Le soldat inconnu et les " journalistes"...

Avatar de l’utilisateur
Eric15
Messages : 1134
Inscription : lun. nov. 26, 2007 1:00 am
Localisation : Aube

Le soldat inconnu et les " journalistes"...

Message par Eric15 » lun. janv. 10, 2022 4:13 pm

Bonjour,

J'ai hésité avant de publier ici ce sujet ...en effet je me suis dit un instant que ce thème avait toute sa place dans la rubrique " le bêtisier du centenaire"...mais peut être n'est ce pas si drôle que ça..

Le 1er janvier dernier , à l'heure ou beaucoup d'entre nous étions dans la léthargie qui suit la période des fêtes, une polémique a surgit au sujet de la présence seule d'un drapeau de l'union européenne sous l'arc de Triomphe au dessus de la tombe du soldat inconnu.
Je ne reviendrai pas sur l'échange d'amabilités qui s'en est suivi...

Toutefois les propos de 2 personnes présentées comme " journalistes" depuis bien trop longtemps m'ont interpellés... Le premier est une personne qui s'est depuis quelques années déjà singulariser par des positions et des propos très péremptoires sur d'innombrables sujets ( ces gens là et surtout lui ont souvent la science infuse) ...En 2017 il s'était signalé en déclarant qu'il raserait le château de Versailles si il était élu président de la République, ...une fois dans une de ses trop nombreuses interventions régulières sur le service public, il était parti dans une analyse plus que tirée par les cheveux sur la nécessite impérieuse pour la France de s'excuser auprès d'Alger en ce qui concerne les crimes qu'elle a perpétrées pendant 130 ans.

Bref, Apathie , puisque c'est lui , a sorti l’énormité qu'un gamin de CM2 n’oserait se permettre devant son enseignant...En effet selon monsieur Apathie, «  le soldat inconnu n'est même pas français »...

Amaury Brelet sur Twitter : "? Jean-Michel Aphatie : "Le soldat inconnu, on ne sait même pas s'il était Français. Il est inconnu..." ?￰゚マᄏ‍♂️ https://t.co/Bctwq8sN2Q" / Twitter

Voila...que dire ...Souvent sur ce forum il est de bon ton de se moquer ou de s'en prendre aux élus sur leur méconnaissance historique ou leurs connaissances approximatives...Mais eux , n'ont pas fait de grandes écoles...

Enfin je vous parlerai rapidement du second qui s'est exprimé lui aussi sur cette polémique lié au drapeau européen ...en n'hésitant pas à parler au nom des 8 millions d'hommes mobilisés entre 1914 et 1918... Il me fait penser au curé du film «  la Vie est un long fleuve tranquille »...Une guitare à la maison et avec un sourire niais en bandoulière il entonne des chansons cathos bon teint...pour notre bien... Lui, en l'occurrence Jean Quatremer fait à peu près pareil mais pour nous convertir au fédéralisme européen...mais il est moins doué...A noter qu'en 2008 il s'était fait remarqué en demandant la suppression de la commémoration de la victoire du 11 novembre 1918...Pour des « cabris » comme lui, ce conflit était une guerre civile...et «  il faut vivre avec son temps surtout »...

La il déclare très sur de lui «  qu'on peut affirmer sans risque que les hommes de 1914 aurait vivre dans une Europe unie ce qui leur aurait éviter de mourir dans les tranchées »... ou comment parler de 1914 dans le confort de la société actuelle ou chaque capitale de notre continent est moins de 2 heures de vols d'une autre.


La vidéo en question la faute à l'Europe? sur Twitter : "Drapeau européen, la France suit-elle le modèle hongrois ? L’édito de @quatremer ?￰゚マᄏ⤵️ https://t.co/ZipxQami7L" / Twitter

Bonne journée à vous.

Eric
« Les hommes pour la plupart n’étaient pas gais ; ils étaient résolus, ce qui vaut mieux. »
Marc Bloch

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 4326
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am
Localisation : Aube

Re: Le soldat inconnu et les " journalistes"...

Message par monte-au-creneau » lun. janv. 10, 2022 6:48 pm

Bonjour,

Le soldat inconnu, pas Français ? Qui sait ?

Perrin, faites bien attention ! Pas d'Anglais, pas d'Allemand. Pas de nègre non plus ! pas d'Américain, pas de Belge, pas d'Arabe".


=== https://www.youtube.com/watch?v=VvhSXD0DcW0




Ceci dit, après cette boutade, toutes ces chaines d'info en continu 24/24 7/7 (+ celles qui nous donnent leurs JT ponctuellement) déblatèrent forcément quelques cooneries.

Au revoir.
Derrière nous : Un passé terrifiant !

Dans les années 1920, on exhumait les poilus des cimetières du front. Et dans les années 2020, on exhume leurs archives des tréfonds du web.

Rutilius
Messages : 14763
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Le soldat inconnu et les "journalistes"...

Message par Rutilius » lun. janv. 10, 2022 10:49 pm

Bonsoir à tous,

Rappel de droit constitutionnel

• Constitution du 27 octobre 1946, Titre Ier — De la souveraineté. (IVe République).

Article 2. — L’emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge à trois bandes verticales d'é-gales dimensions. (alinéa 1).

• Constitution du 4 octobre 1958, Titre Ier — De la souveraineté. (Ve République).

Article 2. — [...] L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge. (alinéa 2).

**********

« En tant que supports traditionnels de l’identification collective, les symboles de l’État confèrent à des peuples des signes d’appartenance, ou pour reprendre l’expression de François BURDEAU, " ce par quoi il leur [est] offert de rêver leur unité " » (Marc-Antoine GRANGER : « Dictionnaire encyclopédique de l’État », éd. Berger-Levrault, 2015, p. 888).
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
Eric15
Messages : 1134
Inscription : lun. nov. 26, 2007 1:00 am
Localisation : Aube

Re: Le soldat inconnu et les " journalistes"...

Message par Eric15 » jeu. janv. 13, 2022 3:22 pm

Ceci dit, après cette boutade, toutes ces chaines d'info en continu 24/24 7/7 (+ celles qui nous donnent leurs JT ponctuellement) déblatèrent forcément quelques cooneries.

Au revoir.
[/quote]

Ce ne sont pas de robots qui parlent mais des êtes prétenduement intelligents.
« Les hommes pour la plupart n’étaient pas gais ; ils étaient résolus, ce qui vaut mieux. »
Marc Bloch

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 4326
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am
Localisation : Aube

Re: Le soldat inconnu et les " journalistes"...

Message par monte-au-creneau » jeu. janv. 13, 2022 4:20 pm

Bonjour,

Concernant cette recherche, cette sélection et ce choix du soldat inconnu : L'Armée, pourtant tellement habituée à faire des rapports, des états, des journaux, etc, est restée peu prolixe ( à ma connaissance) sur ce soldat inconnu. On sait peu de chose finalement :

1 soldat inconnu exhumé par Région Militaire : Quid d'un rapport qui décrirait les opérations ? Sans pour autant donner des indices.
Comment les exhumateurs se sont assurés qu'il s'agissait bien d'un Français (uniforme, etc...). Quid des recherche sur le corps pour s'assurer qu'il s'agissait bien d'un inconnu ? Qu'a-t-on trouvé sur chaque corps (porte-monnaie, montre, etc). Quid des écrits et des rapports de réalisation d'exhumation et de fouille du corps ?

Quid du "rebuté", n'ayant pas la certitude qu'il s'agissait bien d'un Français ? Légende ou réalité ?

Ce qu'on connait bien, par contre, c'est toute la cérémonie, Auguste Thin, 1+2+3 =6, la flamme par la suite, etc... Ainsi que la génèse des parlementaires.

Cordialement.
Derrière nous : Un passé terrifiant !

Dans les années 1920, on exhumait les poilus des cimetières du front. Et dans les années 2020, on exhume leurs archives des tréfonds du web.

Scolari
Messages : 1843
Inscription : mer. janv. 01, 2014 1:00 am
Localisation : 37

Re: Le soldat inconnu et les " journalistes"...

Message par Scolari » jeu. janv. 13, 2022 9:18 pm

Bonjour,

juste pour la partie soldat inconnu.
les légionnaires ont ce magnifique poème que vous ne semblez pas connaître :
« Le volontaire étranger », poème de Pascal Bonetti,écrit en 1920 :

http://amalep.free.fr/divers/poesie/volontaire.htm entre autres sources, https://www.cairn.info/revue-inflexions ... age-93.htm
le volontaire étranger de 1914

Le monde entier disait : la France est en danger
Les barbares demain, camperont dans ses plaines
Alors, cet homme que nous nommions "l'étranger"
Issus des monts latins ou des rives hellènes

Ou des bords d'outre-mers, s'étant pris à songer
Au sort qui menaçait les libertés humaines
Vint à nous, et s'offrant d'un cœur libre et léger
Dans nos rang s'élança sur les hordes germaines

Quatre ans, il a peiné, lutté, saigné, souffert!
Et puis un soir, il est tombé, dans cet enfer..
Qui sait si l'inconnu qui dort sous l'arche immense

Mêlant sa gloire épique aux orgueils du passé
N'est pas cet étranger devenu fils de France
Non par le sang reçu mais par le sang versé.

Pascal BONETTI - 1920
le doute se place plutôt dans cet axe, le soldat inconnu est un soldat portant l'uniforme français, non identifié, il permet à nos amis légionnaires, né à l'étranger, d'avoir l'espoir puisque le soldat est inconnu qu'il soit un légionnaire, français par le sang versé.

Cordialement,
Frédéric

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 4326
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am
Localisation : Aube

Re: Le soldat inconnu et les " journalistes"...

Message par monte-au-creneau » ven. janv. 14, 2022 4:11 pm

Scolari a écrit :
jeu. janv. 13, 2022 9:18 pm
...
les légionnaires ont ce magnifique poème
...
Bonjour,

Un poème en alexandrins (12 syllabes)... que je ne connaissais pas... Mais qui me laisse dans mon questionnement (sur les conditions de recherche et d'exhumation des inconnus)

J'ai trouvé ceci :

"Huit corps de soldats français inconnus sont donc prélevés dans les secteurs suivants : Flandre, Artois, Somme, Ile-de-France, Chemin des Dames, Champagne, Verdun et Lorraine. Initialement, neuf secteurs avaient été retenus. Néanmoins, dans l’un de ces secteurs, aucun des corps exhumés n’offrait la garantie d’être français.

Le récit de la recherche du corps du secteur de Verdun, illustre la peur de rendre les honneurs à un allemand ou même à un membre des troupes coloniales. L’opération s’effectue au sud-ouest de l’ancien village de Douaumont, à l’ouest du fort, sous les ordres du colonel Bel. Les terrassiers commencent par écarter les nombreux débris métalliques qui jonchent le sol. La terre est ensuite creusée et les premiers corps sont retirés. Cependant, ce sont des tirailleurs, ils ne sont donc pas sélectionnés. Ce n’est qu’à la onzième exhumation, qu’un français peut sans contexte* être identifié. Il porte encore des fragments d’uniforme, dans les poches duquel un briquet et quelques pièces sont découvertes. Rapidement il est mis en bière puis transporté vers la citadelle souterraine, en camion.
" Source : http://verdun-meuse.fr/index.php?qs=fr/ ... itadelle-s

Question : Le texte parle de "récit" : Mais quel récit ? Et où le trouve-t-on ?

* :Faute de frappe probable : "sans conteste"
Derrière nous : Un passé terrifiant !

Dans les années 1920, on exhumait les poilus des cimetières du front. Et dans les années 2020, on exhume leurs archives des tréfonds du web.

Répondre

Revenir à « Presse - Radio - Télé »