22 Mai 1916 - 22 Mai 2006 : Douaumont

Avatar de l’utilisateur
RIO Jean-Yves
Messages : 1197
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am
Localisation : VANNES (Morbihan)
Contact :

Re: 22 Mai 1916 - 22 Mai 2006 : Douaumont

Message par RIO Jean-Yves » lun. mai 22, 2006 9:43 pm

Bonsoir à tous.

Le 22 Mai 1916, il y a 90 ans jour pour jour, débutait à 11h50 l'attaque, couvrant un secteur allant de l'Ouest de la ferme de Thiaumont à l'Est du fort de Douaumont, sur un front de 2 kilomètres, visant à reprendre le Fort . Menée en pointe par la 5e DI du Général Mangin (36e, 74e, 129e RI...) et appuyée entre autre sur son flanc ouest par des régiments de la 56e DI , celle-ci allait se solder 48 heures plus tard par un sanglant échec, malgré une occupation au 3/4 du fort et des percées jusque aux lignes 1bis allemandes suivant les cartes.
Mon GP maternel, Pierre LE DIVENAH, au 354e RI, se trouvait tous ces jours-là dans le secteur de la Ferme de Thiaumont/Ravin de la Dame (Mort), positionné à gauche du 294e RI.
Dès le 23 , les lignes françaises allaient elles-même être fortement attaquées par des contre-attaques ennemies (le 294e RI subira douze charges à la baionnette en 48 heures, à chaque fois refoulées - cf Cahier de l'Aspirant LABY).

Sur le Carnet du GP - qui en revint - ne se trouvent que ces quelques mots.

"Du 17 au soir au 24 au soir à la ferme de THIAUMONT.
Le 21 après-midi bombardement d’attaque.
Le 22 attaque.
Le 24 bombardement
."

A sa mémoire et à celle de quelques-uns de ses compagnons du 354e que j'ai retrouvé, tués ce jour-là "à la Ferme Thiaumont":

- Jacques Philippe Jean Baptiste BERTHOLON- 2e classe - né le 01.08.1879 à Saint-Polgues (Loire)
- Jean Armand Marcel CHATEL - Sous-Lieutenant - né le 30.11.1882 à Rennes (Ille-et-Vilaine)
- Hubert Gustave Raymond DAUTEL - 2e classe - né le 27.08.1878 à Vaux-Champagne (Ardennes)
- Francis Louis GIRAULT - 2e classe - né le 01.03.1891 à St Coulomb (Ille-et-Vilaine) - "Disparu"

Cordialement.
Jean-Yves

Avatar de l’utilisateur
jef93
Messages : 79
Inscription : mar. janv. 10, 2006 1:00 am

Re: 22 Mai 1916 - 22 Mai 2006 : Douaumont

Message par jef93 » lun. mai 22, 2006 11:24 pm

Bonsoir Jean-Yves,

Hommage à eux et à bien d autres encore inconnus.

Amicalement

Jef
On vous a tués,et c'est le plus grand des crimes.Vous avez donné votre vie et vous êtes les plus malheureux. (M.Genevoix)

Avatar de l’utilisateur
Stephan @gosto
Messages : 5801
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Paris | Chartres | Rouen
Contact :

Re: 22 Mai 1916 - 22 Mai 2006 : Douaumont

Message par Stephan @gosto » lun. mai 22, 2006 11:42 pm

Bonsoir à tous, bonsoir Jean-Yves,

J'aurais bien aimé faire quelques chose sur mon blog concernant ces combats, mais, depuis quelques mois il ne m'est plus possible de le mettre à jour régulièrement... Bah ! Je reprendrai tout ça lorsque je serai plus disponible.

Cependant, je profite de ton message pour rappeler l'hécatombe que provoqua cette tentative de reprise du fort de Douaumont - sans doute comme pour les autres unités engagées - au 74e R. I. :
  • 1502 caporaux et soldats tués, blessés, disparus ou capturés.
A ce jour, j'ai retrouvé les noms et les fiches de plus de 530 tués.

Dans un rapport établi le 24 mai 1916 à 20 h. 45, le lieutenant-colonel Brebot donnait l'état d'effectif suivant pour le régiment, au sortir de la fournaise :
  • 3e bataillon : volatilisé. Les survivants, coincés à la corne sud-est du fort, sans renfort, tournés, pris sous les feux allemands de toutes part et bombardés par l'artillerie française ont du se rendre. Je ne connais pas encore le nombre exact d'hommes capturés (je vais sérieusement m'atteler à la question prochainement).
Ceux qui passeront, ces jours-ci, à Verdun et du côté de la Tourelle, sud-est du fort de Douaumont, verrons qu'une couronne a été déposé, ce week-end, au pied du monument érigé en mémoire du 3e bataillon du 74e R.I. D'ailleurs, à l'occasion, une petite photo me ferait plaisir... :)

Enfin pour finir, voici, piochés parmi bien d'autres, quelques mots griffonnés durant ces terribles heures de mai 16, afin de faire taire cette p.... d'artillerie française qui cassait la gueule de ceux que l'on avait envoyés reprendre le fort de Douaumont...

Image

Image

Le sous-lieutenant Lerat sera tué quelques heures plus tard...

Amicalement,

Stéphan

Avatar de l’utilisateur
RIO Jean-Yves
Messages : 1197
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am
Localisation : VANNES (Morbihan)
Contact :

Re: 22 Mai 1916 - 22 Mai 2006 : Douaumont

Message par RIO Jean-Yves » mar. mai 23, 2006 11:28 am

Bonjour à tous

et merci Stéphan pour cette évocation du 74e saigné à blanc lors de ces 3 jours. Et quels documents !

Lorsque j'avais découvert dans les "Carnets de Laby" ce qu'avaient été ces journées vécues par mon GP - un massacre inutile de plus - toute la dimension de l'"enfer" de Verdun m'était vraiment apparue dans ce qu'elle avait de plus crue ... Laby qui avait pourtant déjà vécu des situations difficiles depuis le début de la guerre écrit qu'il n'avait jamais connu cela et se verra obligé (le 23 - de mémoire) de quitter son brassard d'aspirant-médecin pour prendre le commandement de son secteur de tranchée pour commander aux derniers valides et aux blessés pour empêcher une énième charge allemande d'aboutir, tous les officiers de son secteur ayant été tués au fur et à mesure depuis la veille.

Pour complèter nos propos :

Image
Les différents axes d'attaques français le 22 Mai 1916 (carte amicalement transmise par Fernande il y a quelques mois).

... et aujourd'hui
Image

Cordialement.
Jean-Yves

Avatar de l’utilisateur
vincent le calvez
Messages : 1360
Inscription : mer. nov. 10, 2004 1:00 am

Re: 22 Mai 1916 - 22 Mai 2006 : Douaumont

Message par vincent le calvez » mar. mai 23, 2006 12:01 pm

Bonjour à tous, bonjour Stéphan et Jean-Yves,

C'est absolument ahurissant.

Les données des pertes du 74e RI sont terribles : 5 officiers épargnés. Comment se fera la suite par rapport à l'encadrement ?
Des sergents passés sous-lieutenants ? Des arrivées du dépôt ?

Dire que l'année suivante, le régiment ira sur le chemin des dames !

Encore merci pour ces témoignages.

Bien cordialement

Vincent

PS : la note du sous-lieutenant Lerat reste "très polie". J'aime bien le "si possible...".

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: 22 Mai 1916 - 22 Mai 2006 : Douaumont

Message par Ar Brav » mar. mai 23, 2006 3:41 pm

Bonjour Fred,
Bonjour à tous,
C'est formidable, ce que vous faites, bravo et merci pour eux.
Très amicalement,
Franck

Avatar de l’utilisateur
f.vaudour
Messages : 575
Inscription : lun. oct. 03, 2005 2:00 am

Re: 22 Mai 1916 - 22 Mai 2006 : Douaumont

Message par f.vaudour » mar. mai 23, 2006 3:49 pm

Bonjour,

Lors de l'attaque du mai 1916, le 129e est sorti des tranchée avec une moyenne de 45 hommes par compagnie qui en comptait 200 normalement.

Le 274e ri était aussi de la partie.

IN MEMORIAM Soldats Tombés le 22 mai du 129e

AUFFREL Louis Soldat
AZEMAT François Daniel Victor Caporal
BERROU Charles Soldat
BOURBIGOT Corentin Pierre Marie Caporal
CARRE Michel Marie Soldat
CHANDELIER Charles Soldat
CORRE Yves Marie Soldat
DE RIBEROLLES Louis Marie Jean Joseph Capitaine
ECORCHEVILLE Théodore Caporal
LAGREE Pierre Marie Soldat
MIGEON François Caporal
ORE Léon Auguste Charles Caporal
PALFRAY Jules Joseph Soldat
TALBOT Espérance Soldat
VASSE Georges Maurice Soldat
VIGREUX Robert Charles Marcel Soldat
VIMAR Jules Edouard Henri Soldat

et du 274e

ALEXANDRE Etienne Désiré Soldat

François

"le passé est la mémoire du futur" P.Valéry

Avatar de l’utilisateur
Stephan @gosto
Messages : 5801
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Paris | Chartres | Rouen
Contact :

Re: 22 Mai 1916 - 22 Mai 2006 : Douaumont

Message par Stephan @gosto » mar. mai 23, 2006 4:09 pm

Bonjour à tous,

Vincent,
Les données des pertes du 74e RI sont terribles : 5 officiers épargnés. Comment se fera la suite par rapport à l'encadrement ?
Des sergents passés sous-lieutenants ? Des arrivées du dépôt ?
Certains officiers, légèrement blessés, n'ont pas été évacués vers l'Intérieur, d'autres sont revenus après guérison. Mais, effectivement, outre les renforts, en hommes comme en officiers, reçus le long des semaines suivantes, il y eut des nominations de sous-officiers au rang d'officier. Après ces combats, on peut dire que le régiment a vraiment changé de "visage". Il reste bien peu des hommes et des officiers mobilisés en août 14.

Détails des renforts reçus pour recompléter le régiment après ces combats :
  • 1er juillet 1916 : 48 hommes.
Dire que l'année suivante, le régiment ira sur le chemin des dames !
Oui, mais alors là, pour le coup, on peut dire qu'il est passé à travers les gouttes... L'année 17 aura été la moins meurtrière - et de loin ! - pour le 74e R. I. Le régiment devait être engagé comme troupe d'exploitation lors de l'offensive du 16 avril. Bon... vue le fiasco, il n'a pas bougé.

A noter tout de même un mort au régiment, en ce jour du 16 avril 1917 : ce sergent était en train de jouer aux cartes, en attendant dans le village de Romain le feu vert pour l'engagement du régiment. Tripatouillant sa musette, il a fait accidentellement exploser une de ses grenades...

J'oubliai de préciser dans mon précédent message que les notes photographiées l'ont été au S.H.D. Je n'ai pas "ça" à la maison !!!! ;)

Amicalement,

Stéphan

Avatar de l’utilisateur
vincent le calvez
Messages : 1360
Inscription : mer. nov. 10, 2004 1:00 am

Re: 22 Mai 1916 - 22 Mai 2006 : Douaumont

Message par vincent le calvez » mar. mai 23, 2006 5:01 pm

Rebonjour et merci Stéphan pour ces indications.

J'espère que tu nous tiendra au courant de tes recherches sur ce 3e bataillon "capturé".

Vincent

PS : Ma mère me l'a toujours dit : c'est jamais bon de tripatouiller sa musette. Moi la mienne est pleine d'hameçons...

Avatar de l’utilisateur
LABARBE Bernard
Messages : 4742
Inscription : mar. juil. 12, 2005 2:00 am
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: 22 Mai 1916 - 22 Mai 2006 : Douaumont

Message par LABARBE Bernard » mar. mai 23, 2006 5:37 pm

Bonjour à tous,
Merci à la 5ème DI d’avoir relevé la 35ème ! :jap: Mon pépé a eu chaud ! :whistle: Quand je vois ces scores…
Après deux semaines passées dans le secteur, le 57 ne déplore « que » 147 tués, 222 blessés et 58 « épuisés et évacués pour maladie », 427 sur 2400 en arrivant. Pas de prisonniers, compte tenu des évènements (attaques allemandes repoussées).
Les 57 et 144 ont été relevés par les 36 et 129 dans « les nuits » du 18 au 21.
Je crois que 15 jours environ, c’était le « tarif » pour cause d’usure, et par décision de Pétain qui « faisait tourner ».
Mangin « Le boucher » : Ce surnom mignon tout plein date-t-il des massacres de la 5ème DI à Verdun ? Il a ses avenues ou boulevards, un paquebot a porté ce nom, que pensez-vous de Mangin ?
Vous me direz que Joffre ne vaut pas mieux avec ses « attaques toutes forces réunies » en août 14 en Lorraine, sans parler des désarmements des forts de Verdun… Et j’en passe d'autres...

Cordialement,
Bernard

Répondre

Revenir à « Batailles & lieux de combats »