Justice rendue pour 23 oubliés de la Grande Guerre

Avatar de l’utilisateur
pierret
Messages : 402
Inscription : jeu. févr. 03, 2005 1:00 am
Localisation : BOURG-EN-BRESSE

Justice rendue pour 23 oubliés de la Grande Guerre

Message par pierret » dim. nov. 10, 2019 10:07 am

Bonjour


Justice rendue pour 23 oubliés de la Grande Guerre

https://www.leprogres.fr/ain-01-edition ... nde-guerre


Grâce au travail de Mireille Gaillard, 23 nouveaux noms de soldats morts pour la France en 1914-1918 ont été gravés sur le monument aux morts.

Lors de l’inauguration du monument aux morts de Poncin en 1920, l’ancien poilu Joseph Morellet avait eu l’honneur de lire publiquement les noms des 52 soldats poncinois gravés dans la pierre et morts pour la France lors de la première guerre mondiale. Un tribut qui semblait bien lourd mais qui hélas a été revu à la hausse en 2018, depuis les recherches entreprises par Mireille Gaillard, conseillère municipale. Pour marquer le centenaire de l’armistice de la Grande guerre, l’élue avait pour mission de donner une nouvelle jeunesse au monument aux morts.

Elle s’est alors vite rendu compte que cinq noms figurant sur une plaque à l’intérieur de l’église n’apparaissaient pas sur l’édifice communal. Alors a commencé pour elle et son ami militaire Pierre Lobry, un long et fastidieux travail de recherche d’indices pour réparer d’autres oublis éventuels : tombes du cimetière, registres d'état civil et livre d’or de la commune, sites d’archives en ligne, autres monuments aux morts de France…


Deux ans de travail minutieux

Une quête rendue difficile par le manque de témoignages directs recueillis auprès des descendants : « J’ai frappé à beaucoup de portes pour vérifier mes informations auprès des familles. Mais bien souvent ces ancêtres avaient été oubliés. » Deux ans de travail minutieux et rigoureux ont permis à Mireille d’ajouter 23 nouveaux noms à cette liste déjà trop longue. « Je suis heureuse d’avoir retrouvé ces combattants qui sont restés injustement dans l’ombre pendant 90 ans. Ce travail m’a permis de prendre conscience de l’horreur de cette guerre et de toute la souffrance endurée par ces soldats engagés sur le front. J’ai aussi réalisé combien il a fallu de courage aux femmes qui, restées seules au foyer, souvent veuves et en charge de la famille, ont dû assumer les tâches des hommes absents mobilisés sur le champ de bataille."

Justice a été ainsi rendue à ces soldats oubliés dont les noms figurent aujourd’hui en bonne place parmi les 75 noms écrits pour la postérité sur les plaques commémoratives du monument.


Cordialement

Jean-Louis
133° RI "Les Lions du Bugey"
"Pas s'en faire, pas s'en fichtre .... Le Lion atteint toujours sa proie"

Répondre

Revenir à « Presse - Radio - Télé »