Troupes dans les forts

Parcours individuels & récits de combattants
Avatar de l’utilisateur
spacemaker
Messages : 145
Inscription : ven. mai 25, 2007 2:00 am

Re: Troupes dans les forts

Message par spacemaker » dim. juin 22, 2008 1:49 pm

Bonjour à tous,

Je me posais une petite question quant à l'organisation des unités utilisées dans les forts.
Comment etaient structurées ces troupes?
Au sein d'un fort, trouvait-on des hommes d'une unique unité? De quelle arme? Artillerie? Genie?
Sur une place comme Paris par exemple, comment etait géré ces troupes?

En gros, qui était dans ces forts? (organisation de temps de paix car en cas de combats...)

merci d'avance

Fred
Les cons ça ose tout, c'est même à ca qu'on les reconnait
Les plaques d'identités allemandes: http://plaques-identite.eu
Ft de Sucy: http://defenseparis.fr et http://aldfs.bb-fr.com

Avatar de l’utilisateur
Ferns
Messages : 1053
Inscription : jeu. juil. 05, 2007 2:00 am

Re: Troupes dans les forts

Message par Ferns » lun. juin 23, 2008 11:27 am

Bonjour Fred
Tout ce que je sais c'est qu'au Fort de Condé près de Soissons, il y avait un détachement du 67° R.I. Des unités d'artillerie à pied s'occupaient des canons. Turpinite doit avoir plus de renseignements que moi, c'est un spécialiste ès-forteresses.

Cordialement,

Ferns
L'homme en campagne a les mêmes besoins qu'en temps de paix ; ces besoins deviennent même plus impérieux, étant exacerbés par une existence plus active et plus énervante.(Henry Mustière)

Avatar de l’utilisateur
TURPINITE
Messages : 4290
Inscription : dim. mars 04, 2007 1:00 am

Re: Troupes dans les forts

Message par TURPINITE » lun. juin 23, 2008 2:33 pm

Bonjour Fred,
c'est assez simple et compliqué à la fois.
Déjà, au niveau de l'artillerie, c'est l'artillerie de forteresse, tous d'abord appelée bataillon de forteresse, puis bataillon d'artillerie à pied et pour terminer régiment d'artillerie à pied qui a en charge la défense de ses ouvrages, qu'ils soient forts ou batteries.
Ensuite ne ce qui concerne l'infanterie, ce sont des troupes dites de forteresse, qui en général sont issues du 4ème bataillon d'un régiment d'infanterie et nommé "bataillon de forteresse".
Donc, dans un fort (c'est une vrai petite ville), tu trouves :
INFANTERIE : à hauteur d'une cie, 1/2 cie ou 1/4 de cie.
ARTILLERIE : à hauteur d'une batterie ou 1/2 batterie.
GENIE : 1/2 cie, 1/4 de cie ou encore élément (pour ces derniers, cela correspond à un nombre aléatoire d'hommes)
CHASSEURS FORESTIERS : 1/4 de cie ou élément
INTENDANCE : peut être égal ou inférieure à une 1/2 batterie
Voilà ce que l'on trouve dans un ouvrage.
Pour le commandement de tous ceci :
GOUVERNEUR : chef de bataillon ou capitaine, Lieutenant commandant l'ouvrage.
Sous ses ordres :
Officier commandant l'infanterie : lieutenant ou capitaine
Officier commandant l'artillerie : lieutenant ou capitaine
Officier commandant le génie : lieutenant ou capitaine
Pour ce qui est de l'intendance, elle dépend directement du gouverneur, qui délègue aux adjudants majors, qui eux même renvoient vers les sergents majors, sergents fourriers, etc.....
On retrouve dans un fort l'organisation d'un régiment ou d'un bataillon.
Il existe également un officier médecin, secondé par des sous-officiers ou soldats infirmiers.
En temps de paix, un ouvrage n'est pas occupé, son intérieur doit resté "neuf", en effet un ouvrage doit pouvoir résister à un siège de deux à trois mois selon les cas. C'est pour cela que dans la plupart des cas, des casernement de sûreté ont été construit à proximité, possédant un casernement avec des locaux pour une cie ou moins d'infanterie, une cie ou moins d'artillerie, un pavillon sous-officiers et quelquefois même un d'officiers (ceux-ci étant en général loger en ville ou village proche).
Tous ceci est sous les ordres d'un gardien de batterie, qui en général est un sous-officier en fin de carrière, en général un adjudant.
celui-ci a les mêmes pouvoirs qu'un gouverneur, c'est lui le "maître des lieux", il a sous ses ordres ce que l'on appelle la garnison de sûreté de l'ouvrage.
L'effectif complet de l'ouvrage n'arrivera qu'à la mobilisation ou à la moindre alerte.
Il y a eu des rapports d'inspecteurs des positions fortifiées qui ont rendu compte de la présence des soldats dans les forts, alors que logiquement, ils ne devaient pas y être logés.
Seuls avaient le droit d'y loger, les hommes chargés de sa défense rapprochée, durant une semaine ou plus.
Enfin pour terminer, l'artillerie d'un fort, les changements s'effectuaient au niveau de la compagnie, ils y avaient les recrues, mais également il fallait prévoir le remplacement des hommes qui se trouvaient dans les ouvrages, quelquefois dans des conditions très difficiles, mais le bataillon et ensuite le régiment restait le même.
par contre, il n'en est pas de même pour l'infanterie, certains ouvrages ont vu passés plusieurs régiments d'infanterie. Il n'est pas rare de voir des ouvrages ayant reçu des compagnies de 10, 15 voir 20 régiments différents, de la construction de celui-ci à la guerre de 1914.
Ces régiments d'infanterie sont en général casernés au plus près des ouvrages, dans les villes et villages proches de la ligne de défense.
Amicalement
Florian
S'ensevelir sous les ruines du fort, plutôt que de se rendre !
La munition, n'a ni amis, ni ennemis, elle ne connait que des victimes !
Si j'avance, suivez moi! Si je recule, tuez moi! si je meurs, vengez moi !

Avatar de l’utilisateur
spacemaker
Messages : 145
Inscription : ven. mai 25, 2007 2:00 am

Re: Troupes dans les forts

Message par spacemaker » lun. juin 23, 2008 9:01 pm

Bonsoir à tous,
Merci à vous trois pour ces précisions
Amicalement
Fred
Les cons ça ose tout, c'est même à ca qu'on les reconnait
Les plaques d'identités allemandes: http://plaques-identite.eu
Ft de Sucy: http://defenseparis.fr et http://aldfs.bb-fr.com

Avatar de l’utilisateur
le begue
Messages : 2036
Inscription : ven. juin 13, 2008 2:00 am

Re: Troupes dans les forts

Message par le begue » mar. juin 24, 2008 8:20 pm

Bonsoir à tous,
Loin de moi l'idée de vous contredire, mais seulement le souhait d'apporter quelques précisions concernant le génie.
Les troupes de l'arme ne sont présentent que dans les Places. A partir de 1890, l'effectif "sapeur' varie d'une escouade à une cie plus un peloton.
Par la suite, les troupes seront rassemblées en bataillon mixte. Dans une Place, au 1er août 1914 il existe un bataillon du génie composé de :
Une Cie de Sapeurs-Mineurs,
Une section de Projecteurs,
Une Cie de Sapeurs Télégraphistes,
Une Cie de Sapeurs Aérostiers.
Les Sapeurs Forestiers n'existent pas en 1914 et ne figurent pas aux ordres de bataille.

J'espère vous avoir été utile.
Le Begue

Avatar de l’utilisateur
TURPINITE
Messages : 4290
Inscription : dim. mars 04, 2007 1:00 am

Re: Troupes dans les forts

Message par TURPINITE » mar. juin 24, 2008 11:07 pm

Bonsoir à tous, bonsoir Fred,
je te mets ici un petit extrait de ce qu'il y avait dans un fort, pour exemple, les forts de la Haute Moselle, je t'ai pris une période au hasard, période de 1884 à 1887
Tu pourras remarqué les mouvements qu'il y a d'une année à l'autre, concernant l'infanterie, le reste ne bouge pas.
Par contre, les hommes oui, dans chaque corps, la relève est effectuée entre deux à trois fois dans l'année, sans tenir compte des recrues.

1884
Fort d’Arches : gardien de batterie : Bourquin
¼ de la 10ème Bie du 8ème d’artillerie
¼ de la 3ème Bie du 8ème B.A.F
1 Cie du 138ème de ligne
3ème génie : quelques hommes
Fort de Rupt : gardien de batterie : Tisserand
¼ de la 10ème Bie du 8ème d’artillerie
¼ de la 3ème Bie du 8ème B.A.F
1 Cie du 138ème de ligne
3ème génie : quelques hommes
Fort de Château Lambert : gardien de batterie : Latscha
¼ de la 10ème Bie du 8ème d’artillerie
¼ de la 3ème Bie du 8ème B.A.F
1 Cie du 138ème de ligne
3ème génie : quelques hommes
Fort du ballon de Servance
¼ de la 10ème Bie du 8ème d’artillerie
¼ de la 3ème Bie du 8ème B.A.F
1 Cie du 138ème de ligne
3ème génie : quelques hommes
Fort du Parmont : gouverneur : chef de bataillon Chabord
Gardien de batterie : Kinnel
Artillerie : capitaine Maury
1 Cie du 138ème de ligne
¼ de la 10ème Bie du 8ème d’artillerie
¼ de la 3ème Bie du 8ème B.A.F
3ème génie : quelques hommes
1885
Fort d’Arches : gardien de batterie : Bourquin
¼ de la 10ème Bie du 8ème d’artillerie
¼ de la 3ème Bie du 8ème B.A.F
1 Cie du 46ème de ligne
3ème génie : quelques hommes
1er et 2ème section de la 5ème Cie de chasseurs forestiers : capitaine Tassard
Fort de Rupt : gardien de batterie : Tisserand
¼ de la 10ème Bie du 8ème d’artillerie
¼ de la 3ème Bie du 8ème B.A.F
1 Cie du 46ème de ligne
3ème génie : quelques hommes
½ Cie territoriale de chasseurs forestiers
Fort de Château Lambert : gardien de batterie : Latscha
¼ de la 10ème Bie du 8ème d’artillerie
¼ de la 3ème Bie du 8ème B.A.F
1 Cie du 46ème de ligne
3ème génie : quelques hommes
½ Cie territoriale de chasseurs forestiers
Fort du ballon de Servance
¼ de la 8ème Bie du 25ème d’artillerie
¼ de la 3ème Bie du 8ème B.A.F
1 Cie du 46ème de ligne
1 Cie du 3ème bataillon du 149ème de ligne
3ème génie : quelques hommes
½ Cie territoriale de chasseurs forestiers
Fort du Parmont : gouverneur : chef de bataillon Peteau
Gardien de batterie : Kinnel
Artillerie : capitaine Pellet et capitaine Zimmermann
1 Cie du 46ème de ligne
¼ de la 10ème Bie du 8ème d’artillerie
¼ de la 3ème Bie du 8ème B.A.F
3ème génie : quelques hommes
5ème ter Cie de chasseurs forestiers

1886
Fort d’Arches : gardien de batterie : Bourquin
¼ de la 10ème Bie du 8ème d’artillerie
¼ de la 3ème Bie du 8ème B.A.F
1 Cie du 31ème de ligne
3ème génie : quelques hommes
1er et 2ème section de la 5ème Cie de chasseurs forestiers : capitaine Tassard
Fort de Rupt : gardien de batterie : Vuilloz
¼ de la 10ème Bie du 8ème d’artillerie
¼ de la 3ème Bie du 8ème B.A.F
1 Cie du 31ème de ligne
3ème génie : quelques hommes
½ Cie territoriale de chasseurs forestiers
Fort de Château Lambert : gardien de batterie : Latscha
¼ de la 10ème Bie du 8ème d’artillerie
¼ de la 3ème Bie du 8ème B.A.F
1 Cie du 31ème de ligne
3ème génie : quelques hommes
½ Cie territoriale de chasseurs forestiers
Fort du ballon de Servance
¼ de la 8ème Bie du 25ème d’artillerie
¼ de la 3ème Bie du 8ème B.A.F
1 Cie du 31ème de ligne
1 Cie du 3ème bataillon du 149ème de ligne
3ème génie : quelques hommes
½ Cie territoriale de chasseurs forestiers

Fort du Parmont : gouverneur : chef de bataillon Faivret
Gardien de batterie : Kinnel
Artillerie : capitaine Pellet et capitaine Zimmermann
1 Cie du 31ème de ligne
¼ de la 10ème Bie du 8ème d’artillerie
¼ de la 3ème Bie du 8ème B.A.F
3ème génie : quelques hommes
5ème ter Cie de chasseurs forestiers

1887
Fort d’Arches : gardien de batterie : Bourquin
¼ de la 10ème Bie du 8ème d’artillerie
¼ de la 3ème Bie du 8ème B.A.F
1 Cie du 131ème de ligne
3ème génie : quelques hommes
1er et 2ème section de la 5ème Cie de chasseurs forestiers : capitaine Tassard
Fort de Rupt : gardien de batterie : Lachaume
¼ de la 10ème Bie du 8ème d’artillerie
¼ de la 3ème Bie du 8ème B.A.F
1 Cie du 131ème de ligne
3ème génie : quelques hommes
½ Cie territoriale de chasseurs forestiers
Fort de Château Lambert : gardien de batterie : Latscha
¼ de la 10ème Bie du 8ème d’artillerie
¼ de la 3ème Bie du 8ème B.A.F
1 Cie du 131ème de ligne
3ème génie : quelques hommes
½ Cie territoriale de chasseurs forestiers
Fort du ballon de Servance
¼ de la 8ème Bie du 25ème d’artillerie
¼ de la 3ème Bie du 8ème B.A.F
1 Cie du 152ème de ligne
1 Cie du 3ème bataillon du 149ème de ligne
3ème génie : quelques hommes
½ Cie territoriale de chasseurs forestiers
Fort du Parmont : gouverneur : chef de bataillon Peteau
Gardien de batterie : Kinnel
Artillerie : capitaine Pellet et capitaine Zimmermann
1 Cie du 131ème de ligne
¼ de la 10ème Bie du 8ème d’artillerie
¼ de la 3ème Bie du 8ème B.A.P
3ème génie : quelques hommes
5ème ter Cie de chasseurs forestiers

Amicalement
Florian


S'ensevelir sous les ruines du fort, plutôt que de se rendre !
La munition, n'a ni amis, ni ennemis, elle ne connait que des victimes !
Si j'avance, suivez moi! Si je recule, tuez moi! si je meurs, vengez moi !

Avatar de l’utilisateur
spacemaker
Messages : 145
Inscription : ven. mai 25, 2007 2:00 am

Re: Troupes dans les forts

Message par spacemaker » mar. juin 24, 2008 11:25 pm

Bonsoir à tous
grand merci Florian pour ces précisions!
Amicalement
Fred
Les cons ça ose tout, c'est même à ca qu'on les reconnait
Les plaques d'identités allemandes: http://plaques-identite.eu
Ft de Sucy: http://defenseparis.fr et http://aldfs.bb-fr.com

Répondre

Revenir à « Parcours & livres d'or »