qui peut m'aider ?

Organisation, unités, hôpitaux, blessés....
Avatar de l’utilisateur
stcypre
Messages : 3628
Inscription : mar. avr. 18, 2006 2:00 am
Localisation : Saint-Plancard 31580

Re: qui peut m'aider ?

Message par stcypre » ven. nov. 28, 2008 1:48 pm

Bonjour à tous,

Quelqu'un possède t il une liste des hôpitaux psychiatriques durant la G G en France ?
Dans le même ordre d'idée peut on considérer que ces hôpitaux et les asiles sont identiques?
merci pour vos réponses.
Cordialement. J.Claude
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8650
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes

Re: qui peut m'aider ?

Message par Alain Dubois-Choulik » ven. nov. 28, 2008 2:34 pm

Dans le même ordre d'idée peut on considérer que ces hôpitaux et les asiles sont identiques?
Bonjour à tous, bonjour Jean-Claude,
pour autant que je remonte dans ma mémoire ( et même celles des parents et GP qui ne m'ont jamais repris sur cet expression) on désignait par "asile" ( souvent de f...) ce qui mérite maintenant l'appellation d'hôpital psychiatrique, c'était même sans ambiguïté, je me demande même si le terme moderne était utilisé, dans le corps médical peut-être. A tel point que lorsque j'ai récupéré de mon arrière-grand-mère son livret de chansons de "salles d'asile", j'ai eu un doute ! ( alors que dans ce cas c'était de classes de maternelle dont il fallait parler).
Cordialement
Alain

Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

Avatar de l’utilisateur
stcypre
Messages : 3628
Inscription : mar. avr. 18, 2006 2:00 am
Localisation : Saint-Plancard 31580

Re: qui peut m'aider ?

Message par stcypre » ven. nov. 28, 2008 5:15 pm

Bonjour,

Quand j'étais jeune ... et il y quelques lunes... on parlait d'asile de fous et non d'hôpital psychiatrique...
Un copain à mon GP (du 142ème RI) n'avait pas supporté la captivité et était rentré atteint psychologiquement... La famille n'en voulant pas il fut placé dans l'asile (à Braqueville pour les toulousains maintenant hôpital Marchant)...
Et combien de fois dans le quartier j'ai entendu : "...tu sais le fils B... celui qui est chez les fous à l'asile !!!".
Ah j'oubliais de vous dire que pour ce pauvre homme aucune reconnaissance, aucune décoration, aucune subvention à la famille,... dame il était fou et en plus ancien prisonnier (je précise au fort de Vaux!!!)...
Cordialement. J.Claude
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.

Avatar de l’utilisateur
bruno17
Messages : 1450
Inscription : dim. mars 18, 2007 1:00 am

Re: qui peut m'aider ?

Message par bruno17 » ven. nov. 28, 2008 8:25 pm

Bonjour à tous,
Infirmier de secteur psychiatrique depuis 25 ans, je peux essayer d’apporter ma modeste contribution : pour essayer d’être bref, en effet, il y a approximativement un ou deux siècles de cela, les "hôpitaux psychiatriques", les "centres de soins spécialisés", comme on dit maintenant, étaient ces "asiles d’aliénés" où étaient enfermés les « fous », les « aliénés », ( on ne faisait pas encore de différence entre la névrose et la psychose… !) soignés, autant que faire se peut, par des médecins-aliénistes, nos psychiatres d’aujourd’hui. Les infirmiers, dont je fais partie, étaient des "gardiens de fous" voire des "serviteurs", dans les tous débuts et on embauchait plutôt des costauds pour les hommes et des bonnes-soeur pour les femmes! (le diplôme d’infirmier psy n’est apparu qu’en 1930, je crois). Bien avant l’apparition des neuroleptiques, qui devaient radicalement transformer les choses, les traitements consistaient, à la grande époque, à attacher le plus souvent les fous dangereux, pratiquer des bains froids, des saignées et autres délicates attentions. Il ne faisait pas bon être reconnu malade mental en ce temps là! Il fallait protéger la société! La découverte par Henri Laborit du premier neuroleptique en 1950, la "chlorpromazine", plus connue sous le nom de Largactil, allait changer bien évidemment tout cela et amener, avec l’alliance des psychothérapies comportementales, cognitives, et j’en passe, vers ce qu’on connaît maintenant.
Pour en revenir à nos chers soldats de 14/18, beaucoup ont contribué, les pauvres, à améliorer la connaissance des pathologies mentales. En effet, à la fin de la 1ère Guerre Mondiale, on a commencé à s’intéresser au fameux « choc des tranchées » causé par la terreur des bombardements d’artillerie, les assauts répétés et l’horreur des combats, qui firent sombrer certains dans la folie. On a parlé de « névrose de guerre », puis de « névrose traumatique »; l’étude des comportements de ces soldats traumatisés à permis de travailler sur les syndromes de stress et certaines formes de schizophrénies.
Je ne sais pas s’il existe une liste des hôpitaux psychiatriques de cette époque là. Les plus connus étaient situés sur Paris, avec des noms restés célèbres, tels que l’Hôtel-Dieu, Bicêtre, la Salpêtrière, Charenton ou Sainte-Anne. Certains existent toujours.
Voilà ce que je peux en dire et je me garderais bien d'affirmer avoir fait le tour de cet immense sujet par ces quelques mots. Ce n’est qu’une petite contribution qui demande à être complétée bien évidemment.
Cordialement
BB
Bruno BAVEREL - Romans: "Lieutenant indigène" (2007 La Découvrance éditions) - "Le tombeau des quatre ours" (2015 éditions du Croît-Vif) - "La voiture de Vandier" (2019 éditions des Indes Savantes)

Avatar de l’utilisateur
Jean RIOTTE
Messages : 5952
Inscription : sam. nov. 05, 2005 1:00 am

Re: qui peut m'aider ?

Message par Jean RIOTTE » ven. nov. 28, 2008 8:50 pm

Bonsoir à toutes et à tous,
Je ne dispose pas d'une liste exhaustive des "Hôpitaux Psychiatriques" de la GG.
Mais je crois savoir que lorsque ces troubles ont commencé à être de plus en plus fréquents, le SSA s'en est préoccupé et que des structures spécialisées ont été ouvertes pour recevoir ce type nouveau de malades. Au départ il y eut 1 Centre Psychiatrique par Région Militaire (= CA).
Une intervenante inscrite sur ce Forum, de la région de Montpellier, travaille actuellement sur ce sujet. Si elle me lit et se reconnaît peut-être pourra-t-elle nous en dire plus... Je la remercie d'avance.
Cordialement.
Jean RIOTTE.

gg101hop
Messages : 523
Inscription : ven. juin 09, 2006 2:00 am

Re: qui peut m'aider ?

Message par gg101hop » ven. nov. 28, 2008 9:36 pm

Bonsoir Jean et à tous,

J'ai extrait de mon étude sur les marques postales des Hôpitaux de la Gironde ceci :

"BORDEAUX, hôpital asile d’aliénés de Château-Picon avec de 100 à 256 lits, ouvert le 10/6/15, fermé le 30/6/19 , 2 marques postales connues : 2 Cercles bleu ou noir SERVICE DE PSYCHIATRIE DE CHATEAU-PICON - Le Médecin en Chef -., du 26/7/1915 et du 14/9/1917, et Griffe Linéaire SALLES MILITAIRES DE CHATEAU-PICON, du 27/12/16"
Je ne sais pas si cet hôpital était le centre psychiatrique de la 18e Région Mre ? mais il est possible qu'il y ait eu plus d'un établissement psychiatrique par R.M qui aient abrité des malades mentaux, pour Lyon il ya avait également l'Hôpital Bénévole N°197bis situé à l'asile St-Jean de Dieu, 206 rte de Vienne.
En fait comme Jean je me suis intéressé à l'étude des Hx par numérotation au sein des Régions Militaires mais il serait bon de le faire par spécialités (optalmo, oto-rhino, psy etc..) c'est une piste à creuser.
salutations
Guy

Avatar de l’utilisateur
Jean RIOTTE
Messages : 5952
Inscription : sam. nov. 05, 2005 1:00 am

Re: qui peut m'aider ?

Message par Jean RIOTTE » ven. nov. 28, 2008 10:53 pm

Re-,
L'intervenante a pour pseudo. marielcq.
Cordialement.
Jean RIOTTE.

Avatar de l’utilisateur
Jean RIOTTE
Messages : 5952
Inscription : sam. nov. 05, 2005 1:00 am

Re: qui peut m'aider ?

Message par Jean RIOTTE » ven. nov. 28, 2008 11:00 pm

Re- re-,
Effectivement, comme le suggère Guy, il y a de très fortes chances pour que des Centres, Hôpitaux, structures nouvelles... spécialisés en psychiatrie se soient multipliés par la suite.
Quant à la suggestion de creuser les spécialités des Hôpitaux déjà identifiés, excellente idée...
Cordialement.
Jean RIOTTE.

Avatar de l’utilisateur
laurent provost
Messages : 1053
Inscription : lun. juin 11, 2007 2:00 am

Re: qui peut m'aider ?

Message par laurent provost » ven. nov. 28, 2008 11:02 pm

Bonsoir,
Concernant les Hôpitaux de Bicêtre, et la Salpêtrière, ils étaientt a la veille du conflit, des hospices, ou l'on y recueillait en premier lieu des indigents, et des vieillards.
La salpêtrière était destinée aux femmes, Bicêtre pour les hommes.
Ces deux hôpitaux avait des services d'aliènés, Charcot pour ne pas le nommer y fut un des médecins les plus célèbre.
Ils n'ont jamais été considérés comme Hôpitaux purement psychiatrique, d'autres service de médecine et de chirurgie existaient dès 1900 et avant.
Par contre durant le conflit, La salpêtrière fut dédié aux malades Nerveux,
Neurologie
La Salpêtriere Médecin chef : Dejerine Civil
Pierre Marie Civil
Gosset A. Médecin Major de 1er cl
La Pité Babinsk i Civil
Buffon Babinsk i Civil
Psychose
Val de grâce Briand Médecin Major de 1er cl
Ville Evrard Briand Médecin Major de 1er cl
Giber-Bellet Civil
Roques de Fursac Civil

Extrait de la spécialisation des Hôpitaux du Gouvernement de Paris ICI

Il existait un service de "Neurologie" à l'hôtel dieu dans les années 1900, mais durant le conflit, pas de salle militiare dans cette spécialité
A ma connaissance à ce jour rien non plus a Bicêtre, mais là j'ai un doute, il me faut revoir mes sources aux archives de L'aphp mercredi Prochain ...

Yves Thoer
Messages : 289
Inscription : sam. oct. 01, 2005 2:00 am

Re: qui peut m'aider ?

Message par Yves Thoer » ven. nov. 28, 2008 11:10 pm

Bonsoir.

Dans chaque département existait un " Asile départemental d'aliènés" et depuis, localement, on désigne par le nom de cette commune les personnes qui diffère de la "norme". Ces établissements ont été utilisés pendant la guerre. Pour ma région Fitz-James dans l'Oise, Dury dans la Somme, etc...

Yves

Répondre

Revenir à « SERVICE SANTE »