Sous-marin allemand

Avatar de l’utilisateur
med
Messages : 19
Inscription : sam. févr. 04, 2017 1:00 am

Sous-marin allemand

Message par med » ven. févr. 09, 2018 8:33 pm

Bonsoir,
Une petit histoire qui peut intéresser certains:

texte issu du livre Epinay sur Seine son histoire Par A.Clipet
Page 278; je cite :

"Capture d'un sous-marin allemand

Près de la culée du pont d'Epinay, sur le petit bras de la Seine, coté de l'Ile Saint-Denis , la coque rouillée et hors d'usage d'un sous-marin de poche est restée sur la berge jusqu'à l'occupation en 1940. Ce petit submersible occupé par deux marins allemands qui avaient pour mission d'atteindre Paris, avait remonté le cours de la Seine depuis la mer jusqu'au pont d'Epinay où il fut capturé en pleine guerre, en 1917."

Voila. Si vous avez des infos la dessus je suis preneur ;-)

Bonne soirée à tous.

Avatar de l’utilisateur
yvo35
Messages : 1286
Inscription : mar. mai 22, 2012 2:00 am

Re: Sous-marin allemand

Message par yvo35 » ven. févr. 09, 2018 8:56 pm

Bonsoir,

Étonnant. Comment avait-il passé les écluses?
Cordialement
Yvonnick

Avatar de l’utilisateur
Charraud Jerome
Messages : 8277
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Entre Berry et Sologne
Contact :

Re: Sous-marin allemand

Message par Charraud Jerome » ven. févr. 09, 2018 9:06 pm

Bonsoir
On en parlait déjà en 2005 et sans réponses déjà
viewtopic.php?f=2&t=537

Cordialement
Jérôme Charraud
Les 68, 90, 268 et 290e RI dans la GG
Les soldats de l'Indre tombés pendant la GG
"" Avançons, gais lurons, garnements, de notre vieux régiment."
Image

Avatar de l’utilisateur
med
Messages : 19
Inscription : sam. févr. 04, 2017 1:00 am

Re: Sous-marin allemand

Message par med » sam. févr. 10, 2018 8:14 pm

Bonsoir,

Pas d'écluses signalées il me semble sur le parcours.

Merci pour le post de 2005 je n'avais pas vu.
Cordialement. Med.

Avatar de l’utilisateur
yvo35
Messages : 1286
Inscription : mar. mai 22, 2012 2:00 am

Re: Sous-marin allemand

Message par yvo35 » dim. févr. 11, 2018 12:32 am

Bonsoir,
med a écrit :
sam. févr. 10, 2018 8:14 pm
Pas d'écluses signalées il me semble sur le parcours.
Entre la mer et Épinay-sur-Seine il y en a quelques-unes, construites avant la PGM.
Cordialement
Yvonnick

Avatar de l’utilisateur
Charraud Jerome
Messages : 8277
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Entre Berry et Sologne
Contact :

Re: Sous-marin allemand

Message par Charraud Jerome » lun. févr. 12, 2018 10:53 am

yvo35 a écrit :
dim. févr. 11, 2018 12:32 am
Entre la mer et Épinay-sur-Seine il y en a quelques-unes, construites avant la PGM.
Bonjour
Effectivement, il y en a plusieurs.
la première, le barrage de Poses date de 1887. La suivante Notre Dame de la Garenne date de 1889.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des ... e_la_Seine
Si je prends cette liste, ce sont 6 écluses en aval de Epinay. Andrésy et Chatou datent d'après la 1GM, cela fait donc 4 écluses en aval d'Epinay construites au XIXe siècle

Cordialement
Jérôme Charraud
Les 68, 90, 268 et 290e RI dans la GG
Les soldats de l'Indre tombés pendant la GG
"" Avançons, gais lurons, garnements, de notre vieux régiment."
Image

Rutilius
Messages : 12308
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: Sous-marin allemand

Message par Rutilius » mar. févr. 13, 2018 12:37 am

.
Bonsoir à tous,

L’ouvrage de Günter KROSCHEL et August-Ludwig EVERS : « Die Deutsche Flotte. 1848~1945. » (Verlag Lohse-Eissing, Wilhelmshaven, 1986) ne fait référence à aucun « sous-marin » de cette nature. L’un des plus petits U-Boots, l’UB-7, de 210 t., avait une longueur de 28 m (Op. cit., n° 45) !

En toute hypothèse :

1° — Comment un « sous-marin de poche », par nature peu marin, aurait-il pu, par ses propres moyens, gagner l’estuaire de la Seine à partir d’un port allemand ?

2° — Comment aurait-il pu être conduit en surface et surtout en plongée par seulement deux hommes ?

3° — Outre la question du passage des écluses successives lors de la remontée de la Seine, comment aurait-il pu naviguer en plongée ou en demi-plongée dans les eaux somme toute peu profondes du fleuve à l’aval d’Épinay ?

4° — Comment expliquer que son éventuelle épave n’ait pas été vendue après guerre aux démolisseurs par l’administration des Domaines à la requête du Service de la navigation de la Seine ?

Il s’agit là avant l’heure d’une « fake new », soit, en bon français d’un « bobard » ou d’un « bouteillon » — fausse nouvelle colportée par les soldats chargés du ravitaillement des troupes de première ligne ; altération argotique de « Bouthéon ».
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
med
Messages : 19
Inscription : sam. févr. 04, 2017 1:00 am

Re: Sous-marin allemand

Message par med » mar. févr. 13, 2018 7:32 pm

Bonsoir,
Oui je pense également d'une anecdote transmise de bouches à oreilles.
Pour le écluse c'est sympa je ne savais pas .
En tout cas cette histoire figure dans certains livres d'histoire... Qui en et à l'origine ? Mystère...

Merci de vos messages et vous souhaite une bonne continuation à tous.

Répondre

Revenir à « Batailles & lieux de combats »