Hôpitaux Militaires: 3ème RM.

Organisation, unités, hôpitaux, blessés....
Avatar de l’utilisateur
Jean RIOTTE
Messages : 6038
Inscription : sam. nov. 05, 2005 1:00 am

Re: Hôpitaux Militaires: 3ème RM.

Message par Jean RIOTTE » mer. févr. 20, 2008 7:57 pm

Bonsoir à toutes et à tous,
La liste des Hôpitaux Militaires Temporaires de la 3ème RM (Rouen), comprenant les départements du Calvados, de l'Eure et de la Seine-Inférieure (aujourd'hui Seine-Maritime) vient d'être mise à jour au 20 février 2008. Vous la trouverez en tête de ce fil.
Je remercie toutes celles et ceux qui ont participé à l'établissement de cette liste. Si des erreurs, des omissions, des fautes... sont relevées, merci de me les signaler... ainsi que tout nouveau renseignement.
Merci d'avance de votre compréhension.
Cordialement.
Jean RIOTTE.

Avatar de l’utilisateur
Jean RIOTTE
Messages : 6038
Inscription : sam. nov. 05, 2005 1:00 am

Re: Hôpitaux Militaires: 3ème RM.

Message par Jean RIOTTE » sam. mars 29, 2008 1:25 am

Bonsoir à toutes et à tous,
Je remonte ce fil.
Cordialement.
Jean RIOTTE.

Jean27
Messages : 211
Inscription : sam. nov. 10, 2007 1:00 am

Re: Hôpitaux Militaires: 3ème RM.

Message par Jean27 » lun. mars 31, 2008 4:49 am

Bonsoir
Monsieur Jean Riotte merci pourt votre travail, je vais vous compléter et vous livrer ce que je sais.
Yvetot est en Seine-Inférieure.
Cordialement

Avatar de l’utilisateur
Jean RIOTTE
Messages : 6038
Inscription : sam. nov. 05, 2005 1:00 am

Re: Hôpitaux Militaires: 3ème RM.

Message par Jean RIOTTE » lun. mars 31, 2008 1:30 pm

Bonjour Jean,
Merci de votre proposition de compléments et de rejoindre ainsi la cohorte de celles et ceux qui ont participé à ce travail collectif.
Cordialement.
Jean RIOTTE.

Jean27
Messages : 211
Inscription : sam. nov. 10, 2007 1:00 am

Re: Hôpitaux Militaires: 3ème RM.

Message par Jean27 » mar. avr. 01, 2008 4:02 am

Bonsoir Jean
Magnifique travail, je me permets de compléter par quelques remarques :

Ces deux hôpitaux sont en Seine-Inférieure, dans le Pays-de-Caux
HA n° 26 Yvetot- Ancien Séminaire, rue Carnot - 152 lits - SSBM - Fonctionne du (16 septembre 1914 au ?)
Annexe: Doudeville, Grand rue - 28 lits - SSBM - Fonctionne du (? au ?) – (En Seine-Inférieure)

L'hôpital auxiliaire n° 4 à Vernon est installé dans le château de Bizy appartenant alors au duc Suchet d'Albufera, (arrière-petit-fils du maréchal de Napoléon). Ce château se trouve un peu à l’écart de la ville sur les hauteurs sur la rive gauche de la Seine. Il est ouvert actuellement aux touristes et il est intéressant à visiter. La château reste la propriété de la famille d’Albufera. Pendant la Seconde Guerre c'était pour les Allemands le centre radio-électrique d'émission du front Ouest, le GQG de Rommel étant à quinze kilomètres, à la Roche-Guyon.
Dès la déclaration de guerre en 1914, le duc d'Albufera offre tout le rez-de-chaussée du château. Des grands blessés proviennent du front d’Artois ou de la Somme. Dans l'aile est se trouve également le dépôt de la pharmacie militaire du 1er corps d'armée (je trouve le numéro curieux) L'hôpital est dirigé par Louis Laniel qui sera élu maire de Vernon en 1919. L'hôpital fonctionne jusqu'à la fin de la guerre, une carte postale représente un blessé fêtant l'armistice.
La duchesse va soigner les malades et faillit perdre la vie à la suite d’une grave maladie contractée au chevet d’un blessé.

L’hôpital bénévole n° 7 bis se trouve à Brionne.

L’hôpital complémentaire n° 13 se trouve sur la commune de Caillouet-Orgeville, dans la maison d’enfants Bonjean, l’œuvre Saint-Charles. Cette maison avait été créée en 1871 par la famille du président Bonjean fusillé par les communards comme otage, avec monseigneur Darboy en mai 1871, à la Grande-Roquette. A l’origine cette maison recevait des orphelins victimes de la Commune, puis la maison accueillit des cas sociaux, avec des religieuses de la congrégation des sœurs réparatrices du Sacré-Cœur (maison mère à Nancy). Il existe des cartes postales montrant les soldats dans cet hôpital. L’œuvre Saint-Charles n’existe plus, le château a été acheté par la commune en 2007.

L’hôpital temporaire n° 14 est établi dans la maison mère de la communauté des sœurs Jésus au Temple, dites sœurs bleues, en raison de leur habit. En octobre 14, un officier d’administration établit avec mère Marie-Agnès et sœur Saint-Pierre l’inventaire des pièces et des objets réquisitionnés par l’armée. Les sœurs (ce sont des sœurs hospitalières habituellement), s’occupent de 6 chambres d’officiers, d’une salle de blessés de 18 lits et d’un dortoir de 25 lits pour les caporaux. Plus de 4000 blessés y reçurent des soins. De février 1918 à mars 1919, le pavillon qui accueillait les sœurs âgées appelée maison Saint-Charles, est transformé en pavillon d’isolement pour les contagieux. En mars 19, la maison mère cesse d’être un hôpital. Les sœurs bleues conservent leurs archives à Vernon. Dans une lettre écrite par l’abbé Loisy un prêtre mobilisé et blessé, écrit ceci : « Je suis enfin installé au n° 7 à Lisieux. Ce n’est point le somptueux Hôpital 14 de Vernon avec ses riches appartements, des salles spacieuses et toujours si éblouissantes de blancheur, son jardin si gai, si coquet. Je garde et je garderai longtemps, ma Révérende Mère, le souvenir de votre accueil si gracieux et des attentions si respectueuses et des soins si empressés que m’ont prodigués toutes vos sœurs, jusqu’aux plus modestes novices ».
Les locaux de la maison mère ont été détruits par les terribles bombardements qui ont rasé le centre de Vernon en juin 1940.

Les deux hôpitaux installés l’un dans l’école des garçons rue Saint-Lazare (aujourd’hui collège César-Lemaître) et l’autre dans l’école primaire supérieure des filles (aujourd’hui école de la République) n’ont fonctionné qu’en août et septembre 14. L’aspect des bâtiments extérieurs restent inchangé.
L’hôpital installé à l’école de garçons s’est déplacé dans le proche château du Point-du-Jour, dansq la même rue Saint-Lazare. Ce sont des sœurs bleues qui s’occupent de cet hôpital n° 16 fonctionnant jusqu’à la fin de la guerre (Transformé ensuite en clinique tenue par les mêmes sœurs). Aujourd'hui c'est un ensemble résidentiel privé de qualité.


L’hôpital de la rue de Bizy est pour moi un mystère.

L’hôpital installé dans un hangar d’aviation est l’hôpital K. Il se trouve dans l’ancien hangar de l’entreprise française FBA (franco British Aviation) fabriquant avant guerre des hydroaéroplanes par un constructeur français Louis Schreck (1874-1941). Les usines de la FBA se trouvaient pendant la Grande Guerre à Argenteuil et fournissent des milliers d’hydravions aux alliés. Dans cet hôpital K seront soignés des aviateurs français, anglais mais aussi allemands.
L’emplacement de l’hôpital K est occupé par le collège Ariane installé dans l’ancienne usine Wonder, puis Bernard Tapie.

Notons en passant l’hôpital auxiliaire n° 21 à Croisy-sur Andelle, dans le département de Seine-Inférieure.
Le 29 août 1914 ; l’HA n° 21 s’installe dans les salles du château du marquis de Pommereu à Croisy. L’établissement appelé le Héron, dispose de 32 lits. Jusqu’en 1918, 576 soldats y furent soignés grâce aux sœurs du Sacré-Cœur d’Ermenont et aux sœurs bleues venues sans doute de la communauté du Mesnil-Esnard toute proche.

L’hôpital auxiliaire n° 22 se trouve dans le château de Radepont, sur la commune du même nom. Le château style XIXe siècle existe toujours, et abrite les vestiges d’un château médiéval sur une magnifique motte castrale (propriété privée).

Hôpital auxiliaire n° 25, à Gisors. Dans le couvent des sœurs bleues installées dans la ville depuis 1898. Dès le 14 juin 1914, les sœurs bleues participent à la réunion du comité organisateur des services de santé en temps de guerre. Sous la direction du comte de Bueil, propriétaires des lieux, toute une équipe de charge de la remise en état et de l’aménagement des premières salles. 30 lits sont préparés d’abord. Au soir du 29 août 1914, l’HA n° 25 de Gisors recueille une douzaine de blessés anglais. Lorsque les sœurs repartent vers 23 heures, les soldats ont été lavés, soignés, ils reposent dans des draps propres, un gardien veille sur eux.
Le lendemain des nouvelles alarmantes parviennent de Paris, il faut aussi augmenter le nombre des lits. Deux plus trois sœurs infirmières-major se chargent de l’organisation de l’hôpital. A ces religieuses s’ajoutent une ou deux infirmières de visite par salle, et à chaque étage, deux ou trois infirmières de service général, pour l’entretien et le nettoyage. Plusieurs jeunes filles de Gisors assurent le service de réfectoire. Le 17 septembre 1914, l’HA possède 60 lits, il en possède 130 en 1918.

L’hôpital bénévole n° 32bis se trouve dans la commune de Lieurey.

L’hôpital complémentaire n° 33 se trouvait dans l’école privée des Roches. Cette école existe toujours, elle y accueille des enfants d’ambassadeurs, de chefs d’État..., c’est une école fort connue mais aussi fort coûteuse.

L’hôpital bénévole n° 34bis se trouve dans le château de Lorey, sur la commune de Breuilpont au bord de l’Eure.

L’hôpital bénévole n° 48bis est installé dans le château de Souvilly, commune de Bémécourt, près de Breteuil-sir-Iton, chez la marquise de Rochegude, veuve de Rœderer - de la famille de Louis Rœderer (mort à Souvilly), le créateur la maison de champagne.

L’hôpital auxiliaire n° 204 est installé dans le château des Pénitents, dans le faubourg de Vernonnet, (un faubourg de Vernon, sur la rive droite de la Seine. Le château venait d’être achevé en 14, il a été rasé pendant la Seconde Guerre. Le château des Pénitents a été mis à la disposition de la société des dames françaises par les propriétaires monsieur et madame Choque. 51 lits dans les salons et la salle à manger. Après guerre madame Choque reçut la médaille de la reconnaissance nationale ;
Une grande kermesse eut lieu les dimanche et lundi 23 et 24 avril 1916. On signale à cette kermesse la présence de la fanfare de l’institut militaire belge de rééducation militaire professionnelle de Port-Villez, alors dans le département de Seine-et-Oise, distant de cinq kilomètres à peine. L’artiste Claude Monet habitant alors à Giverny (distant de quatre kilomètres, village desservi alors par un train) a donné une de ses toiles pour la tombola en faveur des blessés.


Si je retrouve autre chose, je n'oublierai pas de vous le faire savoir. Encore merci.

Cordialement

Jean27
Messages : 211
Inscription : sam. nov. 10, 2007 1:00 am

Re: Hôpitaux Militaires: 3ème RM.

Message par Jean27 » mar. avr. 01, 2008 4:11 am

Autre chose.

La Seine-Inférieure s'est trouvée aussi dans une situation particuliaire du fait de la présence des ports du Havre et de Rouen. Ce département accueillit ainsi de nombreux Britanniques, (par exemple des Indoux), il y eu des camps, des hôpitaux. N'oublions pas également la forte présence belge ; le gouvernement belge s'est établi à Sainte-Adresse, près du Havre.
Nous trouvons sur ce département des hôpitaux anglais, des hôpitaux belges, des hôpitaux anglo-belges.... Les locaux libres étant rares, plusieurs de ces établissements s'installèrent dans des baraquements dont il reste comme témoignages que quelques rares (et précieuses) cartes postales, ainsi que les tombes installées dans le carré militaire des communes où se trouvaient ces hôpitaux.

Cordialement

Avatar de l’utilisateur
Jean RIOTTE
Messages : 6038
Inscription : sam. nov. 05, 2005 1:00 am

Re: Hôpitaux Militaires: 3ème RM.

Message par Jean RIOTTE » mar. avr. 01, 2008 1:02 pm

Bonjour Jean,
Merci beaucoup pour tous ces compléments et précisions.
Actuellement je fais une pause, en ce qui concerne la mise en ligne des Hôpitaux Militaires. Je me contente pour l'instant d'engranger tous les compléments, précisions, rectifications,signalements d'erreurs...
Il est bien évident que j'exploiterai toutes ces données dans quelque temps et que je procèderai aux ajustements nécessaires en les signalant en temps voulu.
Encore merci à toutes celles et tous ceux qui depuis un an ont participé et contribué à la mise en ligne de ces listes qui, à la lecture des messages que je reçois, rendent bien des services aux chercheurs.
C'était le but recherché et c'est l'une des raisons d'être du Forum: le partage des connaissances...
Cordialement.
Jean RIOTTE.

condottiere
Messages : 53
Inscription : jeu. mai 22, 2008 2:00 am

Re: Hôpitaux Militaires: 3ème RM.

Message par condottiere » ven. juin 06, 2008 6:03 pm

Bonjour,

J'ai peut-être pas fait suffisamment attention mais pour Paris, notons :
-Hôpital Necker, au n° 151 de la rue de Sèvres dans le XVème arrondissement

Bonne journée à tous
Jérôme

Avatar de l’utilisateur
laurent provost
Messages : 1047
Inscription : lun. juin 11, 2007 2:00 am

Re: Hôpitaux Militaires: 3ème RM.

Message par laurent provost » sam. juin 07, 2008 12:18 am

bonjour,
Presque tous les grands établissement parisien de l'assistance publique ont eu des services réquisitionnés. La base des réquisitions étaient de 100 lits.
Il étaient sous la responsabilité du service de santé du gouvernement de Paris.
Par la suite , ils se verront spécialisés, en fonction des compétences des médecins et des établissements
voir ICI les hôpitaux du gouvernement de paris
et LA la spécialité des établissements
Par exemple Necker accueillait les militaires atteint d'affection urologique.
Ce qui est une constante de l'activité de cet hôpital dans paris sur le siècle....
Les premiers blessés soignés dans les hôpitaux parisiens ne le seront pas avant la fin de septembre et le début d'octobre 1914,
cordialement

Kallcxs
Messages : 2
Inscription : jeu. janv. 22, 2009 1:00 am

Re: Hôpitaux Militaires: 3ème RM.

Message par Kallcxs » jeu. janv. 22, 2009 11:12 am

-Circonscription de la 3ème Région Militaire - Rouen.
*Calvados.
*Eure.
*Seine-Inférieure.
*Seine-et-Oise: arrondissements de Mantes et Versailles.
*Seine: cantons de Courbevoie, Puteaux, Asnières, Boulogne, Levallois-Perret, Clichy, et Neuilly.
*Paris: 1er-7è-9è-15è-16è-17è et 18è arrondissements.

Calvados. (dernière date mise à jour: 27 décembre 2008)

HB n° 4 bis Bayeux - Hospice civil - 50 lits - Fonctionne du ? août 1914 au 3 janvier 1917 -
HDC n° 5 Caen - Lycée Malherbe - 450 lits - Fonctionne du 7 septembre 1914 au 31 octobre 1916 -
Avant de devenir Hôpital Dépôt de Convalescents, s'appelait HC n° 42 -
HDC n° 6 Douvres-la-Délivrande - Maison des Pères - 200 lits - Fonctionne du 7 septembre 1914 au
10 octobre 1916 -
La Sainte Famille - 20 lits - Fonctionne du ( ? au ? ) -
La Maison paroissiale - 30 lits - Fonctionne du ( ? au ? ) -
Chapelle de la Vierge Fidèle - 50 lits - Fonctionne du ( ? au ? ) -
Deviendra HC n° 50 en octobre 1916 -

Bonjour, mon arrière grand-mère, victorine Delozier a travaillé en 1921, comme gérante de la coopérative militaire, place de la Basilique à Douvres la Délivrande avec son fils jusqu'en aux environs de 1924.

En 1914, l'ancienne propriété des Pères de la Délivrande ( Séminaire ) se transforme en hôpital militaire secondaire ( l'armée en prend possession ).

En 1916, il se transforme en centre d'appareillage pour les mutilés de Guerre, puis un centre de Réeducation professionnelle pour les mutilés de Guerre; ensuite après qq années, il est repris par le Ministère de l'instruction Publique.

Est-ce que quelqu'un aurait des informations sur ce centre de 1914 à 1924 ? ( liste du personnel - Photos - cartes postales ou toutes autres informations ). Merci ( Kallcxs - [email protected] ).


HDC n° 7 Lisieux - Ancienne usine Bertin, rue Fleuriot - 275 lits - Fonctionne du 10 septembre 1914 au
10 octobre 1916 -
Deviendra HC n° 52 en octobre 1916 -
HA n° 9 Caen - Institution Sainte-Marie, 3 rue du Général Moulin (La Maladrerie) - 200 lits - SSBM - Fonctionne du 23 août 1914 au 31 décembre 1918.
HC n° 9 Caen - Pensionnat Saint-Joseph, 20 rue des Rosiers - 230 lits - Fonctionne du 18 août 1914 au
31 décembre 1918.
HB n° 10 bis Condé-sur-Noireau - Hospice civil, place de la Liberté - 35 lits - Fonctionne du 21
septembre 1914 au 15 janvier 1919 -
HC n° 11 Falaise - Collège municipal - 183 lits - Fonctionne du 3 août 1914 au 1à octobre 1916 -
HA n° 13 Orbec - Ecole de filles, 24 rue Saint-Rémy - 45 lits - SSBM - Fonctionne du 28 août 1914 au
3 janvier 1919 -
Annexe: Hospice de vieillards - ? - SSBM - Fonctionne du 20 septembre 1914 au ? -
HA n° 14 Trouville - Clinique du docteur Léo, rue de Pont-l'-Evêque - 30 lits - Fonctionne du 6 août 1914
au 21 décembre 1918 -
HA n° 15 Lisieux - Communauté de la Providence, 9 rue du Bouteiller - 90 lits - SSBM - Fonctionne du 24
août 1914 au 3 janvier 1919 -
Abbaye des Bénédictines, 91 rue de Caen - 115 lits - SSBM - Fonctionne du ? au 3 janvier
1919 -
Hôpital des Congrégations, 12 rue Paul Banaston - 34 lits - SSBM - Fonctionne du ? au 3
janvier 1919 -
Petites Soeurs des Pauvres, 27 rue de Caen - 15 lits - SSBM - Fonctionne du ? au 3 Janvier
1919 -
Annexes: Noralles - Château de Cambray - 8 lits - SSBM - Fonctionne du (? au ?) -
Glos - Château de Villers - 10 lits - SSBM - Fonctionne du (? au ?) -
Méry-Corbon - Manoir de Clerville - 30 lits - SSBM - Fonctionne du (? au ?) -
HA n° 16 Deauville - Orphelinat Saint-Joseph, avenue de la République - 102 lits - SSBM - Fonctionne du
25 août 1914 au 31 décembre 1918 -
Annexe: Villa Marie-Anne, avenue de la République - 12 lits - SSBM - Fonctionne du 25 août 1914 au
31 décembre 1916 -
HC n° 23 Houlgate - Grand Hôtel, rue Beaunier - 347 lits - Fonctionne du 7 août 1914 au 15 mars 1917 -
Casino, rue des Dunes - 106 lits - Fonctionne du ? au 16 avril 1919 -
Annexe: Hôtel du Casino, rue Alexandra Féodorovna - 147 lits - Fonctionne du ? au 16 avril 1919 -
Hôtel Beauséjour, rue des Bains - 70 lits - Fonctionne du 7 août 1914 au 15 mai 1916 -
Annexe: Garage Boivin, rue des Dunes - ? - Fonctionne du 11 décembre 1916 au ? 1918 -
HC n° 24 Houlgate - Hôtel Imbert - 140 lits - Fonctionne du 3 février 1916 au 31 décembre 1918 -
Maison Evangélique - 65 lits - Fonctionne du 3 février 1916 au 31 décembre 1918 -
Villa Roblot - 50 lits - Fonctionne du 3 février 1916 au 31 décembre 1918 -
Villa Vertes Feuilles - 50 lits - Fonctionne du 3 février 1916 au 31 décembre 1918 -
Villa Marine - 49 lits - Fonctionne du 3 février 1916 au 31 décembre 1918 -
Villa Grand et Petit Alcyon - 26 lits - Fonctionne du 3 février 1916 au 31 décembre 1918 -
Avant de prendre la dénomination de HC n° 24, le 3 février 1916, cette formation sanitaire s'est
successivement appelée:
- Hôpital Dépôt n° 24 du 9 août 1914 au 31 mars 1915;
- Hôpital Dépôt de Convalescents n° 24 du 1er avril 1915 au 2 février 1916.
HB n° 25 bis Pont-l'-Evêque - Hospice civil, 128 rue Saint-Michel - 50 lits - Fonctionne du ? août 1914
au 12 décembre 1916 -
HA n° 27 Bayeux - Ancien pensionnat des Bénédictines, rue Saint-Loup - 70 lits - SSBM - Fonctionne du
1er septembre 1914 au 31 Décembre 1919.
HA n° 28 Vire - Communauté de Blon à Vaudry - 77 lits - SSBM - Fonctionne du 10 septembre 1914 au 3
janvier 1919 -
Saint-Victor-le-Grand - 30 lits - SSBM - Fonctionne du (? au ?) -
HA n° 29 Villers-sur-Mer - Dispensaire, rue Saint-Martin - 45 lits - SSBM - Fonctionne du 18 septembre
1914 au 31 décembre 1918 -
HA n° 30 Pont-l'-Evêque - Ecole Maternelle, 11 rue du Brossard - 37 lits - SSBM - Fonctionne du 5
septembre 1914 au 11 septembre 1916 -
HC n° 30 Caen - Caserne Hamelin - 200/300 lits - Fonctionne du ? au 20 octobre 1919 -
HC n° 31 Deauville - Royal Hôtel et Cercle de Deauville - 602 places - Fonctionne du 11 août 1914 au 1er
novembre 1917 -
HC n° 32 Saint-Aubin-sur-Mer - Hôtel de la Terrasse, rue Pasteur - 135 lits - Fonctionne du 7 août 1914
au 19 juin 1919 -
Annexe: Villa Belle Plage, rue Pasteur - 175 lits - Fonctionne du 7 août 1914 au 19 juin
1919 -
HC n° 34 Courseulles - Hôtel de Paris - 64 lits - Fonctionne du 3 août 1914 au 31 décembre 1918 -
Hôtel des Etrangers - 30 lits - Fonctionne du 3 août 1914 au 31 décembre 1918 -
Maison Chèdeville, place de la Gare - 31 lits - Fonctionne du 3 août 1914 au 31
décembre 1918 -
HC n° 35 Langrune-sur-Mer - Hôtel Cauvin, rue de la Mer - 66 lits - Fonctionne du (4 août 1914 au 31
janvier 1917 -
Annexes: Hôtel Cauvin (dépendances), rue Saint-Aubin - 16 lits - Fonctionne du ( ? au ? ) -
Hôtel de la Mer, rue de la Mer - 58 lits - Fonctionne du 2 août 1914 au 9 février 1917 -
Salle des Fêtes, rue du Nord - 30 lits - Fonctionne du 2 août 1914 au 28 février 1917 -
Hôtel du Petit Paradis + annexe, rue de Luc - 90 lits - Fonctionne du 4 août 1914 au 10
février 1917 -
Salle Saint-Martin, rue de la Fontaine - 50 lits - Fonctionne du 1er septembre 1914 au 20
septembre 1915-
Casino de Luc, rue de la Mer - 108 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HA n° 36 Grainville-Langannerie - Château de Mr. Biré - 20 lits - SSBM - Fonctionne du 2 novembre 1914
au 1er octobre 1915 -
HC n° 36 Bernières-sur-Mer - Château Brunet - 12 lits - Fonctionne du 7 août 1914 au 10 février 1917 -
Château de Milhan - 40 lits - Fonctionne du 7 août 1914 au 31 décembre 1918 -
Villa Bedel - 12 lits - Fonctionne du 19 septembre 1914 au 14 octobre 1917 -
Villa Faucheur - 18 lits - Fonctionne du 21 août 1914 au 14 mai 1916 -
Villa Harant - 25 lits - Fonctionne du 21 août 1914 au 31 décembre 1918 -
Villa Caprice - 29 lits - Fonctionne du 13 mai 1915 au 31 décembre 1918 -
Maison Hettier - 20 lits - Fonctionne du 7 août 1914 au 31 décembre 1918 -
Hôtel Belle Plage - ? - Fonctionne du 19 septembre 1915 au 18 décembre 1915 -
Villa Tamaris - 32 lits - Fonctionne du 6 octobre 1914 au 31 décembre 1918.
HC n° 38 Deauville - Casino - 415 lits - Fonctionne du 15 septembre 1914 au 31 octobre 1916 -
HC n° 40 Cabourg - Grand Hôtel - 300 lits - Fonctionne du 27 septembre 1914 au 6 février 1917 -
Casino - 260 lits - Fonctionne du 27 septembre 1914 au 31 octobre 1916 -
Garage Automobile Rensing - ? - Fonctionne du 25 novembre 1914 au 31 mai 1917 -
HC n° 41 Lisieux - Ecole primaire Jules Ferry, rue Joseph Guillonneau - 275 lits - Fonctionne du 26
octobre 1914 au 27 février 1919 -
HC n° 42 Caen - Lycée Malherbe - 450 lits - Fonctionne du (? au 6 septembre 1914) - Transformé en
HDC n° 5 le 6 septembre 1914 -
HC n° 43 Mondeville - Société des Hauts-Fourneaux et Aciéries de Caen - 220 lits - Fonctionne du 15
décembre 1914 au 10 octobre 1916 -
HC n° 44 Falaise - Ecole supérieure de filles, rue Saint-Jean - 180 lits - Fonctionne du 21 janvier 1915
au 15 juillet 1917 -
HC n° 45 Hérouville - Ancienne propriété des Frères - 290 lits - Fonctionne du 1er janvier 1915 au 20
janvier 1920 -
HB n° 46 bis Caen - Ecole primaire supérieure, 72 rue de Bayeux - 100 lits - Fonctionne du 27 septembre
1914 au 8 juin 1916 -
HC n° 46 Ouistreham - Hôtel de la Plage, rue de la Mer - 81 lits - Fonctionne du 1er janvier 1915 au 21
décembre 1918 -
Hôtel du Châlet, rue de la Mer (Riva Bella) - 94 lits - Fonctionne du (? au ?) -
Annexe: Lion-sur-Mer - Château de Blagny - 32 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HB n° 47 bis Lion-sur-Mer - Château de Blagny et dépendances - 32 lits - Fonctionne du 8 septembre
1914 au 30 décembre 1918 -
HC n° 49 Lisieux - Ancienne usine Bertin, rue Fleuriot - 50 lits - Fonctionne du 20 août 1917 au 30
décembre 1919 -
HB n° 50 bis Lion-sur-Mer - Château de Plagny - 32 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HC n° 50 Douvres-la-Délivrande - Couvent de La Délivrande - 200 lits - Fonctionne du 10 octobre 1916
au 10 mars 1919 -
Ancien Hôpital Dépôt de Convalescents n° 6 -
HC n° 51 Caen - Hospice Saint-Louis - 450 lits - Fonctionne du ? au 20 octobre 1919.
HC n° 52 Lisieux - Ancienne usine Bertin, rue Fleuriot - 312 lits - Fonctionne du 10 octobre 1916 au 20
août 1917 -
Ancien Hôpital Dépôt de Convalescents n° 7 -
HCA n° 61 Sommervieu - Abbaye - 800 lits - Aurait fonctionné du 15 juillet 1918 au 12 décembre 1918 -
HA n° 102 Caen - Ecole Normale d'Instituteurs, 168 rue Caponière - 300 lits - UFF - Fonctionne du
8 août 1914 au 31 décembre 1918.
HA n° 106 Livarot - Ecole publique de filles, rue d'Orbec - 45 lits - UFF - Fonctionne du 1er Septembre
1914 au 31 janvier 1918 -
Annexes: Salle des Oeuvres, rue d'Orbec - ? - UFF - Fonctionne du 15 octobre 1914 au 31 janvier
1918 -
Maison Héril, rue d'Orbec - 8 lits - UFF - Fonctionne du 1er juillet 1916 au 31 janvier 1918 -
HA n° 107 Saint-Pierre-sur-Dives - Ecole de garçons, rue de l'Eglise - 54 lits - UFF - Fonctionne du 1er
septembre 1914 au 12 septembre 1916 -
Annexe: Propriété Jaillard, boulevard de la Gare - 22 lits - UFF - Fonctionne du 26 novembre 1914
12 septembre 1916 -
HA n° 110 Bayeux - Collège municipal, rue Saint-Patrice - 60 lits - UFF - Fonctionne du 10 août 1914 au ? août 1917 -
Annexe: Balleroy - Maison particulière, rue des Forges - 20 lits - UFF - Fonctionne du (15 septembre
1914 au ?) -
HA n° 113 Honfleur - Hôpital civil, rue du Neubourg - 222 lits - UFF - Fonctionne du 6 septembre 1914 au
au 3 janvier 1919 -
HA n° 114 Vire - Hospice Saint-Louis, rue du Haut-Chemin - 105 lits - UFF - Fonctionne du 1er mai 1915
au 21 décembre 1918 -
Hôtel Dieu, rue Emile Chénel - 22 lits - UFF - Fonctionne du 9 septembre 1914 au 31
décembre 1918 -
HA n° 116 Villers-sur-Mer - Casino, rue Tabouriech-Nadal - 65 lits - UFF - Fonctionne du 13 août 1915
au 12 mars 1918 -
Hôpital Mixte Caen - 620 lits - Fonctionne pendant toute la durée de la Guerre -
Hôpital Mixte Falaise -Rue du Dr Turgis - 200 lits - Fonctionne ?
Hôpital Mixte Lisieux - 150 places - Fonctionne pendant toute la durée de la Guerre -
Hôpital Civil Orbec-en-Auge - ? - Fonctionne pendant toute le durée de la Guerre -
Hôpital Civil Trouville - ? - Fonctionne pendant la durée de la Guerre -


Eure. (dernière date mise à jour: 20 février 2008)


HC n° 1 Evreux - Ecole Normale d'Instituteurs, 43 rue Saint-Germain - 153 lits - Fonctionne du ( 20 août
1914 au ?) -
HB n° 2 bis Bacqueville - Hospice civil - 35 lits - Fonctionne du (20 septembre 1914 au ?) -
HC n° 2 Evreux - Ancien Petit Séminaire, 1 rue du Chantier - 205 lits - Fonctionne du (19 août 1914 au ?) -
HA n° 4 Vernon - Château, 89 rue Bizy - 85 lits - SSBM - Fonctionne du (27 août 1914 au ?) -
HB n° 5 bis Beaumont-le-Roger - Hospice civil - 32 lits - Fonctionne du (18 octobre 1914 au ?) -
HC n° 5 Evreux - Ecole Saint-François, rue Poitevin - 295 lits - Fonctionne du (21 août 1914 au ?) -
Annexe: Saint-Sébastien-de-Morsent - Château de Morsent - 25 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HB n° 7 bis Brionnes - Propriété Boisgelin, rue Lemarois - 21 lits - Fonctionne du (21 septembre 1914 au 1er juin
1915 -
HC n° 7 Pont-Audemer - Ecole de garçons, rue Stanislas de la Quaize - 80 lits - SSBM -
Fonctionne du (1er septembre 1914 au ?) -
HB n° 11 bis Etrepagny - Hospice civil - 20 lits - Fonctionne du (13 septembre 1914 au ?) -
HC n° 12 Evreux - Pensionnat de la Providence, 57 rue Joséphine - 90 lits - SSBM - Fonctionne du (25 août
1914 au ?) -
Annexe: Couvent Saint-Vincent-de-Paul, rue Barrey - 30 lits - SSBM - Fonctionne du (? au ?) -
HC n° 13 Orgeville - Colonie agricole privée Boujeau - 114 lits - Fonctionne du (8 septembre 1914 au ?) -
HC n° 14 Vernon - Communauté des Soeurs de Jésus au Temple, place de la République - 132 lits - Fonctionne
du (2 août 1914 au ?) -
? , rue Bizy - 39 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HB n° 15 bis Gisors - Hospice civil, rue de Saint-Ouen - 60 lits - Fonctionne du (17 septembre 1914 au ?) -
HC n° 16 Vernon - Ecole communale de garçons, rue Saint-Lazare - 58 lits - Fonctionne du (10 août 1914 au ?)
Annexes: Château du Point du jour - 50 lits - Fonctionne du (10 août 1914 au ?) -
Hangar d'aviation - 169 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HA n° 17 Louviers - Pensionnat Notre-Dame, rue François Le Camus - 100 lits - SSBM - Fonctionne du (21
août 1914 au ?) -
HC n° 17 Bernay - Couvent du Saint-Sacrement - 117 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HA n° 18 Montaure - Ouvroir de l'Ange Gardien - 50 lits - SSBM - Fonctionne du (22 septembre 1914 au ?) -
HB n° 20 bis Louviers - Hospice civil - 190 lits - Fonctionne du (26 août 1914 au ?) -
HA n° 22 Fleury-sur-Andelle - Château de Radepont - 35 lits - SSBM - Fonctionne du (17 août 1914 au ?) -
Pont-Saint-Pierre - Villa Colboc - 20 lits - SSBM - Fonctionne du (? au ?) -
HA n° 23 bis Le Neubourg - Hospice civil - 53 lits - Fonctionne du (20 septembre 1914 au ?) -
Casino, rue Bioche - 57 lits - Fonctionne du (? au ?) -
Ouvroir, rue du Mans - 40 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HA n° 25 Gisors - Ancien Couvent, 23 rue de Dieppe - 120 lits - SSBM - Fonctionne du (17 septembre 1914
? ) -
HA n° 26 Yvetot - Ancien Séminaire, rue Carnot - 152 lits - SSBM - Fonctionne du (16 septembre 1914 au ?)
Annexe: Doudeville, Grand rue - 28 lits - SSBM - Fonctionne du (? au ?) -
HB n° 26 bis Rugles - Hospice civil - 50 lits - Fonctionne du (26 septembre 1914 au ?) -
HC n° 26 Evreux - Lycée de garçons - 215 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HC n° 27 Bernay - Ecole communale de garçons et de filles - 102 lits - Fonctionne du (7 août 1914 au ?) -
Collège de garçons - 100 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HC n° 28 Vernon - Ecole de filles, place de la République - 102 lits - Fonctionne du (4 août 1914 au ?) -
HB n° 32 bis Lieuray - Propriété Pimont - 22 lits - Fonctionne du (14 septembre 1914 au ?) -
HC n° 33 Verneuil-sur-Avre - Ecole des Roches, Les Roches - 528 lits - Fonctionne du (4 août 1914 au ?) -
Ecole maternelle, rue Croix Saint-Pierre - 52 lits - Fonctionne du (? au ?) -
Maison Mlle Des Brosses, rue Gambetta - 27 lits - Fonctionne du (? au ?) -
Hospice, rue des Marronniers - 70 lits - Fonctionne du (? au ?) -
Condé-sur-Iton - Château - 25 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HB n° 34 bis Lorey - Château de Lorey, près de Breuil-Pont - 20 lits - Fonctionne du (20 septembre 1914 au ?) -
HB n° 48 bis Souvilly - Château de Mme la Marquise de Rochegude, près Breteuil-sur Yton - 35 lits - Fonctionne
du (3 décembre 1915 au ?) -
HC n° 53 Evreux - Ecole professionnelle - 330 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HA n° 109 Pont-Audemer - Ancien Séminaire, route de Lisieux - 225 lits - UFF - Fonctionne du (25 août
1914 au ?) -
Trouville-la-Haule - Ancien pensionnat - 30 lits - UFF - Fonctionne du (? au ?) -
HA n° 117 Les Andelys - Pensionnat Saint-Joseph - 100 lits - UFF - Fonctionne du (23 décembre 1915 au ?) -
HA n° 203 Les Andelys - Maison bourgeoise et presbytère, 5 rue Général de Fontanges - 65 lits - ADF -
Fonctionne du (17 septembre 1914 au ?) -
HA n° 204 Vernon - Château des Pénitents, rue du Dr. Chanoine - 51 lits - ADF - Fonctionne du (27 août
1914 au ?) -
HA n° 209 Gasny - Propriété particulière, Grande rue - 32 lits - ADF - Fonctionne du (13 septembre 1914 au ?) -
HA n° 212 Acquigny - Grande salle et maison particulière - 40 lits - ADF - Fonctionne du (18 novembre 1914
au ?) -
Annexe: ? , route d'Evreux - 10 lits - ADF - Fonctionne du (? au ?) -



-Seine-Inférieure. (dernière date mise à jour: 20 février 2008)


HA n° 1 Rouen - Pensionnat Saint-Gervais, 84 rue Saint-Gervais -300 lits - SSBM - Fonctionne du (20 août
1914 au ?) -
Annexe: Communauté de la Compassion, 10 rue d'Ecosse - 63 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HB n° 1 bis Aumale - Hospice civil - 25 lits - Fonctionne du (21 septembre 1914 au ?) -
HA n° 2 Le Havre - Ecole communale de filles, 14 rue Jeanne d'Arc - 100 lits - SSBM - Fonctionne (du 21 août
1914 au ?) -
Orphelinat Saint-Vincent-de-Paul - 94 lits - SSBM - Fonctionne du (? au ?) -
HA n° 3 Elbeuf - Ecole Fénelon, 2 rue d'Alsace - 138 lits - SSBM - Fonctionne du (27 août 1914 au ?) -
? , 53 rue de Rouen - 6 lits - SSBM - Fonctionne du (? au ?) -
Communauté Saint-Aubin - 8 lits - SSBM - Fonctionne du (? au ?) -
Château Thuitanger - 8 lits - SSBM - Fonctionne du (? au ?) -
HB n° 3 bis Barentin - Hospice civil - 62 lits - Fonctionne du (30 août 1914 au ?) -
Annexe: Malaunay - Maison Pellerin, route de Dieppe - 10 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HC n° 3 Le Havre - Pensionnat libre de jeunes filles, 86 rue Frédéric Bellanger - 117 lits - Fonctionne du (5
août 1914 au ?) -
HC n° 4 Elbeuf - Ecole Saint-Jean, 23 rue de Paris - 103 lits - Fonctionne du (8 août 1914 au ?) -
Annexe: Parc des Framboisiers à Amfreville-la-Campagne -
HA n° 5 Dieppe - Casino, rue Aguado - 159 lits - SSBM - Fonctionne du (25 août 1914 au ?) -
Ecole Sévigné, 2 rue Faubourg de la Barre - 60 lits - SSBM - Fonctionne du (? au ?) -
Clinique Steg, rue du Général Chanzy - 20 lits - SSBM - Fonctionne du (? au ?) -
Envermeu - Ecole de garçons - 20 lits - SSBM - Fonctionne du (? au ?) -
HA n° 6 Rouen - Institution Join-Lambert, 39 rue de l'Avalasse - 160 lits - SSBM - Fonctionne du (29 août
1914 au ?) -
Maison de retraite, 3 rue Joyeuse - 20 lits - SSBM - Fonctionne du (? au ?) -
Orphelinat de jeunes filles, 18 avenue Pasteur - 40 lits - SSBM - Fonctionne du (? au ?) -
HB n° 6 bis Blangy-sur-Bresles - Hospice civil - 20 lits - N'a jamais fonctionné -
HC n° 6 Rouen - Lycée de jeunes filles - 150 lits - Fonctionne du (12 août 1914 au ?) -
HC n° 7 Yvetot - Communauté des Dames Blanches, rue de la Gare - 80 lits - Fonctionne du (28 avril 1915 au
?) -
Annexes: Ménagère, rue du Calvaire - 60 lits - Fonctionne du (? au ?) -
Patronage Saint-Michel, rue Thiers - 80 lits - Fonctionne du (? au ?) -
Le Manoir, rue Félix Faure - 30 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HA n° 8 Le Havre - Clinique, 18 rue des Ormeaux - 33 lits - SSBM - Fonctionne du (20 août 1914 au ?) -
HC n° 8 Le Havre - ?, 2 rue Ancelot - 480 lits - Fonctionne du (22 août 1914 au ?) -
Annexe: Pensionnat Jeanne d'Arc, rue Jean-Philippe Rameau - 205 lits - Fonctionne du (18 septembre
1914 au ?) -
HB n° 9 bis Caudebec-les-Elbeuf - Hospice Lécailler-Leriche - 68 lits - Fonctionne du (10 août 1914 au ?) -
HA n° 10 Rouen - Petit Séminaire, 41 rue de Neufchâtel - 271 lits - SSBM - Fonctionne du (11 aàût 1914 au ?) -
HC n° 10 Le Havre - Hôtel Frascati, 1 rue Du Perrey - 350 lits - Fonctionne du (3 août 1914 au ?) -
H? n° 10 Rouen - Mont-Saint-Aignan, route de Neufchätel, rue des Capucins + annexes - UFF -
HA n° 11 Gournay-en-Bray - Ecole de filles, 8 rue de Ferrières - 30 lits - SSBM - Fonctionne du (26 août 1914
au ?) -
HB n° 12 bis Fauville - Hospice civil - 21 lits - Fonctionne du (26 août 1914 au ?) -
HC n° 12 Le Havre - Lycée de jeunes filles, 28 rue Jean Ancel - 186 lits - Fonctionne du (16 août 1914 au ?) -
HB n° 13 bis Fécamp - Hospice civil, rue Saint-Nicolas - 30 lits - Fonctionne du (2 août 1914 au ?) -
HA n° 14 Trouville - Clinique du Dr. Léon, rue de Pont l'Evêque - 30 lits - SSBM - Fonctionne du (6 août
1914 au ?) -
HB n° 14 bis Fontaine-le-Dun - Hospice de vieillards, Tonneville - 95 lits - Fonctionne du (1er octobre 1914
au ?) -
Annexe: Château, La Chapelle -du-Dun - 20 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HC n° 15 Le Havre - Institution Saint-Joseph, 32 rue Victor Hugo - 150 lits - Fonctionne du (3 août 1914 au ?)
HB n° 16 bis Grainville-la-Teinturière - Hospice civil - 50 lits - Fonctionne du (1er septembre 1914 au ?) -
HB n° 17 bis Gournay-en-Bray - Hospice civil - 38 lits - Fonctionne du (12 septembre 1914 au ?) -
HC n° 18 Le Tréport - Casino municipal - 150 lits - Fonctionne du (2 août 1914 au ?) -
HA n° 19 Bolbec - Salle de Bray, rue le Chaptois - 100 lits - SSBM - Fonctionne du (26 août 1914 au ?) -
Hôpital civil - 17 lits - SSBM - Fonctionne du (? au ?) -
Annexes: dite de Saint-Michel, 39 rue Jacques Fouquet - 12 lits - SSBM - Fonctionne du (? au ?) -
dite du Val Ricard, 21 rue du Val Ricard - 8 lits - SSBM - Fonctionne du (? au ?) -
dite Fouache, 24 rue Léon Gambetta - 3 lits - SSBM - Fonctionne du (? au ?) -
Gruchet - Château de Castelbajac, La Valasse - 20 lits - SSBM - Fonctionne du (? au ?) -
Nointot - Château de Echegoyen - 20 lits - SSBM - Fonctionne du (? au ?) -
HB n° 19 bis Lillebonne - Hospice civil - 25 lits - Fonctionne du (? août 1914 au ?) -
HC n° 19 Dieppe - Hôtel Royal, rue Aguado - 354 lits - Fonctionne du (4 août 1914 au ?) -
Annexes: Hôtel de Paris, place Camille Saint-Saens - 110 lits - Fonctionne du (? au ?) -
Hôtel Régina - 150 lits - Fonctionne du (? au ?) -
Villa Mauresque - 24 lits - Fonctionne du (? au ?) -
Immeuble Villeroy, rue Aguado - 20 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HA n° 20 Lillebonne - Ecole de filles, rue Thiers - 40 lits - SSBM - Fonctionne du (17 septembre 1914 au ?) -
HC n° 20 Eu - Formation Goettelmann, 47 rue Jeanne d'Arc - 75 lits - Fonctionne du (3 août 1914 au ?) -
Formation Delahaye, 12 rue de l'Hospice - 65 lits - Fonctionne du (? au ?) -
Hôtel de France, 1 place Saint-Jacques - 20 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HA n° 21 Le Héron - Château de Pommereu - 32 lits - SSBM - Fonctionne du (15 septembre 1914 au ?) -
HB n° 21 bis Luneray - Hôpital Albert Jean - 50 lits - Fonctionne du (18 septembre 1914 au ?) -
HC n° 21 Forges-les-Eaux - Grand Hôtel du Parc - 101 lits - Fonctionne du (4 août 1914 au ?) -
Casino - 110 lits - Fonctionne du (? au ?) -
Villa Richelieu - 8 lits - Fonctionne du (? au ?) -
Maison Dumont - 25 lits - Fonctionne du (? au ?) -
Villa Sévigné - 12 lits - Fonctionne du (? au ?) -
Villa Myrthe - 6 lits - Fonctionne du (? au ?) -
Hôpital Beaufils - 15 lits - Fonctionne du (? au ?) -
Annexes: Gaillefontaine - 20 lits - Fonctionne du (? au ?) -
Nolléval - 20 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HB n° 22 bis Neufchatel-en-Bray - Hospice civil - 33 lits - Fonctionne du (15 août 1914 au ?) -
Soeurs de la Compassion, rue Cauchoise - 14 lits - Fonctionne du (? au ?) -
Maison Guillout - 10 lits - Fonctionne du (? au ?) -
? , boulevard Vert - 29 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HC n° 22 Forges-les-Eaux - Hôtel Continental, 79 rue des Eaux minérales - 111 lits - Fonctionne du (3 août
1914 au ?) -
Villa des Hirondelles, rue des Eaux minérales - 9 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HA n° 24 Yport - Château des Hogues - 60 lits - SSBM - Fonctionne du (26 août 1914 au ?) -
HC n° 25 Eu - Collège municipal, rue du Collège - 159 lits - Fonctionne du (4 août 1914 au ?) -
Immeuble Lecomte, boulevard Gambetta - 62 lits - Fonctionne du (? au ?) -
Maison Dupic, rue de Miribel - 53 lits - Fonctionne du (? au ?) -
Hôtel Daumal - 33lits - Fonctionne du (? au ?) -
HB n° 27 bis - Saint-Romain-de-Colbosc - Hospice civil - 40 lits - Fonctionne du (23 août 1914 au ?) -
HB n° 28 bis - Saint-Valéry-en-Caux - Hospice civil - 75 lits - Fonctionne du (17 septembre 1914 au ?) -
HB n° 29 bis - Saint-Saëns - Ecole de Garçons, rue Félix Faure et route de Neufchatel - 34 lits - Fonctionne
du (11 novembre 1914 au ?) -
HB n° 30 bis - Darnetal - Orphelinat Sainte-Marthe - 30 lits - Fonctionne du (12 septembre 1914 au ?) -
HC n° 30 Trouville - Casino municipal, place du Casino - 730 lits - Fonctionne du (10 août 1914 au ?) -
Ancien Casino, rue de la Plage - 300 lits - Fonctionne du (? au ?) -
Palace Hôtel, rue du Chancelier - 571 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HA n° 31 Le Havre - Hôtel des Sociétés, 11 rue Mexico - 82 lits - SSBM - Fonctionne du (10 octobre 1914 au ?)
HA n° 32 Sainte-Adresse - Asile Brévillers, rue des Castillons - 30 lits - SSBM - Fonctionne du (16 novembre
1914 au ?) -
HA n° 33 Le Havre - Asile de vieillards, 15 rue Foubert - 55 lits - SSBM - Fonctionne du (10 octobre 1914 au ?)
HB n° 33 bis Lillebonne - Hospice - 40 lits - Fonctionne du (17 septembre 1914 au ?) -
HA n° 34 Fécamp - Musée de la distillerie de la Bénédictine - 100 lits - SSBM - Fonctionne du (8 novembre
1914 au ?) -
HA n° 35 Le Havre - Villa de Mr. Nappe, 83 rue Félix Faure - 52 lits - SSBM - Fonctionne du (20 juillet 1914
au ?) -
HB n° 36 bis Oissel - Sanatorium - 84 lits - Fonctionne du (15 septembre 1914 au ?) -
HB n° 37 bis Rouen - Fondation Cousin, 49 rue du Val d'Eauplet - 30 lits - Fonctionne du (7 septembre 1914
au ?) -
HC n° 37 Dieppe - Hôtel Métropole, 26 rue Aguado - 185 lits - Fonctionne du (? au ?) -
Hôtel des Etrangers, 43 rue Aguado - 127 lits - Fonctionne du (? au ?) -
Collège, quai Henri IV - 142 lits - Fonctionne du (? au ?) -
Casino de Pourville - 150 lits - Fonctionne du (? au ?) -
Etablissement des Petites Soeurs des Pauvres, rue Montigny -25 lits - Fonctionne du
(? au ?) -
Hôtel de l'Alliance, 11 rue Aguado - 74 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HB n° 38 bis Rouen - Elysée Rouennais, 1 rue d'Elbeuf, Sotteville-lès-Rouen - 60 lits - Fonctionne du (22
septembre 1914 au ?) - Hôpital international? -
HB n° 40 bis Saint-Pierre-de-Franqueville - Château - 80 lits - Fonctionne du (28 septembre 1914 au ?) -
HB n° 41 bis Yvetot - Ancien Séminaire, rue Carnot - 267 lits - Fonctionne du (24 janvier 1915 au ?) -
HB n° 42 bis Rouen - Fondation Ferrer, 29 route de Lyons - 60 lits - Fonctionne du (11 décembre 1914 au ?) -
HB n° 43 bis Saint-Valéry-en-Caux - Hôtel de la Paix, 1 quai d'Amont - 184 lits - Fonctionne du (? au ?) -
Maison Maggi, Grande rue à Veules-les-Roses - 30 lits - Fonctionne du
(? au ?) -
HB n° 44 bis Le Tréport - Hôtel du Golf - 65 lits - Fonctionne du (14 décembre 1914 au ?) -
HB n° 45 bis Fécamp - Casino Municipal, boulevard des Bains - 105 lits - Fonctionne du (11 décembre 1914
au ?) -
HC n° 47 Mont-Saint-Aignan - Ecole professionnelle départementale - 182 lits - Fonctionne du (23 avril 1915
au ?) -
HC n° 48 Rouen - Caserne Hatry, place Damien - 311 lits - Fonctionne du (5 octobre 1915 au ?) -
HB n° 49 bis Doudeville - 60 lits - Fonctionne du (20 mars 1916 au ?) -
HC n° 54 Grand-Quevilly - Bâtiment militaire - Fonctionne du (? au ?) -
HA n° 101 Rouen - Monastère de la Visitation, 68 bis rue des Capucins - 43 lits - UFF - Fonctionne du 9
octobre 1914 au 25 novembre 1915 -
Petites Soeurs des Pauvres, 57 rue des Capucines - 33 lits - UFF - Fonctionne du 25
novembre 1914 au 25 novembre 1915 -
Soeurs Saint-Vincent-de-Paul, 28 rue Bourg-l'-Abbé - UFF - Fonctionne du 13 octobre 1914
au 25 novembre 1915 -
Ecole Normale d'Institutrices, 5 rue de Lille - 168 lits - UFF - Fonctionne du (27 août 1914
au 25 novembre 1915 -
HA n° 103 Rouen - Ecole Normale d'Instituteurs, 92 rue Saint-Julien - 410 lits - UFF - Fonctionne du (27 août
1914 au ?) -
Moulineaux - Les Fougères - 20 lits - UFF - Fonctionne du (30 septembre 1914 au ?) -
Marommes - Patronage - 20 lits - UFF - Fonctionne du (27 avril 1915 au ?) -
HA n° 104 Elbeuf - Petit Lycée, 54 rue de la Barrière - 115 lits - UFF - Fonctionne du (27 août 1914 au ?) -
HA n° 105 Dieppe - Ecole communale de garçons, rue de Blainville - 179 lits - UFF - Fonctionne du (25 août
1914 au ?) -
Annexes: Ecole Maternelle, route de Pourville - 63 lits - UFF - Fonctionne du (12 octobre 1914 au ?)
Limeray - Etablissement Lardans - 30 lits - UFF - Fonctionne du (31 octobre 1914 au ?) -
Arques-la-Bataille - Mairie - 20 lits - UFF - Fonctionne du (30 novembre 1914) -
HA n° 108 Le Havre - Maison particulière, rue Michel Yvon - 40 lits - UFF - Fonctionne du (26 septembre
1914 au ?) -
? , 112 rue de la République - UFF - Fonctionne du 2 septembre 1914 au 10 juin 1915 -
HA n° 111 Etretat - Propriété privée, route du Havre - 66 lits - UFF - Fonctionne du (15 septembre 1914 au ?) -
Annexe: ? , route du Havre - 40 lits - UFF - Fonctionne du (? au ?) -
HA n° 112 Fécamp - Collège de jeunes filles, 17 rue des Galeries - 40 lits - UFF - Fonctionne du (26 août 1914
au ?) -
Annexe: ? , rue Théogène Boufart - 30 lits - UFF - Fonctionne du (30 octobre 1914 au ?) -
HA n° 115 Le Havre - Hôtel Marie-Christine, 1 rue des Bains - 50 lits - UFF - Fonctionne du (10 juin 1915 au ?) -
HA n° 201 Le Havre - Cercle Franklin, cours de la République - 150 lits - ADF - Fonctionne du (26 août 1914
au ?) -
HA n° 202 Mesnières - Institution Saint-Joseph - 101 lits - Fonctionne du (? septembre 1914 au ?) -
HA n° 205 Le Havre - Clinique du Dr. Le Nouène - 42 lits - ADF - Fonctionne du (21 août 1914 au ?) -
HA n° 206 Aumale - Abbaye d'Auchy - 36 lits - ADF - Fonctionne du (21 septembre 1914 au ?) -
HA n° 207 Eu - Ecole des filles, rue de la République - 41 lits - ADF - Fonctionne du (26 octobre 1914 au ?) -
HA n° 208 Blangy-sur-Bresle - Hospice - 20 lits - ADF - Fonctionne du (30 août 1914 au ?) -
Guimerville - Hospice - 30 lits - ADF - Fonctionne du (30 août 1914 au ?) -
HA n° 211 Rouen - Ancienne Clinique Martin, 1 rue Eau de Robec - 20 lits - ADF - Fonctionne du (11 octobre
1914 au ?) -
HA n° 213 Rouen - Ancienne Cliniqur Deroque, rue Herbière - 31 lits - ADF - Fonctionne du (15 février 1915
au ? ) -
HA n° 214 Rouen - Ancienne Clinique Forbas, rue des Capucins - 27 lits - ADF - Fonctionne du (20 mars 1915
au ?) -
HA n° 215 Rouen - Propriété privée, 4 rue Eau-de-Robec - ADF - 20 lits - ADF - Fonctionne du (25 octobre 1915
au ?) -


Seine-et-Oise.

Seine.


Merci à toutes celles et tous ceux qui ont contribué à l'établissement de cette liste.
Les personnes désireuses de participer à la collecte des renseignements touchant aux Hôpitaux Militaires de la Grande Guerre, ou disposant de renseignements complémentaires, ou ayant relevé des erreurs, des omissions ou des fautes peuvent me contacter par MP. Merci d'avance.
E.Leveque

Répondre

Revenir à « SERVICE SANTE »