Mystère de la guerre de 14-18, le « tunnel du Winterberg » de Craonne livre ses premiers secrets

la flamme80
Messages : 616
Inscription : sam. janv. 31, 2015 1:00 am

Re: Mystère de la guerre de 14-18, le « tunnel du Winterberg » de Craonne livre ses premiers secrets

Message par la flamme80 » mar. déc. 01, 2020 6:54 pm

bonsoir à tous,si le travail n'avait pas été fait en dépit du bon sens,nous ne serions pas ici à faire les uns les autres les commentaires que nous faisons.le lobbing des cultivateurs existé déjà en 1919,il fallait à tout prix rebouché les tranchées,celà a été fait sous la pression,les gens crevaient de faim donc les tranchéés ont été rebouchées sans être nettoyés et voilà le résultat des centaines de corps ici et là,des munitions partout,moi qui voyage beaucoup sur les zones de front dans la région,je peux vous dire qu'il y a encore beaucoup de gens,notamment comme le dit plus haut ayache,d'anglais,d'australiens,etc etc qui viennent l'été essayer de retrouver au moins l'endroit du décés de leurs proches,alors,bien sur,il y aura toujours des détracteurs,pour vous dire,mais à quoi ça sert,d'entretenir les stèles,les tombes,les gens ont des convictions différentes et il faut le respecter,je rénove des tombes,tous les ans depuis 8 ans,c'est mon dada,je suis un passionné,pour moi le devoir de mémoire doit durer et perdurer,voilà ma pensée du soir,bien à vous les amoureux de l'hisoire

Avatar de l’utilisateur
eric m
Messages : 42
Inscription : sam. juin 20, 2015 2:00 am

Re: Mystère de la guerre de 14-18, le « tunnel du Winterberg » de Craonne livre ses premiers secrets

Message par eric m » mar. déc. 01, 2020 9:45 pm

J'applaudis ton propos. Combien de nom sur les MoM sont réapparus grace a ce forum et a tous les passionnés qui y sont. Alors certes je ne frequente pas le terrain, mais ayant été aidé pour retrouver un disparu, j'aurais du mal a croire que 250 passent au travers... Quand tout le travail est fait. Là il ne s'agit que de bonnes volontés, et peut etre , pour l'heure, de priorités..
Eric Mazenod

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3526
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: Mystère de la guerre de 14-18, le « tunnel du Winterberg » de Craonne livre ses premiers secrets

Message par monte-au-creneau » jeu. déc. 03, 2020 12:30 pm

la flamme80 a écrit :
mar. déc. 01, 2020 6:54 pm
bonsoir à tous,si le travail n'avait pas été fait en dépit du bon sens,nous ne serions pas ici à faire les uns les autres les commentaires que nous faisons.le lobbing des cultivateurs existé déjà en 1919,il fallait à tout prix rebouché les tranchées,celà a été fait sous la pression,les gens crevaient de faim donc les tranchéés ont été rebouchées sans être nettoyés et voilà le résultat des centaines de corps ici et là,des munitions partout,moi qui voyage beaucoup sur les zones de front dans la région,je peux vous dire qu'il y a encore beaucoup de gens,notamment comme le dit plus haut ayache,d'anglais,d'australiens,etc etc qui viennent l'été essayer de retrouver au moins l'endroit du décés de leurs proches,alors,bien sur,il y aura toujours des détracteurs,pour vous dire,mais à quoi ça sert,d'entretenir les stèles,les tombes,les gens ont des convictions différentes et il faut le respecter,je rénove des tombes,tous les ans depuis 8 ans,c'est mon dada,je suis un passionné,pour moi le devoir de mémoire doit durer et perdurer,voilà ma pensée du soir,bien à vous les amoureux de l'hisoire
Bonjour,

Sans oublier de dire que le Président Trump (U.S.A) a/aurait dit que les soldats américains enterrés en France étaient des "looseurs".

Pour ce qui est de la mémoire, c'était bien naturel pour les gens des années 20 et suivantes de ne plus vouloir entendre parler de la guerre.
Ma mère, enfant dans les années 20, me racontait qu'elle avait toute une collection de bandes dessinées de cette guerre (je ne me souviens plus du titre) et que sa mère les a toutes jetées, ne voulant plus entendre parler de cette guerre !
Ma grand-mère à l'âge de 14 ans a subi le bombardement de Mailly-le-Camp, le 9 septembre 1914, où elle habitait et Mailly-le-Camp a à nouveau été bombardé le 3 mai 1944, 30 ans plus tard !
- QUESTION 1: La beauté des Uniformes des Militaires sert-elle à camoufler la laideur de la guerre ?
- QUESTION 2: Ceux qui aujourd'hui commémorent les Poilus sont-ils les mêmes que ceux qui, il y a 100 ans, les envoyaient au casse-pipe sans ménagement?

bill02
Messages : 409
Inscription : mar. juil. 02, 2013 2:00 am

Re: Mystère de la guerre de 14-18, le « tunnel du Winterberg » de Craonne livre ses premiers secrets

Message par bill02 » ven. déc. 04, 2020 1:49 pm

bonjour
étant du secteur je suis désolé de vous annoncé que des personnes ont trouvé l endroit et
déjà des trous apparaissent de ci de la . pour information la gendarmerie et l'ONF sont informés
et que des rondes vont être faites de jour comme de nuit .
cela était prévisible qu'une annonce comme celle la allait attirer les poêle a frire .
dommage
bien a vous
fred
fred

Avatar de l’utilisateur
eric m
Messages : 42
Inscription : sam. juin 20, 2015 2:00 am

Re: Mystère de la guerre de 14-18, le « tunnel du Winterberg » de Craonne livre ses premiers secrets

Message par eric m » ven. déc. 04, 2020 7:03 pm

Et si ça saute ? la faute a qui ?
Eric Mazenod

Avatar de l’utilisateur
gizmo02
Messages : 1299
Inscription : mer. janv. 04, 2012 1:00 am
Localisation : Laon

Re: Mystère de la guerre de 14-18, le « tunnel du Winterberg » de Craonne livre ses premiers secrets

Message par gizmo02 » ven. déc. 04, 2020 8:29 pm

ca chauffe a la préfecture !!

Maintenant que l'endroit est connu ou reconnu des locaux en autre (merci TF1 pour la carte et l'image de l'endroit), il n'est plus possible de faire marche arrière car le site sera un jour ou l'autre pillé, dans 6 mois, un an ou 10

Bien a vous

bill02
Messages : 409
Inscription : mar. juil. 02, 2013 2:00 am

Re: Mystère de la guerre de 14-18, le « tunnel du Winterberg » de Craonne livre ses premiers secrets

Message par bill02 » ven. déc. 04, 2020 10:05 pm

Récits de combattants
Le Winterberg - Tunnel
( par le major Schüler, commandant le RIR 111)

Les 20 et 21 avril 1917, le régiment avait été engagé, en tant qu’élément de la 28e DR au Winterberg. Peu auparavant les Français avaient fait reculer les positions allemandes en particulier au sud est du Winterberg. Notre première ligne passait maintenant par la lisière nord de Craonne où deux compagnies et l’EM du 2e bataillon, abrités dans des abris ( pour la plupart des caves et quelques galeries) se trouvaient maintenant très près de l’ennemi. Derrière nous s’élevait le Winterberg large de 500 mètres où des galeries rares, mais assez grandes avec un échelonnement similaire. Le PC du commandant de bataillon se trouvait plus en arrière au Pionierweg. Du 3e bataillon ( réserve) une compagnie se trouva dans la galerie du PC du 1er bataillon et deux autres dans le grand Winterberg-Tunnel en tant que réserve du régiment. A notre droite il y avait le régiment Franz, à gauche le RIR 109.
Le Winterberg-Tunnel hébergeait, dans sa partie la plus septentrionale, les Etats major du régiments et du 3e bataillon, ceci dans trois petites galeries latérales.
On avait foré le tunnel, comme c’était l’usage à l’époque, directement en direction de la position ennemie; il était donc orienté perpendiculairement à la ligne de front car il devait, en même temps, assurer la liaison avec la première ligne, tout en offrant aux réserves un séjour en toute sécurité. A notre arrivée, le tunnel était encore inachevé; il avait atteint une longueur de 260 mètres et conduisait jusque sous le milieu du dos montagneux. A part les sorties nord il disposait de deux sorties de secours vers les côtés ainsi que de quelques cheminées d’aération vers le haut. Il était évident qu’en cas de bombardement violent et d’une attaque ennemie, ce tunnel était susceptible de se transformer en piège à souris de la pire espèce. Mais il n’y avait pas d’autres abris sûrs dans la région. Une division d’ersatz bavarois avait occupé la position auparavant. Ces braves gens n’aimaient pas creuser. Même pendant les périodes calmes ils n’avaient pas fait grand chose pour améliorer la position. Simultanément avec l’arrivée du RIR 111, le tir de l’artillerie ennemie redevenait vif, jour et nuit, ce qui gêna assez considérablement la construction d’abris, de tranchées et d’obstacles.Le régiment avait signalé régulièrement à la brigade et à la division l’imminence d’une attaque ennemie. Aussi longtemps que le tunnel était encore intact, on pouvait compter sur la réserve qu’il abritait, pour refouler l’ennemi dans le cas où celui-ci rejetterait le 2e bataillon derrière le plateau.
fred

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3526
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: Mystère de la guerre de 14-18, le « tunnel du Winterberg » de Craonne livre ses premiers secrets

Message par monte-au-creneau » sam. déc. 05, 2020 7:58 am

bill02 a écrit :
ven. déc. 04, 2020 1:49 pm
...attirer les poêle a frire ...
Bonjour,

"On" m'avait vertement tancé, il y a déjà longtemps, quand je m'en étais pris aux "poêles à frire", entendez par là les "prospecteurs", nom qu'il fallait employer, peut-être pour ne froisser personne... les innocents "cueilleurs de champignon" et "promeneurs des bois"... Mais n'en parlons plus, c'est oublié !
En attendant, les petits musées des collectionneurs vont se remplir.
Sans compter ceux qui sont comptant contents de trouver une dent en or, au prix du kilo d'or...
Cordialement. Retour aux faits historiques ! Merci.
- QUESTION 1: La beauté des Uniformes des Militaires sert-elle à camoufler la laideur de la guerre ?
- QUESTION 2: Ceux qui aujourd'hui commémorent les Poilus sont-ils les mêmes que ceux qui, il y a 100 ans, les envoyaient au casse-pipe sans ménagement?

Répondre

Revenir à « Presse - Radio - Télé »