Page 26 sur 29

Re: rions pour ne pas pleurer LE BETISIER DU CENTENAIRE

Publié : mer. sept. 20, 2017 6:20 pm
par Alain Dubois-Choulik
Bonjour,
Régis, tu as du courage (de lire). Les photos allemands on fait l'objet d'un sujet, à partir d'un journal ..??.. .
Les autochromes de Castelnau ne sont plus sur Gallica, si ?? La plupart (375) sont là : http://www.mediatheque-patrimoine.cultu ... romes.html
Cordialement
Alain

Re: rions pour ne pas pleurer LE BETISIER DU CENTENAIRE

Publié : mer. sept. 20, 2017 7:13 pm
par air339
Alain, je n'ai lu que ce texte dans la rubrique "about" pour savoir un peu de quoi il retournait :

Image

Alors non seulement recopiratage de notre patrimoine, mais en plus fausse information ?

"Want to donate ?", no, thanks !


Régis

Re: rions pour ne pas pleurer LE BETISIER DU CENTENAIRE

Publié : mer. sept. 20, 2017 7:58 pm
par Alain Dubois-Choulik
"Want to donate ?"
Hélas, c'est en anglais :kaola:
Alain

Re: rions pour ne pas pleurer LE BETISIER DU CENTENAIRE

Publié : jeu. nov. 30, 2017 9:48 pm
par marpie
Bonsoir à tous ,
Aujourd'hui dans mon quotidien préféré :
Image
http://www.lavoixdunord.fr/275279/artic ... son-ras-le
Bien amicalement
Marpie

Re: rions pour ne pas pleurer LE BETISIER DU CENTENAIRE

Publié : ven. déc. 01, 2017 11:21 am
par monte-au-creneau
Bonjour,

Mouai...

La maire du village n'a rien d'autre à faire ?

Lorgies était sur le champ de bataille et des obus déposés au bord des routes se rencontrent souvent, en attente de ramassage par le service de déminage. Et donc, là aussi, si un automobiliste roule trop sur le bas-côté il va faire exploser les obus ? Et si un enfant se promène il va faire exploser les obus qu'il rencontre ?

C'est peut-être tout simplement un agriculteur du champ voisin qui a déposé là ces obus, pensant que c'est le meilleur moyen de les faire ramasser rapidement ?

Pour le village de Sailly-Saillisel, tous les obus sont déposés dans le village, au pied du calvaire (à l'entrée du village) et personne ne vient relater à la Presse que les enfants du village peuvent faire exploser ces obus.

Image[/img]Image[/img]

Re: rions pour ne pas pleurer LE BETISIER DU CENTENAIRE

Publié : jeu. déc. 21, 2017 9:52 pm
par marpie
Bonsoir à tous ,
Un bien bel hommage à un héros ,c'était çà ou une impasse .....
Image
(VdN du 21 décembre 2017)
Bien amicalement
Marpie

Re: rions pour ne pas pleurer LE BETISIER DU CENTENAIRE

Publié : sam. déc. 23, 2017 2:07 pm
par monte-au-creneau
Bonjour,

Le nom le plus long ... En voici un autre : le nom de Commune française LE PLUS LONG : Forcément c'est en rapport avec 14/18 :

MINAUCOURT-LE-MENIL-LES-HURLUS.

Et encore dans les extrêmes, toujours pour 14/18, on a la PLUS PETITE commune de la Marne, en nombre d'habitants : RIPONT ! Il y aurait 9 habitants ! C'est beau l'Administration et les Impôts !
Madame le Maire dit : " Il y a neuf inscrits sur la liste électorale, rappelle Madame le maire, Catherine Collot. Ils ne sont que trois à habiter dans le village." :lol:

EDIT : Après vérification, le nom exact est ROUVROY-RIPONT.

Re: rions pour ne pas pleurer LE BETISIER DU CENTENAIRE

Publié : sam. déc. 23, 2017 5:51 pm
par badon54
Bonsoir

Ripont, détruit, était à l'intérieur du camp de Suippes.
C'est pour ça que je ne suis jamais allé où mon grand-père est mort en 1917, à Maisons de Champagne.

Re: rions pour ne pas pleurer LE BETISIER DU CENTENAIRE

Publié : sam. déc. 23, 2017 6:10 pm
par yann prouillet
Bonjour à tous
il ne faut pas voir de la Grande Guerre partout ; le plus long nom de France est Saint-Remy-en-Bouzemont-Saint-Genest-et-Isson dans la Marne. Certes, la commune a été à l'arrière-front de l'avancée maximum des Allemands dans la Bataille éponyme, à quelques kilomètres des combats du Mont Moret, (Vitry-le-François sud) et elle a aussi été village de grand repos à l'arrière du front de Champagne mais pas de traces de guerre à part le monument aux morts dans cette commune de la vallée de la Marne, dans la Champagne humide, au bord de la pouilleuse. Excellentes fêtes de fin d'année et bon réveillon à toutes et à tous. YP, champenois-du-village-d'à-côté.

Re: rions pour ne pas pleurer LE BETISIER DU CENTENAIRE

Publié : sam. déc. 23, 2017 8:39 pm
par girodacle
Bonsoir Yann,
alors joyeux Noël à un marnais qui se défend si bien dans les Vosges et n'a rien perdu de ses origines.
Cordialement
Alain