Hommes de troupe et la légion d'Honneur

Parcours individuels & récits de combattants
Avatar de l’utilisateur
Yans83
Messages : 501
Inscription : mer. juin 04, 2008 2:00 am

Re: Hommes de troupe et la légion d'Honneur

Message par Yans83 » mar. avr. 07, 2009 7:03 pm

Bonjour tout le monde

Pas de nouveau nom mais une remarque pour ceux qui voudraient mettre un visage sur un nom: la photo du caporal Goutaudier se trouve dans le livre de Pierre Miquel ''Les poilus''. Il y figure avec ses parents et son frère cadet (supposé tel quel). Très belle photo d'ailleurs, avec des expressions de visage très parlantes.

Amicalement.
Yannis

Avatar de l’utilisateur
bruno17
Messages : 1441
Inscription : dim. mars 18, 2007 1:00 am

Re: Hommes de troupe et la légion d'Honneur

Message par bruno17 » mer. avr. 08, 2009 1:06 pm

Bonjour Ludovic, bonjour à tous,
C’est vrai qu’il y en a assez peu. J’ai pour ma part, en Charente-Maritime, le soldat de 2ème classe Charre Gabriel, du 129ème RI, fait chevalier de la LH en 1918 après avoir eu la médaille Militaire et la Croix de guerre, ainsi que le sergent-major Bœuf Marcel du 206ème RI, chevalier posthume en 1919.
Sinon, de nombreux sous-officiers ont été faits chevaliers de la Légion d’Honneur, mais bien des années après la guerre, « pour l’ensemble de leur œuvre », si je puis dire.
Bruno BAVEREL - Romans: "Lieutenant indigène" (2007 La Découvrance éditions) - "Le tombeau des quatre ours" (2015 éditions du Croît-Vif) - "La voiture de Vandier" (2019 éditions des Indes Savantes)

Avatar de l’utilisateur
Eric15
Messages : 1030
Inscription : lun. nov. 26, 2007 1:00 am

Re: Hommes de troupe et la légion d'Honneur

Message par Eric15 » mer. avr. 08, 2009 1:57 pm

Bonjour,

En effet la LH était en grande partie réservée à l'élite...Pourtant ce n'est pas toujours ceux qui la recevait qui était le plus exposé...Tout ça pour dire que la remise de celle ci en 1995 aux AC restants (moins environ 700 ) m'az toujours laissé dubitatif...Vu à qui on la remet depuis une vingtaine d'année...

Cordialement.

« Les hommes pour la plupart n’étaient pas gais ; ils étaient résolus, ce qui vaut mieux. »
Marc Bloch

Avatar de l’utilisateur
bruno17
Messages : 1441
Inscription : dim. mars 18, 2007 1:00 am

Re: Hommes de troupe et la légion d'Honneur

Message par bruno17 » mer. avr. 08, 2009 9:37 pm

Effectivement...Mon père, qui a été fait chevalier de la Légion d' Honneur pour faits de guerre, a failli faire un infarctus le jour où on l'a remise à... Pascal Sevran!!
Bruno BAVEREL - Romans: "Lieutenant indigène" (2007 La Découvrance éditions) - "Le tombeau des quatre ours" (2015 éditions du Croît-Vif) - "La voiture de Vandier" (2019 éditions des Indes Savantes)

Avatar de l’utilisateur
henri astoul
Messages : 244
Inscription : ven. août 04, 2006 2:00 am

Re: Hommes de troupe et la légion d'Honneur

Message par henri astoul » jeu. avr. 09, 2009 12:09 pm

Bonjour,

En effet la LH était en grande partie réservée à l'élite...Pourtant ce n'est pas toujours ceux qui la recevait qui était le plus exposé...Tout ça pour dire que la remise de celle ci en 1995 aux AC restants (moins environ 700 ) m'az toujours laissé dubitatif...Vu à qui on la remet depuis une vingtaine d'année...

Cordialement.
Bonjour, et pardon au modérateur si je sors du sujet.
Tout à fait d'accord sur les attributions de LH actuelles.
Un adage d'autrefois :
"Jadis au temps des Rois,
on pendait les voleurs à la croix.
Maintenant les temps sont meilleurs,
On pend la croix aux voleurs"
Henri.
Henri

Avatar de l’utilisateur
rohmer
Messages : 1284
Inscription : sam. nov. 19, 2005 1:00 am

Re: Hommes de troupe et la légion d'Honneur

Message par rohmer » jeu. avr. 09, 2009 12:38 pm

Bonjour à tous,

Hors sujet peut-être,... encore que...
Cela a le mérite d'être bien dit. :jap:

Un membre de ce forum vient de se voir attribuer la médaille militaire ( qu'il devait recevoir il y a 4 ans, ....oh... l'administration...!)
nous disait hier au téléphone : ...au moins, celle-là, " B-B " comprenez notre Brigitte nationale, ne l'a pas eue...

Bien cordialement.
Evelyne.


Avatar de l’utilisateur
Eric15
Messages : 1030
Inscription : lun. nov. 26, 2007 1:00 am

Re: Hommes de troupe et la légion d'Honneur

Message par Eric15 » jeu. avr. 09, 2009 7:45 pm

Le fait qu'elle soit remis à certains artistes est devneu une habitude...on se demande dans ce cas pourquoi avoir conservé l'ordre des arts et des lettres...EN revanche ce que je trouve plus grave,c'est que de srepris de justice la reçoivent: Elisabteh Balkany...ou alors des gens qui appellent ouvertement à bafouer les lois de la république : Mouloud Aounit Président du MRAP qui soutient les filles musulmanes voilées...El les "grandes capitaines d'industrie" pourquoi la reçoivent ils ???? La plupart ont plus que gagner leur vie se son enrichis et ont des comptes en Suisse...
« Les hommes pour la plupart n’étaient pas gais ; ils étaient résolus, ce qui vaut mieux. »
Marc Bloch

Avatar de l’utilisateur
Chasseur
Messages : 278
Inscription : mar. juin 26, 2007 2:00 am

Re: Hommes de troupe et la légion d'Honneur

Message par Chasseur » jeu. avr. 09, 2009 10:26 pm

Bonsoir,
Le soldat LAUTARD reçu la Légion d'honneur des mains de JOFFRE le 21/08/1916.
La salle d'honneur du 122°Ri porte son nom. Ah oui le 122°RI a ses traditions conservées par le CEITO sur le camp du Larzac.
La famille de ce soldat avait accepté de confier au CEITO les décorations du soldat LAUTARD (LH,MM,CG)
Cor dialement
L'alpin

Avatar de l’utilisateur
Chasseur
Messages : 278
Inscription : mar. juin 26, 2007 2:00 am

Re: Hommes de troupe et la légion d'Honneur

Message par Chasseur » jeu. avr. 09, 2009 10:35 pm

Bonsoir (re)
Je comprends vos inquiétudes quant aux distributions de la LH, mais il n'a jamais été dit qu'elle était réservée aux militaires. De fait nombre de civils l'obtiennent pour avoir oeuvrer au renom de la France (aristes, sportifs, capitaines d'industrie, etc...). Alors évidemment on y met un peu de tout. Sans parler des copinages et autres trafics qui ne datent pas d'aujourd'hui.
La MM elle a été créer pour remplacer les distributions aux non officiers méritants (mais sans doute trop nombreux), ainsi la LH devint plus particulièrement réservée aux officiers, encore que les non officiers peuvent l'obtenir, mais les conditions leurs sont plus difficiles.Qui a -t-il de commun entre un soldat qui risque moulte fois sa vie et son officier (pas celui au contact, mais celui qui commande à l'arrière) qui assume ses responsabilités, mais sans y risquer sa vie ?.
Il y auirait beaucoup à dire sur ce sujet et bien entendu les polémiques ne manqueraient pas de naitre.
Aujourd'hui il est de bon ton d'avoir une citation pour obtenir la LH ou d'avoir fait l'école de guerre. Les non officiers, eux devront outre avoir effectuer un certain nombre d'années de service, avoir déjà la MM ou l'ONM avant de pouvoir prétendre à la "Rouge", avec bien sûr toujours plus de services éminents, tandis que d'autres, déjà détenteurs de la LH attendront que le temps passe, puis obtiendront le niveau supérieur et ainsi de suite.
C'est curieux mais c'est ainsi. Les décos sont des "hochets" disait Napoléon le grand qui s'y connaissait !
Cor dialement
L'alpin

pierreth1
Messages : 1717
Inscription : sam. déc. 30, 2006 1:00 am

Re: Hommes de troupe et la légion d'Honneur

Message par pierreth1 » ven. avr. 10, 2009 1:14 am

Bonsoir,
Concernant la legion d'honneur une erreur est souvent ffaite qui consiste a croire qu'elle devrait etre reservee aux militaires, ce qui n'etait pas dans les intentions de son createur Napoleon 1er. il s'agissait d'un ordre de chevalerie qui devait meme etre hereditaire sui 3 generations successives l'avaient!
le collier de grand maitre possede d'ailleurs les symboles des arts, de l'industrie etc.
Sous Napoleon Talma acteur renomme (comme BB l'avait) lors de la premiere remise au camp de boulogne si je ne me trompe pas un industriel (qui produisait me semble t'il du sucre a partir de betterave l'a recu de Napoleon) donc que des sportifs, des acteurs et des industriels soient distingués me parait normal, ce qui l'est moins c'est de voir des reprise de justice distingues mais autrtes temps autres moeurs
Concernant les remises aux anciens combattants dans les annees 80/90 ne soyons pas trop regardant en fait les ordres nationnaux sont contingentes et donc dans les années 20 le nombre de titulaires de la LH au titre de 14/18 fut bloque ce qui veut dire en simplifiant que le ministre des anciens combattants avait au titre de ce conflit un contingent annuel correspondant au nombre de deces de l'année, il faurt considerer qu'il s'agissait en quelque sorte d'honorer la memoire des combattants et de maintenir le souvenir. On peut critiquer ce choix car de ce fait on a pu distinguer des anciens soldats qui furent assez loin du front (j'en ai connu dont j'ai fait la visite medicale a la demande des AC) pour ma part cela ne me choque pas car il s'agissait d'un symbole plus que le combattant c'etait tous les combattants que la republique honorait en faisant cela
Cordialement
Pierre
pierre

Répondre

Revenir à « Parcours & livres d'or »