"Bertha" de Chuignes

Sur les traces des combats et de combattants
Avatar de l’utilisateur
Chapelle de Falaise
Messages : 65
Inscription : lun. avr. 04, 2011 2:00 am

Re: "Bertha" de Chuignes

Message par Chapelle de Falaise » jeu. oct. 27, 2016 11:37 pm

Bonjour Veteran 80,
Bonjour à tous et toutes,

Je ne peux que confirmer les dires de Monsieur Guy François. La découpe de l'extrémité du canon de Chuignes a bien été faite au chalumeau et non au burin !
Je souhaite d'ailleurs bon courage à celui qui voudrait essayer de s'attaquer au burin à ce tube de 38 cm pour le couper !

Si l'on regarde bien une des nombreuses cartes postales éditées après-guerre montrant la "gueule du monstre", il n'y a aucun doute !

Image

Par contre, d'après la légende d'une autre carte postale d'après-guerre du canon de Chuignes, ce serait une portion de 4,50 mètres de long qui aurait été découpés par les Canadiens ! [:ar brav:8]

Image

Comme la légende de cette carte postale attribue également la prise du canon de Chuignes par les Canadiens, il s'agit forcément d'une erreur grossière qui risque de perpétuer une fausse information !

Alors infos ou intox ? Couronne découpée de 20-30 centimètres ou une longueur de 4,50 mètres ?
Ou est la vérité ? Et si il y avait eu plusieurs découpes du tube de ce canon par des unités différentes ?
Il est possible que ce ne soient pas les soldats australiens du 3 ème bataillon de la première division australienne qui aient découpé ce morceau de canon. Ils devaient avoir bien d'autres choses à faire lors de la capture de celui-ci le 23 Août 1918 ! Ou alors, il sont revenus plus tard lors d'un repos à l'arrière ou après la signature de l'armistice ?

Il faudrait peut-être également chercher la vérité dans une autre unité australienne (ou canadienne, ou anglaise, ou autre...!).
D'ailleurs, est-on absolument sûr que le morceau découpé est bien arrivé en Australie ? N'a t'il pas été ferraillé ? Le bateau qui le transportait est-il arrivé à bon port ?

Beaucoup de questions, hélas sans réponses pour l'instant...Le mystère demeure !

Bonne chance dans vos recherches.

Très cordialement.

David.

« Les hommes disent que le temps passe, le temps dit que les hommes passent… »


veteran 80
Messages : 9
Inscription : sam. oct. 08, 2016 2:00 am

Re: "Bertha" de Chuignes

Message par veteran 80 » mar. nov. 01, 2016 3:26 pm

Merci à ceux qui ont répondu à ma question. Je pensais que le Génie australien disposait d'engins pneumatiques (ou autres) puissants, permettant d'entamer l'acier. Vous me dites que, compte tenu de la dureté de l'acier de Krupp et de l'épaisseur du tube, seul un chalumeau était capable de faire la découpe. je me range donc à vos avis.
Quant à la légende de la photo envoyée par Chapelle de Falaise disant que le canon avait tiré trois coups elle est absolument fausse. Le tube que les Allemands ont sabordé était tout neuf (installé le 7 août au soir, détruit le 9 au matin après avoir tiré 35 coups). Le tube précédent avait tiré près de 300 coups entre début juin et début aout.
Bien cordialement.
Alain.

veteran 80
Messages : 9
Inscription : sam. oct. 08, 2016 2:00 am

Re: "Bertha" de Chuignes

Message par veteran 80 » jeu. avr. 20, 2017 8:11 pm

Bonjour à tous,

Dans un précédent échange (octobre 2016) concernant la "Bertha" de Chuignes, ALVF m'avait répondu qu'il existait une photo relative à la découpe de l'extrémité du tube au moyen d'un chalumeau très puissant.
Au cas où cette photo serait dans le domaine public, je serais très heureux de la voir, accompagnée de sa légende et de la date.
Un grand merci d'avance.
Alain.

Avatar de l’utilisateur
yvo35
Messages : 1530
Inscription : mar. mai 22, 2012 2:00 am

Re: "Bertha" de Chuignes

Message par yvo35 » mer. mai 03, 2017 10:10 pm

Bonsoir,

Sur le site de Imperial War Museum:

http://www.iwm.org.uk/collections/item/object/205303386

En cliquant sur le + en haut à droite de la photo on a la possibilité de zoomer.

Cordialement
Yvonnick

Avatar de l’utilisateur
JeanMiche
Messages : 3448
Inscription : dim. janv. 11, 2009 1:00 am

Re: "Bertha" de Chuignes

Message par JeanMiche » mer. mai 03, 2017 11:35 pm

Bonsoir,

Pour confirmer la découpe par oxycoupage et non au burin, on observera les stries dans l'acier bien visibles sur la partie découpée sur la photographie précédente. Voir aussi, à ce propos au paragraphe 5 du lien ci-dessous, le profil rainuré bien caractéristique des coupes par oxycoupage résultant de la fonte du métal et de la poussée de l'oxygène :

http://www.rocdacier.com/ressource.n.16 ... meau-.html
Cordialement Jean Michel

ALVF
Messages : 6123
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re:"Bertha" de Chuignes

Message par ALVF » sam. déc. 29, 2018 5:11 pm

Bonsoir,

En 1940, les allemands ont eu à cœur d'effacer tous les vestiges de leur défaite de 1918.
Il est difficile de recenser tous les vestiges et trophées existant autour de nos Monuments aux Morts impitoyablement raflés et détruits de même que l'étendue du pillage de nos musées militaires. Bien peu de ces trophées ont regagné la France après 1945, au premier rang la magnifique collection d'à peu près tous les canons allemands de la Grande Guerre existant au Musée de l’École d'Artillerie de Fontainebleau ainsi que d'un grand nombre de prototypes français, tel celui du 155 GPF et beaucoup d'autres. Les Commissions du Musée de l'Armée envoyées en Allemagne après 1945 ont ramené les matériels "historiques" d'avant 1871 mais se sont à peu près désintéressées des matériels de la Grande Guerre.
En ce qui concerne les sites de guerre importants préservés en Belgique et en France, l'Allemagne les a détruits soigneusement quand ils rappelaient leur défaite. Ainsi, en Belgique, les sites du 38 cm SKL/45 de Leugenboom et de l'importante batterie "Deutschland" à 4 canons de 38 cm SKL/45 ont été rasés et nivelés. En France, le site du 38 cm SKL/45 de Chuignes a subi le même sort.
Voici une photo du début 1941 montrant les vestiges du 38 cm de Chuignes en cours de démantèlement. On notera que la poutre-affût du 38 cm, à peu près intacte après le sabordage de 1918, est ici complètement éventrée. Les soldats allemands admirent leur œuvre, une puissante charge, apparemment placée au niveau du pivot avant à détruit celui-ci et les deux flasques de la poutre-affût sont ouvert à angle aigu.
Il ne reste plus qu'à découper tout ceci et envoyer les riblons à Essen où Krupp pourra forger "l'acier victorieux"!
38 cm Chuignes 1941.jpg
38 cm Chuignes 1941.jpg (55.86 Kio) Consulté 267 fois
Cordialement,
Guy François.

Répondre

Revenir à « SITES ET VESTIGES DE LA GRANDE GUERRE »