Soldat Friche 74°RI

Avatar de l’utilisateur
Stephan @gosto
Messages : 5773
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Paris | Chartres | Rouen
Contact :

Re: Soldat Friche 74°RI

Message par Stephan @gosto » jeu. août 01, 2019 5:22 pm

Bonjour,

...Je viens, par une manip bête, de perdre le long message que j'avais écris... Je n'ai plus trop l'habitude de ce forum...

Comme je n'ai pas trop de temps, je vais le résumer de façon un peu sèche :

1. - J'espère, Thomas, que ta quête d'une éventuelle tombe aboutira.

2. - Pour ma part, connaissant un peu le contexte, je n'ai malheureusement pas trop l'espoir que ce soit le cas. Le 3e bataillon s'est très vite retrouvé isolé et copieusement marmité (22 mai).

3. - Tous les documents que tu cites indiquent qu'il a été très grièvement blessé et aucun ne mentionne une évacuation.

4. - J'ai consulté des listes d'évacuation du GBD 5 pour les 20-21-22 mai 1916 (SHD) : il n'y figure pas.

5. - Au mieux, il a peut-être expiré au poste de secours du ravin du Bazil. Deux jambes arrachées... Les évacuations étaient très compliquées et dangereuses pour les brancardiers : il fallait traverser le ravin du Bazil et prendre l'unique boyau qui remontait vers l'arrière, sur le flanc du ravin exposé au tirs de l'artillerie ennemie... Pour un soldat ayant les deux jambes arrachées, s'il était encore en vie et dont les chance de survie étaient minces, la question de son évacuation a dû se poser sérieusement... Je viens de passer en revue 350 diagnostics de blessés évacués depuis le poste de secours de la Citerne sur le poste du fort de Souville : sur ces 350, je n'ai vu qu'un seul homme "amputé d'une jambe" et deux autres ayant eu un bras arraché...

6. - Il est absent des registres d'état-civil du régiment que j'ai pu photographier... Toutefois, il m'en manque un que je n'avais pas eu le temps de voir... J'y retournerai un de ces quatre. son acte de décès sera peut-être intéressant.

7. - Que des lettres de camarades répondant aux demandes de renseignement des familles laissent filtrer quelque espoirs, c'est légitime et assez fréquent. Ce qui est triste c'est que, parfois, des mères, des veuves, des années après la guerre, ont espéré, on remué ciel et terre... Je connais quelques cas au 74e...

7. - Comme Vétillard, Hubeau et Lemonnier ont été évoqués plus haut, les voici :

Image

Stéphan
ICI > LE 74e R.I.
Actuellement : Aperçu de la photographie militaire au début du XXe siècle. Sous l'uniforme du 74e R.I.

Image

tomtraceur
Messages : 28
Inscription : jeu. juil. 25, 2019 5:37 pm

Re: Soldat Friche 74°RI

Message par tomtraceur » jeu. août 01, 2019 5:50 pm

Scolari a écrit :
jeu. août 01, 2019 4:53 pm

le jugement déclaratif de décès a été établi par le tribunal civil d'Evreux.
Je vous invite à vous rendre aux archives départementales de L'Eure.
les jugements sont généralement classés dans la série U aux archives; contacter les avant pour savoir, si les archives de l'Eure possèdent encore les jugements déclaratif de décès pour cette période.
La demande de copie du jugement déclaratif de décès a été faite ce jour, je poste le résultat dès que je l'ai.
Merci Stéphan d'avoir regardé.
Je vais relire mes lettres pour essayer de sortir plus d'infos, on ne sait jamais.

Cordialement, Thomas.

CD9362
Messages : 3403
Inscription : sam. mars 08, 2014 1:00 am

Re: Soldat Friche 74°RI

Message par CD9362 » jeu. août 01, 2019 6:13 pm

Bonsoir
je n'ai pas tout relu pour savoir si vous aviez trouvé la mention au Journal Officiel ( 22 juin 1922) de sa CROIX DE GUERRE AVEC ETOILE D'ARGENT
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9788139d/f3.item

FRICHE (Fernand-Louis-Auguste; mle-081022. soldat:
Soldat modèle de bravoure. Tombé glorieusement, le 22 mai 1916, en assurant la liaison avec son chef de bataillon pendant l'attaque du fort de Douaumont. Croix de guerre avec étoile d'argent.

tomtraceur
Messages : 28
Inscription : jeu. juil. 25, 2019 5:37 pm

Re: Soldat Friche 74°RI

Message par tomtraceur » jeu. août 01, 2019 7:27 pm

CD9362 a écrit :
jeu. août 01, 2019 6:13 pm
Bonsoir
je n'ai pas tout relu pour savoir si vous aviez trouvé la mention au Journal Officiel ( 22 juin 1922) de sa CROIX DE GUERRE AVEC ETOILE D'ARGENT
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9788139d/f3.item

FRICHE (Fernand-Louis-Auguste; mle-081022. soldat:
Soldat modèle de bravoure. Tombé glorieusement, le 22 mai 1916, en assurant la liaison avec son chef de bataillon pendant l'attaque du fort de Douaumont. Croix de guerre avec étoile d'argent.
Bonsoir,

Merci de partager ce document.
J'ai reçu des archives de Pau cette citation il y a peu.
Il a même reçu la médaille militaire en plus de la Croix de guerre étoiles d'argent.

Petite question :
Fernand ayant déjà eu la croix de guerre avec 1 étoile en avril 1916, est ce normal d'avoir 2 fois cette distinction ?

Cordialement, Thomas.

CD9362
Messages : 3403
Inscription : sam. mars 08, 2014 1:00 am

Re: Soldat Friche 74°RI

Message par CD9362 » jeu. août 01, 2019 8:37 pm

Bonsoir Thomas
Vous dites"J'ai reçu des archives de Pau cette citation il y a peu."
Les archives militaires à Pau ont donc bien les citations de la première guerre ?
Dans un autre forum, lorsque j'ai conseillé à quelqu'un de faire la demande pour son aïeul, un participant semblait dire qu'il n'y avait que des archives récentes !
Cordialement
AD-LINE

tomtraceur
Messages : 28
Inscription : jeu. juil. 25, 2019 5:37 pm

Re: Soldat Friche 74°RI

Message par tomtraceur » jeu. août 01, 2019 9:10 pm

Bonsoir,

Oui il reste aux archives de Pau les citations. Concernant les dossiers individuels ils ont été détruits.

Voici ce que j'ai reçu :
Image

Cordialement, Thomas.

Scolari
Messages : 1215
Inscription : mer. janv. 01, 2014 1:00 am
Localisation : 37

Re: Soldat Friche 74°RI

Message par Scolari » ven. août 02, 2019 8:30 am

Bonjour,
tomtraceur a écrit :
jeu. août 01, 2019 5:50 pm
La demande de copie du jugement déclaratif de décès a été faite ce jour, je poste le résultat dès que je l'ai.
Merci Stéphan d'avoir regardé.
Je vais relire mes lettres pour essayer de sortir plus d'infos, on ne sait jamais.
Normalement, les Archives départementales ne font pas de recherches et donc en découle, n'envoie pas de document, ce ne sont pas leurs missions. Il faut se déplacer in situ pour visualiser le contenu des jugements déclaratifs de décès. ( il faut cependant vérifier/demander avant déplacement l'existence aux A.D des jugements déclaratifs de décès)
La numérisation des autres documents, états civils, registre matricule, carte ancienne, CPA et autres... permettent d'éviter ses déplacements. La numérisation des autres documents est très récente.

Stephan, très sincèrement, merci pour la qualité de réponse (malgré les petits problèmes techniques) et le partage des photographies.
De même Adeline.
Pour cause de vacances en famille, je choisis volontairement de pratiquer une coupure numérique.
Je ne pourrais, durant cette coupure, répondre donc à des questions directes.

Cordialement,
Frédéric

Avatar de l’utilisateur
air339
Messages : 2835
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: Soldat Friche 74°RI

Message par air339 » sam. août 03, 2019 11:27 am

Bonjour,



Dans ce sujet, une intervention qui ne semble pas avoir retenu votre attention.

viewtopic.php?f=27&t=71753



Régis

tomtraceur
Messages : 28
Inscription : jeu. juil. 25, 2019 5:37 pm

Re: Soldat Friche 74°RI

Message par tomtraceur » mer. août 07, 2019 4:49 pm

air339 a écrit :
sam. août 03, 2019 11:27 am
Bonjour,



Dans ce sujet, une intervention qui ne semble pas avoir retenu votre attention.

viewtopic.php?f=27&t=71753



Régis
Bonsoir Régis,

J'avais lu avec intérêt votre message mais je n'ai pas eu le temps de répondre dans l'instant et par la suite j'ai oublié de vous répondre. Je reposte votre message ici.
air339 a écrit :
jeu. août 01, 2019 10:32 am
Bonjour,



Voici ce que je comprends, à la lecture du JMO, de la disparition de Fernand Friche, 74e RI, 9e compagnie, lors de la tentative de reprise du fort de Douaumont le 22 mai 1916.


Fernand Friche est déclaré blessé au 22 mai (ce qui est plus probable que le 21 noté sur la fiche du CICR).
Après relève de l'unité, on doit s'apercevoir qu'il n'est dans aucune formation sanitaire. De "blessé" il doit être alors considéré comme "disparu", mort sans témoin sur le champ de bataille ou fait prisonnier.

La question est posée à son encadrement, dont deux officiers de la 9e compagnie, qui ont été faits prisonniers le lendemain, le 23 mai (ces renseignements fournis au CICR de la part d'officiers internés n'ont rien d'exceptionnel, la censure ne s'y oppose pas) :

- Pour le sous-lieutenant Rémi Lemonnier, Fernand Friche a été tué par un obus (renseignement fourni le 8 décembre 1916).

- Pour le capitaine Jules Hubeau, Fernand Friche a été grièvement blessé (renseignement fourni le 4 janvier 1917).


Une première réponse négative (sur la captivité possible de Fernand Friche) avait été envoyée le 15 septembre 1916, les nouveaux renseignements obtenus sont communiqués le 8 janvier 1917.

Il est possible que dans un premier temps on ait considéré ces renseignements insuffisants pour être communiqués, d'où peut-être cette mention "ne pas comm" ?

Reste une interrogation sur la date de décès : 21 ou 22 mai ?


Cordialement,


Régis
D'après les lettres que je possède Fernand a été blessé le 21 mai 1916 à 20h, au bois de la caillette alors qu'il allait au ravitaillement. Il est possible que l'état des pertes de la journée était déjà rempli pour ce jour sur le jmo et qu'il ait été noté au 22.

Pour la lecture de l'enquête, il est probable que ce soit ça. J'espère avoir confirmation en lisant le jugement déclaratif de décès. J'espère le recevoir demain.

Concernant le fameux point de ravitaillement, auriez vous des infos sur la destination qu'il aurait pu viser ? Parceque malheureusement (si je ne me plante pas) le ravitaillement pouvait être du bois, de l'eau ou autre, non ?

Cordialement, Thomas.

Avatar de l’utilisateur
air339
Messages : 2835
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: Soldat Friche 74°RI

Message par air339 » jeu. août 08, 2019 11:46 am

Bonjour Thomas,



Vous avez tout à fait raison sur la date d'inscription à l'état des pertes : une victime du 21 mai au soir figure à l'état du 22.

Les éléments que vous fournissez dans ce sujet sont plus nombreux et permettent d'y voir plus clair, et je rejoins l'avis des intervenants précédents, dont notamment Stéphan Agosto.

Il reste cependant quelques questions à lever pour localiser un éventuel lieu de sépulture ; la copie de l'acte de décès devrait y remédier.

A propos du ravitaillement, ce n'est pas le rôle d'un agent de liaison d'y pourvoir la veille d'une bataille. On peut plutôt supposer qu'il a été désigné pour conduire une corvée (de munitions) à travers le ravin de la Caillette. L'heure du décès, à la tombée du jour, correspond au moment où il est possible pour un groupe de circuler sans se faire démolir à coup sûr par une volée d'obus.

Une idée de ce qui vole dans ce secteur avec ces monstrueux éclats venant des environs de la Caillette : l'allumette donne l'échelle.
010.JPG
010.JPG (221.76 Kio) Consulté 107 fois

De quoi provoquer des lésions fatales, comme celles relevées sur Fernand Friche (mais il peut y avoir d'autres causes, comme un obus éclatant quasiment dans les jambes).

Vous citez des renseignements sur les circonstances du décès (heure, prise en charge au poste de secours) : pourriez-vous les citer en entier ainsi que leur source ? cela permettrait de les confronter avec les 'autres informations.
Qu'est il écrit sur l'avis de décès, avant "... 26 mai 1916" ?


Cordialement,


Régis

Répondre

Revenir à « Nécropoles »