49° RI en défense contre avions

Avatar de l’utilisateur
delmi83
Messages : 1172
Inscription : sam. mai 01, 2010 2:00 am

Re: 49° RI en défense contre avions

Message par delmi83 » lun. oct. 16, 2017 10:02 am

Bonjour,

voici une nouvelle photo du 49° RI, prise fin 14 ou début 15, Marc nous le précisera très certainement ! Nous avons là une mitrailleuse St-Etienne Mle 1907 avec sa bande de cartouches, prête à tirer sur tout avion qui viendrait dans son champ de vision. A gauche, on observe avec les jumelles, au centre, 4 s'affairent autour de la mitrailleuse, et à droite on regarde ! Par contre, côté protection ou camouflage, c'est un peu léger...

Cordialement

Michel

Image

Image

Image

Image

Image

Avatar de l’utilisateur
marcus
Messages : 3358
Inscription : ven. mars 28, 2008 1:00 am
Localisation : Meuse

Re: 49° RI en défense contre avions

Message par marcus » lun. oct. 16, 2017 10:58 am

Bonjour Michel, bonjour à tous,

Pour la datation, plutôt au début de l'année 1915, du fait des arbres nus à l'arrière-plan et de la présence de 3 képis en drap bleu clair.

Celui de l'homme à l'extrême-droite est du modèle 1914 1er type (renfoncement du calot) défini en septembre 1914, tandis que celui du pourvoyeur et de l'homme tenant le trépied sont du modèle 1914 2e type (dessus plat) défini en décembre 1914.

Les autres képis sont encore des modèles 1884 de l'entrée en guerre, recouverts de leur manchon bleu.

Signe de pénurie (et de débrouillardise), le soldat aux jumelles porte en guise de rouleau d'épaule une bretelle de pantalon enroulée sur elle-même. La patelette en cuir est bien visible et la couleur claire tranche avec le bleu foncé de l'uniforme.

Les poses et l'absence d'équipements suggèrent une photo posée.

Cordialement,
Marc
Sur les traces de mes ancêtres, recherche docs & photos sur 44e RIT, 13e RI et 16e BCP. Merci.

Avatar de l’utilisateur
delmi83
Messages : 1172
Inscription : sam. mai 01, 2010 2:00 am

Re: 49° RI en défense contre avions

Message par delmi83 » lun. oct. 16, 2017 11:10 am

Merci Marc pour ces précisions,

Quant à une photo "posée", pour moi, il n'y a aucun doute !

Cordialement

Michel

ALVF
Messages : 6123
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: 49° RI en défense contre avions

Message par ALVF » lun. oct. 16, 2017 11:16 am

Bonjour,

En plus des excellents arguments de Marc, la présence sur cette mitrailleuse Saint-Étienne modèle 1907 de la rallonge mobile de pivot pour le tir vertical contre-aéronefs, date obligatoirement la photographie de 1915 au plus tôt. Je dois avoir quelque part la date d'introduction de cet accessoire mais je ne la trouve plus!
Cordialement,
Guy François.

Avatar de l’utilisateur
delmi83
Messages : 1172
Inscription : sam. mai 01, 2010 2:00 am

Re: 49° RI en défense contre avions

Message par delmi83 » lun. oct. 16, 2017 11:45 am

Bonjour Guy,

merci pour ces précisions. Ce qui m'étonne quand même c'est que plus de 6 mois après l'entrée en guerre, il n'y ait pas la moindre protection... Rien pour les protéger des balles ou des obus, et même rien pour les cacher de la simple vue de l'ennemi... Sauf si la photo est vraiment posée...

Cordialement

Michel

Avatar de l’utilisateur
Ben El Mehli
Messages : 462
Inscription : lun. nov. 25, 2013 1:00 am

Re: 49° RI en défense contre avions

Message par Ben El Mehli » lun. oct. 16, 2017 12:37 pm

Bonjour.
Existe-t-il à cette époque un dispositif particulier de visée contre aéronefs ?
Le tir est-il conduit grâce à des balles traceuses ?
Au revoir.
Ben El Mehli

ALVF
Messages : 6123
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: 49° RI en défense contre avions

Message par ALVF » lun. oct. 16, 2017 7:36 pm

Bonsoir,

Les "obus tracer" (in english dans le texte) sont employés à partir de la fin 1914 dans la D.C.A.
L'emploi de cartouches à balle traceuse dans les mitrailleuses apparaît en 1915, la première instruction sur la balle traceuse que je connaisse date du 8 décembre 1915.
Les cartouches à balle traceuse sont livrées prioritairement à l'aviation. Les mitrailleuses assurant la défense contre aéronefs des ballons captifs en reçoivent prioritairement dès 1915. L'infanterie les emploie aussi sur une plus petite échelle.

Les correcteurs sont de modèles très divers, certains sont assez compliqués, on distingue parmi les plus employés, les correcteurs:
-Cottin.
-Le Prieur.
-Peycru.
-Terrisse.
-correcteur d'infanterie Cazaux-Labat.
Cordialement,
Guy François.

Avatar de l’utilisateur
Ben El Mehli
Messages : 462
Inscription : lun. nov. 25, 2013 1:00 am

Re: 49° RI en défense contre avions

Message par Ben El Mehli » mar. oct. 17, 2017 8:22 pm

Bonjour.
Je vous remercie pour votre réponse.
Cordialement.
Ben El Mehli

Cyril Cary
Messages : 1118
Inscription : lun. août 08, 2005 2:00 am

Re: 49° RI en défense contre avions

Message par Cyril Cary » mar. oct. 17, 2017 11:03 pm

Bonsoir,

Doc issues de l'"Instruction provisoire du 15 avril 1917 sur l'emploi du correcteur pour le tir des mitrailleuses d'infanterie contre avion".
Image
Voici les éléments du correcteur de tir :
Image
Montés sur la miteuse :
Image
En revanche, je ne sais à quelle date ceux-ci sont entré en service.

Cordialement,
Cyril

ALVF
Messages : 6123
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: 49° RI en défense contre avions

Message par ALVF » mer. oct. 18, 2017 12:39 am

Bonsoir,

Le correcteur d'infanterie Cazaux-Labat, décrit dans votre instruction, n'est mis en service qu'au printemps 1917.
Le correcteur Le Prieur entre en service en 1916 de même que les correcteurs Peycru, Cottin et Terrisse, employés à peu près exclusivement par l'aviation et l'aérostation.
L'instruction de l'infanterie au tir des mitrailleuses en D.C.A a été lamentable. Il suffit de lire les paragraphes de l'excellent livre du C.E Jean Lucas "La D.C.A de ses origines au 11 novembre 1918" qui retracent, année par année, l'emploi des mitrailleuses en D.C.A dans les diverses unités. Si l'aviation et l'aérostation ont fait faire de grands progrès à ce genre de tir de 1915 à 1918, l'infanterie néglige l'instruction. Il faut attendre l'extrême fin 1917 pour que des efforts d'instruction soient enfin enregistrés et que des champs de tir spécialisés pour le tir de D.C.A des mitrailleuses soient créés pour l'infanterie et encore pas dans toutes les Armées.
En 1917, certains officiers laissent au cantonnement leurs correcteurs Cazaux-Labat avant de monter en ligne car les servants ignorent leur emploi (et on pourra les présenter sans problème aux futures revues d'armement!). L'instruction négligée, plaie béante et très longtemps d'actualité dans beaucoup d'unités où les mauvaises habitudes ont perduré jusqu'à la fin du XXe siècle!
Cordialement,
Guy François.

Répondre

Revenir à « Uniformes & divers »