
Memgam

Rutilius
Messages : 13129
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

VILLE-DE-GUJAN-MESTRAS ― Chalutier — Société nouvelle des pêcheries à vapeur, Arcachon.

Message par Rutilius » ven. juil. 12, 2019 7:35 pm

Bonsoir à tous,

L’Homme libre, n° 3.096, Mercredi 14 janvier 1925, p. 3.

L.H.L. 14-I-1925 - .jpg
L.H.L. 14-I-1925 - .jpg (51.74 Kio) Consulté 143 fois
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 13129
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

VILLE-DE-GUJAN-MESTRAS ― Chalutier — Société nouvelle des pêcheries à vapeur, Arcachon.

Message par Rutilius » sam. juil. 13, 2019 10:57 am

Bonjour à tous,


PILET André Léon Gustave Edmond


Né le 27 avril 1896 à Rouen (Seine-Inférieure —aujourd’hui Seine-Maritime), au 30, rue Lamartine et y domicilié, décédé le 13 août 1917 à bord du croiseur cuirassé Montcalm en rade de Brest, des suites de blessures consécutives à la chute accidentelle de la nacelle d’un ballon captif à bord de laquelle il était observateur, ballon remorqué par le patrouilleur auxiliaire Ville-de-Gujan-Mestras (Registre des actes de décès de la ville de Brest, Année 1917, Vol. II., f° 125, acte n° 1.194 ~ Acte transcrit à Rouen, le 9 janv. 1918). Enseigne de vaisseau de 2e classe, École des ballons captifs de Brest.

• Fils d’Edmond Alfred PILET, né le 29 juin 1864 à Rouen, « rentier », et de Cécile Honorine Charlotte GILLIER, née le 16 avril 1877 à Paris (IXe Arr.), sans profession ; époux ayant contracté mariage à Rouen, le 22 avril 1895 (Registre des actes de mariage de la ville de Rouen, Année 1895, Vol. III., acte n° 212 ~ Registre des actes de naissance de la ville de Rouen, Année 1896, Vol. III., acte n° 777).

PILET (A.-L.-G.-E.) - Capture.JPG
PILET (A.-L.-G.-E.) - Capture.JPG (42.67 Kio) Consulté 112 fois

Parcours militaire

Classe 1916, n° 3.101 au recrutement de Rouen-Nord.

Engagé volontaire pour la durée de la guerre le 26 décembre 1914 à la mairie de Rouen. Incorporé au 34e Régiment d’artillerie de campagne ; arrivé au corps et 2e canonnier le 29, matricule n° 4.797. Passé le 17 mai 1915 au 129e Régiment d’infanterie, matricule n° 9.552.

Autorisé en Mars 1916 à subir les épreuves orales du concours d’admission à l’École navale (J.O. 28 mars 1916, p. 2.450) ; alors caporal d’infanterie. Par décision ministérielle du 17 avril 1916 (J.O. 19 avr. 1916, p. 3.222), nommé élève de l’École navale, étant classé 76e sur une liste de 130 élèves admis. Passé le 1er mai 1916 au 2e Dépôt des équipages de la flotte ; matelot de 1re classe fusilier, matricule n°109.405. Rengagé pour 5 ans le 10 juin 1916 au titre de l’École navale, et ce à compter du 26 décembre 1917. Par arrêté du Ministre de la Marine en date du 22 octobre 1916 (J.O. 23 oct. 1916, p. 9.243), nommé aspirant de marine à compter du 1er novembre 1916. Par décret du 6 juin 1917 (J.O. 8 juin 1917, p. 4.463), nommé enseigne de vaisseau de 2e classe à compter du 1er juin 1917. Affecté à l’École des ballons captifs de Brest.

Décédé le 13 août 1917 à bord du croiseur cuirassé Montcalm en rade de Brest, des suites de blessures consécutives à la chute accidentelle d’un ballon captif à bord duquel il était observateur, ballon remorqué par le patrouilleur auxiliaire Ville-de-Gujan-Mestras.

Distinctions honorifiques

□ Par arrêté du Ministre de la guerre en date du 11 novembre 1915 (J.O. 15 nov. 1915, p. 8.248 et 8.250), inscrit au tableau spécial de la Médaille militaire dans les termes suivants : « Pillet (André) mle 4680, caporal au 129e rég. d’infanterie : blessé au cours de l’assaut, est resté à son poste dans la tranchée conquise, travaillant activement toute la nuit, ne consentant à se faire soigner le lendemain que sur l’insistance de son chef de section. » (Rang du 21 octobre 1915).

□ Cité à l’ordre de la Nation dans les termes suivants (J.O. 21 oct. 1917, p. 8.334) : « Pilet (M.-L.-G.-E.), enseigne de vaisseau de 2e classe : officier dont la conduite au cours de la guerre est un exemple pour tous ; engagé volontaire dans l’artillerie en décembre 1914, passé dans l’infanterie sur sa demande, médaillé militaire en octobre 1915 pour sa conduite au cours d’un assaut ; venu dans la Marine en janvier 1916. Mort le 13 août 1917 au cours d’une ascension en ballon captif (déjà cité). » Citation comportant l’attribution de la Croix de guerre avec palme.

□ Par arrêté du Ministre de la Marine en date du 4 juin 1919 (J.O. 7 juin 1919, p. 5.933 et 5.935), inscrit à titre posthume au tableau spécial de la Légion d’honneur pour le grade de chevalier dans les termes suivants : « Pilet (M.-L.-G.-E.), enseigne de vaisseau de 2e classe des ballons captifs : officier dont la conduite au cours de la guerre est un exemple pour tous. Engagé volontaire en décembre 1914 dans l’artillerie, passé dans l’infanterie sur sa demande. Médaillé militaire en octobre 1915 pour sa conduite au cours d’un assaut. Venu dans la Marine en janvier 1916. Mort le 13 août 1917, au cours d’une ascension en ballon captif. »
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Répondre

Revenir à « MARINE »