les vestiges de cuir

Sur les traces des combats et de combattants
Avatar de l’utilisateur
air339
Messages : 2349
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: les vestiges de cuir

Message par air339 » mer. févr. 01, 2017 12:41 pm

Bonjour,



Au cours de ballades il arrive de rencontrer des cuirs épars, parfois coupés, raccourcis, transformés, parfois en une quantité telle que l'on devine l'atelier du cordonnier régimentaire.
Les cuirs souples de cartouchières françaises ou de brodequins sont privilégiés pour en tirer des lacets ; les sangles, bretelles et ceinturons sont ajustés en supprimant la longueur inutilisée ; d'autres découpes restent sans explication, sauf peut-être à se défaire rapidement d'un équipement devenu inutile.


Quelques illustrations, les identifications avec (?) sont indicatives.


Les restes mélangés de havresacs mod. 1893.
La couture inhabituelle et le renfort d'un rivet sur le passant pour la courroie de charge peut indiquer une fabrication de guerre.

Image


Morceaux de cartouchières : mod. 1888 pour le passant, mod. 1914 pour la façade en cuir brun (?)

Image


Etui à cisaille Cochard découpé

Image


Trousse à couture en basane (peau de chèvre)

Image


Raccourcissement d'un ceinturon mod. 1903 (?)
Découpe d'un porte-fourreau de baïonnette de fusil Gras (?) avec un très beau cuir lissé, marqué Herrenschmidt, Paris

Image

Image





Cordialement,


Régis

Piou-Piou
Messages : 2324
Inscription : ven. août 18, 2006 2:00 am

Re: les vestiges de cuir

Message par Piou-Piou » mer. févr. 01, 2017 1:09 pm

Bonjour Régis,

Original ce poste.

Cordialement.
Phil.
Phil.

Avatar de l’utilisateur
RADET Frederic
Messages : 2522
Inscription : lun. oct. 18, 2010 2:00 am

Re: les vestiges de cuir

Message par RADET Frederic » mer. févr. 01, 2017 8:20 pm

Bonsoir,

en situation dans l'Ouvrage de la Falouse.

Dans le couloir de fond, sur les crochets prévus pour les brelages, les ceinturons, les cartouchières ou les musettes.
Image

Sellerie.
Image

Panier rempli de restes de chaussures dans une casemate-chambrée.
Image

Cordialement,
Frédéric
Courage on les aura !
http://www.ouvragedelafalouse.fr/

Avatar de l’utilisateur
air339
Messages : 2349
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: les vestiges de cuir

Message par air339 » mer. févr. 01, 2017 8:42 pm

Bonsoir,

Frédéric, si j'ai besoin d'identifier une pièce de cuir, je sais maintenant où m'adresser ! mais à 300 km, c'est un peu loin... Et pour la collection de Phil, combien de kms ?


Bien cordialement,

Régis

Piou-Piou
Messages : 2324
Inscription : ven. août 18, 2006 2:00 am

Re: les vestiges de cuir

Message par Piou-Piou » mer. févr. 01, 2017 11:31 pm

Bonsoir Régis,

Pour ma collection, à peu près cela.......sa use les semelles, ils l'on fait en août 1914.
Dans l'Entre-Sambre-et-Meuse Belge en province de Namur, 15km de Namur et 15km de Charleroi.

Cordialement.
Phil.
Phil.

Avatar de l’utilisateur
air339
Messages : 2349
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: les vestiges de cuir

Message par air339 » ven. févr. 03, 2017 3:42 pm

Bonjour,



Pour répondre à la remarque de Phil sur l'originalité de ce sujet - le réemploi du cuir pendant la guerre - je renvoie à la notion de document historique telle qu'abordée par l'historien Lucien Febvre : "L'histoire se fait avec des documents écrits sans doute, quand il y en a. Mais elle peut se faire, elle doit essayer de se faire à tout prix, sans documents écrits, s'il n'en existe point... Tout ce qui étant de l'homme, dépend de l'homme, sert à l'homme exprime l'homme, signifie la présence, l'activité, les goûts et les façons d'être de l'homme, tout cela est document pour l'historien".

Ainsi ces modestes épaves racontent à leur façon l'Histoire. A commencer par un travail de tannerie et de corroyage de haute qualité !


Ici, des sangles de Tornister 95 coupées à ras. Non pour les raccourcir, les rivets d'attache au sac sont parfois encore présents...

Image


Un capot de cartouchière "patronentaschen 09", la patte de fermeture prélevée au canif. Pour quel usage ?

Image


Un porte-étuis de serpe français

Image




Cordialement,


Régis

Piou-Piou
Messages : 2324
Inscription : ven. août 18, 2006 2:00 am

Re: les vestiges de cuir

Message par Piou-Piou » ven. févr. 03, 2017 10:32 pm

Bonsoir Régis,

Merci pour le post, tant il est vrai qu'un morceau de cuir ou autre épaves sont parlantes, l'esprit et l'imagination faisant le reste.

Cordialement.
Phil.
Phil.

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3071
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: les vestiges de cuir

Message par monte-au-creneau » lun. févr. 06, 2017 9:38 am

...Au cours de ballades il arrive de rencontrer des cuirs épars, parfois coupés, raccourcis, transformés, parfois en une quantité telle que l'on devine l'atelier du cordonnier régimentaire...
Bonjour,

"Au cours de ballade" ? La question que je me pose c'est de savoir si ces pièces de cuir proviennent du champ de bataille ou d'un lieu proche (tel qu'un "atelier de cordonnier régimentaire") ? Il m'est arrivé, lors de mes "ballades", de trouver des morceaux de cuir, tels que des restes de chaussure ou pièces de brelages, mais jamais autant que ceux montrés en photos, ni surtout d'une telle qualité de conservation. Peut-être que mes ballades étaient trop proche des premières lignes et qu'on trouve des pièces de cuir plus en arrière, là où se trouve ce cordonnier ? Ou bien toutes ses pièces proviennent de collections ?

Cordialement.
- QUESTION 1: La beauté des Uniformes des Militaires sert-elle à camoufler la laideur de la guerre ?
- QUESTION 2: Ceux qui aujourd'hui commémorent les Poilus sont-ils les mêmes que ceux qui, il y a 100 ans, les envoyaient au casse-pipe sans ménagement?

Avatar de l’utilisateur
air339
Messages : 2349
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: les vestiges de cuir

Message par air339 » mer. févr. 08, 2017 3:06 pm

Bonjour,


On est bien d'accord que les vestiges de cuir ne jonchent pas le sol des champs de bataille, et quand on en trouve ils sont racornis, rongés, émiettés... Le sujet de leur conservation a été évoqué ici : http://pages14-18.mesdiscussions.net/fo ... amp;nojs=0

Pour faire court, il faut scruter les lieux à hygrométrie forte et constante. Ce sujet fait suite aux dernières découvertes de Frédéric dans la Meuse http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 2556_4.htm.



Cordialement,


Régis

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3071
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: les vestiges de cuir

Message par monte-au-creneau » mer. févr. 08, 2017 5:02 pm

Bonjour,


On est bien d'accord que les vestiges de cuir ne jonchent pas le sol des champs de bataille, et quand on en trouve ils sont racornis, rongés, émiettés... Le sujet de leur conservation a été évoqué ici : http://pages14-18.mesdiscussions.net/fo ... amp;nojs=0

Pour faire court, il faut scruter les lieux à hygrométrie forte et constante. Ce sujet fait suite aux dernières découvertes de Frédéric dans la Meuse http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 2556_4.htm.

Ici, quelques cuirs recoupés retrouvés ensemble : des sangles, une empeigne au marquage de Limoges. Leur état est loin d'être aussi exceptionnel que les pièces précédentes, la sangle présentée à droite n'a presque plus de fleur.

https://forum.pages14-18.com/mesimages/5009/0074.jpg

Sur le sol, les cuirs sont au mieux comme ces parements de Tornister :

https://forum.pages14-18.com/mesimages/5009/cuirsp.jpg



Cordialement,


Régis
Merci pour ce reportage. Dommage que le lien donné n'existe plus.
- QUESTION 1: La beauté des Uniformes des Militaires sert-elle à camoufler la laideur de la guerre ?
- QUESTION 2: Ceux qui aujourd'hui commémorent les Poilus sont-ils les mêmes que ceux qui, il y a 100 ans, les envoyaient au casse-pipe sans ménagement?

Répondre

Revenir à « SITES ET VESTIGES DE LA GRANDE GUERRE »