Page 1 sur 2

Soldats français dans le cimetière allemand de St-Laurent-Blangy (62)

Publié : jeu. janv. 04, 2018 6:35 pm
par pascalmallet
Bonjour,

Mes recherches sur la sépulture de mon grand-père Ernest CHAUMÉNY, soldat du 160e RI, mort le 18 novembre 1914 à Comines (Nord), m'ont amené sur la piste d'une vingtaine de soldats français (dont mon grand-père) qui reposent aujourd'hui dans l'ossuaire du cimetière allemand de St-Laurent-Blangy, près d'Arras (62). En effet, ce sont tous des blessés qui ont été ramenés par les brancardiers allemands dans leurs Feldlazarette de Comines (France et Belgique), où ils sont morts. Ils ont donc été enterrés avec les soldats allemands.

J'ai écrit cette histoire et je l'enverrai à ceux que ça intéresse. Des infos complémentaires sur les cimetières de Comines et de St-Laurent, ou bien des photos, seront les bienvenues.

Bien cordialement.

Pascal Mallet

Re: Soldats français dans le cimetière allemand de St-Laurent-Blangy (62)

Publié : jeu. janv. 04, 2018 7:27 pm
par martinev
Recherche très intéressante, qui en dit beaucoup sur les inhumations et ré-inhumations !
bien cordialement, martine

Re: Soldats français dans le cimetière allemand de St-Laurent-Blangy (62)

Publié : ven. janv. 05, 2018 12:02 pm
par monte-au-creneau
Bonjour,

C'est tout un pan de cette guerre, un aspect finalement peu connu que celui du "traitement" des morts, malgré quelques études ici où là (dont sur le site rha numéro 6979 du général Bach "La mort en 1914-1918, ou encore le livre de Béatrix Pau "le ballet des morts".)
Tout un pan qui a débuté quand les milliers de corps d'aout 14 ont commencé à se décomposer au soleil, et qu'il a fallu assainir le champ de bataille. Pour finir par la loi de rapatriement des morts, en passant par la création des nécropoles de regroupement et le "voyage" des corps de cimetière provisoire en cimetière plus ou moins définitif...

La règle était surtout le pragmatisme, je pense. Ce qui explique que les blessés français des Feld-Lazarett soient inhumés avec les autres morts. Perso, je suis intéressé par cette histoire et j'apprécierai de lire la suite et de voir les photos !

Re: Soldats français dans le cimetière allemand de St-Laurent-Blangy (62)

Publié : sam. oct. 13, 2018 9:13 pm
par synela
Bonjour Pascal,

Je fais des recherches sur les jeunes hommes de ma famille devenus chair à canon pendant la 1 ère guerre mondiale.
Votre post sur les soldats français enterrés avec les soldats allemands m'interpelle. Je suis à la recherche de mon grand-oncle paternel décédé à Saint-Laurent-Blangy le 22 octobre 1914 et enterré par les soins des autorités allemandes selon son livret militaire.
Comment puis-je procéder pour savoir si ce garçon repose à l'ossuaire du cimetière allemand de Saint Laurent ?
Coedialement.

Re: Soldats français dans le cimetière allemand de St-Laurent-Blangy (62)

Publié : sam. oct. 13, 2018 10:53 pm
par Achache
Bonsoir,

La première chose à faire serait de nous donner l'identité de votre homme, devenu...soldat de la République...
2°, voir le relevé de cet cimetière, s'il est fait.

Bien à vous,

Re: Soldats français dans le cimetière allemand de St-Laurent-Blangy (62)

Publié : dim. oct. 14, 2018 6:09 am
par martinev
bonjour,
peut-être vaudrait-il mieux envoyer un message privé à Pascal Mallet - mais il semble ne pas venir régulièrement ici. Je lui ai signalé votre question par un mp sur le forum anglais auquel lui et moi participons également (mais où il n'est pas venu depuis mai)
Je sais qu'il a dû aller aux archives nationales à Pierrefitte pour arriver à un résultat
cordialement, martine
PS : regardez là :
https://www.lamontagne.fr/saint-moreil/ ... 03962.html
en bas, il y a une liste de noms et son adresse mail !

Re: Soldats français dans le cimetière allemand de St-Laurent-Blangy (62)

Publié : dim. oct. 14, 2018 10:30 am
par pascalmallet
synela a écrit :
sam. oct. 13, 2018 9:13 pm
Bonjour Pascal,

Je fais des recherches sur les jeunes hommes de ma famille devenus chair à canon pendant la 1 ère guerre mondiale.
Votre post sur les soldats français enterrés avec les soldats allemands m'interpelle. Je suis à la recherche de mon grand-oncle paternel décédé à Saint-Laurent-Blangy le 22 octobre 1914 et enterré par les soins des autorités allemandes selon son livret militaire.
Comment puis-je procéder pour savoir si ce garçon repose à l'ossuaire du cimetière allemand de Saint Laurent ?
Coedialement.
Bonjour,

D'abord, merci à Martine qui est venue me mettre un message sur un autre forum qui, lui, envoie des mails (je ne sais pas faire ici, une idée ?)

Tout d'abord, mon expérience porte sur le cimetière de Comines (Nord) dont les corps ont ensuite été transférés à St-Laurent. C'était bcp mieux organisé là-bas et j'ai pu heureusement trouver bcp de documentation. Pour un homme enterré par les Allemands, je vois plusieurs pistes :
- Voir le site de la Croix-Rouge où il doit avoir un dossier, soit en tant que prisonnier, soit en tant que personne recherchée : https://grandeguerre.icrc.org/fr/File/Search La recherche n'est pas toujours facile, si vous voulez, je vous aiderai.
- S'il est, comme mon gp, toujours dans un cimetière allemand, il y a le site du VDK (en partie en français) qui recense toutes les tombes allemandes : https://www.volksbund.de/graebersuche.html À ma connaissance, il n'y a pas d'autres Français à St-Laurent que ceux qui ont été ramenés de Comines.
- S'il n'est pas répertorié sur le site Sépultures de Guerre, cela veut dire qu'il n'a pas de sépulture militaire. S'il a été ramené par sa famille, vous ne le trouverez pas (si le nom est courant, il faut tout de même regarder ceux qui n'ont pas de prénom). C'est là où ça se corse, parce qu'il n'y a pas toujours de liste pour ceux qui ont été ramenés. Donc, voir dans les cimetières où il pourrait être, mais c'est bien vieux et la tombe a pu disparaître.

Voilà, j'espère que cela vous aidera.

Bien cordialement.
Pascal

Re: Soldats français dans le cimetière allemand de St-Laurent-Blangy (62)

Publié : dim. oct. 14, 2018 10:34 am
par pascalmallet
monte-au-creneau a écrit :
ven. janv. 05, 2018 12:02 pm
Bonjour,

C'est tout un pan de cette guerre, un aspect finalement peu connu que celui du "traitement" des morts, malgré quelques études ici où là (dont sur le site rha numéro 6979 du général Bach "La mort en 1914-1918, ou encore le livre de Béatrix Pau "le ballet des morts".)
Tout un pan qui a débuté quand les milliers de corps d'aout 14 ont commencé à se décomposer au soleil, et qu'il a fallu assainir le champ de bataille. Pour finir par la loi de rapatriement des morts, en passant par la création des nécropoles de regroupement et le "voyage" des corps de cimetière provisoire en cimetière plus ou moins définitif...

La règle était surtout le pragmatisme, je pense. Ce qui explique que les blessés français des Feld-Lazarett soient inhumés avec les autres morts. Perso, je suis intéressé par cette histoire et j'apprécierai de lire la suite et de voir les photos !
Bonjour,

Désolé de répondre si tardivement (voir mon message précédent). Je peux bien sûr vous envoyer mon texte sur le cimetière de Comines. Je vous envoie mon adresse mail par mp.

Bien cordialement.
Pascal

Re: Soldats français dans le cimetière allemand de St-Laurent-Blangy (62)

Publié : dim. oct. 14, 2018 8:46 pm
par synela
Achache a écrit :
sam. oct. 13, 2018 10:53 pm
Bonsoir,

La première chose à faire serait de nous donner l'identité de votre homme, devenu...soldat de la République...
2°, voir le relevé de cet cimetière, s'il est fait.

Bien à vous,
Bonsoir,

Je n'ai pas encore trouvé le relevé de cimetière et j'ignore s'il a été fait. La personne que je recherche en 1er est Jean-Louis Perrier né le 20/02/1889. Il faisait partie du 159° régiment d'infanterie alpine, numéro matricule 356.
Bien cordialement.

Re: Soldats français dans le cimetière allemand de St-Laurent-Blangy (62)

Publié : dim. oct. 14, 2018 8:58 pm
par synela
Pascal,

Merci pour les liens . Pour ce qui est du site de la croix rouge, je ne trouve rien pour le moment. C'est vrai que c'est assez complexe mais pas insurmontable.
Pour ce qui est du site du VDK, apparemment il n'y a rien.

Cordialement.