Que veut dire cette photo

Sur les traces des combats et de combattants
Avatar de l’utilisateur
auguste11
Messages : 236
Inscription : mar. juil. 19, 2011 2:00 am

Que veut dire cette photo

Message par auguste11 » mer. mars 07, 2018 6:51 pm

Bonjour,
Au pied du monument aux morts de 14-18 de la ville d'Olonzac dans l'Hérault, un coq foule de ses pattes, en chantant, deux drapeaux.
Qui peut me dire ce que cela veut dire et que sont , ou representent, ces deux drapeaux.
Merci de me renseigner.
Pièces jointes
Coq à Olonzac_modifié-3.jpg
Coq à Olonzac_modifié-3.jpg (205.92 Kio) Consulté 773 fois
Auguste11

Avatar de l’utilisateur
Skellbraz .
Messages : 3055
Inscription : mer. sept. 17, 2014 2:00 am
Localisation : grenoble

Re: Que veut dire cette photo

Message par Skellbraz . » mer. mars 07, 2018 8:26 pm

auguste11 a écrit :
mer. mars 07, 2018 6:51 pm
un coq foule de ses pattes, en chantant, deux drapeaux.
bonsoir à toutes et tous,

Bonsoir auguste11,
plutôt que de fouler les drapeaux , le coq en est peut-être une émanation symbolique, ou bien "le protecteur" ou encore "le vengeur". En tout cas, merci pour la photo et son partage.
Cordialement
Brigitte
Pour accéder directement au sommaire "les femmes pendant la GG", cliquer sur : accès direct

Avatar de l’utilisateur
acesar55
Messages : 1813
Inscription : ven. juin 12, 2009 2:00 am

Re: Que veut dire cette photo

Message par acesar55 » ven. mars 16, 2018 10:49 am

Bonjour,
Il existe des livres sur l'esthétique et la symbolique des MAM ; je pense notamment à celui d'Annette Becker mais il y en a d'autres.
Voici mon interprétation de votre photo.
Le Coq représente le peuple de France. Il est caractérisé par sa fierté et sa combativité.
Il foule aux pieds deux drapeaux couchés ce qui indique la fin des hostilités et le mépris de la guerre.
Le rameau d'olivier qui se trouve derrière le coq est un signe de paix.
Il faudrait voir l'ensemble du monument pour pouvoir l'interpréter complètement mais on a déjà une idée du message véhiculé par vos anciens.
Cordialement,
Alain

Répondre

Revenir à « SITES ET VESTIGES DE LA GRANDE GUERRE »