Les Chiens des Poilus

ALVF
Messages : 6077
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Les Chiens des Poilus

Message par ALVF » sam. févr. 06, 2010 7:42 pm

Bonsoir,

Je ne peux répondre à une question d'Hervé relative aux pertes des chiens pendant la guerre, aussi je vous indique une source imprimée intéressante et publie quelques photographies.
Le livre "Les chiens de France-Soldats de la Grande Guerre" de Paul Megnin-Albin Michel 1919- préface du Général de Maud'huy, contient de nombreux détails et photographies, ses principaux chapitres comprennent l'étude des chiens de patrouilles, des chiens auxiliaires de sentinelles, des chiens de liaison, des chiens estafette, des chiens de trait, des chiens de garde de prisonniers de guerre, etc...
Le livre cite le chiffre de 10000 chiens de guerre passés dans les chenils militaires pour la seule période de mars 1917 à novembre 1918.
En plus de ces chiens officiels, je souhaite rappeler le sort de plusieurs milliers de nos compagnons à quatre pattes "en dehors des circuits officiels":
-les plus malheureux: plusieurs centaines de chiens "errants" de la région parisienne servirent à des expériences de gaz asphyxiants, notamment à Satory.Le livre "Conférences sur les projectiles spéciaux" de 1917 publié par le Ministère de l'Armement décrit ces expériences destinées à vérifier l'efficacité des obus spéciaux, c'est à dire des obus à gaz, avant leur adoption.Ces expériences ont duré toute la guerre (d'autres animaux domestiques en ont aussi fait les frais).
-les chiens des poilus: sans existence officielle, ces compagnons de rencontre ont parfois subi un sort tragique dans l'Infanterie où leur présence était interdite sur le front, il faut lire les souvenirs d'un Italien "Garibaldien de l'Argonne" qui relate la mise à mort des nombreux chiens adoptés par les volontaires italiens, compagnons des camps d'entrainement, ils avaient suivi leurs maîtres et furent abattus sur ordre au moment de l'arrivée à proximité du front.
Les chiens adoptés par les artilleurs avaient un sort beaucoup plus enviable et étaient souvent la ou les mascottes de toute la batterie, on les voit souvent sur les photographies à proximité des canons servis par leurs maîtres.
-les chiens d'officier: sort enviable entre tous car leur maître a la possibilité de laisser son chien aux échelons arrières de l'unité (surtout s'il est Colonel!).
Voici quelques photographies pour illuster ce message:


ImageImage
Au Reichacherkopf, "Helda" berger d'Alsace A Farelenveier, "Tango", berger Belge
ImageImage
Artilleurs à pied auprès d'un canon de 120L en 1918 Le Plessier, canon de 16 cm Marine saboté en juin 1918 et repris en septembre 1918
Image
Sur un char Saint-Chamond lors d'une prise d'armes, peut-être l'illustre "Totoche"?
Image
Chiens d'officiers du 106ème R.I vers 1912.
Image
Le berger nettement moins sympathique d'un Oberleutnant d'une batterie d'artillerie lourde sur voie ferrée allemande, je crois que nos petits enfants des territoires occupés avaient intérêt à retirer leur béret et à saluer cet officier lorsqu'ils croisaient ce tandem!
Cordialement,
Guy François.

Avatar de l’utilisateur
HT62
Messages : 4318
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Hauts de France

Re: Les Chiens des Poilus

Message par HT62 » sam. févr. 06, 2010 9:46 pm

Bonsoir Guy, bonsoir à tous,

Merci de votre message et des photos jointes, je comprends bien qu'il n'est pas facile de traiter le sujet.
Je ne pense pas que le chien sur le char soit "Totoche" car il était de taille d'un pointer d'après les renseignements en ma possession.
J'ai commandé le livre "les animaux soldats" de Martin Monestier, ce soir même, dans l'espoir d'y puiser quelques informations utiles.
Cordialement, Hervé.
Les régiments de Béthune et Saint-Omer : les Poilus du Pas de Calais et d'ailleurs :

http://bethune73ri.canalblog.com/

http://saintomer8ri.canalblog.com/

NOUVEAU : http://dunkerque110eri.canalblog.com/

Recensement des Poilus des 16e et 56e BCP

Bostock
Messages : 551
Inscription : dim. janv. 18, 2009 1:00 am

Re: Les Chiens des Poilus

Message par Bostock » sam. févr. 06, 2010 9:59 pm

Bonsoir Guy bonsoir à tous,
Auriez-vous des informations supplémentaires sur cet illustre Totoche qui a inspiré un livre à succès ?
Cordialement
Bostock

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2620
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: Les Chiens des Poilus

Message par Tanker » sam. févr. 06, 2010 10:07 pm

Bonsoir,

Concernant les chars, au moins au début avec les chars Schneider, les chiens avaient un rôle important car ils détectaient avant les hommes la présence d'oyde de carbonne dans le char.
La ventilation des premières séries de Schneider laissait beaucoup à désirer et il y eu un certain nombre de cas d'intoxication, avant qu'elle ne soit modifiée et que le lanterneau du toit de char ne soit surélevé pour améliorer la circulation de l'air.
Il ne faut pas perdre de vue que le moteur était à nu dans l'habitacle, avec un pot d'échappement passant sous le char et remontant à l'arrière.

Après les chiens, la deuxième catégorie de "testeur d'oxyde de carbonne" était les membres d'équipage malades ou couvant une maladie qui, eux aussi subissaient avant les hommes en très bonne santé les méfaits de ce gaz.

Concernant Totoche, on ne saura jamais ! Les roquets blancs à taches noirs que l'on peut voir sur les photos de l'AS sont tous désignés comme étant Totoche ! Le seul problème, c'est que pas un seul ne possède les taches aux mêmes endroits. C'est à se demander si Totoche ne subissait pas, comme les chars, des séances de test de camouflage.

Bonne recherche sur les chiens de guerre. Michel

Avatar de l’utilisateur
CTP
Messages : 2622
Inscription : mar. févr. 28, 2006 1:00 am
Localisation : Montferrat (38)
Contact :

Re: Les Chiens des Poilus

Message par CTP » sam. févr. 06, 2010 11:28 pm

Bonsoir

Les chiens n'ètaient pas toujours "personna grata" !!!

« Note n° 3342-4 du 15 décembre 1916, du général Cdt la VIIème armée.
Le général a décidé que les militaires appartenant à la VIIème armée ne devraient pas avoir de chiens leur appartenant. Seuls sont autorisés dans l’armée, les chiens réellement utilisés dans un but militaire, c’est à dire
Les chiens de sentinelle
Les chiens de liaison et d’estafette
Les chiens de patrouille, d’attaque ou de recherche
Les chiens sanitaires
Les chiens de trait.
Les chiens ratiers, les chiens de guerre et de trait sont toujours accompagnés d’hommes les ayant en garde spéciale. Ces hommes doivent avoir fait un stage d’un des chenils de l’armée ou appartenant à l’une des sections d’équipage canin de l’Alaska »
Le général Cdt d’armée, signé HANOTEAU.

Ce qui n'a pas empéché nombre de mascottes.
Cordialement
Claude
Claude Thollon-Pommerol
http://www.asoublies1418.fr accueille volontiers tout document personnel ou familial que vous souhaitez partager. Site en reconstruction. Soyez patients.

Avatar de l’utilisateur
baude1967
Messages : 719
Inscription : lun. juil. 16, 2007 2:00 am

Re: Les Chiens des Poilus

Message par baude1967 » dim. févr. 07, 2010 11:01 am

bonjour
ces chiens n etaient pas en premiere ligne mais bien utile
Image

cordialement
pascal

Avatar de l’utilisateur
Bruno Tardy
Messages : 625
Inscription : ven. nov. 04, 2005 1:00 am
Localisation : Rhone

Re: Les Chiens des Poilus

Message par Bruno Tardy » dim. févr. 07, 2010 11:23 am

Bonjour à tous

En voici d'autres.
Chiens sanitaires au chemin du point G, Artois 10 octobre 1915

Image

Equipage de chiens de l'Alaska sur voie de 60, camp du Collet 16 mai 1918

Image

Cordialement
Bruno

adalberon
Messages : 224
Inscription : lun. juil. 09, 2007 2:00 am

Re: Les Chiens des Poilus

Message par adalberon » dim. févr. 07, 2010 11:38 am

Bonjour à tous,

A noter la présence d'un chien sur le monument aux morts de Sainte-Menehould (Marne). Connaissez-vous d'autres exemples ?

Image

Cordialement,

Adal
Adal

Avatar de l’utilisateur
thio
Messages : 753
Inscription : sam. févr. 23, 2008 1:00 am

Re: Les Chiens des Poilus

Message par thio » dim. févr. 07, 2010 12:32 pm

Bonjour à tous

Je me permet d'ajouter un petit témoignage.
Un soldat de ma commune était brancardier au 216è RI. Trois fois cité et la dernière comme "brancardier légendaire", croix de guerre étoile d'argent, médaille militaire, il n'avait pas froid aux yeux.
Il a fait toute la campagne et il est revenu sans une égratignure.
Sa fille encore de ce monde, m'a fait voir l'an dernier toute une belle série de photos avec son chien.
Il avait dressé son chien pour repérer les corps des soldats blessés. Sur la série de photos, à l'arrière on voit le chien aller chercher la casquette d'un soldat qui simule une blessure. Toute une mise en scène (je joins une de ces photos). Sur d'autres photos, cette fois au front on le voit avec le groupe d'ambulancier à chaque fois avec son chien. Après 1915 le chien n'est plus sur les photos.

Cordialement
Pierre

Image

Avatar de l’utilisateur
Gilles ROLAND
Messages : 4475
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am

Re: Les Chiens des Poilus

Message par Gilles ROLAND » dim. févr. 07, 2010 12:52 pm

Bonjour,

Tiens, je la connais la photo de Sainte-Menehould. :lol:

http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/pag ... nument=652

Cordialement

Gilles [:gilles roland]
-Ca sent le macchab, dit Le Moal. -J’te crois, y en a plein par ici. Jean Berthaud « 1915 sur les Hauts-de Meuse en Champagne »
VESTIGES.1914.1918 MAJ le 10 novembre 2015

Répondre

Revenir à « Sujets généraux »