les vestiges de cuir

Sur les traces des combats et de combattants
Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2506
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: les vestiges de cuir

Message par Tanker » mer. févr. 08, 2017 11:04 pm

" et qu'on trouve des pièces de cuir plus en arrière, là où se trouve ce cordonnier ?
Si, si, encore en pagaille, en première ligne, dans les creutes du Front, de Roye à Craonne.

"Ou bien toutes ses pièces proviennent de collections ?"
Oui, probablement, pour ceux qui savent en récupérer et les restaurer

Ce sont actuellement souvent des pièces, sorties des poubelles qu'ouvrent à la pioche
les fouilleurs équipés de détecteurs.
Plutot souvent à la recherche de pièces métalliques, ils détruisent généralement tout ce
qui est en verre et abandonnent ces restes de cuirs.
L'humidité ambiante conservent bien les cuirs et, une fois sortis des creutes il faut alors
les traiter pour bien les récupérer.

Quelques exemples :

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Michel, qui ne pratique que la photo . . . . . .

Avatar de l’utilisateur
air339
Messages : 2337
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: les vestiges de cuir

Message par air339 » jeu. févr. 09, 2017 12:23 am

Bonsoir,


Alors là...

Merci Michel d'étayer ce sujet avec ces photos rares du monde des ombres !

Des creutes de Picardie à Verdun (voir les photos de Frédéric), jusqu'aux Vosges, il y a bon nombre de vestiges dans des lieux difficiles d'accès. Des générations de récupérateurs, de curieux, de passionnés ont déjà ramassé la plus grande partie, pourtant les débris qui restent ont encore une histoire, même modeste, à raconter. C'est le but de ce sujet.


Bien cordialement, :hello:


régis




Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3069
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: les vestiges de cuir

Message par monte-au-creneau » jeu. févr. 09, 2017 7:16 pm

Bonjour,

Oui, de belles photos ! Qui témoignent de ce monde disparu. Je ne suis jamais rentré dans l'une de ces creutes, pourtant nombreuses, je le regrette. Mais il faut connaitre . J'ai plutôt toujours parcouru les lignes, surtout dans la Somme, Arras, Lens. Verdun presque pas, pourtant j'y suis allé avec mon grand-père, étant enfant. Il voulait revoir ! Mais pour moi, c'est de voir les débris encore nombreux, à même la surface du sol qui m'émeut le plus : de penser que tous ces débris volaient dans les airs, tuant ou blessant sur leur chemin ! Comme disait un poilu : les vivants sont sous terre et les morts sur terre !
On voit des isolateurs. J'en ai trouvé aussi au Kanonenberg. Il y a une manivelle, pour actionner quelque chose ? Et bien sur les bouteilles ! En une trentaine ou quarantaine de déménagements dans la vie de mes grands-parents et de mes parents, tous cheminots, sans compter l'exode de 40, seule la gourde d'un grand-Oncle est parvenue jusqu'à moi ! C'est dire l'importance qu'il y attachait ! Presque tout le reste s'est éparpillé, comme les vies !
Cordialement.
- QUESTION 1: La beauté des Uniformes des Militaires sert-elle à camoufler la laideur de la guerre ?
- QUESTION 2: Ceux qui aujourd'hui commémorent les Poilus sont-ils les mêmes que ceux qui, il y a 100 ans, les envoyaient au casse-pipe sans ménagement?

Avatar de l’utilisateur
air339
Messages : 2337
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: les vestiges de cuir

Message par air339 » jeu. févr. 09, 2017 10:40 pm

Bonsoir,


Un autre vestige de cuir coupé qui m'a été donné par un ami connaissant mon intérêt pour ces vestiges :hello: .

Il provient du no man's land, sur une pente des Vosges, dégagée par des engins forestiers. Il a dû appartenir à un petit gars d'un BCA. La coupe du ceinturon, alors que le dé est encore engagé sous la boucle, laisse deviner la tragédie.

Image



Régis

Avatar de l’utilisateur
air339
Messages : 2337
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: les vestiges de cuir

Message par air339 » jeu. févr. 09, 2017 11:10 pm

et pour en revenir aux photos de Michel :

- Des brodequins français a minima 1915 (on voit la couture des soufflets) le rivet de renfort quartier/empeigne n'est pas visible
- des bretelles de havresac mle 1893
- un soufflet de cartouchière française (mle 1888 ?)
- un capot de cartouchière allemande mle 1909
- des gamelles françaises et leurs couvercles mle 1852
- des poulies de porcelaine
- des allumeurs électriques (?)
- un rouleau de barbelé allemand
- un morceau de tige de botte allemande 1866
- des courroies de charge
- une sangle de Tornister 1895
- des loups de M2
- des mors
- des bouteilles à bière, à vin, avec des reste d'étiquettes
- des boîtes de conserve de toutes tailles

Un dernier inventaire avant passage des pelleteuses ?


Cordialement,

Régis

Avatar de l’utilisateur
air339
Messages : 2337
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: les vestiges de cuir

Message par air339 » ven. févr. 10, 2017 7:55 pm

Bonsoir,


Exhumé d'un léger renfoncement de coteau rocheux, ce brodequin français, mle 1912 modifié 16, reconnaissable au petit rivet de renfort empeigne/quartier. La semelle est complètement usée, l'empeigne est fendue sur sa longueur, ce qui l'a destiné à finir en chausson. Les morceaux éparpillés on été patiemment recousus ensemble, seul manque le renfort de talon resté introuvable. Pour faire bonne mesure, un morceau de chaussette, qui était à proximité, le remplace.

Image


A proximité également, la découpe arrondie d'un rabat de cartouchière, le pourtour est certainement parti en lacets.

Image

Cordialement,


Régis

Piou-Piou
Messages : 2319
Inscription : ven. août 18, 2006 2:00 am

Re: les vestiges de cuir

Message par Piou-Piou » ven. févr. 10, 2017 10:04 pm

Bonsoir Régis,

Dans l'inventaire que tu à fait, il y a également la boite à graisse (entretien du fusil Lebel) ce qui semble dire qu'elle contiendrais du cirage ou graisse pour cuir.
Sur la photo avec une bouteille et une chaussure.

Cordialement.
Phil.
Phil.

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2506
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: les vestiges de cuir

Message par Tanker » ven. févr. 10, 2017 10:46 pm

Bonsoir,

Il s'agit bien de détonateurs électriques . . . un explosif avec lequel il n'est pas bon de jouer.

" Un dernier inventaire avant passage des pelleteuses ? "

Les pelleteuses dans les creutes, c'est plutôt rare. Généralement ces pièces sont encore là, lors des visites suivantes.
Les petits regroupements de matériels permettent de faire moins de photos et souvent les tas sont ceux faits par les fouilleurs.

D'autres images . . . .

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

A suivre - michel

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2506
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: les vestiges de cuir

Message par Tanker » ven. févr. 10, 2017 10:59 pm

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Avatar de l’utilisateur
air339
Messages : 2337
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: les vestiges de cuir

Message par air339 » dim. févr. 12, 2017 12:02 pm

Bonjour,
il y a également la boite à graisse (entretien du fusil Lebel) ce qui semble dire qu'elle contiendrais du cirage ou graisse pour cuir.
Je pense qu'il s'agit plutôt d'une grosse boîte de conserve, comme ici, avec la petite boîte à graisse posée dessus :

Image


Pour la suite des photos postées par Michel, un grand merci pour nos faire découvrir un 1er choix de vestiges, échoués dans des lieux inaccessibles pour beaucoup.

La qualité des photos montre bien la conservation en lieu confiné humide : fragiles étiquettes sur des bouteilles et le tube de pâte n°2 (???), bois de caisse à fusées, cuirs et marquages régimentés, peinture sur la boîte de Cocofruit (?), couvercle de boîte à munition Hotchkiss. Les emballages paraffinés de Donarit se conservent bien, à l'inverse de leur contenu qui exsude et devient instable...
De bien belles pièces qui méritent leur préservation. On en redemande !


Bien cordialement, :hello:


Régis

Répondre

Revenir à « SITES ET VESTIGES DE LA GRANDE GUERRE »