Découverte des restes d’un soldat de la Grande Guerre à Cormicy (51)

Avatar de l’utilisateur
gizmo02
Messages : 1274
Inscription : mer. janv. 04, 2012 1:00 am
Localisation : Laon

Re: Découverte des restes d’un soldat de la Grande Guerre à Cormicy (51)

Message par gizmo02 » mer. janv. 18, 2017 2:39 pm

Marne: Découverte des restes d’un soldat de la Grande Guerre à Cormicy

Nouvelle découverte ce mardi des restes d’un soldat de la Grande Guerre dans un champ de la Marne. Ils sont en cours d’analyses. La nationalité du soldat et son unité devraient être connues vendredi.

Image
Image

Mardi, les restes d’un soldat de la Première Guerre mondiale ont été retrouvés dans un champ de Cormicy, dans la Marne. Il n’est pas identifiable (la plaque n’a pas été retrouvée), mais les analyses en cours doivent permettre d’établir sa nationalité et l’unité à laquelle il appartenait. Les résultats devraient être connus demain, vendredi 20 janvier.

Ce sont les propriétaires du champ qui ont mis au jour les premiers restes, vendredi 13 janvier. « Profitant de la morte-saison, ils effectuaient des travaux pour enlever les débris de la Première Guerre mondiale repérés au fil de l’année, lorsqu’ils ont découvert des ossements », relate Julien Fargettas, directeur départemental de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre, notamment chargé de la gestion des dépouilles. « Ils ont tout arrêté, ont déposé un sac dessus et remis de la terre, puis ont prévenu le service d’archéologie du Grand-Est. »
Cinq poilus exhumés en 2015 dans le même champ

Les fouilles entamées mardi à 9 heures ont pris fin en début d’après-midi ce même jour. « Elles ont permis de mettre au jour la partie supérieure d’un corps, à 1,50 m de profondeur, au croisement d’une tranchée et d’un boyau. Il y a la cage thoracique, le crâne et les bras, mais en petits morceaux. On n’a pas retrouvé les jambes. Le soldat a-t-il été percuté par un obus ? D’autres obus sont-ils tombés sur lui après sa mort ? Cela reste à définir. » Selon l’archéologue qui a supervisé l’opération, le décès par percussion d’obus lui paraissait l’hypothèse la plus vraisemblable.

La dépouille gisait au niveau de la première des trois lignes allemandes qui défendaient le mont Espin, en direction du village axonais d’Aguilcourt. Cet emplacement permet de suspecter la date de la mort : avril 1917, il y a tout juste un siècle, lors de l’offensive du Chemin des Dames, dite offensive Nivelle. Une boucherie. Le mont Espin a englouti des centaines de soldats aux premiers jours de l’attaque déclenchée le 16 avril. À cet endroit, les Français ont combattu les Allemands avec leurs alliés russes et britanniques. Des soldats de Sa Majesté ont déjà été exhumés sur les différents champs de bataille, mais jamais encore un soldat du corps expéditionnaire russe.

C’est dans le même champ, en 2015, que les restes de cinq poilus ont été découverts. Deux d’entre eux, qui possédaient encore leur plaque militaire, ont pu être identifiés. Tombés le 16 avril 1917, ils étaient originaires de l’Ariège et du Lot-et-Garonne. Ils ont été inhumés le 13 novembre 2016, avec leurs trois camarades inconnus, à la nécropole nationale de Cormicy.

http://www.lunion.fr/11533/article/2017 ... re-cormicy

Avatar de l’utilisateur
gizmo02
Messages : 1274
Inscription : mer. janv. 04, 2012 1:00 am
Localisation : Laon

Re: Découverte des restes d’un soldat de la Grande Guerre à Cormicy (51)

Message par gizmo02 » mer. janv. 18, 2017 9:13 pm

mise a jour

Avatar de l’utilisateur
HT62
Messages : 4380
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Hauts de France

Re: Découverte des restes d’un soldat de la Grande Guerre à Cormicy (51)

Message par HT62 » mer. janv. 18, 2017 9:30 pm

Bonsoir,

Tenez-nous informés des suites données, merci de cette information, cordialement, Hervé.
Les régiments de Béthune et Saint-Omer : les Poilus du Pas de Calais et d'ailleurs :

http://bethune73ri.canalblog.com/

http://saintomer8ri.canalblog.com/

NOUVEAU : http://dunkerque110eri.canalblog.com/

Recensement des Poilus des 16e et 56e BCP


Avatar de l’utilisateur
IM Louis Jean
Messages : 2807
Inscription : dim. mars 22, 2009 1:00 am
Contact :

Re: Découverte des restes d’un soldat de la Grande Guerre à Cormicy (51)

Message par IM Louis Jean » mer. janv. 18, 2017 10:30 pm

Bonsoir à toutes et à tous,
Bsr ! Je viens de voir cette info sur Facebook
http://www.lunion.fr/11533/article/2017 ... re-cormicy#
Information déjà donnée, dans la bonne rubrique, à 13:39:41 par gizmo02. Vous pouvez supprimer votre sujet.

Cordialement
Étienne
<< On peut critiquer les parlements comme les rois, parce que tout ce qui est humain est plein de fautes.
Nous épuiserions notre vie à faire le procès des choses. >> Clemenceau

Avatar de l’utilisateur
Charraud Jerome
Messages : 8402
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Entre Berry et Sologne
Contact :

Re: Découverte des restes d’un soldat de la Grande Guerre à Cormicy (51)

Message par Charraud Jerome » jeu. janv. 19, 2017 7:43 pm

Les sujets suivant ont été fusionnés à ce sujet par Charraud jerome
  • Découverte des restes d’un soldat de la Grande Guerre à Cormicy (51)
Les 68, 90, 268 et 290e RI dans la GG
Les soldats de l'Indre tombés pendant la GG
"" Avançons, gais lurons, garnements, de notre vieux régiment."
Image

Avatar de l’utilisateur
Claudine51
Messages : 91
Inscription : ven. mai 15, 2015 2:00 am

Re: Découverte des restes d’un soldat de la Grande Guerre à Cormicy (51)

Message par Claudine51 » ven. janv. 20, 2017 12:56 pm

Bonjour,
La nationalité du soldat russe retrouvé à Cormicy, dans la Marne, Mardi 17/01/2017 a été révélée.
Il s'agit d'un soldat russe, probalement de la 3ème Brigade.
Je joins le lien de l'article de l'UNion de ce jour.

voici le lien de l'article:
http://www.lunion.fr/11888/article/2017 ... t-un-russe#

Claudine
Claudine

Avatar de l’utilisateur
gizmo02
Messages : 1274
Inscription : mer. janv. 04, 2012 1:00 am
Localisation : Laon

Re: Découverte des restes d’un soldat de la Grande Guerre à Cormicy (51)

Message par gizmo02 » ven. janv. 20, 2017 2:04 pm

Le soldat découvert à Cormicy est un Russe

C’est une première ! Jamais un soldat russe porté disparu pendant la Grande Guerre n’avait été retrouvé en France.

Image
Image


Le verdict est tombé : les ossements découverts mardi dans un champ de Cormicy sont bien ceux d’un soldat russe. Les spécialistes l’envisageaient, la confirmation sera officielle lors d’une conférence de presse organisée ce vendredi en fin de matinée, à la mairie du village.

Divers objets (casque, fusil, boutons, ustensiles...) ayant appartenu à des combattants du corps expéditionnaire russe ont déjà été retrouvés par le passé, mais jamais de restes humains. Outre les ossements, les fouilles ont mis au jour des boutons de vareuse, un ceinturon, une cartouchière et ses munitions, et même une croix orthodoxe. Selon les spécialistes, leurs positions par rapport à la dépouille permettent d’affirmer, sans aucun doute possible, qu’ils appartiennent bien au soldat.

Le combattant n’est pas identifiable (aucune plaque militaire n’a été retrouvée). Il gisait dans un champ du mont Espin, au niveau de la première des trois lignes allemandes. Cet emplacement laisse à penser qu’il appartenait à la 3ème brigade du corps expéditionnaire russe, engagée lors de l’offensive du Chemin des Dames en avril 1917 (2000 tués ou blessés, 400 disparus dans la seule journée du 19 avril). Ce jour-là, après avoir partiellement conquis des tranchées de la troisième ligne, les survivants, faute de soutien, avaient dû refluer vers leur position de départ.
Vif intérêt des autorités russes

Cette découverte devrait susciter un vif intérêt auprès des autorités russes, d’autant qu’elle intervient à deux mois du centenaire de l’offensive du Chemin des Dames. A Paris, l’ambassade est d’ailleurs déjà informée. Après des décennies d’occultation sous le régime soviétique, la Russie de Vladimir Poutine a renoué avec son passé tsariste. L’histoire du corps expéditionnaire, ses sacrifices, font l’objet de nombreuses commémorations là où ses soldats ont combattu, avec érection de monuments, comme à Courcy.

Le soldat découvert mardi devrait avoir les honneurs d’une inhumation officielle. Reste à savoir où et quand. Et avec qui.

http://www.lunion.fr/11888/article/2017 ... t-un-russe




Avatar de l’utilisateur
pierret
Messages : 402
Inscription : jeu. févr. 03, 2005 1:00 am
Localisation : BOURG-EN-BRESSE

Re: Découverte des restes d’un soldat de la Grande Guerre à Cormicy (51)

Message par pierret » sam. janv. 21, 2017 12:52 pm

Bonjour


Les restes d’un soldat russe de la Première Guerre Mondiale découverts à Cormicy

http://www.opex360.com/2017/01/21/les-r ... s-cormicy/

La semaine passée, les restes d’un soldat de la Première Guerre Mondiale ont été découverts dans un champ de la commune de Cormicy (Marne) où, il y a cent ans, les troupes allemandes avaient établi une ligne pour défendre le mont Espin. Or, cette zone fut le théâtre de violents combats, menés lors de l’offensive du Chemin des Dames (ou offensive Nivelle), le 16 avril 1917. D’ailleurs, en 2015, les corps de cinq Poilus, dont deux purent être identifiés, furent exhumés au même endroit.

Après les analyses effectuées par un médecin légiste et des archélogues, il s’est avéré que cette dépouille est celle d’un fantassin appartenant probablement à la 3e Brigade spéciale d’infanterie russe du général Marouchevski. C’est la première fois que le corps d’un soldat russe ayant pris part à la Grande Guerre a été découvert en France.

Faute de plaque d’identité, le nom de ce soldat demeure inconnu. Mais plusieurs éléments ont conduit les specialistes à déterminer sa nationalité, comme des boutons de vareuse, un ceinture, des munitions et une croix othodoxe.

Le lieu où sa dépouille a été trouvée permet d’avancer qu’il faisait partie de la 3e Brigade spéciale d’infanterie russe dans la mesure où cette unité avait été engagée dans le secteur du Mont d’Espin. Après avoir progressé jusqu’à la troisième ligne de défense allemande, elle fut contrainte de « décrocher » faute de soutien.

En 1916, à la demande du gouvernement français et en échange de la fourniture d’équipements militaires, la Russie tsariste avait envoyé en France les 1ere et 3e Brigades spéciales d’Infanterie (et deux autres furent déployés aux côtés d’unités françaises sur le front d’Orient).

Ces troupes russes, partiellement équipées et encadrées par l’armée française, furent regroupées au camp de Mailly avant d’occuper le fort de la Pompelle afin de tenir le front de Champagne durant la Bataille de Verdun. Engagées lors de l’offensive Nivelle, elles subirent de lourdes pertes. Citées à l’ordre de l’armée, les deux brigades russes furent envoyées à La Courtine, où en septembre 1917, une partie de leurs soldats se mutinèrent. Leur révolte fut rapidement réprimée dans le sang, non seulement par les troupes françaises mais aussi par leurs camarades restés loyalistes.



Cordialement

Jean-Louis


133° RI "Les Lions du Bugey"
"Pas s'en faire, pas s'en fichtre .... Le Lion atteint toujours sa proie"

Répondre

Revenir à « Presse - Radio - Télé »