L'EM de la 128ème DI en balade

POUDRIERE
Messages : 503
Inscription : sam. nov. 29, 2008 1:00 am

Re: L'EM de la 128ème DI en balade

Message par POUDRIERE » dim. août 24, 2014 8:53 pm

Bonsoir

Image

C'est une belle brochette. Et ils ont tous l'air détendus sur cette photo provenant des affaires de mon grand-père mais qui n'est ni datée ni légendée. Pour plus de lisibilité je retranscris ici les noms des officiers notés au crayon. De gauche à droite :
- Lt-colonel Chépy (cdt le 168° RI - de la 255° BI)
- Général Riberpray (cdt la 128° DI)
- Capitaine Moreau de Bellaing (de l'EM 255° BI)
- Capitaine de Vienne (?)
- Colonel Coquelin de Lisle (cdt la 255° BI)
- Commandant Portzert (chef d'EM de la 128° BI)

Deux ou trois autres sont plus ou moins cachés. Mais il serait étonnant qu'il n'y ait pas quelques huiles de la 256° brigade (colonel ou général Schlumberger à l'époque) qui, avec la 255, formait la 128° division.
J'ignore qui était le Capitaine de Vienne et quelle était son affectation. Y a-t-il quelqu'un pour me renseigner ?
Pour la date, les seuls éléments en ma possession sont :
- Le Lt-colonel Chépy a pris le commandement du 168° le 26-09-15
- Le Capitaine de Bellaing est arrivé à l'EM de la brigade le 08-07-15
- Dans le JMO de la 255° BI il est écrit, en date du 10-08-15 :
A 11h15, le Colonel commandant la Brigade reçoit l'ordre de se transporter avec un officier de son état-major (Capitaine de Bellaing) au PC de la 128° DI entre la Harazée et la Houyette. Il y assiste à l'opération de contre-attaque de la Division Coloniale sous un bombardement très violent qui tendait à arrêter les réserves et à bouleverser les dernières lignes de la vallée de la Biesme. Cette opération étant terminée vers 18h, le Colonel commandant la 255° Brigade est rentré à Moiremont.
Dans un premier temps j'avais pensé que la photo avait été prise au retour de cette opération. Oui, mais ça ne colle pas : à la date du JMO, Chépy ne commandait pas encore le 168°, et de Bellaing n'était pas encore arrivé à l'EM de la brigade. J'ai donc tout faux.
Mon seul espoir (bien mince à vrai dire...) est que l'un de vous reconnaisse la maison bombardée, ou éventuellement les grumes de bois !

Bien amicalement


Patrick Fournié

Avatar de l’utilisateur
Yv'
Messages : 4646
Inscription : ven. oct. 31, 2008 1:00 am

Re: L'EM de la 128ème DI en balade

Message par Yv' » lun. août 25, 2014 1:54 am

Bonsoir Patrick,

J'ai trouvé un capitaine de VIENNE au 7e régiment de Hussards :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6 ... /f40.image

Cordialement
Yves

POUDRIERE
Messages : 503
Inscription : sam. nov. 29, 2008 1:00 am

Re: L'EM de la 128ème DI en balade

Message par POUDRIERE » lun. août 25, 2014 1:20 pm

Bonjour et merci, Yves, de cette réponse rapide. Etonnant de voir sur cette même page 38 du lien un de Bellaing en première ligne et un de Vienne en dernière. Était-il normal que des Hussards passent à l'Infanterie ?
Le jour de l'arrivée de Bellaing à l'EM de la 255° BI, il est écrit sur le JMO, le concernant, "venant du 103ème d'Infanterie".
Ca se complique. Il faudrait reprendre l'organigramme du 103ème. Mais bon...
Amitiés.
Patrick Fournié

JPL 85_08
Messages : 323
Inscription : sam. déc. 21, 2013 1:00 am

Re: L'EM de la 128ème DI en balade

Message par JPL 85_08 » ven. août 29, 2014 11:32 pm

Bonjour à tous,

Cette photo m'intrigue à plusieurs titres car les informations qu'elle contient devraient quand même permettre d'y voir un peu plus clair.

1 -D'une part, le Général RIBERPRAY a pris le commandement de la 128e DI le 10 juin 1915 et il est Mort pour la France le 11 septembre 1917 devant Verdun.
D'autre part, le Colonel COQUELIN de LISLE a pris le commandement de la 255e BI le 18 juin 1915 et est Mort pour la France le 11 juillet 1916 devant la poudrière de Fleury.
Enfin, le Lieutenant-colonel CHEPY prend le commandement du 168e RI le 27 septembre 1915

Il parait donc certain que, si les noms et grade indiqués sont exacts, cette photo a été prise entre le 27 septembre 1915 et le 11 juillet 1916.

Pour pouvoir restreindre cette période de 10 mois, il faudrait trouver des informations supplémentaires sur la carrière du Commandant PORTZERT et réussir à identifier le Capitaine de Vienne (Ce patronyme est porté par plusieurs officiers de dragons, de hussards et il y a également des MATHIEU DE VIENNE).

2-S’agissant à proprement parler de la photo, je suis bien d’accord avec « Poudrière » pour dire que les officiers photographiés sont détendus et même souriants pour certains. On ne ressent pas là le stress du combat de proximité. Quatre points particuliers me semblent devoir être mis un exergue :
- Nous ne sommes pas en situation de combat , mais les officiers portent le casque Adrian et non le képi,
- Le Général RIBERPRAY porte ses décorations pendantes,
- La tenue du Colonel COQUELIN de LISLE se démarque de celle des autres officiers et il semble tenir un écritoire dans la main droite.
- Les officiers identifiés sont de la 128e DI ou de la 255e BI ou du 168e RI.
Après avoir compulsé les JMO de la 128e DI, de la 255e BI et du 168e RI sur la période27 septembre 1915 – 11 juillet 1916, il me semble que la seule journée de calme (dont nous avons traces écrites) qui a rassemblé l’ensemble des protagonistes est celle du 23 juin 1916. En effet, à cette date, dans le JMO de la 255e BI on peut lire :

Image

Bref, ce soir, j’ai une conviction…. tout à fait personnelle qui n’engage que moi jusqu’à preuve du contraire : cette photo a été prise le 23 juin 1916 lors de l’exercice réalisé par la 255e BI au fort de Séranville (54830).

Cordialement. Bonne soirée.

Jean-Pierre

Avatar de l’utilisateur
Yv'
Messages : 4646
Inscription : ven. oct. 31, 2008 1:00 am

Re: L'EM de la 128ème DI en balade

Message par Yv' » sam. août 30, 2014 1:23 am

Bonsoir,

Juste un mot pour dire qu'en parcourant rapidement le JMO du 7e régiment de hussards, j'ai vu qu'en août 1917, le lieutenant de VIENNE n'était toujours pas capitaine...

Cordialement
Yves

POUDRIERE
Messages : 503
Inscription : sam. nov. 29, 2008 1:00 am

Re: L'EM de la 128ème DI en balade

Message par POUDRIERE » sam. août 30, 2014 1:47 pm

Bonjour Jean-Pierre et Yves.
Eh bien, Jean-Pierre, votre enquête très minutieuse a abouti à une conviction que je partage avec vous. Cet exercice à Séranville est plus qu'une probabilité pour la date de la photo. C'est une quasi-certitude. Le colonel de Lisle n'avait plus que dix-huit jours à vivre. Emouvant pour moi ce dernier portrait.
Merci infiniment d'avoir passé tant de temps à éplucher les JMO et d'avoir fait cette synthèse implacable.
Il ne reste plus qu'à trouver la position militaire du capitaine de Vienne. Grace à Yves (à qui vont aussi mes remerciements pour sa recherche) on sait déjà que ce n'est pas celui qui venait du 7° Hussards.
N'oublions pas qu'en plus des 167 et 168° RI, l'ancienne Brigade Active de Toul s'est adjoint le 169° et le 100° pour devenir la 255° brigade. Si vous avez un peu de temps.... mais je ne veux pas abuser de votre gentillesse.
Curieux qu'il n'y ait personne du 167° sur la photo alors que, d'après l'extrait du JMO que vous citez, le régiment était présent au complet à Séranville.
Aucun doute à avoir quant à l'authenticité des noms écrits au crayon : entre mon grand-père et moi, cette photo n'a été qu'entre les mains de mon oncle Louis de Lisle. Et ce n'est pas son écriture. C'est très probablement celle du photographe anonyme qui a dû en donner un tirage à chacun des photographiés.
A bientôt j'espère.
Très amicalement. Edit pour changer "128ème brigade" en 255ème.
Patrick Fournié

Claude75
Messages : 212
Inscription : lun. janv. 12, 2009 1:00 am

Re: L'EM de la 128ème DI en balade

Message par Claude75 » sam. août 30, 2014 6:09 pm

Bonjour Jean-Pierre et Yves.

Curieux qu'il n'y ait personne du 167° sur la photo alors que, d'après l'extrait du JMO que vous citez, le régiment était présent au complet à Séranville.
.
Bonjour POUDRIERE, bonjour à tous,

très modeste contribution : sur la photo il y a 7 personnage dont un non légendé en arrière plan qui pourrait apartenir au 167ème
Cordialement
Claude
Claude

JPL 85_08
Messages : 323
Inscription : sam. déc. 21, 2013 1:00 am

Re: L'EM de la 128ème DI en balade

Message par JPL 85_08 » lun. sept. 15, 2014 12:59 am

Bonsoir Poudrière, bonsoir à toutes et à tous,

La 128e D.I. du Général RIBERPRAY disposait de 2 escadrons de cavalerie du 6e chasseurs (source: AFGG Tome 10 Volume 2). Dans l'historique du 6e RCC (régiment de chasseurs à cheval), on trouve le Sous-lieutenant Cyrille DEVIENNE qui s'est particulièrement distingué au combat et a été cité à l'ordre du 1er C.A. le 23 juin 1916 (Source: JMO 26 N 888/9). Mis à l'honneur par le Gal Cdt la DI, il est bien possible que ce soit lui qui soit derrière le Général RIBERPRAY....

Serai-il possible d'avoir un scan haute définition du col de la veste de DEVIENNE? Cela permettrait peut-être de confirmer son appartenance à la cavalerie.

Si cette hypothèse devait prendre de la consistance, il faudrait prendre en considération 2 éléments:
1 - sur la photo, le nom est calligraphié "de Vienne" et non "Devienne,
2 - le grade indiqué est "Capitaine" alors que Cyrille Devienne est sous-lieutenant à cette date. Ce dernier, à la fin de la guerre, a poursuivi sa carrière dans la Gendarmerie et a été promu capitaine en mars 1926 (source: Base Léonore).

On pourrait alors penser que la photo a été légendée après 1926, par quelqu'un qui a connu les officiers cités ...mais avec une mémoire un peu défaillante...?????

Cordialement

Jean-Pierre LETANG

JPL 85_08
Messages : 323
Inscription : sam. déc. 21, 2013 1:00 am

Re: L'EM de la 128ème DI en balade

Message par JPL 85_08 » dim. sept. 28, 2014 7:48 pm


Bonjour à tous,

Avant de refermer ce fil, en ce qui me concerne, je veux donner quelques derniers éléments susceptibles de concourir à l'interprétation de cette photo.

Tout d'abord, j'ai employé dans une intervention précédente une expression inappropriée en parlant du "Fort de Séranville". En effet, le JMO de la 128e D.I. parle du "Polygone de Séranville" et, effectivement je n'ai pas trouvé à Séranville - ou dans les environs proches - la trace d'une fortification de type Vauban ou Séré de Rivière. L'expression " Polygone de Séranville" correspond vraisemblablement à un ouvrage de répétition ( ensemble de tranchées et de parallèles) réalisé à proximité de la zone de cantonnement et destiné à l'entraînement des troupes au repos à l'arrière du front.

Cet exercice du 23 juin 1916 résulte certainement de la mise en application du règlement provisoire sur la liaison d’infanterie par avion et par ballon captif édité par le GQG le 17 avril 1916. Ce document est accessible par le lien suivant:

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6 ... ion.langFR

Il précise les règles qui sont à respecter par un pilote d'aéronef ou par un observateur en ballon captif pour enregistrer les mouvements de l'infanterie au sol et transmettre en temps réels ces renseignements pour que les batteries d'artillerie ajustent leurs tirs en conséquence.
Dans le préambule qu'il a rédigé en en-tête de ce règlement, le Général JOFFRE écrit: " Par ces exercices, par des visites assidues des observateurs dans les tranchées, par des ascensions fréquentes d'officiers d'infanterie, vous obtiendrez que, dans chaque division, les chefs et la troupe connaissent leur avion, leur ballon, et donnent foi à ce procédé de liaison qui peut être pour eux, dans des situations graves, une chance de salut ou de victoire".

Je n'ai pas trouvé trace des moyens aériens que le D.A.L. a pu mettre à la disposition de la 128e D.I. pour la réalisation de cet exercice. Mais la tenue du Colonel Coquelin de Lisle (une longue capote en drap épais) me laisserait bien qu'il partait ou revenait d'une ascension en ballon en compagnie d'un observateur.

Je terminerai en soulignant le fait que les JMO de l'Artillerie Divisionnaire de la 128e D.I. et celui du 52e R.A.C. confirment leur participation à cet exercice.

Nous savons par le JMO de la 255e B.I. que le 167e R.I. a participé à effectifs complets à cet exercice. Je ne pense pas me tromper en disant que le 167e a du, pour la circonstance se couper en deux pour constituer un parti bleu (défenseur du polygone) et un parti rouge (attaquant du polygone) et que, sous la houlette du Général Coqiuelin de Lisle (directeur de l'exerce), les cadres officiers, les téléphonistes, signaleurs et agents de liaison du 168e étaient des observateurs chargés de retirer "la substantifique moelle" de cet exercice.

Je ne serai pas surpris d'apprendre un jour que sur cet photo, il n'y à personne du 167e RI. Par contre la présence d'un représentant de l'artillerie et/ou d'un officier de l'aéronautique serait somme toute assez logique.

Bonne soirée.

Cordialement

Jean-Pierre LETANG

POUDRIERE
Messages : 503
Inscription : sam. nov. 29, 2008 1:00 am

Re: L'EM de la 128ème DI en balade

Message par POUDRIERE » lun. sept. 29, 2014 7:10 pm

Bonjour Jean-Pierre,

Je ne peux à nouveau que renouveler les félicitations que je vous avais déjà adressées. Mais, au risque de tomber dans l'hyperbole, je tiens à vous exprimer mon admiration.
Cette date du 23 juin 1916 trouve un début de confirmation par une très courte lettre de mon GP à sa femme, écrite ce jour-la :
Il est 4h et demie du matin. Je vous envoie ce billet à la hâte avant d'aller à un exercice, afin que vous receviez de mes nouvelles.

Votre déduction quant à la surprenante capote qu'il portait sur la photo est très convaincante. Il aurait pris son baptême de l'air à cette occasion, soit dans une saucisse soit dans l'avion à côté du pilote. C'est séduisant.
Il ne reste plus qu'à trouver ce fameux capitaine de Vienne...
Votre erreur (fort, au lieu de polygone) avait été immédiatement corrigée. J'espère qu'il en sera de même pour la mienne quand j'ai écrit dans mon message du 30 août "128° DI" au lieu de 255° BI. Mais attention, mon GP n'était pas général : il avait été nommé colonel le 11 mai 15.

J'espère qu'il fait beau sur les bords de la Retourne. Très amicalement.







Patrick Fournié

Répondre

Revenir à « Au front »