Soldats blessés

Parcours individuels & récits de combattants
Tekla
Messages : 3
Inscription : ven. avr. 11, 2014 2:00 am

Re: Soldats blessés

Message par Tekla » ven. avr. 11, 2014 8:29 pm

Bonjour,

Je souhaiterais savoir si un soldat ayant subi en 1915 une mutilation "légère" - en l'occurrence deux doigts arrachés - aurait pu être renvoyé au front (ou à un quelconque poste moins exposé) après sa convalescence, ou bien s'il était automatiquement réformé.

Merci à ceux qui pourront me répondre.


Avatar de l’utilisateur
Achache
Messages : 9314
Inscription : sam. sept. 13, 2008 2:00 am
Contact :

Re: Soldats blessés

Message par Achache » ven. avr. 11, 2014 8:54 pm

Bonjour,
et bienvenue, Tekla, sur ce Forum.
Je souhaiterais savoir
il vous suffit d'examiner sa fiche matricule pour savoir ce qu'il devient après cette blessure.

Bien à vous,

Achache
Émouvante forêt, qu'avons-nous fait de toi ?
Un funèbre charnier, hanté par des fantômes.
M. BOIGEY/LAMBERT, La Forêt d'Argonne, 1915

Tekla
Messages : 3
Inscription : ven. avr. 11, 2014 2:00 am

Re: Soldats blessés

Message par Tekla » sam. avr. 12, 2014 11:35 am

Merci, Achache.
Malheureusement je ne dispose pas d'une fiche matricule pour la simple raison que ce soldat n'a pas réellement existé. Je travaille en ce moment sur un projet de fiction autour d'un personnage qui traverse la guerre et y perd deux doigts. Et j'aimerais évidemment tracer son parcours avec la plus grande justesse historique possible...

Avatar de l’utilisateur
marcus
Messages : 3502
Inscription : ven. mars 28, 2008 1:00 am
Localisation : Meuse

Re: Soldats blessés

Message par marcus » sam. avr. 12, 2014 11:51 am

Bonjour,

Sans être spécialiste de la question, il me semble qu'un simple soldat (le cas pourrait être différent pour un officier) ayant 2 doigts arrachés n'aurait pas été renvoyé au front. Peut-être reversé dans un dépôt à l'arrière, dans l'industrie ou démobilisé. Cela dépendrait aussi des doigts concernés (la perte du pouce et/ ou de l' index sont beaucoup plus incapacitants). Je crois me souvenir que dans Les Croix de bois, DORGELES mutile ainsi un de ses héros (SULPHART) qui retourne à la vie civile (mais cela reste un roman).

Cordialement,
Marc
Sur les traces de mes ancêtres, recherche docs & photos sur 44e RIT, 13e RI et 16e BCP. Merci.

celtemoin
Messages : 377
Inscription : mar. août 16, 2011 2:00 am

Re: Soldats blessés

Message par celtemoin » sam. avr. 12, 2014 2:15 pm

bonjour à toutes et à tous,
je me permets d'intervenir, je suis sur le parcours d'un jeune du village, il était de l'assistance et s'est engagé en 1914 à 18 ans il est au 106RI sera blessé le 24/12/1914 aux éparges. proposé pour être versé au service auxilliaire par la commission spéciale de Vitré pour ablation de l'auriculaire gauche.il sera reconnu apte au service le 13/09/1915 et passe par le 54RI avant le 133RI avec lequel il sera gravement blessé le 21/6/1916.Il décède de ses blessures.donc lui avec un doigt en moins continue malgré tout . J'espère avoir répondu à votre attente.
cordialement
patrick

Tekla
Messages : 3
Inscription : ven. avr. 11, 2014 2:00 am

Re: Soldats blessés

Message par Tekla » dim. avr. 13, 2014 9:19 pm

Merci à tous pour vous réponses.
Au plaisir de vous recroiser sur ce forum.

pierreth1
Messages : 1742
Inscription : sam. déc. 30, 2006 1:00 am

Re: Soldats blessés

Message par pierreth1 » lun. avr. 14, 2014 6:07 pm

Bonjour,
Premier point tout dépend déja des doigts amputés car des soldats à qui il manquait un doigt n'étaient pas rare, il n'y a qu'à voir le nombre de menuisiers ayant perdu un ou des doigts en travaillant avec une toupie maintenant si il s'agit du pouce et de l'index.. A la limite la perte de l'annulaire et de l'auriculaire droit chez un droitier n'empecherait pas le maniement du fusil...
Cordialement
Pierre
pierre

Avatar de l’utilisateur
marcus
Messages : 3502
Inscription : ven. mars 28, 2008 1:00 am
Localisation : Meuse

Re: Soldats blessés

Message par marcus » mar. avr. 15, 2014 10:57 am

Bonjour,

Je pense que vous voulez dire perte de l'annulaire et de l'auriculaire GAUCHE pour un droitier. Sinon, cela signifie qu'il n'épaule son fusil que grâce au pouce et au majeur (l'index étant sur la queue de détente) ce qui s'avère assez malcommode (je viens d'essayer)...

Cordialement,
Marc
Sur les traces de mes ancêtres, recherche docs & photos sur 44e RIT, 13e RI et 16e BCP. Merci.

Répondre

Revenir à « Parcours & livres d'or »