l'Angiboust à école de médecine navale de Brest ?

Organisation, unités, hôpitaux, blessés....
Soizic R
Messages : 82
Inscription : ven. mai 18, 2018 8:46 am

l'Angiboust à école de médecine navale de Brest ?

Message par Soizic R » dim. févr. 23, 2020 5:42 pm

Bonjour à tous,

Je suis à la recherche de tous renseignements sur le fameux "Angiboust" sorte de Mascotte de l'école de médecine navale de Brest . Parfois il y avait en effet une fête à l'école navale ou pour carnaval de Brest où il était mis en avant etc Il s'"agit d'un personnage imaginaire auquel on ajoutait un galon à chaque nouvelle promotion. Mais a t-il existé durant la grande guerre ? et combien de temps avant ? qui a été le premier Angiboust...pas de vraies sources à ce sujet !
Merci pour vos suggestions
Bien amicalement

Soizic Rolland

Avatar de l’utilisateur
Yv'
Messages : 5373
Inscription : ven. oct. 31, 2008 1:00 am

Re: l'Angiboust à école de médecine navale de Brest ?

Message par Yv' » dim. févr. 23, 2020 6:25 pm

Bonjour Soizic,

Une « chanson de Brest » intitulée Angiboust était apparemment connue avant la guerre :

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k ... f182.image (Anthologie hospitalière et latinesque)

J'ai aussi trouvé un article qui parle du centenaire d'Angiboust fêté en 1930, dans l'Ouest-Eclair (édition de Rennes) du 3 mars 1930, p. 6 : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6581108/f6.item

Cordialement,
Yves

Soizic R
Messages : 82
Inscription : ven. mai 18, 2018 8:46 am

Re: l'Angiboust à école de médecine navale de Brest ?

Message par Soizic R » lun. févr. 24, 2020 6:25 pm

Bonsoir à tous

Un grand Merci à Yves pour les liens très intéressants sur Angiboust.

Soizic Rolland

pierreth1
Messages : 1756
Inscription : sam. déc. 30, 2006 1:00 am

Re: l'Angiboust à école de médecine navale de Brest ?

Message par pierreth1 » lun. févr. 24, 2020 8:57 pm

Bonjour Soizic

Merci à Soizic de me ramener 48 ans en arrière lorsque jeune foetus à Santé navale, je contemplais dans le musée de la "satanée Boutique" de "Bordeaux cité chagrine" l'uniforme d'Angiboust redingote et casquette (refaites après la guerre de 39/45) et adressées à l'école par le Médecin Général de 1ere classe HEBRAUD (en tant que médecin en chef de 1re classe il fut sous-directeur de l’École Annexe de Brest en 1961)

Voici ce que celui ci écrivait à "Notre Lettre" journal autogéré des élèves sous le patronage du Boüt (prononcer BO-UT) aumonier de l'école l'appelation vient de Marabout appelation parfois de l'aumonier et qui donne aussi marab ( le dépot légal de ce notre lettre est le 2ème trimestre 1972)

Le médecin général avait écrit alors ceci:
« Un essai de datation par Dessauge (médecin général) est intéressant. Il repose sur le fait que le programme du bal de 1909 annonce une cantate en l’honneur du 19eme galon d’Angiboust. Ainsi le deuxième galon d’Angiboust aurait pu lui être attribué par les étudiants en 1892. Consideons que par ailleurs les écoles de médecine de sports en application de la loi du 10 avril 1892, donnèrent d’une part naissance à l’Ecole de Bordeaux et d’autre part aux écoles annexes. La première promotion du régime nouveau sortit précisement en 1892 Il y a là une coincidence à retenir.
Dessausse nous apprend aussi que la tradition fut interrompue en 1915 et ne fut reprise qu’en 1920 « si j’ai bonne mémoire (écrit il) la crainte que les manches ne fussent pas assez longues si on y ajoutait les galons gagnés pendant la guerre fit hésiter les étudiants. On parla de mettre des brisques. Sans doute adopta t’on une solution intermédiaire. L’angiboust 1920 portait 27 galons et 6 brisques »
Le bal fut supprimé en 1931 à la suite de chahuts exagérés dont avait eu à pâtir un commissaire de police, et ne reprit qu’en 1952 pour cesser définitivement en 1963 à la fermeture des écoles annexes »
Les légendes
« Sur les origines de la tradition d’Angiboust on ne peut faire que des hypothèses [……]
Une autre légende dit que le rôle d’Angiboust aurait été tenu au début par un jardinier de l’hôpital maritime portant ce nom qui monté sur un âne sans uniforme était le personnel central du bal des étudiants.
Reyenons deux points significatifs : primo dans ces temps reculés, le jardinier chef de l’hôpital était un personnage important, chargé de la culture des plantes médicinales. Il professait également la botanique, secundo il y avait une cinquantaine d’années (l’article date de 1972) il y avait encore un âne affecté aux travaux du jardin botanique d el’hôpital.
Essai de synthèse en confrontant les données certaines aux données légendaires, il est permis de reconstituer une histoire vraisemblable. On peut imaginer que les étudiants de l’Ecole Annexe de Brest aient en 1892 institué le bal de l’Angiboust et que pour l’égayer ils aient parodié un personnage dont ils avaient à pâtir, le jardinier en chef Angiboust professeur probablement chahuté. Cet Angiboust disposait d’unâne, symbôle des qualités intellectuelles que vous savez.
De là à le faire représenter par le culot de promotion chevauchant l’aâne à l’envers, il n’y avait si j’ose dire , qu’un pas à faire. Or à défaut de son nom l’image du fameux Thierry était encore présente à toutes les mémoires. Il symbolisait l’anti-science. Alors n’était il pas naturel de revêtir Angiboust du caractère de Thierry et, par dérision, lui octroyer les galons auxquels il n’avait pas droit ? »

« Un médecin de marine du nom de François Ernest THIERRY a existé il serait né le 24/12 1833 et figurait à l’annuaire de 1873 comme chirurgien de 3eme classe grade auquel il avait été promu 19 ans auparavant. Un grand oncle du Médecin Général Dessausse lui a souvent parlé d’un médecin de marine les cheveux blancs sous une casquette monogalonnée. C’était probablement Thierry qui fréquentait les tavernes en compagnie des étudiants Brestois et qui devait jouir d’un grand prestige auprès d’eux. »


Donc si je tiens compte du fait que le bal des étudiants (au cinéma Pathé) eut lieu le samedi 14 février 1914, il n'y a pas eu de bal d'Angiboust de toute la guerre.


La chanson d’angiboust :
Comme un ivrogne dans la ville
Qu’on ramasse au bord du chemin
Qu’on ramène a son domicile, vers toi, vers toi, nous étendons la main
Angiboust, Angiboust, Angiboust
Angiboust

Que de nos pipes culottées
La fumée s’élève vers toi
Et que nos voix avinées
Célèbrent, célèbrent le plus grand des rois
Angiboust

Nous ne craignons pas le déluge
Car si dieu innonde l’univers
A ta panse énorme je juge
Que seul, que seul tu viderais les mers
Angiboust

(à genoux)
Salut à toi, roi des ivrognes
Enfoncés Bacchus et Gambrinus
Ils buvaient sec, mais toi tu les cognes ;
Salut à toi qui te soulas le plus,
Angiboust

Dans la revue "ceux du pharo" bulletin d el'association des anciens et amis du Pharo de novembre 2017 il y a un article sur Angibouste t le médecin d emarine Thierry site http://aaap13.fr/asso/archb/201711n52.pdf

près avoir du abandonner Brest à quitté le port de Bordeaux pour s'exiler à Lyon chez les santards
Cordialement
Pierre
pierre

Soizic R
Messages : 82
Inscription : ven. mai 18, 2018 8:46 am

Re: l'Angiboust à école de médecine navale de Brest ?

Message par Soizic R » jeu. juin 18, 2020 12:35 pm

Bonjour Pierre,

Absente du forum pendant un moment, me revoici ! Tout va bien !
Un grand merci à vous pour toutes ces informations. Je suis à la recherche justement de la partition de cette chanson Angiboust et hélas, je ne la trouve pas. Étant pianiste, je l'aurai volontiers jouée au piano ! Peut être l'avez vous ou alors elle sera peut-être aussi au SHD de Brest ! Malheureusement il est fermé en ce moment ! Il est fort possible que la mélodie de cette chanson soit une reprise d'une autre chanson de marins bretons (il y en a tant à Brest !) ou d'un chant de l'école !

Merci de vos suggestions.
Bien amicalement

Soizic Rolland

Répondre

Revenir à « SERVICE SANTE »