Déminage et nettoyage des zones de combat

Avatar de l’utilisateur
flafla91
Messages : 418
Inscription : sam. mai 10, 2008 2:00 am

Re: Déminage et nettoyage des zones de combat

Message par flafla91 » lun. déc. 22, 2008 2:25 pm

Bonjour,
je ne suis pas sure que ce sujet ait été évoqué ou si oui seulement partiellement.
donc voilà le sujet sur lequel je m'interroge.
le champ de bataille a été nettoyé pendant et après la guerre.
Et je ne doute pas que cela a couté de nombreuses vies (pour exemple le déminage des plages du débarquements après la 2nde guerre a tué plusieurs dizaines de sapeurs).
pendant la première guerre et après qui était chargé de cette tache ?
Cordialement.
Fabien.

lawrence brown
Messages : 46
Inscription : jeu. nov. 27, 2008 1:00 am

Re: Déminage et nettoyage des zones de combat

Message par lawrence brown » lun. déc. 22, 2008 3:40 pm

Bonjour
Je sais que mon grand oncle est resté en France jusqu'au 1920 avec les unités britanniques (Battlefield Clearance). Les britanniques avec des unités de récupération de matériel (Salvage) et les soldats de certaines divisions étaient souvent mis à contribution. Les Allemands pratiquaient cela également, très logiquement vu le manque de matières premières. J'ai vu une affiche allemande où il y avait un barême de prime par objet trouvé. Pour les morts une fois les combats terminés; j'ai vu des tombes de travailleurs Chinois morts après la guerre, sont doute victimes d'obus non éclatés. Des prisoniers allemands ont également été mis à contribution mais jusqu'au quand ?
Cordialement
Lawrence

TERNY02
Messages : 327
Inscription : lun. févr. 25, 2008 1:00 am

Re: Déminage et nettoyage des zones de combat

Message par TERNY02 » lun. déc. 22, 2008 4:12 pm

Bonjour,
Sur le net , j'ai trouvé des photos intéressantes d'ouvriers français employés par des entreprises de déminage (à ALBERT (Somme), à COUCY-LE-CHATEAU (Aisne) et qui étaient chargé de récupérer des obus, les armes...mais n'ai plus les coordonnées. Cela devrait pouvoir se retrouver par le moteur de recherches. Bien cordialement. Pierre
terny

Avatar de l’utilisateur
Laurent59
Messages : 4080
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am

Re: Déminage et nettoyage des zones de combat

Message par Laurent59 » lun. déc. 22, 2008 4:56 pm

Bonjour à tous, les travailleurs Chinois présents sur le sol Français après l'armistice ont pas mal participé à cette tache, au prix fort d'ailleur !

Laurent :hello:
Histoire du soldat François Louchart 72ème RI .
Site du 72e et 272e RI Régiments Picards dans la grande guerre.
------------------------------------

Avatar de l’utilisateur
le begue
Messages : 2044
Inscription : ven. juin 13, 2008 2:00 am

Re: Déminage et nettoyage des zones de combat

Message par le begue » lun. déc. 22, 2008 5:56 pm

Bonjours à tous,
Côté Génie,
1°) les sapeurs avaient à charge la "démilitarisation" du champ de bataille. Comprendre : destruction de tous types (abris, blockhaus, redoutes etc), jusqu'en novembre 1919.
2°) Passé cette date, ils étaient démobilisés et presque immédiatement employés par des entreprises civiles délégataires (ou pas) de services publics.
Cordialement,
Louis.

Avatar de l’utilisateur
lorrain54
Messages : 1023
Inscription : lun. mai 26, 2008 2:00 am

Re: Déminage et nettoyage des zones de combat

Message par lorrain54 » lun. déc. 22, 2008 6:18 pm

Bonsoir a tous,
néophyte sur ce genre de matériel, les mines anti-personnel, anti-véhicule pour ne pas dire anti-char faisaient t'elles partis de l'arsenal de la WW1,ou bien il ne s'agissait que de bricolages et système D tres prolifique dans l'armée Française , belle soirée, Jean-Louis.
Dites le a tous, " Il ne fait pas bon mourir".

Avatar de l’utilisateur
jiibe
Messages : 470
Inscription : lun. août 07, 2006 2:00 am

Re: Déminage et nettoyage des zones de combat

Message par jiibe » lun. déc. 22, 2008 6:52 pm

Bonsoir,

Notre Daniel Roess national a écrit à ce sujet 6 pages dans le livre de la société d'histoire du val et de la vallée de Munster 2007 sur le recyclage du matériel de guerre par la population de la vallée... Document très instructif accompagné de belles photos [:los:1]
<< Le paysage est féérique : sommets élevés, grandes chaumes, jolis ravins, territoire de chasse vaste.>>
Lieutenant De Rochambeau, tué le 15 juin 1915.


•• Un champ de bataille oublié des vosges -> www.hilsenfirst.fr ••



lawrence brown
Messages : 46
Inscription : jeu. nov. 27, 2008 1:00 am

Re: Déminage et nettoyage des zones de combat

Message par lawrence brown » lun. déc. 22, 2008 6:52 pm

Jean Louis
A ma connaissance il n y avait pas encore de mines anti personnel-anti char. Le système D fonctionnait coté allemand avec des dispositifs d'obus pour détruire les chars au contact.
Cordialement
Lawrence

Avatar de l’utilisateur
flafla91
Messages : 418
Inscription : sam. mai 10, 2008 2:00 am

Re: Déminage et nettoyage des zones de combat

Message par flafla91 » lun. déc. 22, 2008 7:00 pm

Bonjour à tous,
ce que vous me dites me donne l'impression que les pertes liés au déminage et nettoyage des zones de combats d'après guerre finalement sont assez peu connues (civil ou professionnels du déminage).
on peut se demander si après plus de 1 million de morts, cela est passé pour un détail de la guerre ....
pourtant ces zones sur l'ensemble du front étaient très importantes ..
Fabien.

ALVF
Messages : 6145
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Déminage et nettoyage des zones de combat

Message par ALVF » lun. déc. 22, 2008 7:28 pm

Bonsoir,

Le "nettoyage" du champ de bataille a parfois amené d'étranges découvertes, ainsi en 1920 près de Reims, des ouvriers découvrent le drapeau du II° bataillon du 3° Régiment de la Garde à Pied enterré auprès d'un cadavre.Le 27 septembre 1914, à l'issue du combat de Saint-Léonard, les fantassins de la Garde prussienne, dans l'impossibilité de regagner leurs lignes à l'issue de la contre-attaque française ayant suivi la spectaculaire percée de l'offensive allemande de 26 septembre, avaient eu le temps d'enterrer leur drapeau avant leur reddition.Ce drapeau fut vainement réclamé par Hindenburg, chef de l'état allemand de la République de Weimar, car il avait servi dans ce régiment avant la guerre de 1870.Ce drapeau fut repris par les allemands aux Invalides en juin 1940, il est actuellement conservé au musée de l'Armée de Rastatt.Ce sort peu commun lui a évité la destruction car les deux autres drapeaux du 3° régiment de la Garde à Pied ont été brulés par des révolutionnaires à Berlin en novembre 1918!
Cordialement, Guy.

Répondre

Revenir à « Sujets généraux »