"Prisme 14-18" : un groupe de recherche sur les fusillés voit le jour

Avatar de l’utilisateur
Charraud Jerome
Messages : 8396
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Entre Berry et Sologne
Contact :

Re: "Prisme 14-18" : un groupe de recherche sur les fusillés voit le jour

Message par Charraud Jerome » jeu. févr. 05, 2015 6:07 pm

Bonsoir

Histoire de définition des termes employés
http://prisme1418.blogspot.fr/2015/02/f ... es-au.html

Cordialement
Jérôme Charraud
Les 68, 90, 268 et 290e RI dans la GG
Les soldats de l'Indre tombés pendant la GG
"" Avançons, gais lurons, garnements, de notre vieux régiment."
Image

chanteloube
Messages : 1645
Inscription : mer. nov. 10, 2004 1:00 am

Re: "Prisme 14-18" : un groupe de recherche sur les fusillés voit le jour

Message par chanteloube » ven. févr. 06, 2015 12:12 pm

Bonjour à toutes et à tous,
bonjour à "Prisme"

Nous ne pouvons que nous réjouir du travail de classification entrepris et du déminage du vocabulaire . Prisme mettra ainsi à disposition un cursus clair et bien identifié...
Je ferai cependant quelques remarques sur ce qui touche à la justice, son exemplarité ou son absence d'exemplarité ...
d'abord ceci;
Ce phénomène doit nous fait mieux toucher du doigt le fait que nos ancêtres en 1914 n'ont, en connaissance de cause, rien trouvé à redire aux prescriptions en vigueur en matière de Justice militaire.
qui n'est pas tout a fait juste....
Une fois l'émotion passée de l'envahissement de notre territoire et le retour à Paris du gouvernement et des élus, la contestation de l'application de la justice militaire a commencé et elle a fait l'objet, sous la pression de certains députés de modifications tendant à respecter un peu plus les conditions de l'exercice des droits de la défense....ceci tout au long de la guerre.

Replaçant la justice militaire dans son temps et la décrivant comme sœur de la justice civile, il serait nécessaire d'analyser cette justice civile ....Peut être serait-il productif d'aller fire un tour chez Foucault , Chomsky et d'autres auteurs pour voir ce qu'ils en pensent et faire un portrait moins "sommaire" de cette justice et de son histoire ( en particulier s'attarder sur l'idée qu'elle serait, au moins un peu, une justice de classe)

Prisme s'interdit de prendre parti et de décider qui est coupable ou pas....fort bien, mais il me semble que ce n'est pas le problème aujourd'hui...les prises de position militantes sur cette question n'ont plus de raison d'être.

Les différences de traitement entre les inculpés, dans les "gros procès", montrent qu'il y a ajustement ou interprétation c'est cela qui doit être l'objet d'étude. Les différences de demandes ou d’octroi de commutations de peine le montrent aussi. (Généraux ou Président)

Cordialement
CC

Scolari
Messages : 1223
Inscription : mer. janv. 01, 2014 1:00 am
Localisation : 37

Re: "Prisme 14-18" : un groupe de recherche sur les fusillés voit le jour

Message par Scolari » ven. févr. 06, 2015 12:23 pm

Bonjour,

très bel article, très belle plume, d'une grande finesse d'analyse.
il met en mots ce que je n'arrive pas en mettre en schéma ou péniblement en étudiant quelques fusillés dans l'Ouest de la France afin de tenter de définir différents groupes.
Cependant, il semblait se dessiner ;-) les 3 catégories indiquées :

⦁ Les criminels de droit commun
⦁ Les condamnés récidivistes ou multirécidivistes aussi bien pour crimes de droit commun que de ceux spécifiquement militaires.
⦁ Les condamnés non récidivistes

⦁ Les soldats acquittés "post-mortem"

il est normal que vous cherchiez à définir précisément le terme "fusillés pour l'exemple" puisqu'il est le fondement même de votre association :"Nous espérons ainsi mettre de la sérénité dans les échanges sur cette question en fournissant une représentation la plus exacte possible de la réalité statistique du phénomène des "fusillés pour l’exemple"." : http://36ri.blogspot.fr/2014/04/prisme- ... e.html?m=0
Cependant, il est bien que le groupe "Prisme" est conclu à la difficulté de définir un groupe "fusillés pour l'exemple" et de laisser le libre arbitre à chacun devant la multitude et l'extrême diversité des situations.
et que vous acheminiez plutot vers une étude plus fine des catégories " L’étude des 2ème et 3ème catégories fera l’objet d’un prochain article du Prisme 14-18"
J'émet la théorie que les soldats acquittés "post-mortem" font plutot partie d'une sous partie de la 3ieme catégories mais cela resterait à vérifier.

très amicalement et respectueusement
Frédéric

garigliano1
Messages : 715
Inscription : dim. nov. 18, 2007 1:00 am

Re: "Prisme 14-18" : un groupe de recherche sur les fusillés voit le jour

Message par garigliano1 » sam. mars 07, 2015 7:39 pm

Bonjour à tous

Après avoir abordé la notion de "fusillés pour l'exemple", le Prisme vous présente une source qui n'a pas été exploitée depuis longtemps : les dossiers de recours en Grâce 1917/1918 du Ministère de la Justice

http://prisme1418.blogspot.fr/

En attendant le prochain sujet sur lequel nous travaillons

Bonne lecture

Cordialement

yves

chanteloube
Messages : 1645
Inscription : mer. nov. 10, 2004 1:00 am

Re: "Prisme 14-18" : un groupe de recherche sur les fusillés voit le jour

Message par chanteloube » lun. mars 09, 2015 2:12 pm

Bonjour à toutes et à tous,
bonjour "PRISME"

Encore une fois magnifique contribution à la connaissance des "rouages" hauts de cette justice militaire qui nous occupe, et dans ce cas de l’exécution des peines capitales prononcées

La conclusion me laisse toutefois un peu dubitatif:

La vraie source de décision semble être dorénavant sur le plan formel le Sous-Secrétaire d’Etat à la Justice Militaire. Mais comme ce dernier est un fidèle de Clemenceau, il semble qu’à partir de l’arrivée au pouvoir de ce dernier, le contrôle de l’exécution ou non des condamnés à mort se fait à son niveau et non à celui du Président de la République. En tout cas, la Justice militaire est plus que jamais sous le contrôle étroit du politique et la responsabilité des exécutions est plus que jamais au niveau de l’exécutif, formellement au niveau Président de la République, mais en fait au niveau du Président du Conseil, Ministre de la Guerre.

Que la justice militaire ait eu la voie libre par suite de la démission du pouvoir politique réfugié à Bordeaux ne fait aucun doute, que Clemenceau qui n'avait pas hésité à envoyer les troupes contre le 17° ne soit pas un tendre, cela ne fait aucun doute non plus..... mais on ne peut pas dire, selon moi, sans aller un peu vite en besogne, que " la Justice militaire est plus que jamais sous le contrôle étroit du politique" au prétexte que l'exercice du droit de grâce lui revient.

Avoir un avis sur l'exécution des peines n'est pas l'exercice de la justice qui, sauf erreur de ma part reste bien entre les mains des juges militaires qui sont désignés par la hiérarchie militaire (même si la tendance est à rechercher des compétences) Encore que l'on trouve dans les dossiers, bien des récriminations contre des juges trop enclins à rester dans les « normes » de la justice civile.

Je formule à nouveau les mêmes remarques :
il n’est pas, historiquement, juste de vouloir décharger les militaires de leurs responsabilités dans l’exercice de la justice militaire. Trop d'insistance dans ce sens biaise le propos de façon trop visible.
On peut, probablement, définir des périodes au cours desquelles le pouvoir politique reprend la main ou la relâche ;( il faudra revoir la période des huit premiers mois de 1917) ; mais il n’est pas correct de dire que « la Justice militaire est plus que jamais sous le contrôle étroit du politique »….la formule est beaucoup trop générale et introduit, à mon sens, une fausse idée de l’ensemble du fonctionnement de la justice militaire durant la période 1914-1919.

Mais bon: ceci n'est qu'un autre point de vue .
Cordialement
CC

garigliano1
Messages : 715
Inscription : dim. nov. 18, 2007 1:00 am

Re: "Prisme 14-18" : un groupe de recherche sur les fusillés voit le jour

Message par garigliano1 » mar. mars 10, 2015 6:37 pm

bonjour à toutes et à tous

La consultation de ces documents s’est fait attendre.

Nous avions repéré un ensemble de cotes après avoir fouillé dans les sommaires des AN. Après avoir consulté un premier lot qui ne correspondait pas à notre cadre de recherche, il restait à consulter ces derniers versements du ministère de la justice mais la présence d’amiante puis des défauts de structure du bâtiment principal nous a interdit toute consultation pendant 2 ans.

Il semble que depuis le versement datant de 1985, personne n’a cherché à travailler sur ces documents

L’inventaire, en ligne, BB 24 concernant les années 1914/1916 ne permettait pas de connaître le contenu de ces dossiers. Il s’avère que ces dossiers sont très intéressants même s’il a fallu passer en revue près de 16 000 dossiers pour n’extraire que ceux concernés par le conflit 14/18.

Au hasard de ce tri, les dossiers « civils » présente une bien triste réalité quand on voit l’impressionnant défilé de séries d’assassins.

In fine, pour revenir aux dossiers « guerre », c’est une facette très mal connue du fonctionnement de la justice militaire que l’on découvre.


Cordialement

yves

garigliano1
Messages : 715
Inscription : dim. nov. 18, 2007 1:00 am

Re: "Prisme 14-18" : un groupe de recherche sur les fusillés voit le jour

Message par garigliano1 » sam. mars 28, 2015 8:44 am

bonjour à toutes et à tous

Après plusieurs sujets différents, le Prisme 14/18 revient aux "statistiques" et vous présente le résultat de l'analyse quantitative des dossiers de fusillés mis en ligne sur le site Mémoire des Hommes

http://prisme1418.blogspot.fr/2015/03/r ... e-des.html

Vous pourrez constater que l'apport de nouveaux cas par rapport à ceux que nous connaissions déjà est extrêmement variable

Bonne lecture

Cordialement

yves

garigliano1
Messages : 715
Inscription : dim. nov. 18, 2007 1:00 am

Re: "Prisme 14-18" : un groupe de recherche sur les fusillés voit le jour

Message par garigliano1 » mar. mai 05, 2015 10:36 am

Bonjour à toutes et à tous

Une année s'est écoulée depuis le lancement de notre blog dédié aux fusillés de 14/18, sujet difficile et toujours sensible.

A cette occasion, le Prisme vous présente un nouvel article concernant les fiches dites des N-MPLF. Les questions sur les N-MPLF réapparaissent régulièrement sur le forum depuis sa création avec toujours les mêmes interrogations.

http://prisme1418.blogspot.fr/2015/05/l ... -la_4.html

Ces fiches comportent ,en effet, nombre de fusillés.

L'ambition du prisme 14/18 est toujours de fournir aux lecteurs à travers les articles parus et à paraître, des faits, des éléments permettant à chacun de se forger une opinion.

Bonne lecture

Cordialement

yves

Avatar de l’utilisateur
Francine Laude
Messages : 1634
Inscription : sam. nov. 17, 2007 1:00 am
Localisation : Colomars (06)

Re: "Prisme 14-18" : un groupe de recherche sur les fusillés voit le jour

Message par Francine Laude » dim. mai 10, 2015 9:56 am

Bonjour à toutes et à tous,

simplement pour remercier et féliciter "Prisme" et ses contributeurs

Amicalement
Francine

garigliano1
Messages : 715
Inscription : dim. nov. 18, 2007 1:00 am

Re: "Prisme 14-18" : un groupe de recherche sur les fusillés voit le jour

Message par garigliano1 » dim. mai 10, 2015 6:41 pm

Bonjour Francine, bonjour à toutes et à tous,

Merci pour vos encouragements pour le Prisme et ses contributions

Ce sujet était, sans doute, moins "sensible" que d'autres mais depuis 2006 que je fréquente le Forum, la question des N-MPLF est très régulièrement abordée avec toujours les mêmes interrogations. Nous avons pensé intéressant d'aborder ce sujet sur lequel Jérôme avait fait un gros travail.

Nous aurions pu présenter nombre de documents sur les dossiers des livres d'or par exemple, mais l'article devenait trop "gros".

L’essentiel est de permettre au lecteur d'être à même de se forger sa propre opinion sans écouter les "on dit" ou autres perturbations médiatiques


La recherche sur les fusillés est encore longue.

Nous travaillons sur un nouvel article qui nécessite encore beaucoup de travail et sans doute qu'un autre sera publié en attendant son achèvement.

Bien cordialement

yves

Répondre

Revenir à « Commémorations & divers »