Bénévoles de «Thiérache histoire vivante» interpellés comme des terror

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3177
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: Bénévoles de «Thiérache histoire vivante» interpellés comme des terror

Message par monte-au-creneau » dim. déc. 10, 2017 4:39 pm

Bonjour,

Disons que cette affaire est probablement le contre-coup des événements de ces dernières années, où on a "débusqué" de nombreux "collectionneurs" avec quantité d'obus (non désamorcés) chez eux, et autres armes de guerre. On pourrait en faire l'historique (peut-être que quelqu'un a tenu un tel recensement ?):
- Tel à Nancy, en plein centre-ville, celui qui avait plusieurs tonnes d'obus chez lui (dans un immeuble collectif, en 2001) : Il était surnommé PAPY-BOUM ! https://www.lexpress.fr/actualite/socie ... 58086.html
- Ceux qui transportent des obus dans leur coffre de voiture, ou, pire encore, dans le TGV
- Ceux qui tentent de désamorcer eux-mêmes des obus et se font tuer (Soissons)
- Etc. L'effet "centenaire" renforçant encore la prospection, la vente et la collection...
Alors, il est possible que nos douaniers en "ont eu marre" et on décidé d'agir ?
Si le matériel trouvé se révèle inoffensif et incapable d'être utilisé, je pense que la clémence serait de mise (mais je ne suis pas Procureur de la République). Enfin c'est mon avis de retraité qui ne collectionne que quelques ferrailles et éclats métalliques trouvés à la surface du sol, sans utilisation de moyen de détection (poil-à-frire). Pour mémoire, j'ai déjà indiqué que je ne touchais jamais, ni ne déplaçait les munitions non éclatées que je rencontre et suis très fier de mon Lebel trouvé à la surface du sol dont j'ai publié par ailleurs la photographie. :lol:
Circonstance atténuante, quand même : Dans les régions dévastées, des obus, on en trouve partout. Et donc, pourquoi s'étonner que des gens ramènent chez eux des obus ? La faute à qui ? A l'Etat, car la guerre est bien arrivée à cause des Etats !
Cordialement.
EDIT : Sans compter que des fabrications d'explosifs ou des pourvoyeurs d'armes peuvent se dissimuler sous l'apparence de reconstitueurs ou de collectionneurs, selon l'article de presse cité plus haut : " Enfin, le circuit, plus diffus, des collectionneurs passionnés ne peut pas être tenu pour quantité négligeable. Les policiers ont souvent bien du mal à déterminer si le «dealer d'armes» qu'ils surveillent travaille pour un parrain, pour des activistes politiques ou pour des particuliers. ".

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3177
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: Bénévoles de «Thiérache histoire vivante» interpellés comme des terror

Message par monte-au-creneau » dim. déc. 10, 2017 4:53 pm

... En recherchant l'événement de Nancy, survenu il y a plusieurs années, je suis tombé sur cet événement très récent, survenu en août 2017 :

"Un violent feu de combles a détruit la toiture d'un immeuble à Reims samedi après-midi. Les pompiers ont alors découvert deux obus de la Première guerre mondiale qui, par chance, n'ont pas explosé."

http://www.estrepublicain.fr/actualite/ ... losent-pas

Quand je disais que les gens ramènent chez eux des obus ...
- QUESTION 1: La beauté des Uniformes des Militaires sert-elle à camoufler la laideur de la guerre ?
- QUESTION 2: Ceux qui aujourd'hui commémorent les Poilus sont-ils les mêmes que ceux qui, il y a 100 ans, les envoyaient au casse-pipe sans ménagement?

Répondre

Revenir à « Presse - Radio - Télé »