Où loge ce général ?

air339
Messages : 2815
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: Où loge ce général ?

Message par air339 » dim. juil. 28, 2019 6:25 pm

Bonjour à tous,



Merci pour vos réponses, j'avais écarté cette possibilité vu l'âge, mais maintenant je me range à vos avis.

Bien cordialement,

Régis

ALVF
Messages : 6208
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Où loge ce général ?

Message par ALVF » dim. juil. 28, 2019 6:40 pm

Bonjour,

Cette médaille accrochée sur l'uniforme avec la Croix d'Officier de la Légion d'Honneur remet en cause l'identification du général Taufflieb car sa seule médaille avant la guerre est celle d'Officier de la Légion d'Honneur. D'autre part, beaucoup d'officiers arborent ce beau type de moustache en 1914!

Je me suis posé 2 questions:

-1: s'agirait-il du commandant de la 7e Division de Cavalerie car l'entourage porte bien les caractéristiques d'un état-major de Division de Cavalerie composé d'officiers issus des différents corps de celle-ci ?

La réponse ne peut-être que négative car la 7e Division de Cavalerie a été commandée successivement en 1914-1915 par:
-le général Gillain, prend le commandement juste avant la guerre entre le 1er janvier et le 31 mars 1914, est encore général de brigade le 31 mars 1914, limogé dès septembre 1914, né en 1856, décorations: officier LH et Nichan Iftikhar.
-le général d'Urbal, né en 1858, remplace le précédent, officier LH, seule décoration en 1914.
-le général Hély d'Oissel, né en 1859, remplace le précédent, officier LH, mais a reçu avant 1914: Ordre de Saint-Stanislas de Russie et ordre de Léopold de Belgique.

-2: s'agirait-il d'un général commandant de brigade de la Division?

La réponse est fragmentaire:
-la 1ère brigade de Dragons: général Chabaud nommé entre le 1er janvier et le 31 mars 1914 en remplacement du général Gillain, officier LH et médaille agrafes "Tunisie" et "Algérie", peut-être remplacé vers la fin 1914-début 1915 car commande ensuite une brigade de cuirassiers?
-la 6e brigade de Cuirassiers: général Taufflieb, seule médaille Officier LH.
-la 7e brigade de cavalerie légère: jusqu'en juillet 1914 est commandée par le général de Wignacourt, né en 1852, officier de la légion d'honneur et médaille du Tonkin, disponible à la déclaration de guerre et commandeur de la légion d'honneur le 14 juillet 1914. Successeur: non déterminé. Le général de Wignacourt a eu une fonction non déterminée pendant la guerre car il a reçu la Croix de Guerre.
Si la photographie date de l'immédiat avant-guerre, pourrait-il s'agir de cet officier?

Bref, pas de réponse sûre!
Cordialement,
Guy François.

Avatar de l’utilisateur
marcus
Messages : 3396
Inscription : ven. mars 28, 2008 1:00 am
Localisation : Meuse

Re: Où loge ce général ?

Message par marcus » dim. juil. 28, 2019 10:56 pm

Bonsoir,
ALVF a écrit :
dim. juil. 28, 2019 6:40 pm
[...] général de Wignacourt, né en 1852, officier de la légion d'honneur et médaille du Tonkin, disponible à la déclaration de guerre et commandeur de la légion d'honneur le 14 juillet 1914 [...]
Si la photographie date de l'immédiat avant-guerre, pourrait-il s'agir de cet officier?
Pour comparaison, à gauche une médaille commémorative de 1870-71 avec agrafe "engagé volontaire" et à droite une médaille du Tonkin (ici dépourvue d'agrafe, mais cette dernière existe cependant):
WP_20190728_001.jpg
WP_20190728_001.jpg (173.21 Kio) Consulté 815 fois
En comparant les rubans, on remarque que les raies verticales sont au même nombre et les couleurs peuvent être difficiles à reconnaître sur un cliché N&B.
La solution est donc à chercher du côté de la médaille: celle du Tonkin est entourée d'un listel, ce qui n'est pas le cas de celle de 1870-71.
Le détail sur la photo de Régis n'est pas excellent, mais suffisant pour dire que la décoration portée par le général est dépourvue de listel: La médaille du Tonkin est donc exclue et il faut chercher ce général parmi les vétérans de la guerre franco-allemande.

Cordialement,
Marc
Sur les traces de mes ancêtres, recherche docs & photos sur 44e RIT, 13e RI et 16e BCP. Merci.

Avatar de l’utilisateur
Franz
Messages : 153
Inscription : dim. avr. 08, 2012 2:00 am

Re: Où loge ce général ?

Message par Franz » lun. juil. 29, 2019 3:17 pm

Bonjour.

Le général Taufflieb, orthographié avec un seul f, a son portrait en couverture du Le pays de France n°139 du 14 juin 1917.

Cordialement.
F.

Scolari
Messages : 1228
Inscription : mer. janv. 01, 2014 1:00 am
Localisation : 37

Re: Où loge ce général ?

Message par Scolari » lun. juil. 29, 2019 4:18 pm

Bonjour,

il y a aussi 4 photographies aux archives des Yvelines :
https://archives.yvelines.fr/arkotheque ... t=&debut=0

ou directement ici : https://archives.yvelines.fr/arkotheque ... em_zoom=60

il y a la saga de la famille TAUFFLIEB, troisième partie, la photographie de son père est ressemblante...
l'idée du général Taufflieb me convenait assez bien, Alsacien, veuf au début de la guerre, son père et la famille ayant 'opter' pour la nationalité française. Un engagement tout au long de sa carrière pour le retour des provinces perdues.
il est malheureusement trop jeune de 4 à 5 ans, les photographies de l'arkotheque des Yvelines me dissuade aussi.

Lorsque, cela ne veut vraiment pas aller, il est a envisager que tu n'es pas sur la bonne brigade de cuirassiers ?
le brigadier Gaston Bodard, du 12e cuirassiers est correct mais les conditions de réalisation la photo sont à préciser, une visite courante d'un agent de liaison entre brigadeS de cuirassiers???
Cordialement,
Frédéric

ALVF
Messages : 6208
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Où loge ce général ?

Message par ALVF » lun. juil. 29, 2019 7:04 pm

Bonsoir,

Il me semble peu probable voire impossible qu'un général de brigade ayant servi en 1870 puisse exercer en 1914 le commandement d'une brigade ou d'une division de cavalerie pour les raisons suivantes:
-contrairement aux unités d'infanterie, il n'y a aucune brigade ou division de réserve ou territoriale dans la cavalerie. De ce fait, les généraux commandants les 10 divisions de cavalerie et les 30 brigades de cavalerie sont tous des officiers d'active soumis à la limite d'âge de leur grade.
-ainsi, les 30 brigades de cavalerie sont commandées en 1914 par 24 généraux de brigade et 6 colonels de l'armée active.
-les limites d'âge rendent pratiquement impossibles que l'un de ces officiers ait pu servir en 1870, en supposant qu'il se soit engagé à 18 ans en 1870, il aurait 62 ans au moins en 1914, en dehors des limites d'âge réglementaires.
-la situation est différente dans l'infanterie où certains généraux, rappelés de la 2e section, ont 65 et même 69 ans dans quelques rares brigades ou divisions de réserve ou territoriales (donc en âge d'avoir servi en 1870).
-dans l'Armée active, les "anciens de 1870" font figure d'exception et sont tous des divisionnaires, commandants de Corps d'Armée au moins et surtout des généraux, commandants d'Armée (Castelnau, Lanrezac, Pau pour ne citer que les plus célèbres) sans parler de Joffre!
Il y a donc une énigme sur cette photographie, j'ai cité plus haut le général de Wignacourt ayant achevé sa carrière en 1914 (né en 1852) qui aurait pu faire la guerre de 1870 (ce qui n'est pas le cas) s'il avait été volontaire à 18 ans.
Reste donc à solutionner cette "irritante" énigme!
Cordialement,
Guy François.

air339
Messages : 2815
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: Où loge ce général ?

Message par air339 » mar. juil. 30, 2019 8:31 am

Bonjour à tous,


Merci pour vos commentaires éclairés.

Du général (cette fois de division) Taufflieb, je tire des AD78 ce recadrage, qui semble présenter un homme aux pommettes plus creusées, au visage plus grave.

archives_FRAD078_GC2015_018_002.jpg

Pour les décorations il est difficile de faire mieux que ce plan, la photo initiale est tirée sur un papier carte-postale qui a fait buvard...
003.JPG

La photographie du groupe est signée par Gaston Bodard "campagne 1914-1915". Elle est envoyée à sa femme : " ( ) je t'envoie la photo que je viens de recevoir à l'instant, je vais en faire faire une demi-douzaine et j'en enverrai une à Villemandeur ()", ce qui indique une photo prise pendant la guerre, avant la fin de 1915.

signature.jpg


A propos de Gaston Bodard, classe 1908, malgré son mètre 68, il effectue son service au 12e régiment de cuirassiers de Rambouillet, il y gagne son grade de brigadier (l'homme à gauche sur la photo).
002.JPG

Réserviste, il rejoint son régiment le 3 août 1914 (campagne simple jusqu'au 18 septembre). En décembre 1915 il passe au 33e dragon, puis en avril 1916 il rejoint le 109e RI. Sa fiche-matricule est aux archives du Loiret :

https://consultation.archives-loiret.fr ... m_zoom=221





Cordialement,


Régis

Scolari
Messages : 1228
Inscription : mer. janv. 01, 2014 1:00 am
Localisation : 37

Re: Où loge ce général ?

Message par Scolari » mar. juil. 30, 2019 11:10 am

Bonjour,

dans la liste de commune indiqué par Guy François,
la commune de Auxy-le-château est intéressante puis de vue architecture :
surtout sa mairie : brique et pierre
auxy le chateau.GIF
auxy le chateau.GIF (117.71 Kio) Consulté 697 fois
point de départ de recherche d'un lieu dans les environs :
château de Drucas, effectivement les photos actuelles ne correspondent pas...
chateau drucas  vue avant.GIF
chateau drucas vue avant.GIF (161.63 Kio) Consulté 697 fois
mais pourtant :
le recto de la cpa indique ceci :
du 15/01/1915
recto CAP chateau Drucas.GIF
recto CAP chateau Drucas.GIF (193.66 Kio) Consulté 697 fois
source CPA : site d'enchère

sur la vue arrière du chateau, il y a des marches.
vue arriere chateau drucas.GIF
vue arriere chateau drucas.GIF (96.6 Kio) Consulté 697 fois
bon c'est vrai, la décoration fait un peu peur ;-)

Ce n'est sans doute pas le bon lieu, mais il semblerait que la vue soit davantage dans la Somme.

Bien à toi
Frédéric

air339
Messages : 2815
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: Où loge ce général ?

Message par air339 » mar. juil. 30, 2019 11:55 am

Bonjour Frédéric,



Oui, il y a bien un air de ressemblance architecturale, et sur une aire géographique qui semble assez vaste puisque Alain (alaindu 512010) y trouvait des éléments communs à la Marne.


Les EM de la brigade du général Taufflieb sont établis, d'octobre à février, dans les localités suivantes :

Neuve Chapelle
Pierre au Beurre
Korterker Cabaret et fermes environnantes
Warhem
Ledringhem
Oudezeele
Isenberghe et fermes environnantes
Houtkerque
Warmhoust (château)
Erkelsbrugge
Hennebroucq
Wail


Ces localités et leurs alentours sont richement dotés de belles demeures qui sont dans le style de celle de la photo, avec ce perron carré à 4 marches. Je n'ai rien trouvé pour l'instant de probant et vais étendre aussi la liste aux GQ de la division.

ET si ce n'est le général de brigade Taufflieb, la recherche peut d'étendre aussi au-delà de février. :sweat:


Bien cordialement,

Régis
Dernière modification par air339 le mar. juil. 30, 2019 11:59 am, modifié 1 fois.

Scolari
Messages : 1228
Inscription : mer. janv. 01, 2014 1:00 am
Localisation : 37

Re: Où loge ce général ?

Message par Scolari » mar. juil. 30, 2019 11:57 am

Régis,

ce n'est définitivement pas le bon site, cela permet néanmoins de retirer le château de DRUCAS proche de Auxy-le-château des lieux potentiels.

ce chateau a servi par la suite de poste d'évacuation sanitaire pour les Anglais vers 1918.
https://static.kap-tourisme.fr/public/m ... oir-1-.pdf

Cordialement
Frédéric

Répondre

Revenir à « Lieux »