Une exécution dans la Meuse ?

Avatar de l’utilisateur
Eric Mansuy
Messages : 4727
Inscription : mer. oct. 27, 2004 2:00 am

Une exécution dans la Meuse ?

Message par Eric Mansuy » ven. févr. 22, 2019 7:23 pm

Bonjour à tous,

En continuant à travailler sur le sujet du fonctionnement des cours martiales américaines, initié ici...

viewtopic.php?f=94&t=69391

... j'ai trouvé la photo suivante, sur un site consacré à la 2nd Division : http://2nd-division.com/_div.images/5th ... allows.jpg

La légende accompagnant ladite photo est : "95% chance this photograph is of the Gallow Hanging. There were disgruntled German civilians that were caught trying to assassinate some of key leaders of the 3rd U.S. Army during the Occupation of the Bridgehead at Koblenz and were caught, tried, convicted, and hanged."

Trois éléments me font douter de la date et de la localisation de cette photo : la présence de soldats français sur la gauche, le drapeau français à l'arrière-plan, la présence de civils sur un toit, à droite (je doute que des civils allemands soient venus assister (ou plutôt, aient été autorisés à assister...) à cette exécution. Selon moi, cette photo a été prise à l'occasion de l'exécution du soldat Frank C., du 26th Infantry, le 5 novembre 1917, dans la Meuse.

Tout avis de votre part est le bienvenu.

Bien cordialement,
Eric Mansuy
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.

Avatar de l’utilisateur
Eric Mansuy
Messages : 4727
Inscription : mer. oct. 27, 2004 2:00 am

Re: Une exécution dans la Meuse ?

Message par Eric Mansuy » sam. févr. 23, 2019 1:57 pm

Bonjour à tous,

Une précision, à la relecture du tirage du 11 novembre 1917 de La Croix Meusienne :
« Le criminel, conduit en voiture les jours précédents dans les villages de Givrauval, Menaucourt, Boviolles, pour servir de leçon aux soldats, fut ramené, accompagné d’un aumônier, sur la place publique de Givrauval, où avait été dressée la veille une potence monumentale à un étage.
Suivant le désir et l’invitation des officiers supérieurs, la place et les rues adjacentes étaient couvertes de monde : officiers et soldats, gens du pays, des villages voisins et surtout de Ligny, se pressaient pour assister à l’exécution. »

Si tel a été le cas (le même article, avec ou sans censure des noms des communes, a été reproduit dans plusieurs titres de la presse locale), ces baraquements ne coïncident pas avec le lieu d'exécution décrit. Le problème demeure le suivant : s'il ne s'agit pas d'une exécution en Allemagne, début 1919, où cela peut-il être ? Les seules exécutions officielles, en début ou fin de période hivernale (à en juger par la végétation et l'habillement des protagonistes), ont eu lieu le 5 novembre 1917, le 8 novembre 1918, le 24 janvier 1919. De ces trois dates, seule la première correspond, semble-t-il, en l'état des éléments disponibles, à une exécution au sein de la 2nd Division.

Le mystère reste entier donc, et toute aide reste la bienvenue.

Bien cordialement,
Eric Mansuy
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.

Avatar de l’utilisateur
marcus
Messages : 3361
Inscription : ven. mars 28, 2008 1:00 am
Localisation : Meuse

Re: Une exécution dans la Meuse ?

Message par marcus » sam. févr. 23, 2019 3:30 pm

Bonjour Éric,

Il me semble que plusieurs soldats américains portent un "patch" cousu sur le haut du bras gauche. Notamment l'homme en casquette au premier plan à droite.
Or ces insignes n'apparaissent que fin 1918, ce qui permettrait je pense d'écarter définitivement la piste de l'exécution du 5/11/17.

Sinon, les soldats français à l'arrière plan semblent appartenir aux troupes alpines (présence de tartes et d'effets bleu foncé).

Bien cordialement,
Marc
Sur les traces de mes ancêtres, recherche docs & photos sur 44e RIT, 13e RI et 16e BCP. Merci.

Avatar de l’utilisateur
Eric Mansuy
Messages : 4727
Inscription : mer. oct. 27, 2004 2:00 am

Re: Une exécution dans la Meuse ?

Message par Eric Mansuy » sam. févr. 23, 2019 5:35 pm

Bonjour Marc,

"Il me semble que plusieurs soldats américains portent un "patch" cousu sur le haut du bras gauche. Notamment l'homme en casquette au premier plan à droite." : voilà ce que j'appelle un oeil perçant. Je n'avais pas remarqué ce détail, merci beaucoup.

En revanche, ce qui me paraît compliquer les choses plutôt que les simplifier (l'apparition de patches en fin de guerre, en l'occurrence), c'est votre seconde remarque : "Sinon, les soldats français à l'arrière plan semblent appartenir aux troupes alpines (présence de tartes et d'effets bleu foncé)." En effet, j'avais dans l'idée que ces hommes pouvaient appartenir à la 47e DI, qui a participé à l'instruction des Américains dans ce secteur en 1917.

Au final, est-ce l'une de ces exécutions qui ont été passées sous silence, et dont l'absence de mise en ligne des dossiers par les Archives Nationales américaines nous complique la connaissance ? A suivre.

Merci pour votre aide.
Bien cordialement,
Eric Mansuy
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.

Avatar de l’utilisateur
alvin17
Messages : 119
Inscription : sam. oct. 31, 2009 1:00 am

Re: Une exécution dans la Meuse ?

Message par alvin17 » sam. févr. 23, 2019 10:58 pm

Bonsoir Eric

Fait des recherches à IS SUR TILLE, là aussi il y eut au moins une pendaison

alvin17
recherche cartes postales, photos, historiques et objets personnalisés sur les troupes Américaines en Europe de 1917 à 1919

Avatar de l’utilisateur
Eric Mansuy
Messages : 4727
Inscription : mer. oct. 27, 2004 2:00 am

Re: Une exécution dans la Meuse ?

Message par Eric Mansuy » dim. févr. 24, 2019 4:48 pm

Bonjour Christian,

Maintenant que tu le dis, c'est en effet plausible, en comparant la photo de ce site à celle du livre de Joël Mangin. A priori, elle aurait eu lieu le 25 avril 1919. La question est alors : la photo du site de la 2nd Division a-t-elle forcément quelque chose à voir avec la division en question ?

Je n'ai pas encore trouvé l'identité de cet homme, censé être un sous-lieutenant ou un lieutenant, mais qui pourrait tout aussi bien être sergent, selon d'autres sources, coupable de faits commis... parfois sur une fillette de 8 ans, parfois sur une jeune femme de 18 ans, vraisemblablement à Dijon.

Il reste une somme de zones d'ombre !

Amicalement,
Eric
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.

Avatar de l’utilisateur
Eric Mansuy
Messages : 4727
Inscription : mer. oct. 27, 2004 2:00 am

Re: Une exécution dans la Meuse ?

Message par Eric Mansuy » mar. mars 05, 2019 10:26 am

Bonjour à tous,

Une entrée du camp d'Is-sur-Tille arborait un drapeau américain et un drapeau français. La photo d'une potence, sur le site de la 2nd Division, et qui nous révèle la présence d'un drapeau français, a-t-elle été prise là ? La question reste entière.

Complication subsidiaire : le nombre d'exécutions à Is-sur-Tille. Devant la commission sénatoriale américaine sur les exécutions au sein du Corps Expéditionnaire, bien des chiffres sont avancés :
- pour George H. Taylor, 12 exécutions s'y sont déroulées, entre janvier et juillet 1919 ;
- pour le colonel Samuel V. Ham, ce sont seulement 2 hommes qui y ont été exécutés entre mars et juillet 1919 ;
- le colonel Walter A. Bethel, dans sa liste des 11 exécutions ayant eu lieu en France, ne cite pas Is-sur-Tille ; selon lui, l'auteur des faits commis à Dijon a été pendu à Gièvres (le soldat W., meurtrier d'un membre de la police militaire).

Selon Samuel V. Ham, la première exécution concernait un Afro-Américain, pour meurtre et viol, la seconde un blanc, suite au viol d'une fillette de 9 ans.

Une fois encore, nombreuses sont les interrogations qui demeurent.

Bien cordialement,
Eric Mansuy
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.

Avatar de l’utilisateur
Charraud Jerome
Messages : 8393
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Entre Berry et Sologne
Contact :

Re: Une exécution dans la Meuse ?

Message par Charraud Jerome » mar. mars 05, 2019 10:40 am

Bonjour
Merci de toutes ces recherches. Voilà un pan d'histoire méconnu, voire même inconnu pour moi.
Amicalement
Jérôme
Les 68, 90, 268 et 290e RI dans la GG
Les soldats de l'Indre tombés pendant la GG
"" Avançons, gais lurons, garnements, de notre vieux régiment."
Image

Avatar de l’utilisateur
air339
Messages : 2835
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: Une exécution dans la Meuse ?

Message par air339 » mar. mars 05, 2019 6:30 pm

Bonjour à tous,


Merci Eric pour ces intéressantes recherches.

Une question sur la juridiction compétente pour un crime de droit commun commis par un soldat américain sur le territoire français : d'après les motifs d'exécutions relevés, c'est le droit américain qui s'applique. Ceci fait-il partie d'une convention, et où peut-elle se consulter ?


Cordialement,


Régis

Avatar de l’utilisateur
Eric Mansuy
Messages : 4727
Inscription : mer. oct. 27, 2004 2:00 am

Re: Une exécution dans la Meuse ?

Message par Eric Mansuy » mar. mars 05, 2019 7:40 pm

Bonsoir Régis,
Bonsoir à tous,

Merci pour ta judicieuse question. En effet, l'un des hommes entendus au Congrès en 1921 prétendait que l'un des Américains exécutés était passé devant un conseil de guerre français !

Pour te répondre, je pense à ces textes majeurs, qui sont accessibles en ligne :
- Revision of the Articles of War, 1912-1920 ;
- Proceedings and Report of Special War Department Board on Courts-Martial and their Procedure (July 17, 1919) ;
- The Judge Advocate General's Department in the American Expeditionary Forces (Gerald H. Hagar, California Law Review, Vol. 8, No. 5 (July 1920)) ;
- Military Justice During the War. A Letter from the Judge Advocate General of the Army to the Secretary of War in Reply to a Request for Information (1919).

Bonne(s) recherche(s), bonne(s) lecture(s) !

Eric Mansuy
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.

Répondre

Revenir à « Lieux »