CHAMNONNET anselme albert fusillés en 1915

Parcours individuels & récits de combattants
Avatar de l’utilisateur
chevalier
Messages : 302
Inscription : jeu. juin 05, 2014 2:00 am
Localisation : Mayenne

Re: CHAMNONNET anselme albert fusillés en 1915

Message par chevalier » lun. janv. 16, 2017 7:03 pm

Bonsoir,
j'ai trouvé la trace grâce à la Croix Rouge, de ce second déserteur : il se nomme CABANTOUS Pierre Paul, né à Cassagne-Comtas lieu-dit Gontrens le 4 mars 1891.
Image
Image
Son acte de naissance, sans mention marginale.
Image

Il n'est pas recensé en Aveyron là où il est né, ni en Ardèche là où a été formé son régiment le 61 RI 1er bataillon.
Ce régiment a ses deux autres bataillons à Aix-en-Provence, il est peut-être recensé dans les Bouches-du-Rhône ou à Paris puisque, d'après sa fiche CICR il y habite.

A suivre ...
Cordialement.
Serge
Cordialement.
Serge RIDARD, recherche photos et documents sur 115 RI et 166 RI.

Avatar de l’utilisateur
chevalier
Messages : 302
Inscription : jeu. juin 05, 2014 2:00 am
Localisation : Mayenne

Re: CHAMNONNET anselme albert fusillés en 1915

Message par chevalier » lun. janv. 16, 2017 9:28 pm

RE,

je viens de trouver sur le second registre de naissance, la mention marginale : décédé à Cormeilles-en-Parisis (Val d'Oise) le 7 février 1967.

Il y a donc de fortes chances qu'il ait été recensé dans la région parisienne.

Cordialement.
Serge
Cordialement.
Serge RIDARD, recherche photos et documents sur 115 RI et 166 RI.

David1980
Messages : 602
Inscription : ven. févr. 15, 2008 1:00 am
Contact :

Re: CHAMNONNET anselme albert fusillés en 1915

Message par David1980 » mer. janv. 20, 2021 4:22 pm

Bonjour,

Je voudrais savoir si quelqu'un a la photo du soldat Chamnonnet. Il repose à la Necropole Militaire de Chattancourt.
Cordialement
David1980

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3612
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: CHAMNONNET anselme albert fusillés en 1915

Message par monte-au-creneau » mer. janv. 20, 2021 6:45 pm

Charraud Jerome a écrit :
ven. déc. 09, 2016 6:33 pm
...abattu par les sentinelles lors d'un passage à l'ennemi (Désertion) ...
Bonjour,

Désolé de ne pas pouvoir vous montrer la photo de ce pauvre déserteur.

En voici un autre, de déserteur, lui aussi abattu dans le dos par l'un de ses frères de misère : Un belle petite vidéo à visionner :

https://www.youtube.com/watch?v=AuF1AN-ugM0

Notez bien que la pseudo-science "morphopsychologie" a été bannie et répudiée par les scientifiques, on a compris en voyant la tête du tireur qui abat le déserteur que ce n'est pas un "tendre" ! Un très bon film "Un long dimanche de fiancialles" !
- QUESTION 1: La beauté des Uniformes des Militaires sert-elle à camoufler la laideur de la guerre ?
- QUESTION 2: Ceux qui aujourd'hui commémorent les Poilus sont-ils les mêmes que ceux qui, il y a 100 ans, les envoyaient au casse-pipe sans ménagement?

Fdanes
Messages : 835
Inscription : mar. janv. 28, 2020 9:46 pm

Re: CHAMNONNET anselme albert fusillés en 1915

Message par Fdanes » mer. janv. 20, 2021 11:07 pm

Bonsoir,

Au final, CABANTOUS est bien aux archives de l'Aveyron, classe 1911 à Rodez
http://archives.aveyron.fr/ark:/11971/v ... :818605057

Fiche incroyable. Condamné à mort par contumace en 1915 (prisonnier à ce moment là) pour désertion à l'ennemi avec peine executoire à la fin des hostilités, évadé d'Allemagne en juillet 1918, emprisonné dans la foulée en France puis évadé 3 jours après le jugement executoire en 1919. Décédé en 1967.

Bonne soirée
Recensement des hommes du 8ème RIT à la mobilisation

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3612
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: CHAMNONNET anselme albert fusillés en 1915

Message par monte-au-creneau » ven. janv. 22, 2021 11:49 am

Fdanes a écrit :
mer. janv. 20, 2021 11:07 pm
Bonsoir,

Au final, CABANTOUS est bien aux archives de l'Aveyron, classe 1911 à Rodez
http://archives.aveyron.fr/ark:/11971/v ... :818605057

Fiche incroyable. Condamné à mort par contumace en 1915 (prisonnier à ce moment là) pour désertion à l'ennemi avec peine executoire à la fin des hostilités, évadé d'Allemagne en juillet 1918, emprisonné dans la foulée en France puis évadé 3 jours après le jugement executoire en 1919. Décédé en 1967.

Bonne soirée
Bonjour,

Incroyable destin, en effet !

La question qu'on peut de poser est : "Aurait-il été exécuté, s'il ne s'était pas évadé ?"

La première loi d'amnistie date de 1921. Il devait être exécuté en 1919.

Quelle a été sa vie ? Il a probablement du se cacher pendant des années. Comme Vincent MOULIA, lui aussi condamné à mort et évadé du trou où on l'avait mis pourrir avec ses compagnons de misère.

DocuTV que la télé n'a jamais voulu nous passer (autrement que sur une chaine régionale) : https://www.youtube.com/watch?v=v_LWWprFcdc

Un brave gars, ce Mouliaa ! (avec 2 "a" parait-il, vu qu'il est basque !

Image
- QUESTION 1: La beauté des Uniformes des Militaires sert-elle à camoufler la laideur de la guerre ?
- QUESTION 2: Ceux qui aujourd'hui commémorent les Poilus sont-ils les mêmes que ceux qui, il y a 100 ans, les envoyaient au casse-pipe sans ménagement?

Folc
Messages : 10
Inscription : jeu. déc. 15, 2011 1:00 am

Re: CHAMNONNET anselme albert fusillés en 1915

Message par Folc » sam. janv. 30, 2021 3:28 pm

chevalier a écrit :
lun. janv. 16, 2017 7:03 pm
Bonsoir,
j'ai trouvé la trace grâce à la Croix Rouge, de ce second déserteur : il se nomme CABANTOUS Pierre Paul, né à Cassagne-Comtas lieu-dit Gontrens le 4 mars 1891.
A suivre ...
Cordialement.
Serge
Bonjour,
Tombé sur cet ancien post, il m'a paru opportun de corriger les toponymes quelque peu malmenés.
Cassagne-Comtas est Cassagnes-Comtaux, aujoud'hui village de la commune de Goutrens, alors que, en 1891, Goutrens etait un hameau de Cassagnes-Comtaux. A noter que la commune s'est appelee un temps Cassagnes-Goutrens.
Cordialement,
Alain V.

Répondre

Revenir à « Parcours & livres d'or »