Le parcours militaire de deux marins

Évocation de parcours individuels
Rutilius
Messages : 12368
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Le parcours militaire de deux marins.

Message par Rutilius » dim. mai 20, 2018 1:32 am

Bonjour Michel,
Bonjour à tous,

BOSCHAT Joseph Jean Marie


Né le 31 août 1884 à Saint-Brieuc (Côtes-du-Nord – aujourd’hui Côtes-d’Armor –) et y décédé, le 4 juin 1966. En 1936, domicilié à Saint-Brieuc, au 89, rue Paul Bert.

Fils de Jean-Marie BOSCHAT, né le 18 janvier 1849 à Saint-Brieuc, marin, et de Marie QUINIO, née le 8 août 1851 à Saint-Brieuc, « ménagère » ; époux ayant contracté mariage à Saint-Brieuc, le 12 juin 1875 (Registre des actes de mariage de la ville de Saint-Brieuc, Année 1875, f° 48, acte n° 47 – Registre des actes de naissance de la ville de Saint-Brieuc, Année 1884, f° 152, acte n° 299).

Époux de Marie Françoise PULLUARD, née le 5 août 1886 à Plérin (Côtes-du-Nord – aujourd’hui Côtes-d’Armor –) et décédée le 6 juin 1957 à Saint-Brieuc, avec laquelle il avait contracté mariage à Plérin, le 12 avril 1910 (Registre des actes de naissance de la commune de Plérin, Année 1886, f° 39, acte n° 76). Fille de François Louis PULLUARD, né le 10 mai 1857 à Plérin, marin, et de Jeanne Françoise URVOY, née le 10 septembre 1857 à Plérin, « ménagère » ; époux ayant contracté mariage à Plérin, le 10 janvier 1885 (Registre des actes de mariage de la commune de Plérin, Année 1885, f° 3, acte n° 2).

Carrière militaire

Engagé volontaire pour 5 ans le 11 juin 1903 au titre du 2e Dépôt des équipages de la flotte, à Brest ; arrivé au corps et apprenti-marin le même jour, matricule n° 135.419 – 2.

Nommé matelot de 2e classe timonier le 4 mars 1903.

Élevé à la 1re classe de son grade le 1er juin 1906.

Promu au grade de quartier-maître timonier le 1er avril 1908.

Rengagé pour 3 ans le 29 juillet 1909, avec effet rétroactif au 11 juin 1908.

Par décision ministérielle du 28 juin 1914 (J.O. 30 juin 1914, p. 5.700), promu au grade de second maître timonier à compter du 1er juillet 1914. Alors inscrit au quartier d’inscription maritime de Saint-Brieuc, n° 14.047. Ultérieurement titulaire du certificat d’aptitude à faire le quart en chef.

Rengagé pour 2 ans le 31 juillet 1909, avec effet rétroactif au 1er juillet 1914.

Admis dans le cadre de la maistrance le 11 juin 1916.

Par décision ministérielle du 3 mai 1917 (J.O. 5 mai 1917, p. 3.591), promu au grade de maître timonier à compter du 1er avril 1917.

Par décision ministérielle du 27 décembre 1928 (J.O. 29 déc. 1928, p. 13.536), promu au grade de maître principal timonier à compter du 1er janvier 1929.

Admis à faire valoir ses droits à la retraite par ancienneté de service le 12 décembre 1930 ; rayé des contrôles à la même date.

Dégagé de toutes obligations militaires le 15 octobre 1933.

Distinctions honorifiques

Honoré de la Médaille militaire le 19 mai 1923.

Par décret du Président de la République en date du 29 mai 1936 (J.O. 30 mai 1936, p. 5.708), nommé au grade chevalier dans l’Ordre de la Légion d’honneur dans les termes suivants :

« Boschat (Joseph-Jean-Marie), 135413-2, maître principal timonier. Médaillé du 19 mai 1923 ; services : 27 ans 6 mois, dont 22 ans 3 mois à la mer ; réserve : 4 ans 9 mois ; 6 campagnes ; 2 blessures en service commandé. (Pour compter du 11 décembre 1935, veille de sa radiation des cadres de la réserve.) »

Affectations ou embarquements successifs

2e Dépôt des équipages de la flotte, à Brest : 11 ~ 26 juin 1903.

— Cuirassé Brennus (1893~1919) : 27 juin ~ 30 septembre 1903.

— Frégate cuirassée Couronne, de type Gloire (1862~1931) : 1er octobre 1903 ~ 3 mars 1904. [Caserne et atelier central de la flotte à partir de 1908].

1er Dépôt des équipages de la flotte, à Cherbourg : 4 mars ~ 4 juin 1904.

— Croiseur protégé Friant, premier du type (1895~1920) : 5 juin ~ 4 juillet 1904.

Défense fixe de Cherbourg : 5 juillet ~ 11 novembre 1904.

— Transport-aviso Rance (1888~1911) : 12 novembre 1904 ~ 3 juin 1906.

3e Dépôt des équipages de la flotte, à Lorient : 4 ~ 24 juin 1906.

5e Dépôt des équipages de la flotte, à Toulon : 25 juin 1906.

1er Dépôt des équipages de la flotte, à Cherbourg : 4 mars ~ 4 juin 1904.

3e Dépôt des équipages de la flotte, à Lorient : 4 ~ 24 juin 1906.

5e Dépôt des équipages de la flotte, à Toulon : 25 juin 1906.

1er Dépôt des équipages de la flotte, à Cherbourg : 26 juin ~ 6 décembre 1906.

— Croiseur cuirassé Kléber, de type Dupleix (1904~1917) : 7 ~ 12 décembre 1906.

— Canonnière à roues Goéland (1884~19..) : 19 décembre 1906 ~ 26 mars 1908.

4e Dépôt des équipages de la flotte, à Rochefort-sur-Mer : 27 mars ~ 3 avril 1908.

1er Dépôt des équipages de la flotte, à Cherbourg : 4 avril ~ 1er août 1908.

2e Dépôt des équipages de la flotte, à Brest : 2 août ~ 31 décembre 1908.

— Aviso-torpilleur Cassini, de type D’Iberville (1895~1917) : 1er janvier ~ 16 août 1909 [Campagne de guerre au Maroc : 28 janvier ~ 13 août 1909].

4e Dépôt des équipages de la flotte, à Rochefort-sur-Mer : 17 août ~ 30 septembre 1909.

2e Dépôt des équipages de la flotte, à Brest : 1er octobre ~ 30 novembre 1909.

— Croiseur cuirassé Condé, de type Aube (1904~1933) : 1er décembre 1909 ~ 1er septembre 1911.

Sous-marins de Cherbourg : 2 septembre 1911 ~ 22 avril 1914.

2e Dépôt des équipages de la flotte, à Brest : 23 avril ~ 31 juillet 1914.

5e Dépôt des équipages de la flotte, à Toulon : 1er ~ 4 août 1914.

— Torpilleur d’escadre Massue (1909~1927), de la Première armée navale : 5 août ~ 13 décembre 1914. [Lieutenant de vaisseau Augustin Charles MARTIN, commandant ; nommé à ce commandement par un décret du 2 septembre 1913 (J.O. 4 sept. 1913, p. 7.924)].

Défense fixe de Bizerte : 14 décembre 1914 ~ 19 janvier 1916.

— Cuirassé République, premier du type (1906~1921) : 20 ~ 31 janvier 1916. [Capitaine de vaisseau Jules Aimé ROBEZ-PAGILLON, commandant ; nommé à ce commandement par un décret du 24 septembre 1915 (J.O. 26 sept. 1915, p. 6.863)].

5e Dépôt des équipages de la flotte, à Toulon : 1er ~ 12 février 1916.

2e Dépôt des équipages de la flotte, à Brest : 13 février ~ 24 avril 1916.

Défense fixe de Cherbourg : 25 avril ~ 31 août 1916.

Marine à Boulogne-sur-Mer : 1er septembre 1916 ~ 28 février 1917.

Flottille des chalutiers de la Manche : 1er mars ~ 29 mai 1917.

Direction des mouvements du port de Rochefort : 30 mai 1917 ~ ....

Flottille des chalutiers de la Manche : 1er juin 1917 ~ 15 avril 1919.

Flottille des chalutiers de Bretagne : 16 avril ~ 30 juin 1919.

2e Centre administratif, à Brest : 1er juillet ~ 6 septembre 1919.

2e Dépôt des équipages de la flotte, à Brest : 7 septembre 1919 ~ 1er avril 1921.

— Transport pétrolier de la Marine Nicolas-II, ex-russe Czar-Nicolaï-II, ou Tsar-Nicolas-II, futur Var : 2 avril ~ 19 novembre 1921.

2e Dépôt des équipages de la flotte, à Brest : 20 novembre 1921 ~ 24 mars 1922.

— Cuirassé Bretagne, de type Provence (1916~1940 : 25 mars 1922 ~ 1er avril 1923.

2e Dépôt des équipages de la flotte, à Brest : 2 avril ~ 1er juillet 1923.

Direction des mouvements du port de Toulon : 2 juillet ~ 7 août 1923.

5e Dépôt des équipages de la flotte, à Toulon : 8 août ~ 27 septembre 1923.

5e Dépôt des équipages de la flotte, à Toulon : 8 août ~ 27 septembre 1923.

Direction des mouvements du port de Sidi-Abdallah (Tunisie) : 28 septembre 1923 ~ 23 juillet 1928.

2e Dépôt des équipages de la flotte, à Brest : 24 juillet 1928 ~ 8 janvier 1929.

3e Escadrille d’avisos : 9 janvier ~ 7 février 1929.

5e Dépôt des équipages de la flotte, à Toulon : 8 février ~ 6 mars 1929.

— Transport pétrolier de la Marine Garonne (1913~1942) : 7 mars 1929 ~ 7 août 1930. [Capitaine de corvette Édouard Fernand Gustave GIROUIN, commandant ; nommé à ce commandement par un décret du 12 juillet 1927 (J.O. 14 juill. 1927, p. 7.238). Puis capitaine de corvette Émile François Marie BOUGEARD, nommé à ce commandement par un décret du 4 juin 1929 (J.O. 5 juin 1929, p. 6.219)].

C. F. I. [ ? ] de Bizerte : 8 ~ 11 août 1930.

2e Dépôt des équipages de la flotte, à Brest : 12 août ~ 12 décembre 1930.
Dernière modification par Rutilius le dim. mai 20, 2018 7:46 pm, modifié 1 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
willy80.
Messages : 823
Inscription : ven. janv. 15, 2010 1:00 am

Re: Le parcours militaire de deux marins

Message par willy80. » dim. mai 20, 2018 5:40 pm

Bonjour à tous, bonjour Rutilus , c'est génial .Un grand merci pour le parcours de mon marin
Cordialement
Michel

Rutilius
Messages : 12368
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: Le parcours militaire de deux marins

Message par Rutilius » dim. mai 20, 2018 7:50 pm

Bonsoir Michel,

Mon fichier originel est bien évidemment à votre disposition. Me joindre par message privé.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 12368
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Le parcours militaire de deux marins.

Message par Rutilius » dim. mai 20, 2018 8:19 pm

Bonsoir Michel,
Bonsoir à tous,

URVOY Joseph Mathurin

Né le 3 avril 1876 à Plérin (Côtes-du-Nord – aujourd’hui Côtes-d’Armor –) (Registre des actes de naissance de la commune de Plérin, Année 1876, f° 25, acte n° 46). Marin ; inscrit au quartier maritime de Saint-Brieuc, f° 1.652, n° 1.304.

Fils de Louis Jean URVOY, né le 1er septembre 1824 à Plérin et y décédé, le 19 juin 1901 (Registre des actes de décès de la commune de Plérin, Année 1901, f° 35, acte n° 68), laboureur, et de Jeanne Marguerite ANDRÉ, née le 8 avril 1832 à Plérin, « ménagère » ; époux ayant contracté mariage à Plérin, le 13 mai 1852 (Registre des actes de mariage de la commune de Plérin, Année 1852, f° 28, acte n° 21).

Époux de Marie Louise GROSVALET, née le 6 septembre 1873 à Plérin, au lieu-dit « Saint-Laurent » (Registre des actes de naissance de la commune de Plérin, Année 1873, f° 46, acte n° 89), « ménagère », avec laquelle il avait contracté mariage dans cette commune, le 20 janvier 1904 (Registre des actes de mariage de la commune de Plérin, Année 1904, f° 7, acte n° 6). Fille de Louis Marie GROVALET, né le 16 janvier 1846 à Plérin et y décédé, le 9 août 1900 (Registre des actes de décès de la commune de Plérin, Année 1900, f° 57, acte n° 111), marin, et de Mathurine Françoise QUÉMAR, née le 1er février 1849 à Plérin, « ménagère » ; époux ayant contracté mariage à Plérin, le 11 avril 1872 (Registre des actes de mariage de la commune de Plérin, Année 1872, f° 24, acte n° 23).

Parcours militaire très probable

Étant inscrit maritime, incorporé le 8 septembre 1896 au 2e Dépôt des équipage de la flotte, à Brest ; arrivé au corps et marin de 3e classe le même jour, matricule n° ... – 2. Envoyé dans la disponibilité de l’armée de mer le 8 mai 1901, comptant alors 56 mois de services à l’État.

Début Novembre 1914, versé dans la réserve de l’armée de terre en application d’une circulaire du Ministre de la Marine en date du 29 octobre 1914. Affecté le 16 novembre 1914 au 1er Régiment d’infan-terie coloniale ; arrivé au corps et soldat de 2e classe le même jour, matricule n° 01.643. Affecté le 21 décembre 1915 au 77e Régiment d’infanterie territoriale, matricule n° 17.650.

Placé le 9 février 1916 en situation de sursis et reversé au quartier d’inscription maritime de Saint-Brieuc. Embarque alors sur l’Yvonne, goélette ex-terre-neuvière de 105,47 tx jb et de 82,57 tx jn construite en 1910, propriété de l’armement Yves BARAT, de Tréguier ; capitaine GELGON. Le 6 septembre 1916, échappe au naufrage de ce bâtiment, coulé au moyen de charges explosives puis achevé au canon par le sous-marin allemand UB-29 (Oberleutnant zur See Herbert PUSTKUCHEN), à 25 milles dans le S. 12 E. du cap Lizard, par 49° 32’ N et 5° 3’ W. Goélette alors affrétée pour un voyage au pays de Galles – charge-ment de poteaux de mines à l’aller et chargement de charbon au retour – par la Société en commandite Émile Marcesche et Cie, personne morale qui exerçait à Lorient, au 21, rue Lazare Carnot, le négoce de charbon et de bois. Avec le capitaine et les quatre autres membres d’équipage, parvient à gagner Falmouth après 19 h. de mer, puis est rapatrié en France, vraisemblablement à Lorient.

Débarqué administrativement le 9 septembre 1916, date très probable de désarmement de la goélette Yvonne par le quartier d’inscription maritime de Saint-Brieuc. Réincorporé le 18 septembre 1916 au 77e Régiment d’infanterie territoriale ; arrivé au corps le 19. Reversé à la Marine le 20 décembre 1916 ; affecté au 1er Dépôt des équipages de la flotte, à Cherbourg, matricule n° ... - 1. Reversé le 16 juin 1917 au quartier d’inscription maritime de Saint-Brieuc.

____________________________________________________________________________________________

L’Ouest-Éclair – éd. de Caen –, n° 6.251, Mercredi 13 septembre 1916,
p. 4, en rubrique « Nouvelles maritimes. ».


Image

Image


V. en rubrique « Marine » le sujet : « YVONNE — Goélette. »

—> viewtopic.php?f=29&t=44898&p=351423#p351415
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
willy80.
Messages : 823
Inscription : ven. janv. 15, 2010 1:00 am

Re: Le parcours militaire de deux marins

Message par willy80. » lun. mai 21, 2018 11:02 am

Bonjour à tous, bonjour Daniel,mon message privé et dans votre boite.
Cordialement
Michel

Répondre

Revenir à « Parcours »