"Prisme 14-18" : un groupe de recherche sur les fusillés voit le jour

Avatar de l’utilisateur
Charraud Jerome
Messages : 8384
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Entre Berry et Sologne
Contact :

Re: "Prisme 14-18" : un groupe de recherche sur les fusillés voit le jour

Message par Charraud Jerome » lun. sept. 01, 2014 8:28 pm

Bonjour
Une nouvelle livraison du Prisme1418 par une des plumes de ce forum:
Les mutilations volontaires et l’affaire du chasseur B.

Bonne lecture.
Cordialement
Jérôme Charraud
Les 68, 90, 268 et 290e RI dans la GG
Les soldats de l'Indre tombés pendant la GG
"" Avançons, gais lurons, garnements, de notre vieux régiment."
Image

RobertBFR
Messages : 1109
Inscription : lun. août 20, 2012 2:00 am

Re: "Prisme 14-18" : un groupe de recherche sur les fusillés voit le jour

Message par RobertBFR » mar. sept. 02, 2014 8:29 pm

Bonjour Jérôme,

Merci pour le partage de vos informations, vos documents et vos chroniques.
Excellent travail.

Cordialement
Robert B.

chanteloube
Messages : 1645
Inscription : mer. nov. 10, 2004 1:00 am

Re: "Prisme 14-18" : un groupe de recherche sur les fusillés voit le jour

Message par chanteloube » mer. sept. 03, 2014 8:48 pm

Bonjour à tous,

Si je puis me permettre de rajouter un mot à ce remarquable exposé de cas...

la multiplication des cas confirme, d'une certaine façon, que les " théses consentistes " doivent être revues....
Les Poilus résistent et beaucoup....en dépit des risques encourus.


Cordialement

Avatar de l’utilisateur
Eric Mansuy
Messages : 4716
Inscription : mer. oct. 27, 2004 2:00 am

Re: "Prisme 14-18" : un groupe de recherche sur les fusillés voit le jour

Message par Eric Mansuy » mer. sept. 03, 2014 9:13 pm

Bonsoir à tous,
Bonsoir Claude,

Nos recherches en cours - qui seront publiées sur le blog - concernant un chiffrage des mutilations volontaires, et un aperçu des antécédents judiciaires (ou de l'absence d'antécédents judiciaires) des condamnés, permettent également de découvrir un portrait du condamné à mort parfois inattendu. A suivre.

Bien sincèrement,
Eric Mansuy
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.

chanteloube
Messages : 1645
Inscription : mer. nov. 10, 2004 1:00 am

Re: "Prisme 14-18" : un groupe de recherche sur les fusillés voit le jour

Message par chanteloube » mer. sept. 03, 2014 9:41 pm

Bonsoir Eric,

Un portrait du condamné à mort pour mutilation volontaire ...hum!!!!!! ou une série de portraits...

Les cas Odde, Tomasini, Pellet, Giovangelli, Arrio et Gauthier..... par exemple ...

Des portrait des accusés reconnus non coupables comme le caporal Padovanni ou Lupetti devront être mis en " balancier "....ils devraient être différents!!

Encore merci pour ce travail scientifiquement conduit.

Bien cordialement.
CC

Avatar de l’utilisateur
Eric Mansuy
Messages : 4716
Inscription : mer. oct. 27, 2004 2:00 am

Re: "Prisme 14-18" : un groupe de recherche sur les fusillés voit le jour

Message par Eric Mansuy » mar. oct. 21, 2014 1:48 pm

Bonjour à tous,

Une nouvelle livraison du Prisme 14-18, consacrée aux mutilés volontaires, vient d'être mise en ligne : http://prisme1418.blogspot.fr/

Bien cordialement,
Eric Mansuy
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.

Avatar de l’utilisateur
Jean RIOTTE
Messages : 5998
Inscription : sam. nov. 05, 2005 1:00 am

Re: "Prisme 14-18" : un groupe de recherche sur les fusillés voit le jour

Message par Jean RIOTTE » mar. oct. 21, 2014 3:08 pm

Bonjour Eric,
Merci de ce signalement d'un sujet ô combien sensible!
Bien cordialement,
Jean RIOTTE

chanteloube
Messages : 1645
Inscription : mer. nov. 10, 2004 1:00 am

Re: "Prisme 14-18" : un groupe de recherche sur les fusillés voit le jour

Message par chanteloube » mar. oct. 21, 2014 5:49 pm

Bonjour à toutes et à tous,

Travail absolument remarquable que Prisme vient de nous livrer et qui fait beaucoup avancer le sujet.

Deux questions importantes restent cependant en suspend pour se forger un jugement sur le fonctionnement et l' efficacité de la JM en cette fin d'année 1914:

a-t-on une idée de ce que représentent les "non condamnations à mort " pour des cas de mutilations volontaires, et, dans le même ordre d'idée peut-on évaluer statistiquement les condamnations prononcées.

Encore merci.

Cordialement

CC

garigliano1
Messages : 707
Inscription : dim. nov. 18, 2007 1:00 am

Re: "Prisme 14-18" : un groupe de recherche sur les fusillés voit le jour

Message par garigliano1 » mar. oct. 21, 2014 8:02 pm

Bonjour à toutes et à tous,


a-t-on une idée de ce que représentent les "non condamnations à mort " pour des cas de mutilations volontaires, et, dans le même ordre d'idée peut-on évaluer statistiquement les condamnations prononcées.


C'est un travail que nous avons entamé, notre base de documents nous permet d'avoir un échantillonnage suffisamment représentatif pour évaluer ces évènements.

Pour information , j'avais écris sur le forum lors de la présentation des cdg de la 15e DI : 29 cas de mutilations volontaires dont une avec acide picrique (22 presque tous en septembre 1914, 4 en 1915, 3 en 1916) avec 16 condamnations allant de 1 mois à 2 ans de prison et 13 acquittements et aucune exécution pour ce motif

On voit que les juges de cette division sont restés dans le cadre fixé par l'article 80 de la loi de 1905.

cordialement

yves

chanteloube
Messages : 1645
Inscription : mer. nov. 10, 2004 1:00 am

Re: "Prisme 14-18" : un groupe de recherche sur les fusillés voit le jour

Message par chanteloube » mer. oct. 22, 2014 2:08 am

Bonjour,

Oui, je confirme, j'ai un dossier sur l'utilisation de l'acide picrique par des soldats du 15°Ca et les résultats de l'enquête mais pas de noms ni les suites ....

L'urine et la peau colorée en jaune pouvaient évoquer des cas de jaunisse.

Il y a aussi des cas d' infections provoquées plus difficiles à détecter et qui l'ont été parce que l'on a retrouvé beaucoup d'argent sur celui qui pratiquait.

Cordialement

A propos des acquittements : quelles raisons sont invoquées ? bénéfice du doute ?


CC

Répondre

Revenir à « Commémorations & divers »